A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 28 Juil 2017 19:57

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 22 Fév 2016 0:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 21 Fév 2016 21:38
Message(s) : 2
Bonsoir à tous!

Dans le cadre de la traduction d'un roman sur Vercingétorix, je fais des recherches afin d'avoir le plus d'exactitude historique possible. C'est pourquoi je viens ici demander conseil à des passionnés plus spécialistes que moi.

Voici donc les premières questions que je me pose :

Comment les gaulois appelaient-ils leurs cités (telles que Bibracte, Gergovia ou Alésia) ? Partout je croise le terme d'"oppida" qui me semble avoir une sonorité et donc plutôt une origine latine, et donc ne me parait pas convenir pour un récit du point de vue d'un gaulois contemporain de Vercingétorix (Carnute dans le cas présent). Le terme plus neutre de place forte ou encore forteresse ne conviendrait-il pas mieux ?

De même, je me demande comment nommer les logements : huttes (mais cela peut sonner un peu caricatural) ? N'y a-t-il pas un terme plus approprié qui m'échapperait ?

D'avance merci de vos interventions!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Fév 2016 6:12 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Fév 2010 22:31
Message(s) : 830
Le mot oppidum est effectivement un mot latin.
Les Gaulois utilisaient vraisemblablement un mot comme "dunon" pour désigner "citadelle" ou "enceinte fortifiée", qui est l'équivalent du mot "oppidum" (voir X. Delamarre).
Ceci dit, toutes les villes gauloises n'étaient pas forcément en hauteur, ni fortifiées. Les archéologues français, quand ils n'utilisent pas le mot oppidum, qui est effectivement très connoté, utilisent tout simplement le mot "ville" ou "village" (voir "Les Gaulois sont dans la ville" -2008, ou "La ville celtique" - 2000).

Quand au mot "hutte", il fait vraiment penser aux petites maisons circulaires telles que reproduites dans les livres du début du XXème siècle. Or ces petites maisons circulaires n'existaient quasiment pas en Gaule au 1er siècle av. J.C. (sauf un peu dans l'ouest). Les archéologues et historiens utilisent tout simplement le mot maison, ou habitation (mais jamais le mot hutte).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Fév 2016 21:55 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2432
Pour les habitations l'ai lu que des archéologues et chercheurs pensaient qu'elles devaient fort ressembler aux maisons bressanes typiques


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Fév 2016 22:32 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 21 Fév 2016 21:38
Message(s) : 2
Grandement merci pour tous ces éclaircissements, qui vont grandement m'aider, et je m'en vais suivre vos conseils :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mars 2016 12:40 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Avr 2006 23:08
Message(s) : 295
Localisation : Haute-Vienne
Les habitations aristocratiques étaient souvent de véritable domaines (les ancêtres des villae galo romaines).

Voici quelques photos de reconstitutions de maisons gauloises:

Image

Image

Image

Image

Donc le mot 'hutte' n'est vraiment pas adapté. On avait en outre probablement des variantes locales dans l'utilisation des matériaux, l'agencement des bâtiments....Etc.

Surtout qu'on a retrouvé récemment des bâtiments bien plus grands que ceux-là, probablement avec étage.

Quant aux oppida, c'est le seul mot antique que je connais pour décrire ce type d'aménagement.

Le mot désigne une fortification en hauteur contenant la plupart du temps une zone urbanisée.

Image

Ceci dit, on a plein de cas de figure différents:

- de véritables villes fortifiées comme Bibracte,
- des enclos plus petits qui se rapprochent plus d'une forteresse,
- des cas méconnu où on a parfois d'immenses enceintes (des kilomètres de remparts en murus gallicus renfermant des centaines d'ha) mais ou l'espace à l'intérieur ne semble pas avoir fait l'objet d'une urbanisation. La fonction et la symbolique de ce genre d'enceintes reste énigmatique. Comme exemple je pense à l'immense oppidum de Villejoubert en Haute-Vienne, où prospections, sondages et photos aériennes ne sous entendent pas une véritable urbanisation des 300 et quelques ha que renferme l'enceinte (enceinte tellement immense que très difficile à défendre à moins d'être très très nombreux).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Mars 2016 10:17 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 18 Déc 2015 12:13
Message(s) : 225
Avaricum avait la réputation (romaine) d'être la plus belle ville de Gaule ...
en sait-on plus ?

_________________
Vulnerant omnes, ultima necat !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2016 12:52 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Avr 2006 23:08
Message(s) : 295
Localisation : Haute-Vienne
A ma connaissance non, c'est César qui mentionne ce fait.

Il y a été mais il est possible que cette mention soit reprise d'une autre source dont César s'est servie.

Comme l'actuelle ville de Bourges se situe sur l'emplacement d'Avaricum, je ne crois pas qu'il y ait déjà eu des fouilles qui auraient pu nous indiquer comment était organisée la cité des Bituriges. en outre, elle fut prise et pillé (et incendiée il me semble) durant la Guerre des Gaules.

La dernière image que j'ai postée plus haut est une reconstitution de la ville de Corent dans le Puy de Dôme. Je vous invite à allez regarder de plus près sur Internet, il y a même une "visite virtuelle" qui montre bien à quoi pouvait ressembler une ville gaulois de la fin de l'indépendance:

http://com.cg63.fr/com/Corent/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2016 13:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5929
Oui, Avaricum a été incendiée. (Les Romains avaient une conception particulière du tourisme, difficile donc de dire si la réputation d'Avaricum était justifiée.) Je crois que c'était au sens propre une mesure de terre brûlée, pour que la ville ne puisse servir de point de ravitaillement.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2016 15:04 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Avr 2006 23:08
Message(s) : 295
Localisation : Haute-Vienne
Si je puis me permettre, la politique de terre Brûlée, et qui devait voir Avaricum incendiée pour ne rien laisser aux romains, c'était le plan de Vercingétorix. Mais les Bituriges refusèrent (et c'est là que César évoque la qualité de plus belle ville de Gaule d'Avaricum comme motif ayant poussé les gaulois à refuser de l'incendier). César assiégea la ville, la prit, et autorisa sa mise à sac (ces troupes étaient épuisées et avides de revanche après les événements de Cenabum et du fait de la politique de terre brûlée sinon pratiquée par la coalition de Vercingétorix). La population fut massacrée ou réduite en esclavage, et il me semble que la ville a été incendiée, mais par les romains après sa prise.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2016 15:48 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5929
Vous avez raison, je me souviens de cette péripétie. En fait la prise d'Avaricum ruine les effets de la politique de terre brûlée de Vercingétorix, alors que cette tactique commençait à payer.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2016 16:02 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2613
Localisation : St Valery/Somme
Je ne peux résister à publier les merveilles de la poliorcétique déployée par César lors du siège d'Avaricum;
Une double rampe avec des tours d'assaut et bordée de deux galerie-tortue.
Image
Image

J'ai compté en gros 500 hectares de forêts dans les rondins de la maquette B)

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2016 17:01 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Avr 2006 23:08
Message(s) : 295
Localisation : Haute-Vienne
Oui, c'est très bien décrit pas César. On se demande comment ils ont pu mettre de telles structures en place au pieds des remparts tenus par leurs ennemis.... Comment en plein territoire hostile, ils ont pu acheminer les ressources nécessaires et trouvé le temps de mettre tout ça au point.

Ils sont fous ces romains.............


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2016 19:18 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5929
C"est certainement un aspect que les Bituriges ignoraient quand ils ont refusé de brûler la ville.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mars 2016 23:11 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Fév 2010 22:31
Message(s) : 830
Les fouilles de Bourges ont révélé une proto-urbanisation dès le VIème siècle av.J.-C. et d'importants faubourgs comprenant des zones artisanales, ce qui a conduit à considérer Bouges comme un complexe princier (au même titre que Vix ou Lyon). Mais aucun ouvrage défensif n'a été formellement reconnu (ni hallstattien ni laténien), alors que plusieurs oppida fortifiés ont été mis en évidence sur le territoire des Bituriges.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mars 2016 8:24 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Déc 2011 12:34
Message(s) : 2613
Localisation : St Valery/Somme
César aurait donc menti ? 8-|

_________________
Lietz her heidine man. Obar seo lidan.
Thiot urancono. Manon sundiono.
(Il permit que les païens traversassent la mer, Pour rappeler aux Francs leurs péchés)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB