Nous sommes actuellement le 16 Avr 2021 9:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Expulsion des congrégations
Message Publié : 08 Mars 2021 1:58 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3747
Localisation : Versailles
Chacun connaît plus ou moins bien l'histoire de l 'expulsion des congrégations en 1904.

Mais , pour ma part, j'ignorais que le gouvernement avait admis le maintien de 5 congrégations qui resteront tolérées: les Frères hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, les trappistes, les cisterciens de Lérins, les Pères blancs, et les Missions africaines de Lyon.

Si je vois bien l'intérêt politique de la conservation des congrégations missionnaires, je ne vois pas le motif du maintien des autres.


Qui peut m'éclairer ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mars 2021 7:32 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6697
Localisation : Provinces illyriennes
Les premières congrégations sont expulsées en 1880, suite à la loi de 1879 sur l'enseignement supérieur, moment où les Républicains contrôlent toutes les institutions du régime et travaillent, avec ardeur, sur les lois scolaires.
Il s'agit tout d'abord les Jésuites - considérés comme le bras armé de la papauté, toujours hostile à ce que des catholiques se prononcent en faveur du régime républicain - et pour les autres, elles doivent demander une autorisation pour rester dans le pays. A la fin de l'année les congrégations qui n'ont pas demandé/obtenu l'autorisation sont également expulsées (Dominicains et Capucins à Paris, entre autres).
L'idée initiale des Républicains était de les contraindre à soutenir le régime, ce que certaines n'ont pas souhaité.
Ce sont surtout les congrégations masculines qui sont visées ici et certaines se reforment dans les années 1890.
Il faut donc voir la loi de 1901 et les décisions de 1903 (pas 1904) comme un renforcement de ce qui avait déjà été décidé - par des républicains "opportunistes", ici ce sont des "radicaux" - pour toucher également les congrégations féminines et les masculines reconstituées.
Celles qui demeurent sont considérées comme étant les moins dangereuses et subversives.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2021 4:23 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3747
Localisation : Versailles
J'ai trouvé un très court élément de réponse sur la page wiki relative à l'abbé de la Trappe :


En 1903, lors des lois prévoyant l'expulsion des congrégations religieuses non agréées, Dom Chautard plaide la cause de l’ordre cistercien de la Stricte Observance au Sénat[5] et devient l'ami du président Clemenceau[6],[7]. Il refuse la vente des bâtiments, mène les négociations et obtient que les trappistes ne soient pas expulsés, au contraire des autres moines présents en France: bénédictins et chartreux doivent s'exiler.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2021 6:40 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6697
Localisation : Provinces illyriennes
Ah... je pensais l'avoir déjà donnée. :wink:
Car "l'amitié" avec Clemenceau me semble un argument de faible valeur.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2021 9:27 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3747
Localisation : Versailles
Bien vu.

Mais cela ne nous éclaire pas sur la bienveillance obtenue par ces six congrégations dont les Trappistes ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2021 11:23 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9649
Localisation : Région Parisienne
Ce sont pour la plupart des ordres missionnaires, ce qui est mal vu par la République en France est bien vu par la même République en Afrique. Quand aux Trappistes, ils sont contemplatifs et ne font pas de prosélytisme.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2021 13:39 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6697
Localisation : Provinces illyriennes
Effectivement, ce qui m'avait fait écrire que celles qui demeurent sont considérées par le régime comme non "subversives".

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2021 13:51 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3747
Localisation : Versailles
Duc de Raguse a écrit :
Effectivement, ce qui m'avait fait écrire que celles qui demeurent sont considérées par le régime comme non "subversives".



En quoi les bénédictins ou les chartreux étaient ils plus subversifs que les Trappistes ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2021 14:56 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Jan 2007 15:49
Message(s) : 327
Localisation : Lyon
Il me semble que la première loi ( autour de 1880) avait été proposée par Jules Ferry. Elle concernait en priorité les ordres enseignants, et en particulier les Jésuites qui avaient alors les établissements secondaires les plus côtés.

Les Trappistes et autres ordres cloîtrés, n'avaient pas d'influence sur la jeunesse.

_________________
Il est beau de suivre sa pente, pourvu que ce soit en montant . André Gide .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Avr 2021 16:41 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6697
Localisation : Provinces illyriennes
Jérôme, les réponses se trouvent dans les messages de Lorelei, Jean-Marc et moi-même.
Une congrégation qui n'a aucune influence sur l'éducation des enfants et qui n'affiche aucun discours politique n'est pas dangereuse pour les Républicains.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Avr 2021 5:00 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3747
Localisation : Versailles
J'ai l'impression que certains ici confondent les premières interdictions des congrégations (essentiellement les jésuites) au début de la IIIe République avec l' expulsion de 1904 qui a touché toutes les congrégations.

Toutes sauf six.

Si je comprends bien l'intérêt politique de préserver les missionnaires, je ne vois toujours pas pourquoi certains ordres contemplatifs comme les Trappistes ont été acceptés par le Gouvernement et pas d autres comme les bénédictins ou les chartreux.

Il n'y a là aucun rapport avec l'enseignement .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Avr 2021 5:03 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3747
Localisation : Versailles
Je trouve Wikipedia un peu court


https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Expulsi ... (1902-1903)


Au printemps 1903, Combes transmet à la Chambre cinquante-quatre dossiers de demandes d’autorisation de congrégations masculines présentés par plus de mille neuf cent quinze maisons. Les dossiers se répartissent en trois groupes, tous assortis d’un avis négatif[3] :

vingt-cinq congrégations « enseignantes » (représentant 1 689 maisons et 11 841 religieux) ;
vingt-huit « prédicantes » (225 maisons et 3 040 religieux) ;
une commerçante (les Chartreux, 48 moines).
Parallèlement, Combes transmet au Sénat les demandes de six congrégations d'hommes « hospitalières, missionnaires et contemplatives », cinq avec avis favorables qui resteront tolérées[4] : les Frères hospitaliers de Saint-Jean-de-Dieu, les trappistes[5], les cisterciens de Lérins, les Pères blancs, et les Missions africaines de Lyon, une avec avis négatif : les salésiens de Don Bosco.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB