Forum Histoire - Passion Histoire
http://passion-histoire.net/

Dévalorisation de Napoléon 1er sous la Restauration
http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=42&t=28875
Page 1 sur 1

Auteur :  Sivocl [ 11 Nov 2011 13:14 ]
Sujet du message :  Dévalorisation de Napoléon 1er sous la Restauration

Bonjour à tous.

J'ai hier assisté à une conférence sur Napoléon Bonaparte et sur le rôle qu'eurent ses femmes durant sa vie. J'ai par exemple appris qu'il y avait une volonté de rabaisser, de discréditer la période napoléonienne sous la Restauration de Louis XVIII, notamment par le biais d'ouvrages où les auteurs n'hésitaient pas à pousser le nombre de maîtresses jusqu'à la soixantaine. Étudiant cette période dans le cadre de ma première année d'histoire, j'aimerai savoir si vous avez des liens ou des sources pour étoffer un peu cette idée.

D'avance merci.

Auteur :  Antonnet [ 03 Déc 2011 22:44 ]
Sujet du message :  Re: Dévalorisation de Napoléon 1er sous la Restauration

Dans ces Mémoires d'outre tombe Chateaubriant n'est pas très tendre avec Napoléon. Il fait surtout une analyse tendant à démythifier l'empereur et le présente sous son véritable jour, il reste cependant un admirateur du grand capitaine.

Auteur :  Aigle [ 04 Déc 2011 18:19 ]
Sujet du message :  Re: Dévalorisation de Napoléon 1er sous la Restauration

Chateaubriand a-t-il vraiment été dur , certes il le critique sur certains points (les prisonniers turcs de Jaffa, le duc d'Enghien) mais l'admiration perce à chaque page des MOT (qui ne furent d'ailleurs publiée qu'en 1848 bien après la restauration).

Il fut plus dur dans ces publications polémiques de 1814/1815.

La comtesse de Boigne raconte l'événement que fut chez les bonapartistes ET les royalistes la diffusion du pseudo-manuscrit de ste Hélène (vers 1817) : toute la bonne société se regroupait autour de Talleyrand, Molé ou Marmont pour entendre les oracles de l'Exilé ...

Auteur :  barbulescoo [ 25 Déc 2014 19:30 ]
Sujet du message :  Re: Dévalorisation de Napoléon 1er sous la Restauration

Bonjour, pour continuer sur ce sujet je dirais déjà qu'il y avait une grande méfiance des monrachistes envers les napoléoniens considérés comme des bellicisttes plus proche des valeurs républicaines que des valeurs monarchistes bien entendue. Mais cependant ce sentiment de crainte était partagé par un sentiment d'admiration (cf chateubriand qui était à ses débuts plutôt favorable à l'empereur). Les monarchistes ne remettaient pas en cause les qualités guerrières de Napoléon; Ainsi je dirais que oui il y avait une campagne de démysitification de la légende napoléonnienne (cf la terreur blanche) mais cela ne traduit pas une forme de mépris mais plutôt de la peur, les monarchites sentaient que le charisme de Napoléon était toujors tres vivaces dans les campagnes française malgré les nombreux fleauts qui ont pu avoir lieux lors de l'Empire (guerre sanglantes...).
La France en 1814 est divisée meme si la France sort d'une humiliation après la défaite de Russie en 1812 la popularité de Napoléon Ier ne faiblit pas réellment. La Restauration soulage certes la noblesse qui peut rever ainsi de retrouver ses privilèges et leurs place dans la société mais concernat le bas peuple ce n'est qu'un retour en arrière rien de plus. Il faut attendre 1835 et le retour des cendres de Napoleon de sai t héléné par Louis PHillippe pour la gloire de Napoléon Ier soit véritablment repris par un souverain (cette de la famille des Orléans), c'est aussi le début de l'expression d'un certain sentiment national qui se préocuppe aussi de l'histoire antérieure et plus seulment du passé du régime politique en place. La France est dorénavant abordée d'une façon plus patriotiuqe dans sa diversité historique.

Page 1 sur 1 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/