A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Mars 2017 3:12

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 08 Déc 2014 22:33 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1839
Localisation : Versailles
J'apprends ce jour l'existence d'Amélie Auguste Eugénie Napoléone de Beauharnais, princesse de Leuchtenberg puis impératrice du Brésil , née en 1812 à Milan, et décédée en 1873 à Lisbonne. Elle fut la deuxième épouse de l'empereur Pierre Ier du Brésil.

Comment un tel mariage avait il été possible eu égard à la position tout à fait marginale des Beauharnais dans l'Europe d'alors ?

Et comment cette Amélie a t elle eu suffisamment d'influence pour imposer le mariage de sa belle fille (Marie II du Portugal, issue d'un premier mariage de Pierre 1 er du Brésil) à son frère Auguste de Beauharnais ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juil 2015 19:48 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 712
Localisation : Kaamelott
Bonjour,

Jerôme a écrit :
J'apprends ce jour l'existence d'Amélie Auguste Eugénie Napoléone de Beauharnais, princesse de Leuchtenberg puis impératrice du Brésil , née en 1812 à Milan, et décédée en 1873 à Lisbonne. Elle fut la deuxième épouse de l'empereur Pierre Ier du Brésil.

Simplement à ce jour ? ;)
Elle est la petite fille de Maximilien Ier de Bavière et de Wilhelmine de Hesse-D.
La fille de la princesse Augusta-Amélie -aînée de Maximilien Ier-.
François II de Habsbourg-Lorraine a épousé en 4ème noce la tante maternelle d'Amélie (sans postérité).
Amélie succède donc -en épousant Pierre Ier- à l'archiduchesse M-Léopoldine de Habsbourg-Lorraine. La fille qui nait de leur union était promise à Maximilien Ier du Mexique. Elle décèdera.
Avec l'union de son frère, les Maisons de Wittelsbach et Beauharnais s'enracinent dans la Maison de Bragance, Maison où les Habsbourg "piochent" assez régulièrement pour leurs cadets.

Citer :
Comment un tel mariage avait il été possible eu égard à la position tout à fait marginale des Beauharnais dans l'Europe d'alors ?

La position des Beauharnais n'est en rien marginale.
Il ne faut pas confondre Beauharnais et Bonaparte.
Stéphanie de Beauharnais, princesse de Bade abondera les Maisons Vasa, Wettin etc.
L'union d'Eugène avec une Wittelsbach n'a rien d'une mésalliance lorsque l'on songe à François II de Habsbourg Lorraine qui donne sa fille à un Bonaparte, empereur il est vrai à ce moment. Les Romanov -approchés- refuseront toute demande tant pour Catherine que Marie Pavlovna.
Maximilien -fils d'Eugène- épousera Maria Nicolaïevna et sera fait prince Romanovsky.
La soeur aînée d'Amélie est reine de Suède.

Citer :
Et comment cette Amélie a t elle eu suffisamment d'influence pour imposer le mariage de sa belle fille (Marie II du Portugal, issue d'un premier mariage de Pierre 1 er du Brésil) à son frère Auguste de Beauharnais ?

"Cette Amélie" est impératrice et très avisée.
La Maison de Bragance se perd en succession à ce moment. Marie a déjà été fiancée à son oncle, des troubles internes à la famille ont rendu ces fiançailles caduques.
Le choix est très bon. Sans le décès prématuré du jeune-homme, les Beauharnais s'alliaient à la Maison de Bragance.
Le 3ème époux de Marie II sera un Saxe-Cobourg-Kohary, c'est à dire rien avant la percée de l'oncle Léopold.

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Août 2015 21:13 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2509
Hum... Je crois cher Enzo que vous embellissez les choses. L'empereur Pedro Ier trainait plutôt une mauvaise réputation (je ne sais plus laquelle : alcoolique peut être ) qui compliquait la recherche d'une épouse sachant qu''aucune princesse dé premier rang n'était prête à partir à Rio...a creuser


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Août 2015 19:39 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 712
Localisation : Kaamelott
Bonjour,

Aigle a écrit :
L'empereur Pedro Ier trainait plutôt une mauvaise réputation (je ne sais plus laquelle : alcoolique peut être ) qui compliquait la recherche d'une épouse

Il serait bon en effet de creuser avant que de donner un conclusion. Alors qu'avait Pédro ?
Une mauvaise réputation ? Vous pensez vraiment que ce genre de chose est pris en considération à ce niveau ?
Voyez les réputations des régnants du XIXème... Aucun ne restera célibataire.

Citer :
sachant qu''aucune princesse dé premier rang n'était prête à partir à Rio...a creuser

M-Léopoldine, cadette de M-Louise d'Autriche ne s'est pas sentie "déchue" de s'y coller. Il est vrai qu'après cette union, difficile de "taper" plus haut. ;)

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Août 2015 21:48 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2509
Voilà un p'tit tour chez l'ami wiki

Commençons par son premier mariage

"Pendant ce voyage dans le nord-est, le couple impérial est accompagné par Domitila de Castro, comtesse et ensuite marquise de Santos, qui est la maîtresse de l’empereur depuis leur première rencontre en 1822. Depuis son mariage avec l’archiduchesse Marie-Léopoldine, le souverain ne s’est jamais montré un mari fidèle ; il a cependant toujours pris garde de cacher à son épouse ses escapades avec d’autres femmes. Or, l’engouement du souverain pour sa nouvelle maîtresse est tel qu’il en perd toute limite. Dans ces conditions, l’impératrice doit à la fois endurer les affronts de son époux et les commérages de la cour et de la population.

Sa relation avec Domitila gagnant en intensité, Pierre Ier se montre de plus en plus dur avec son épouse. Il interdit ainsi à Marie-Léopoldine de quitter le palais impérial, la prive de tout revenu et l’oblige même à prendre Domitila comme dame de compagnie. Dans le même temps, Domitila profite de sa nouvelle situation pour avancer ses intérêts ainsi que ceux de sa famille et de son entourage. À la cour, toute personne à la recherche d’une faveur ou désireuse de soumettre un projet au monarque doit désormais passer par sa favorite plutôt que par des canaux plus légaux.

Le 24 novembre 1826, Pierre Ier quitte Rio et embarque pour la ville de São José, dans la province de Santa Catarina.
Après quelques jours toutefois, l’empereur repart pour Rio de Janeiro ;il est encore sur la route lorsqu’il apprend le décès de Marie-Léopoldine après une fausse couche. Au même moment, une rumeur se développe à Rio accusant le souverain d’avoir précipité la mort de son épouse en la malmenant physiquement durant une dispute."

Et ensuite le second

"Le 27 juin 1828, Domitila de Castro est finalement bannie par l’empereur et quitte Rio de Janeiro. Résolu à se remarier et à devenir une personne meilleure, Pierre entend ainsi donner des gages de sa sincérité. Dans une lettre à son beau-père, l’empereur François Ier d’Autriche, il déclare : « toutes mes faiblesses ont disparu [et] je ne retomberai pas dans les mêmes erreurs, que je regrette et pour lesquelles je demande pardon à Dieu ». Cependant, le souverain autrichien se montre moins que convaincu par l’argumentaire de son gendre. Profondément offensé par l’attitude de Pierre vis-à-vis de sa fille, François Ier contrecarre tous ses projets matrimoniaux et s’oppose même aux intérêts de Pierre dans les affaires portugaises.

Du fait de sa réputation de mauvais mari, l’empereur voit les cours européennes décliner ses demandes en mariage les unes après les autres. Blessé par ces refus humiliants, il finit par demander à Domitila de revenir à la Cour, ce qu’elle fait le 29 avril 1829, après presque un an d’absence. Pierre Ier met toutefois définitivement fin à sa liaison après qu’une princesse a finalement accepté sa demande en mariage. Domitila quitte alors une nouvelles fois la capitale, le 27 août 1829, et retourne vivre dans la région de São Paulo, où elle reste jusqu’à sa mort.

Le 2 août, l’empereur épouse par procuration la princesse Amélie de Leuchtenberg. Malgré la modestie de ses origines la jeune fille parvient à éblouir son époux par sa beauté lorsqu’il la rencontre pour la première fois en personne, le 15 octobre 1829."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Août 2015 11:56 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 1839
Localisation : Versailles
C'est en effet assez clair. Que l'aigle et wiki son ami (que j'aurais du consulté moi même :oops: ) en soient remerciés.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Août 2015 16:39 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Avr 2015 15:58
Message(s) : 712
Localisation : Kaamelott
Cher Aigle,

Il existe une biographie, entre autres, des biographies anglaises et d'outre-Rhin : c'est plus sûr. Vous avez aussi plus simple : - Ces reines venues d'ailleurs

Citer :
"Pendant ce voyage dans le nord-est, le couple impérial est accompagné par Domitila de Castro,

C'est sensé être une argumentation, un C/C ? De l'Histoire ?
OK. On n'en fait pas des caisses lorsque Louis XIV trimballait dans un même carrosse son épouse (une Habsbourg, sa déjà ex-maîtresse (La Vallière) et celle du moment mais encore mariée donc "officieuse" (Montespan).
Remontez à George Ier de Hanovre, souverain du RU et Sophie-Dorothée de Celle obligée de s'effacer devant la Platzen et faites tous les Hanovre. Prenez Alexandre Ier et son "double foyer" laissant cependant à Louise de Bade une grande latitude d'aimer elle-aussi ailleurs et le grand-père Pierre III sans oublier les débordement de l'aïeule Catherine II.
Il se trouve que M-Léopoldine d'emblée ne plaira pas à son époux. Elle a un physique disgracieux et comme souvent chez les archiduchesses, la piété l'emporte sur le reste. Pas de chance, elle est profondément amoureuse, attristée de l'indifférence de son époux, jalouse avec une tendance à laisser déborder -en public- ses frustrations, alors évidemment ça cause... C'est justement après une énième crise où il y eut échange de coups et où l'impératrice du Brésil se tournera vers son père que beau-papa va laisser la gestion du dossier à son épouse du moment. Les conseils envoyés : "...endurer... tolérer... se tourner vers la piété... s'investir dans des oeuvres caritatives... penser à son aînée et son sacrifice... être plus soumise mais consciente de son nom...", sous entendu : on accepte d'être trompée et on ne se donne pas en spectacle. C'est certain qu'une femme amoureuse, délaissée, malade, n'ayant aucune vue politique attend autre chose mais le genre d'union qu'elle souhaiterait est bon pour le "tout venant" : on nait Habsbourg, on vit Habsbourg, on fonctionne à l'étiquette Habsbourg.
Le climat sera un véritable cauchemar pour l'impératrice en lui créant des maladies de peau qui l'obligent à rester enfermée ou sortir "voilée" ; des grossesses à répétition (difficiles sous ce climat) déformeront très vite une silhouette déjà bien ronde. Rien n'est fait pour rapprocher les époux. Les tableaux peuvent être trompeurs, reportez-vous à Janvière -fille de l'impératrice et de Pierre- vous aurez l'image même de la mère.

Citer :
il a cependant toujours pris garde de cacher à son épouse ses escapades avec d’autres femmes. Or, l’engouement du souverain pour sa nouvelle maîtresse est tel qu’il en perd toute limite

Elle a été avertie de la situation avant le mariage, justement pour "s'adapter" car à ce niveau on est épousée pour continuer un lignage. c'est donc Pedro qui choisi de s'installer hors le palais de sao cristovao afin d'éviter une trop grande proximité et les crises qui s'enchaînent suivies de longs moments de prostration. Pedro n'a pas l'apanage de savoir placer ses maîtresses, regardons à notre porte. L'empereur François prendra le parti de Michel, ce n'est un secret pour personne. Ce choix est politique et la politique ne se fait pas -chez les Habsbourg- dans les ruelles de lit. A un autre moment, la position de sa fille "préférée" ne l'a pas empêché d'abonder une coalition face à son gendre.

Citer :
Du fait de sa réputation de mauvais mari, l’empereur voit les cours européennes décliner ses demandes en mariage les unes après les autres.

Quels souverains approchés refusèrent ? Vous avez des exemples "... des uns après les autres..." : ceci devrait faire beaucoup. D-) Son fils n'aura aucun mal à trouver épouse dans la Maison des Deux-Siciles, il ne traine pas une réputation de "fils de..." lorsque certain auront celle de "neveu de...".
Ouais... le "à creuser", c'était wiki ? :-s

Citer :
C'est en effet assez clair. Que l'aigle et wiki son ami (que j'aurais du consulté moi même :oops: ) en soient remerciés
.
La nourriture préférée de l'aigle semble wiki. C'est en effet une chance pour les autres animaux. lol lol lol

_________________
"L'histoire remplit le vide du présent et se transforme elle-même en espérance !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB