A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Sep 2018 0:02

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Histoire ancienne de l'Inde
Message Publié : 03 Mai 2018 18:12 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 19 Avr 2018 0:30
Message(s) : 1
Bonjour
J'aimerais avoir des réponses sur des points de l'histoire ancienne de l'Inde, a la fois religieux, linguistiques et ethniques.

1)La Civilisation de l'Indus est-elle d'origine dravidienne (commes les autres peuples du sous-continent)

2)Les Védas sont des transcriptions de traditions orales, mais plutot des peuples Indo-aryens ou des peuples dravidiens deja installés ?

3)Quel est le lien entre le Védisme, le Brahamanisme et l'Hindousime ?

4)Quand la séparation entre les rameaux Iraniens et Indo-aryens a-t-elle lieu ? Et comment ce temps a permis l'apparition de textes religieux aussi differents ? (Avesta en Perse, Veda en Inde, cf Q°2) malgré leur proximité lingustique et d'ecriture (avestique et sanskrit sont assez proche si je ne me trompe pas)

Merci d'avance


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Histoire ancienne de l'Inde
Message Publié : 03 Mai 2018 19:14 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 610
Assur a écrit :
3)Quel est le lien entre le Védisme, le Brahamanisme et l'Hindousime ?


3) De manière très simplifiée :
Védisme, brahmanisme, hindouisme sont 3 étapes successives de la religion des hindous.
Le védisme est une religion qui repose avant tout sur les textes appelés les Védas et donne lieu à une religion qui est essentiellement rituelle (c'est-à-dire que les rites, décrits dans les Védas, puis dans des textes qui en dérivent, comme les Upanishad, sont la pierre angulaire de la religion).
Le brahmanisme naît, selon les spécialistes, entre 1000 et 600 avant Jésus Christ et s'achève vers l'an 500. Avec le temps, les brahmanes sont devenus des spécialistes de la lecture et interprétation de la Smurti (le corpus de texte religieux du védisme, avec donc les Védas au cœur et 3 ou 4 autres textes en plus). Ces brahmanes accaparent l'interprétation de ces textes et vont faire glisser la religion d'un culte essentiellement rituel à une religion plus philosophique, d'interprétation, de concepts où les dieux tiennent un rôle important, en tout cas plus important que dans le védisme. C'est l'époque où les castes vont se figer et où sont écrites les grandes épopées indiennes, comme le Mahabharata ou le Ramayana. A noter que le brahmanisme est parfois appelé "hindouisme ancien".
L'hindouisme stricto sensu apparaît donc vers l'an 500 et dérive des développements philosophiques apparus avec le brahmanisme. C'est un hénothéisme avec un principe central et unique, Brahmane, qui n'est pas accessible à la compréhension humaine (un peu comme le Nirvana ou le Tao ne sont pas non plus accessibles à l'intelligence humaine). Du coup, le Brahmane se "manifeste" au travers des divinités, avec un trio principal (la Trimurti - en général Brahma/Vishnu/Shiva mais pas pour tous) mais qui n'exclut en rien les autres divinités brahmaniques, qui sont, toutes, une forme de manifestation du Brahmane. Cet hénothéisme fait qu'il existe plusieurs courants dans l'hindouisme mais qui sont tous également valides et acceptés. A noter qu'il est extrêmement difficile (sinon impossible) de se convertir à l'hindouisme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Histoire ancienne de l'Inde
Message Publié : 04 Mai 2018 6:20 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2026
Bonjour

ThierryM a écrit :
. A noter qu'il est extrêmement difficile (sinon impossible) de se convertir à l'hindouisme.


Pourquoi ?

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Histoire ancienne de l'Inde
Message Publié : 04 Mai 2018 7:54 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1637
Localisation : Vienne (86)
Hugues de Hador a écrit :
Bonjour

ThierryM a écrit :
. A noter qu'il est extrêmement difficile (sinon impossible) de se convertir à l'hindouisme.


Pourquoi ?


Sur un site dédié aux religions et à la spiritualité j'ai noté la réponse, très intéressante, d'un intervenant concernant la problématique d'une conversion à l'Hindouisme. Tout est affaire de perception quant à l'essence même de l'Hindouisme.
Je vous retranscris sa réponse telle quelle.

"C'est très difficile de se convertir à l'hindouisme, c'est comme le judaïsme une religion qui est liée à la notion de terre sacrée, "Israel" pour le judaïsme, "Bharat" pour l'hindouisme, donc normalement il faut être originaire du sous continent, ou une femme peut le devenir par le mariage. On a l'exemple de Sonia Ghandi d'origine italienne, mais qui n'a pas été acceptée par tous. Les indiens convertis à l'islam ou au christianisme de force ou par ruse, peuvent réintégrer
l'hindouisme après des rites.

Pour les occidentaux, le moyen de contourner cet interdit est de passer par les ashrâms des maîtres spirituels qui acceptent des disciples occidentaux, car leur enseignement est plutôt ouvert, ils sont nombreux, ou sinon des centres de yoga, ou encore des sectes qui se répandent en occident, mais là c'est plus dangereux, il y a du bon et du moins bon... Mais il ne faut pas se faire d'illusion, cela ne fera jamais de vous un hindou.

En Inde, l'accès de certains grands temples est toujours strictement interdit aux non indiens même déguisés en dhoti ou en sari...D'autres temples plus petits, sont ouverts aux occidentaux, à condition de respecter certaines règles de base.

Maintenant il faut aussi savoir que l'hindouisme est en pleine mutation, il est en train de s'ouvrir à cause de la mondialisation. Il y a énormément d'émigrés de bon niveau qui s'installent en GB, aux USA, au Canada, et en Australie, depuis une dizaine d'années, à tel point qu'aux USA on a dénombré l'inauguration d'un nouveau temple hindou chaque mois. Le plus grand temple hors de l'Inde était celui de la communauté Swaminarayan à côté de Londres, mais il a peut être été dépassé depuis. En GB, une rivière a été consacrée aux rites funéraires hindouistes. Le Prince de Galles ou le premier ministre assiste aux grandes fêtes de l'hindouisme.

Il faut aussi comprendre que l'hindouisme fonctionne par sectes,(au sens non péjoratif) c'est à dire qu'il n'est pas monolithique. En France, l'hindouisme est peu représenté à part quelques centres de yoga, le temple de Ganesh de Paris. Par contre il est présent sous une forme un peu archaïque dans les départements d'outre mer, Antilles et Réunion. La raison est qu'autrefois, seules les basses castes, quittaient l'Inde pour travailler dans les îles à canne à sucre (Maurice, Réunion, mais aussi Trinidad, Fidji, Guadeloupe, Martinique). A la Réunion, l'hindouisme a beaucoup évolué ces dernières années en raison de la visite de swamis venus de l'Inde, et d'ouverture d'ashrâms."

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Histoire ancienne de l'Inde
Message Publié : 04 Mai 2018 8:09 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 23 Déc 2010 13:31
Message(s) : 610
Hugues de Hador a écrit :
Bonjour

ThierryM a écrit :
. A noter qu'il est extrêmement difficile (sinon impossible) de se convertir à l'hindouisme.


Pourquoi ?


Parce que, pour l'essentiel, on nait hindou et on ne le devient pas. Certes, il existe quelques exceptions mais qui conduisent vers un statut de "quasi hindou" que d'hindou au sens propre (par exemple, une femme qui épouse un hindou peut devenir hindoue et surtout, leurs enfants seront alors hindous). Ensuite, certaines branches de l'hindouisme considère que tout Indien a nécessairement des ancêtres hindous (il suffit de remonter suffisamment loin avant l'arrivée de l'Islam, du christianisme etc) et donc, c'est un "hindou qui s'ignore" et lui, il peut se convertir ou plutôt se "reconvertir" (comme d'ailleurs, un hindou qui se convertirait à un autre culte pourrait redevenir hindou par un rituel).
Mais, en dehors de ces cas, vous pouvez pratiquer tous les rituels, cultes de l'hindouisme, les Indiens hindous ne vous considéreront pas comme hindou.

Il y a deux aspects qui expliquent cette difficulté :
1) l'hindouisme est fortement lié à la culture et au nationalisme indien ; se convertir à un autre culte, c'est vu, par certains groupes, comme un rejet de sa nationalité indienne ; ce sont des groupes extrémistes, certes, mais ce ressenti est suffisamment important pour que l'Inde comprenne plusieurs lois sur le sujet des conversions religieuses pour encadrer ce phénomène, interdire les conversions forcées ou frauduleuses, etc.
2) la vision de la réincarnation des hindous s'oppose à l'idée d'une conversion. Lorsque vous êtes réincarnés après votre existence(s) passée(s), vous l'êtes en fonction du karma, de vos actes passés. Donc, si vous naissez autre qu'hindou, c'est parce que vos actes passés vous ont conduit à cette réincarnation-là. Dès lors, se convertir à l'hindouisme quand on n'a pas eu la chance de naître hindou, c'est aller à l'encontre du karma. La logique hindoue serait plutôt d'adopter un comportement licite qui vous permettra de vous réincarner, la prochaine fois, en hindou.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Histoire ancienne de l'Inde
Message Publié : 12 Juin 2018 12:15 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3386
Assur a écrit :
1)La Civilisation de l'Indus est-elle d'origine dravidienne (commes les autres peuples du sous-continent)

L'on a encore aucune certitude. Les spécialistes en sont encore à faire des suppositions. Certains émettent l'hypothèse que les populations de l'Indus pourraient avoir été d'origine dravidienne car l'on trouve encore de nos jours une petite population de dravidiens isolés au nord-ouest de l'Inde en pleine zone indo-aryenne. Par contre, il semblerait que cette population aient migrées assez récemment dans l'Histoire de l'Inde. Rien n'est donc certain.

Assur a écrit :
4)Quand la séparation entre les rameaux Iraniens et Indo-aryens a-t-elle lieu ? Et comment ce temps a permis l'apparition de textes religieux aussi differents ? (Avesta en Perse, Veda en Inde, cf Q°2) malgré leur proximité lingustique et d'ecriture (avestique et sanskrit sont assez proche si je ne me trompe pas)

Ce que l'on pense c'est que les ancêtres des iraniens et indo-aryens provenaient bien de l'Ouest de l'Inde. L'on retrouve la trace de nombreux mots indo-iraniens dans le vocabulaire ayant trait à l'art équestre dans le vocabulaire hourrite (les hourrites étaient situés au nord du Levant et à l'Est de l'Anatolie).

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB