A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 27 Mai 2017 10:51

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 245 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 12 Mai 2008 21:29 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2402
Beh, pour les monnaies, il n'y a pas de mérite: il existe grâce aux collectionneurs énormément de bons sites de numismates, souvent très riches. Une fois la Gorgone repérée, c'est facile d'utiliser le mot clé ! Rassure-toi, je n'y connais goutte en numismatique, mais parfois j'aime bien feuilleter ces catalogues de monnaies antiques, c'est joli et offre un éclairage original sur une cité ou une région, voire un gugus. En gros, ce n'est pas de la culture de ma part, mais juste un peu de curiosité ! ;)

Mithri a écrit :
J'espère que mon petit questionnaire vous a plu, pas trop facile ?

Meuh il était très bien ! Pas facile, mais trouvable après réflexion et/ou recherche ! Si les réponses attendues deviennent trop pointues, un quizz s'endort. Ca fait plaisir de voir autant d'entousiasme autour des questions antiques, je n'y croyais pas du tout lorsque Huyustus a lancé le quizz !

Shinji aurait mérité de reprendre, il avait trouvé mais s'est mal exprimé je présume... mais puisque mon questionnaire est prêt et que j'en dois un, hop, je le mets. Questions greco-romaines... C'est un peu long, je me suis amusé; prennez-le pour un jeu, et surtout pas pour une prétention littéraire ! lol

Le dialogue des morts
(merci à Lucain pour son inspiration !)

Dans la morne plaine des Asphodèles déambulent deux âmes tristes, un colosse et un difforme, bossu, boiteux et chauve. Chemin faisant, ils croisent une troisième âme soucieuse, l’œil vide dénué de toute étincelle d’intelligence. Ce dernier lance pour lui-même :

A. Ils sont fous ces Romains !
B. Holà l’ami, que t’arrive-t-il ? Pourquoi cet air soucieux ?
A. Hé, c’est que je n’y comprends rien !
B. Eh bien explique-nous, cela fera un peu passer le temps, je m’ennuie depuis une éternité…
C. Oui Camarade, et peut-être pourrons-nous t’aider rajoute le plus petit, avec un regard compatissant devant la mine obtuse du quidam.
A. Je veux bien, par Pluton ! euh… Voilà : je n’ai jamais été très intelligent…
C. Ah ? On ne dirait pas…
A. Si, si, je vous assure. Je sais à peine lire. Je sais à peine parler. Même mon cher papa ne me supportait plus ! Il me cachait. Il me maltraitait.
B. Si tu en venais au fait ?
A. Euh… oui. Donc euh… Donc je ne suis pas très malin.
C. Et alors, c’est ce qui t’inquiète ?
A. Non non non. Mais euh… malgré cela ou à cause de cela… et ben euh… les gens m’admirent…
B-C : Hein ????
A. Un jour, un orateur m’énervait. Mais euh… Je sais pas bien causer… aussi, tout ce que j’ai trouvé à faire… ben c’est sortir mon épée et le menacer…
B. Cela a du te coûter cher !
A. Eh bien non, justement, on m’a admiré pour cela ! Mais euh… ce n’est pas tout. Devenu soldat, j’étais trop bête pour avoir peur. Ben ils ont tous dit que j’étais un héros !
C. Heureux les simples d’esprits…
A. Ensuite, ben il m’ont choisi comme général ! Moi, alors qu’j’y connais rien ! Alors j’ai fait ce que doit faire un bon général, je crois : j’ai fait régner la discipline. Mais mon fils a désobéi, alors je l’ai fait exécuté, ne sachant pas trop quoi faire d’autre…
B. Mais c’est monstrueux ! Tu as du être détesté !
A. Ben nan, j’y comprends rien. J’croyais aussi avoir fait une connerie après coup. Mais euh… ben les copains ont dit que c’était admirable, que j’étais un modèle d’abgena.. ablega…
B. Abnégation ?
A. OUAI ! C’est ça le mot qu’ils disaient ! Ab-né-ga-tion… et de vertu.
C. Ils sont fous ces Romains…
A. Ah ouais ouais, c’est ben c’que j’disais tantôt. Mais c’est pas tout. Comme général, ben… c’est mon collègue qu’a tout fait. Mais euh…, il est mort dans la bataille, et c’est moi qu’on a porté en triomphe… Je n’ai jamais rien compris de toute ma vie. Chaque fois, ben heu… j’croyais faire une ânerie, et chaque fois, ben on m’admirait davantage.
B. Et c’est cela qui t’inquiètes ? Bah, rassure-toi mon brave, tu es un veinard qui a atteint les sommets sans les rechercher. Je t’envie… Moi, toute ma vie j’ai couru après la gloire ! Et pourquoi ? Des clous ! Ma mère succomba en nous donnant naissance à mon frère et à moi. Mais je ne me suis pas laissé abattre ! J’ai conquis un royaume, accumulé l’or et les riches troupeaux, les plus beaux du monde ! Mon or et mon épée étaient célèbres, du moins je le croyais. Qui se souviens encore de moi de nos jours ? Presque personne… Le pire ? Lorsque l’on me cite, ce n’est qu’en tant que frère de mon frère ! Lui, cet être difforme, incapable de faire quoi que ce soit si ce n’est voler, lui le muet, lui qui courba l’échine devant autrui, il est porté jusqu’aux cieux !!! Pouah, la mémoire des hommes est injuste…
C. Plains-toi ! Fi ! Qu’est ce que je ne donnerais pas, moi, pour que les hommes m’oublient… Non seulement ma vie fut malheureuse, mais ma mort est bien pire encore ! Si vous saviez le nombre de coups et de moquerie que ma bosse et mon crâne dégarnis m’ont valu ! Bien souvent des larmes de douleurs ont embrumé mes yeux… Et pourtant, comme tous les autres, je me suis battu courageusement dans l’affreuse mêlée des années durant. Et pourtant, jamais je ne me suis soumis devant ces infâmes seigneurs ! Combien de fois n’ai-je pas pris le parti de mes Camarades contre l’arbitraire royal et l’arrogance aristocratique ? Seul, moi petit syndic… euh pardon, petit fantassin, je tenais tête aux cruels qui nous exploitent, qui nous spolient ! Et vous croyez que les hommes me sont reconnaissant d’avoir lutter pour le prolétariat ! O cruel destin, les Camarades m’ont trahis ! Mon nom fut sali par ces ignobles courtisans à la solde du pouvoir, au point que de nos jours, je suis devenu synonyme d’opprobre de l’humanité…


Qui sont les trois protagonistes de ce dialogue ?

PS : pour le A, ce n’est pas Forest Gump…


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Mai 2008 22:44 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Avr 2008 10:34
Message(s) : 365
Localisation : Paris
Thersite a écrit :
Pour la 3), serait-ce un coin ? Je pense que c'est ce que Shinji voulait dire. Mais sait-on jamais, peut-être es-tu précis et exigeant dans le vocabulaire employé ?

Thersite a écrit :
Shinji aurait mérité de reprendre, il avait trouvé mais s'est mal exprimé je présume...

Non non non, vous me faites plus savant que je ne le suis malheureusement, je voulais bien dire un poinçon ! :P Je ne savais pas du tout que le coin de droit gravait jusqu'à 20 000 pièces et pouvait donc servir à mesurer l'importance d'une émission monétaire. Et je ne savais pas non plus qu'on n'en avait retrouvé aucun, ce qui est étrange.

Mithri a écrit :
J'espère que mon petit questionnaire vous a plu, pas trop facile ?

Non, pas facile ! A l'instar de Thersite, je ne suis pas du tout numismate, donc ce genre de questions éloignées de mes petits domaines de compétence oblige à se fier à autre chose qu'une érudition permettant une réponse instantanée. Ca donne donc à réfléchir, c'est intéressant ! :)

Thersite a écrit :
puisque mon questionnaire est prêt et que j'en dois un, hop, je le mets. Questions greco-romaines... C'est un peu long, je me suis amusé; prennez-le pour un jeu, et surtout pas pour une prétention littéraire ! lol

Et quel questionnaire ! Félicitations pour l'exercice de style !! J'y réfléchis dès demain (et la nuit porte conseil).

_________________
« Que de choses ont été vécues sans avoir été dites ! » Paul Veyne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mai 2008 2:51 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2402
Shinji a écrit :
je ne savais pas non plus qu'on n'en avait retrouvé aucun [des coins], ce qui est étrange.

Je ne pense pas que ce soit innocent. C’est l’exemple type d’outil qui bénéficie de l’attention de tous les instants à la fois de l’ouvrier mais aussi et surtout des autorités. Imaginons qu’un coin soit récupéré par un faussaire : il pourra inonder le marché de fausses pièces dévaluées en toute impunité, sans le moindre risque de se faire repérer, contraignant l’Etat à une refonte complète de sa monnaie, sans compter les contre-coups pour l’économie et le prestige de la cité. Autrement dit, le coin devait être surveillé en permanence.
Lorsqu’il se casse ou lorsqu’on en a plus d’usage, il est hors de question de le jeter au ordures, il devait être méticuleusement détruit. De même, le monnayage antique est très irrégulier, en fonction à la fois des besoins réels et des disponibilités en métal. Aussi lorsque une série est finie, il est inutile de conserver un coin usagé : le risque encouru est trop gros pour une économie modique ; donc là aussi, il devait passer très rapidement au four (d’ailleurs ça tombe bien, il y en avait sans doute dans l’atelier !)
Ceci dit, il me semblait que au moins un coin, gaulois, avait été retrouvé, mais je peux confondre, c’est un vague souvenir, et je n’en ai jamais vu ni en vrai ni en photos.

Puisque je refais un passage sur ce post : concernant ma petite sôterie qui fait office de questionnaire, j’assume tout à fait les anachronismes flagrants des personnages. D’une part c’est une bêtise ludique, d’autre part ils sont tous décédés depuis des siècles, et par conséquent hantent encore et toujours le plat pays qui est le leur (avec des tumuli pour unique montagne...). Vu le personnage, je suis convaincu que Monsieur C par exemple a depuis rallié le Syndicat des Os et sympathisé avec la plupart des orateurs populistes des siècles suivants qui ont su influencer sa rhétorique. ;) (Ceci dit, je constate que la lecture est aussi fastidieuse que la rédaction fut amusante, je proposerai peut-être une version abrégée plus classique…).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mai 2008 2:59 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Ce sont des personnages réels, ou mythologiques ?

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mai 2008 3:41 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2402
L'un est assurément historique, un autre assurément mythologique, et le troisième... entre les deux ? lol


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mai 2008 8:15 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 25 Avr 2007 7:18
Message(s) : 82
Le troisième est Maccus ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Mai 2008 8:58 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2402
Monsieur C ? Non, pas Maccus, mais c'est vrai qu'il a un petit côté Polichinelle, en tout cas caricatural; c'est effectivement plus un personnage type qu'un héros...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mai 2008 18:04 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Fév 2007 17:20
Message(s) : 372
Localisation : Lorraine
Original ces questions sous forme de dialogue.
Pour le 1° personnage, l'idiot devenu un héros, je pense à Lucius Junius Brutus, le tyrannicide qui cachait bien son jeu.

_________________
Vi Veri Veniversum Vivus Vici


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mai 2008 20:21 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2402
Ah, c'est une bonne idée, mais non. Le mien est un vrai, pas un simulateur !! ;)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mai 2008 20:30 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Obélix ?

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mai 2008 20:57 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 12 Avr 2008 10:34
Message(s) : 365
Localisation : Paris
Thersite a écrit :
Ah, c'est une bonne idée, mais non. Le mien est un vrai, pas un simulateur !! ;)

Marius (Caius Marius) ? :mrgreen: Mais je ne crois pas qu'il ait tué son fils...

Ah! Ou bien le bon paysan qui s'accroche à sa charrue, Cincinnatus ?

_________________
« Que de choses ont été vécues sans avoir été dites ! » Paul Veyne.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mai 2008 23:59 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2402
Non plus (Beuh ? Marius, un simplet ???), ni le rustique Cincinnatus.
Il me semblait assez connu mon gugus:
- maltraité par son père
- fait taire ses ennemis en leur mettant un glaive sous la gorge
- héros militaire
- général qui fait exécuter son propre fils au nom de la discipline
- général victorieux suite à la mort de son collègue
Et il y a d'autres anecdotes célèbres encore sur le même individu. Un assez grand nom, au moins aussi célèbre je pense que Cincinnatus dans la légende nationale romaine, si ce n'est plus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Mai 2008 6:12 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3620
Localisation : Myrelingues la brumeuse
le consul manlius ?

Titus Manlius Imperiosus Torquatus

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mai 2008 14:02 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 11 Juin 2007 19:48
Message(s) : 2402
Oui, c'est bien Manlius Torquatus (IV av.), réputé particulièrement dur à la détente, maltraité par son père qui le reléguait à la campagne. Lorsque son père fut accusé de cruauté, en particulier contre son fils, le fiston prit son épée, se rendit chez le tribun à l'origine de la plainte, et à la pointe de son glaive, l'obligea à renoncé à sa plaine. Soldat, il se couvrit de gloire dans un duel contre un Gaulois, ce qui lui vallut son surnom de Torquatus. Consul il fait éxécuter son fils qui avait combattu en dépit de ses ordres. Combattant les Latins avec Publius Decius Mus, Publius se dévout aux Mânes et sacrifie sa vie, sacrifice qui galvanise les troupes et assure la victoire à Manlius.
En tout et pour tout, il fut trois fois consul, en 347, 344 et 340 av.
Comme quoi, tout le monde peut réussir dans la vie.

Sa petite biographie abrégée d'Aurélius Victor:
T. Manlius Torquatus avait été relégué à la campagne par son père, à cause de la lenteur de son esprit et de la difficulté qu'il avait à parler. Un jour il apprend que le tribun du peuple Pomponius a mis l'auteur de ses jours en accusation. Il part à l'instant même, entre de nuit dans la ville, obtient du tribun un entretien secret, lui présente son épée nue, et par la terreur qu'il lui inspire, il le force à se désister de ses poursuites. Etant tribun légionnaire pendant la dictature de Sulpicius, il tua un Gaulois qui l'avait provoqué à un combat singulier, lui enleva son collier, et se le mit autour du cou. Pendant son consulat, il fit trancher la tête à son fils, parce que dans une guerre contre les Latins, il avait combattu sans son ordre. Ce fut dans cette guerre que, par le dévouement de son collègue Decius, il vainquit ces peuples auprès du Véseris. (Il refusa le consulat, en disant qu'il ne pourrait supporter les désordres du peuple, et que le peuple ne pourrait pas mieux s'accommoder de sa sévérité).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mai 2008 14:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Oct 2007 9:34
Message(s) : 3620
Localisation : Myrelingues la brumeuse
Un humaniste ! quoi ! :mrgreen:

_________________
C'est l'ambition qui perd les hommes. Si Napoléon était resté officier d'artillerie, il serait encore sur le trône.

Mr Prudhomme


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 245 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 17  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB