Nous sommes actuellement le 30 Mai 2020 13:02

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Le système rentier
Message Publié : 23 Avr 2020 16:47 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9225
Localisation : Région Parisienne
La noblesse a été ruinée parce que ses redevances en argent ne pouvaient pas être revalorisées et que l'inflation a joué son rôle. Le développement du métayage a pallié en partie cet inconvénient puisque le propriétaire, qu'il soit seigneur ou bourgeois, reçoit une part des récoltes.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le système rentier
Message Publié : 23 Avr 2020 18:11 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 718
Jean-Marc Labat a écrit :
Il est évident que le prix de la terre agricole évolue selon les cours longs des récoltes. Des prix bas entraînent le prix des terres vers le bas, pas sur un an, mais sur une période relativement longue. Un exemple simple, lors de la grande peste de 1348, les érécoltes sont largement éxédentaires pour la population restante, le prix des terres diminue, c'est logique.

Voici une petite étude sir la rente foncière agricole:

https://www.academie-agriculture.fr/sit ... nciere.pdf


Merci Jean-Marc. Dans ce document, on voit qu'après la crise du choc pétrolier, le prix de la terre de labour a baissé, entre 1973 et 1995. Tu mentionnes aussi de la peste de 1348. Mais au XIXe de Balzac et Zola, dont nous parlions, est-ce que la terre a ruiné des propriétaires?

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le système rentier
Message Publié : 24 Avr 2020 3:14 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9225
Localisation : Région Parisienne
Je crois que les prix des grains ont baissé sous le Second Empire et le début de la IIIe République, ce qui a entraîné l'adoption des "Tarifs Méline" en 1892, loi protectionniste. Il faudrait que je trouve une mercuriale de la période, mais je commence juste mes recherches.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le système rentier
Message Publié : 24 Avr 2020 3:24 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9225
Localisation : Région Parisienne
La rente foncière agricole perd de son intérêt à partir de 1870, le rentier se tourne plus vers l'immobilier. Voici une petite étude sur la crise paysanne des débuts de la IIIe République.

https://www.persee.fr/doc/reco_0035-276 ... 1_4_407929

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le système rentier
Message Publié : 24 Avr 2020 5:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 718
Le bon article en 10 minutes. Efficace! Merci beaucoup.

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le système rentier
Message Publié : 14 Mai 2020 21:53 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Fév 2012 18:48
Message(s) : 9
Pierma a écrit :
J'ai déjà entendu que le prix d'une coupe de cheveux masculine constituait une quasi-constante à travers les siècles.


Dans ma lecture monomaniaque de la Comédie humaine, j'ai trouvé une référence au prix d'une coupe de cheveux prodiguée par Marius, un coiffeur à la mode (in Les Comédiens sans le savoir). La nouvelle est consacrée à la description des différents types de la vie parisienne chère à Balzac, sous le prétexte des pérégrinations du peinte Léon de Lora et de son cousin provincial Gazonal, accompagnés par le caricaturiste Bixiou. La coupe ne vaudrait que 20 sous, soit 1 franc, alors qu'on aurait pu s'attendre à un prix cinq fois plus élevé d'après ce passage (la scène se déroule en 1845) :

"Ces salons, dit Léon, sont trois boudoirs où le directeur a réuni toutes les inventions du luxe moderne. Aux fenêtres, des lambrequins ; partout des jardinières, des divans moelleux où l’on peut attendre son tour en lisant les journaux, quand toutes les toilettes sont occupées. En entrant tu pourrais tâter ton gousset et croire qu’on va te demander cinq francs ; mais il n’est extrait de toute espèce de poche que dix sous pour une frisure, et vingt sous pour une coiffure avec taille de cheveux. D’élégantes toilettes se mêlent aux jardinières, et il en jaillit de l’eau par des robinets. "

Si donc le coût d'une coupe est approximativement le même qu'aujourd'hui, c'est au moins par 10 et plus probablement par 15 qu'il faudrait multiplier la valeur du franc de l'époque pour avoir une équivalence en euros de 2020.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le système rentier
Message Publié : 14 Mai 2020 22:36 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 718
1 sou est le vingtième du franc, soit 5 centimes de franc. « cent sous » voulait dire cinq francs, que l'on appelait aussi « écu » (dans Germinal de Zola). Une coupe vaut 20 sous, soit 1 franc. Une coupe actuelle vaut environ 20 euros, on a donc 1 sou "Balzac" = 1 Euro. Donc 1 franc "Balzac" = 20 Euros.

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Le système rentier
Message Publié : 15 Mai 2020 0:04 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1699
1 euro valant 6,56 F et un franc valant 100 anciens francs, on en déduit que la valeur de la monnaie a été divisée par 13 000 depuis le temps de Balzac.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB