A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 15 Nov 2018 15:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 14 Oct 2018 13:38 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Oct 2008 16:29
Message(s) : 6
Localisation : Toulouse
Bonjour,

Je souhaite vous présenter une personnalité fascinante de la IIIe République : Paul de Cassagnac.
Né un 2 décembre (1842), député du Gers de 1876 à 1893 et de 1989 à 1902, il faisait partie des "enragés" du parti bonapartiste. Joseph Reinach a dit de lui que c'était le « plus brutal des impérialistes ». Il entre au Pays (journal impérialiste) en 1866 grâce à son père Bernard-Adolphe Granier de Cassagnac et en devient le rédacteur en chef après le retrait de son père en 1870. Il fait la guerre de 1870, suit l'Empereur à Sedan, est fait prisonnier par les Allemands. C'est lui qui met Napoléon III en voiture, lui lançant "Sire, je vous suivrai jusqu'à Ste-Hélène !"

A son retour en France, il attaque la République et les républicains avec sa fougue et son outrance habituelle. "La République définitive ? Mais c'est aussi impossible que la fièvre définitive, que le choléra définitif. On en mourrait !". Gambetta est l'une de ses cibles favorites, traité de "cyclope de Belleville", "d'Augias de Cahors" ou de "Quasimodo rouge". Ses polémiques l'amènent régulièrement sur le pré (pas moins d'une bonne vingtaine de duels, dont il n'est jamais sorti vaincu !) et devant les tribunaux pour excitation à la haine du gouvernement et des institutions. En 1877 il est même condamné à deux mois de prison et 5000 francs d'amende. Il réagit à sa condamnation en ces termes : "La prison je la ferai ; l'argent je tâcherai de le payer. Et puis, je recommencerai, si cela me fait plaisir." Il se voit expulsé trois fois de la Chambre des députés, dont une fois pour avoir traité Ferry de "dernier des misérables et dernier des lâches".

Son talent de polémiste l'amène à devenir l'idole des masses bonapartistes, et il collectionne les maîtresses (dont la Castiglione). Il peut en effet être considéré comme le bonapartiste le plus influent après la retraite de Rouher, le "vice-empereur". Le journal qu'il fonde en 1886, L'Autorité, devient en quelques années l'une des feuilles d'opinion les plus lues (plus de 100.000 exemplaires, soit autant que la feuille de Rochefort, et plus que bon nombre de journaux). Il se rapproche du comte de Paris (sans devenir royaliste) après la mort du prince impérial (1879), soutient le boulangisme et combat le Ralliement. Il est le premier à surnommer la République "la Gueuse" dans un article paru en 1883. C'est aujourd'hui oublié, mais un certain nombre d'articles de journaux le rappellent lorsqu'il décède en 1904.

Image

_________________
Webmaster de Philisto, site d'Histoire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Oct 2018 17:22 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6954
Voila une "personnalité fascinante" qui n'éveille chez moi aucun intérêt.

Si ce n'est, d'un point de vue historique, par le climat de violence et le niveau des invectives qui ont accompagné la naissance de la République.

Le combat politique, à l'époque, était bien un combat.

Pauvre homme, en fait, qui aurait mieux fait "d'aller finir à Sainte Hélène". Il a dû affronter successivement la mort du prince impérial, puis l'acte manqué du Comte de Chambord, pour s'apercevoir que c'était bien la "république définitive" (perspective effrayante) qui s'était installé.

L'histoire est parfois malicieuse...

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Oct 2018 17:24 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2242
Localisation : Paris
A ajouter à ma PAL - félicitations pour votre publication Thibaultg ! :wink:

Vous êtes plus expert que moi, mais n'y a-t-il pas eu un célèbre duel entre un des fils de Paul de Cassagnac et Charles Maurras avant la Première Guerre mondiale ?

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Oct 2018 17:38 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4852
Localisation : Allemagne
Etant moi-même originaire du Sud-Ouest je m'étais un peu intéressé à ce personnage fascinant et haut en couleur qui était bien moins terne que les besogneux cupides et arrivistes que l'on cotoie de nos jours. A noter pour l'anecdote plaisante que lors du plébiscite de 1852 le département du Gers avait eu en pourcentage de la population le plus grand nombre de "Non" et c'est ce même département qui a élu le dernier député bonapartiste au temps de la III°République. Ah! Ces Gascons !

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Oct 2018 17:45 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7357
Localisation : Provinces illyriennes
Aujourd'hui, on pourrait qualifier le gaillard de "polémiste".
Quoiqu'il en soit, la presse d'opinion de l'époque citait toujours l'Autorité de Cassagnac et ses articles acides, son influence sur le Temps, le Figaro ou le Journal des Débats était très importante - même pour le démentir ou le combattre.
En tout cas, bravo pour le travail ! :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Oct 2018 20:33 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Oct 2008 16:29
Message(s) : 6
Localisation : Toulouse
Merci pour vos réponses.

Jadis a écrit :
A ajouter à ma PAL - félicitations pour votre publication Thibaultg ! :wink:

Vous êtes plus expert que moi, mais n'y a-t-il pas eu un célèbre duel entre un des fils de Paul de Cassagnac et Charles Maurras avant la Première Guerre mondiale ?


Si c'est bien son fils qui s'est battu avec Maurras (1912), souvent confondu avec Paul de Cassagnac père en raison de l'homonymie. Cassagnac a arrêté de se battre au début des années 1880. Le dernier duel dont j'ai trouvé la trace a eu lieu en 1881.

Ce personnage est certainement l'un des plus brillants polémistes des débuts de la IIIe République, avec Rochefort, et l'un des meilleurs orateurs, d'après ses ennemis même. Clemenceau, pourtant à l'opposé de l'échiquier politique, est même venu plus d'une fois le féliciter pour la qualité (la forme) de ses discours à la Chambre, et L'Aurore produira un hommage remarquable à sa mort.

_________________
Webmaster de Philisto, site d'Histoire.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Oct 2018 7:07 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 2046
J'ai toujours cru que la "Gueuse" était une invention bruxelloise !! lol lol

La gueuze ou geuze (parfois gueuse) est un type de bière obtenue à partir de l'assemblage de bières lambic. Des lambics jeunes (de 6 à 12 mois) et vieux (jusqu'à 3 ans) sont mélangés et la bière subit une seconde fermentation.

:mrgreen:

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Oct 2018 7:20 
En ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4826
Localisation : Berry
Très intéressant personnage dont je n'avais jamais entendu parler. Merci de votre contribution.

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Oct 2018 8:16 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 464
Pareil pour moi (je ne connaissais pas ce personnage haut en couleurs) et j'avais toujours pensé que "la gueuse" était une qualification des royalistes que je pensais beaucoup plus anti-républicains que ne devaient l'être les bonapartistes. Et encore une fois merci !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB