Nous sommes actuellement le 15 Sep 2019 6:53

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 125 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 26 Avr 2009 10:34 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Pour votre question je n'ai pas la réponse. Par contre il est vrai que ces révolutions ont été assez mal perçues en province il me semble. La preuve d'ailleurs par les élections qui ont suivi la révolution de 1848 avec une nette victoire du parti de l'Ordre qui montre un décalage entre Paris et la province.

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 27 Avr 2009 8:52 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6144
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
avec une nette victoire du parti de l'Ordre

Attention, au départ ce "parti" compte 200 députés contre 500 députés républicains. Mais, aux élections suivantes il remporte davantage de sièges et en attirant certains députés républicains conservateurs dans son giron, sa place prend une envergure différente.

Citer :
1789 est une révolution longue est mouvementée, typiquement française .

Les guerres révolutionnaires et impériales lui donnent une portée européenne, voire mondiale.
On ne peut cantonner 1789 à la France uniquement.

Citer :
1830 est une révolution rapide , parisienne . Il y a t'il eut des événements en province ?

La Belgique se crée à cette date, la Pologne bouge aussi, tout comme certaines minorités de l'empire d'Autriche et les carbonnari italiens. 1830 n'est donc pas un mouvement uniquement français. Ce mouvement se dresse contre la Sainte-Alliance.

Citer :
Il y a t-il un lien entre la révolution française de 1848 et les mouvements révolutionnaires du reste de l'Europe ?

D'après Metternich, cela ne fait pas l'ombre d'un doute.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 27 Avr 2009 11:57 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Août 2005 18:45
Message(s) : 18
Localisation : Paris 75010
adrien64 a écrit :
pour cette discussion qui n'a pas l'air d'intéresser grand monde B)


Au contraire. Personnellement, même si je la découvre aujourd'hui et ne me permettrai pas d'intervenir sur le fond, je trouve cette discussion vraiment intéressante. De plus elle a l'avantage de résumer assez exhaustivement toute la richesse du XIXème Siècle, d'un Etat en cours de construction au milieu de soubresauts successifs. C'est vraiment passionnant.

N'hésitez pas à poursuivre ;)

_________________
Bonjour à tous. Lecteur régulier de PH (mais très faible contributeur, même si ce que je lis est le plus souvent passionnant).
http://thdonline.free.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 28 Avr 2009 17:37 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Merci Thd :wink:

J'ai une autre question. On sait que les révolutions de 1789 et 1848 ont été suivies pendant un certain temps d'une période dictatoriale, longue pour l'une, plus courte pour l'autre. Est-ce inhérent à une réelle révolution? Peut-on considérer que l'absence d'une telle période autoritaire fait de la révolution de 1830 un évènement moins important et moins proche de ce que l'on peut qualifier de révolution que les deux autres?

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 28 Avr 2009 23:57 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 21 Déc 2008 11:01
Message(s) : 759
adrien64 a écrit :
Merci Thd :wink:

J'ai une autre question. On sait que les révolutions de 1789 et 1848 ont été suivies pendant un certain temps d'une période dictatoriale, longue pour l'une, plus courte pour l'autre. Est-ce inhérent à une réelle révolution? Peut-on considérer que l'absence d'une telle période autoritaire fait de la révolution de 1830 un évènement moins important et moins proche de ce que l'on peut qualifier de révolution que les deux autres?



J'avais un prof de math trés conservateur qui donnait la definition d'une revolution en mathématique : on part d'un point , on trace un rayon , puis on effectue une rotation de 360° pour revenir au point de départ . ....et d'ajouter en histoire ou en politique c'est la même chose.
Même si de nombreux exemples historiques le prouvent , personne ne parle d'une révolution parfaitement achevée lorsque le régime autoritaire que l'on voulait supprimer est remplacé par un autre . D'ailleurs , je pense que les révolutions technologiques transforment plus les sociétés que les révolutions politiques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 9:11 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
dom calmet a écrit :
adrien64 a écrit :
Merci Thd :wink:

J'ai une autre question. On sait que les révolutions de 1789 et 1848 ont été suivies pendant un certain temps d'une période dictatoriale, longue pour l'une, plus courte pour l'autre. Est-ce inhérent à une réelle révolution? Peut-on considérer que l'absence d'une telle période autoritaire fait de la révolution de 1830 un évènement moins important et moins proche de ce que l'on peut qualifier de révolution que les deux autres?



J'avais un prof de math trés conservateur qui donnait la definition d'une revolution en mathématique : on part d'un point , on trace un rayon , puis on effectue une rotation de 360° pour revenir au point de départ . ....et d'ajouter en histoire ou en politique c'est la même chose.
Même si de nombreux exemples historiques le prouvent , personne ne parle d'une révolution parfaitement achevée lorsque le régime autoritaire que l'on voulait supprimer est remplacé par un autre . D'ailleurs , je pense que les révolutions technologiques transforment plus les sociétés que les révolutions politiques.



Je n'irai pas jusque là pour la révolution de 1789 qui a tout de même modifié beaucoup de choses: les institutions françaises ne sont plus les mêmes depuis cette date et la monarchie de droit divin telle qu'elle existait sous Louis XIV ou Louis XVI ne verra plus jamais le jour en France.

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 9:16 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6144
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
J'ai une autre question. On sait que les révolutions de 1789 et 1848 ont été suivies pendant un certain temps d'une période dictatoriale, longue pour l'une, plus courte pour l'autre. Est-ce inhérent à une réelle révolution? Peut-on considérer que l'absence d'une telle période autoritaire fait de la révolution de 1830 un évènement moins important et moins proche de ce que l'on peut qualifier de révolution que les deux autres?

Effectivement, on peut le dire.
Lorsque les conséquences des phénomènes révolutionnaires sont trop amples et destabilisent le tissu politique et social d'une société, un retour de balancier s'observe souvent.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 9:22 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Duc de Raguse a écrit :
Citer :
J'ai une autre question. On sait que les révolutions de 1789 et 1848 ont été suivies pendant un certain temps d'une période dictatoriale, longue pour l'une, plus courte pour l'autre. Est-ce inhérent à une réelle révolution? Peut-on considérer que l'absence d'une telle période autoritaire fait de la révolution de 1830 un évènement moins important et moins proche de ce que l'on peut qualifier de révolution que les deux autres?

Effectivement, on peut le dire.
Lorsque les conséquences des phénomènes révolutionnaires sont trop amples et destabilisent le tissu politique et social d'une société, un retour de balancier s'observe souvent.



Merci :mrgreen: pour une fois j'ai effectué une observation juste.

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 9:31 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6144
Localisation : Provinces illyriennes
C'est pour cela que pour certains la révolution de 1830 - même si elle est importante de conséquences politiques - ne s'apparente qu'à une révolution de palais.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 9:46 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Je comprends mieux merci à vous.

Et dans les fondements, mis à part le fait que les deux dernières révolutions sont un moyen de conserver l'héritage de la première, en quoi ces trois révolutions sont-elles comparables? Quand je parle de fondement, je parle du contexte et des éléments déclenchateurs.

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 10:15 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6144
Localisation : Provinces illyriennes
Au niveau du contexte, il y a des similitudes entre 1789 et 1848 au niveau de la crise économique agraire et en 1848 industrielle. Pour les trois révolutions, l'impopularité du gouvernement ne fait pas l'ombre d'un doute - encore qu'en 1789 la majorité des Français demeure attachés au roi - : Polignac est détesté en 1830, Guizot produit les mêmes effets sur l'opinion en 1848. Ces trois révolutions se produisent essentiellement parce que les pouvoirs publics se montrent incapables de résorber une crise, qu'elle soit économique ou politique (1830).
Quant au fil directeur - dépassant le contexte factuel - des deux dernières révolutions, vous l'avez bien compris, ce sont les héritages de 1789.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 10:18 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
Mais en 1830, l'élément déclenchateur n'est-il pas le fait que le roi a pris des mesures restreignant les libertés?

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 10:41 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6144
Localisation : Provinces illyriennes
C'est surtout le conflit entre Polignac et la Chambre, tout comme l'invalidation des élections et les suspensions de journaux. Ce qui m'a fait écrire plus haut qu'il s'agit d'une crise politique entre le roi et son gouvernement et les représentants de la Nation.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 10:51 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 30 Juil 2008 0:28
Message(s) : 153
D'accord, parce que ce n'est pas ce qu'on nous avait dit. On nous a clairement expliqué que les mesures de Charles X étaient l'élément qui avait tout déclenché.

Je remarque que l'on peut clairement dissocier la révolution de 1830 des deux autres et non celle de 1789 des deux autres. Non?

_________________
"Mourir n'est rien mais vivre vaincu c'est comme mourir tous les jours" Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Les révolutions
Message Publié : 29 Avr 2009 10:55 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6144
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
On nous a clairement expliqué que les mesures de Charles X étaient l'élément qui avait tout déclenché.

Non, les différends datent de plusieurs mois. Les ordonnances de juillet ne sont que la goutte d'eau qui fait déborder le vase. :wink:

Citer :
Je remarque que l'on peut clairement dissocier la révolution de 1830 des deux autres et non celle de 1789 des deux autres. Non?

Oui et non, comme cela a déjà été écrit plus haut.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 125 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 9  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB