A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 13 Déc 2018 9:13

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 22 Nov 2005 13:46 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 20 Déc 2004 21:30
Message(s) : 96
Localisation : paris
Bonjour à tous.
En lisant ce forum, on a très souvent l'impression que la France d'aujourd'hui est composée dans son immense majorité de royalistes légitimistes. Certes, les princesses et autres duchesses sont (généralement) charmantes, mais derrière leurs sourires et leurs crinolines, il y avait, aussi, un projet politique, celui de la Restauration. Parlons-en.

Connaissez-vous la loi sur les sacrilèges du 20 avril 1825 ? Elle se situe dans la continuité du sacre de Charles X : après avoir permis à l'Eglise de faire main basse sur l'Université, l'alliance entre le trône et l'autel trouve son accomplissement avec ce texte qui soulève l'adhésion et même l'enthousiasme de la France royaliste.
Voici des extraits :

"Charles, par la grâce de Dieu, Roi de France et de Navarre, à tous présents et à venir, Salut. Nous avons proposé, les Chambres ont adopté, nous avons ordonné et ordonnons ce qui suit :
TITRE 1er - DU SACRILEGE.
Art. 1. La profanation des vases sacrés et des hosties consacrées constitue le crime de sacrilège.
Art. 2. Est déclaré profanation toute voie de fait commise volontairement, et par haine ou mépris de la religion, sur les vases sacrés ou sur les hosties consacrées.
(...)
Art. 4. La profanation des vases sacrés sera punie de mort, si elle est accompagnée des deux circonstances aggravantes suivantes :
1. Si les vases sacrés renfermaient, au moment du crime, des hosties consacrées ;
2. Si la profanation a été commise publiquement.
Art. 5. La profanation des vases sacrés sera punie des travaux forcés à perpétuité si elle a été accompagnée de l'une des deux circonstances énoncées dans l'article précédent.
Art. 6. La profanation des hosties consacrées, commise publiquement, sera punie de mort ; l'exécution sera précédée de l'amende honorable faite par le condamné, devant la principale église du lieu où le sacrilège aura été commis, ou du lieu où aura siégé la cour d'assises.
TITRE 2 - DU VOL SACRILEGE.
Art. 7. Seront compris du nombre des édifices énoncés dans l'article 381 du Code Pénal, les édifices consacrés à l'exercice de la religion catholique, apostolique et romaine. En conséquence, sera puni de mort quiquonque aura été coupable d'un vol commis dans un de ces édifices, lorsque le vol aura d'ailleurs été commis avec la réunion des autres circonstances déterminées par l'article 381 du Code Pénal.
Art. 8. Sera puni des travaux forcés à perpétuité quiquonque aura été déclaré coupable d'avoir, dans un édifice consacré à l'exercice de la Religion d'Etat, volé, avec ou même sans effraction du tabernacle, des vases sacrés qui y étaient renfermés.
(...)
Donné à Paris, en notre château des Tuileries, le 20ème jour du mois d'avril de l'an de grâce 1825, et de notre règne le premier."

Ce texte soulève-t'il des commentaires de votre part ? Pensez-vous qu'il était adapté à l'esprit de son temps ? Que penser de ces charmantes princesses et duchesses qui l'ont applaudi avec enthousiasme ? Pensez-vous qu'il serait souhaitable de le réintroduire dans notre droit positif de 2005, de pair avec la restauration du successeur de Charles X ?

Cordialement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Nov 2005 14:02 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 2040
c'est l'équivalent du "crime contre l'Humanité" d'aujourd'hui...

Chaque époque a ses valeurs. Je préfère évidemment celles d'aujourd'hui ! :lol:

Il faut replacer les choses dans leur contexte, comparer avec la législation des autres états.

Les catholiques anglais n'étaient-ils pas punis de mort en cas de détention d'armes ?

Quel était l'état de la législation à ce sujet en Espagne, en Autriche, à la même époque ?

Des condamnations ont-elles été prononcées en application de cette loi ? Ont-elles été exécutées ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Nov 2005 20:38 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 07 Août 2005 18:45
Message(s) : 20
Localisation : Paris 75010
Le règne de Charles X a quand même constitué un recul énorme ! Il est vraiment la période (fort heureusement courte) la plus réactionnaire, la plus rétrograde, la plus "nulle" de tout le XIXe !

_________________
Bonjour à tous. Lecteur régulier de PH (mais très faible contributeur, même si ce que je lis est le plus souvent passionnant).
http://thdonline.free.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Nov 2005 23:11 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 2040
Bah ! En dehors du milliard des émigrés (qui consacrait tout de même les biens nationaux) et de cette loi sur le sacrilège, il n'y eut pas vraiment de recul par rapport au règne de Louis XVIII.

Il y aurait eu recul si le coup des ordonnances était passé: ce ne fut pas le cas ! Charles X abdiqua, prouvant ainsi qu'il n'était pas réellement, ni même symboliquement, un vrai roi de France...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Nov 2005 9:57 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2003 15:53
Message(s) : 718
Localisation : N France / Paris / Seine
Dites donc, a votre avis, si j'entre aujourd'hui et que je défèque dans une mosquée dans la "partie sainte", a votre avis, je risque quoi ?
(Et si j'entre dans une cathédrale pour y mimer une parodie de mariage lesbien, je risque quoi ?)
Chaque époque ses injustices et ses marottes ...
Ces lois correspondent aux croyances des 98% de la population catholique de l'époque pour lesquels les hosties contiennent le Corps du Christ, n'oubliez pas que l'on sort d'une période de sacrilèges qui en ont choqué plus d'un ...

_________________
"Le droit du Prince nait du besoin du peuple." (Pierre BOUTANG)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Nov 2005 10:03 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 2040
lamy a écrit :
(Et si j'entre dans une cathédrale pour y mimer une parodie de mariage lesbien, je risque quoi ?).


Rien du tout, ainsi qu'en ont jugé le Garde des Sceaux et le Parquet.

Au cas particulier (intrusion des militants d'Act Up dans la cathédrale de Notre-Dame), la preuve n'étant pas apportée que la parodie de mariage lesbien ait suscité un trouble dans le déroulement de l'office en cours, il a été considéré qu'il n'y avait pas lieu de poursuivre.

Il faut essayer de déféquer sur le maître-hôtel. On verra alors quelle est la position du ministère public.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : loi sur les sacrilèges
Message Publié : 23 Nov 2005 12:51 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 20 Déc 2004 21:30
Message(s) : 96
Localisation : paris
Réponse à Roi-Henry :
le problème de la défécation comme oeuvre d'art a déjà été étudié sur le site. Consultez :
http://www.passion-histoire.net_ ... .php?t=166


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Nov 2005 13:25 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 2040
Envoyez plutôt cette consultation à Act-Up: ce sont des spécialistes... :lol:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Nov 2005 15:05 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2003 15:53
Message(s) : 718
Localisation : N France / Paris / Seine
Je parlais de déféquer car c'est précisément ce que font les sans papiers quand ils occupent des églises, (je l'ai quasiment vu de mes propres yeux : ma belle-mère ayant participé au nettoyage de l'une d'entre elles!)mais visiblement cela n'émeut pas plus que les mariages lesbiens...
Il y a nue marge entre le respect des convictions et une "neutralité" telleement partiale qu'elle en devient agressive, faut-il que les catholiques se comportent mal pour être respectés ?

_________________
"Le droit du Prince nait du besoin du peuple." (Pierre BOUTANG)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Déc 2005 14:54 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Oct 2003 17:27
Message(s) : 585
Localisation : Allauch
Pensez vous que la monarchie traditionnelle aurait pu être sauvée si les rois avaient accepté la démocratie?

_________________
"La France n'est plus qu'un simple simulacre. On ne peut plus parler de déclin, ni de décadence. Nous sommes devant la mort et la disparition." Jean de Viguerie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Déc 2005 15:46 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 2040
C'est hors-sujet ! La monarchie traditionnelle n'existait plus depuis 1789.

A moins de reformuler la question: la dynastie légitime pouvait-elle être sauvée ?

Mais la "dynastie" de Charles X était-elle encore légitime ? En abdiquant, Charles X a bien prouvé que non... Un roi de France n'abdique pas !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Déc 2005 17:04 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Oct 2003 17:27
Message(s) : 585
Localisation : Allauch
Le peuple à l'époque étant catholique et majoritaire, en les faisant voter, la monarchie dans une forme assez traditionnelle (catholique) aurait pu être sauvé à mon sens. Les ennemis de la monarchie et de l'Eglise furent les libéraux maçonnique, eux même qui votaient!

_________________
"La France n'est plus qu'un simple simulacre. On ne peut plus parler de déclin, ni de décadence. Nous sommes devant la mort et la disparition." Jean de Viguerie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Déc 2005 17:21 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 2040
Possible... Mais les Bourbons avaient trop peur que les Français votent pour les Bonapartistes !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Déc 2005 20:37 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Oct 2003 17:27
Message(s) : 585
Localisation : Allauch
Savez vous que les ultra étaient favorables au suffrage universel même feminin et au parlementarisme, car le peuple dans sa majorité était catholique et sous l'influence du clergé et des notables. Peut être que la monarchie aurait été sauvé, ou elle aurait été sous l'emprise du parti des ultra.

_________________
"La France n'est plus qu'un simple simulacre. On ne peut plus parler de déclin, ni de décadence. Nous sommes devant la mort et la disparition." Jean de Viguerie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 22 Déc 2005 10:37 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Mai 2003 15:53
Message(s) : 718
Localisation : N France / Paris / Seine
Oui, c'est avant tout le conservatisme du peuple en général et des femmes qui a toujours été le principal argument pour tenir les uns puis les autres écartés des urnes ...
Si les femmes avaient voté sous la IIIeme république jamais les lois anticléricales qui ont émaillé la vie Française entre 1880 et la Séparation de 1905 n'auraient jamais vu le jour ... C'est Clémenceau qui l'a reconnu en ajoutant "Nous nous sommes conduits comme des goujats !"
J'ai d'ailleurs trouvé curieux d'entendre a nouveau parler de "peuple mal éduqué" apres avril 2002, au XXI eme siècle, ça semble un peu incongru ...

_________________
"Le droit du Prince nait du besoin du peuple." (Pierre BOUTANG)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB