Nous sommes actuellement le 19 Août 2019 14:52

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Le brav'Général Boulanger...
Message Publié : 01 Mai 2002 9:49 
Quel était réelement le projet politique de Boulanger? Qu'aurait il fait s'il avait pris le pouvoir?

Etait il seulement un contestataire ou aurait il pu donner un nouveau souffle à la vie politique française? Aurait il était jusqu'à se faire sacrer Empreur?

J'avoue que je m'interroge beaucoup sur le fond de sa pensée :twisted: .


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 01 Mai 2002 10:23 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Je ne pense pas que Boulanger ait eus un quelconque projet politique. Le boulangisme est plus un mouvement d'opinion que celui d'un peuple derrière un leader. Boulanger a été une "victime de la mode" :wink:

Je ne sais plus qui a dit: "Le point le plus faible du boulangisme, c'est Boulanger." Tout est en cette phrase résumé: Boulanger était trop pusillanime pour entreprendre quoi que ce soit de grand si il avait été au pouvoir. Je ne pense pas qu'il ait échafaudé le moindre projet d'avenir, il vivait au jour le jour. Alors d'ici à imaginer un Empereur Georges 1er... J'avoue que j'ai du mal.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Juil 2002 11:42 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Juil 2002 22:33
Message(s) : 548
Localisation : N France / Marseille / Bouches-du-Rhône / Provence
Le rapport entre le boulangisme et le bonapartisme sont assez ambigüe.
Il rejette le second empire mais c'est idées sont bonapartistes:

- Antiparlementaire.
- République nationaliste.
-Surffrage universelle.

On peut voir l'héritier du bonapartisme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : boulanger
Message Publié : 21 Jan 2003 0:00 
En fait la forte popularite de Boulanger(surtout quand il etait ministre de la guerre en 1886) a ete pas mal recupéré par toutes les formes d'opposition a la republique des moderes (de ferry) que ce soient des bonapartistes,des orleanistes reactionnaires(eux voulaient l'utilisaient comme belier pour defoncer l'edifice republicain et preparer une restauration ) ,des radicaux (clemenceau a longtemps soutenu boulanger), voire des socialistes. En gros le pauvre a ete depasse par l'ampleur du mouvement et pas mal de ses partisans sont alle voir ailleurs quand ils ont compris que ce mouvement s'essouflait .je trouve personellement que c'est un personnage tres interessant et (ca n'engage que moi) il me donne fort l'impression d'avoir faconnee en rassemblant a droite comme a gauche une theorie politique qui seras malheureusement plus tard repris en allemagne melangeant nationalisme et socialisme.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Jan 2003 0:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Juil 2002 22:33
Message(s) : 548
Localisation : N France / Marseille / Bouches-du-Rhône / Provence
Zeev Sternhell,dans la droite révolutionnaire a vu dans le boulangisme de gauche, l'origine du fascisme comme Barrès se présentant comme député républicain national socialiste!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Jan 2003 6:28 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
La théorie de Sternhell reste à mon avis plutôt fausse. Voir du fascisme dans la droite révolutionnaire, c'est tout de même un grand raccourci.
Il y a des ingrédients du fascisme dans cette nouvelle droite, mais beaucoup manquent (et en premier lieu le parti unique).
Faire de Boulanger un fasciste avant l'heure est donc plus qu'hasardeux...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Jan 2003 8:34 
Post fascisme!Nuance,pour le parti unique,nous étions loin puisque c'etait de l'anarchisme!
Il y avait le même rapport au pouvoir:jacobin,antiparlementaire et blébicitaire.
Il y a eu la synthèse entre le socialisme et la nationalisme.

Gide avait vu en Hitlerisme un boulangisme qui a réussi!

Nouvelle droite et droite révolutionnaire sont différentes.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Fév 2003 13:05 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 19 Déc 2002 13:44
Message(s) : 3
Boulanger était une espèce de populiste, qui disait ce que l'opinion voulait entendre. Maintenant ce n'est pas pour cela que s'il avait été élu il aurait agi. Son caractère l'a plutôt poussé à fuir.

Aujourd'hui, on pourrait le comparer à un le pen, le racisme en moins (et encore) qu'en pensez - vous?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Fév 2003 19:24 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 1942
Localisation : Paris
Il est toujours périlleux de faire des comparaisons à un siècle d'écart.
Mais je pense qu'on peut au moins retenir une leçon de Sternhell: ne pas prendre Boulanger à la rigolade, le boulangisme, c'est quelque chose de très sérieux, pas un simple "populisme".
Le terme "populisme" n'est pas approprié car il a une valeur péjorative, et je le répète, il faut prendre les choses sérieusement, pas de haut.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Fév 2003 23:04 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 22 Déc 2002 20:09
Message(s) : 19
Boulanger n'était pas de taille à prendre le pouvoir, il n'en avait pas le caractère, sa fuite après son plébiscite le prouve.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 16 Fév 2003 2:39 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 14 Jan 2003 14:06
Message(s) : 108
Boulanger est en quelque sorte l'ancêtre des républicains d'aujourd'hui avant une élcetion c'est à dire qu'il promet , encore et toujours mais que lorsqu'il faut un peu se mouiller et s'engager , ya plus personne.

Plus sérieusement, Boulanger a dut avoir peur de ce qu'il avait fait naître c'est pour cela que le mouvement s'est stoppé net en 1889.

De plus, même si Clemenceau a soutenu Boulanger, c'était juste pendant quelques temps ... parce qu'après sa mort, il rira de sa fin car je vous le rappelle, Boulanger s'est suicidé sur la tombe de sa maîtresse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Juin 2003 10:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6126
Localisation : Provinces illyriennes
Florian,

On attribue la citation à Clemenceau...
Il y en avait une autre sur ce pauvre homme : "il est mort comme il a vécu : en sous-lieutenant". C'est vrai avoir la faiblesse de refuser de marcher sur l'Elysée et aller se suicider sur la tombe de sa maîtresse ( madame de Bonnemain :lol: ), c'est très pitoyable.
Son programme ? Il n'en avait aucun : il mêlait le populisme avec le nationalisme revenchard. Ses appuis étaient dans de nombreux partis ou groupes d'idée. Même Clemenceau ( futur radical-socialiste...) a suivi ce général, certains royalistes et même des bonapartistes... Bref, une sorte de syndicat des mécontents revenchards. Je caricature à peine ! :wink:

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Juin 2003 10:55 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 1923
"Revenchard" ? Vous lui donnez un sens péjoratif ? dans ma famille maternelle, on était revenchard: normal, on était Lorrain... On savait de quoi étaient capables les "Pruscos"! Ils furent fidèles à leur réputation en 14...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Juin 2003 11:49 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6126
Localisation : Provinces illyriennes
Non, cher Roy Henry, je ne donne pas de sens péjoratif au terme de "revanchard". Je ferai bonne figure en venant d'où je viens...
Ces derniers temps, j'ai trop travaillé sur L'Humanité, donc j'oublie un peu que certains termes sont teintés politiquement. :wink:

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 21 Juin 2003 13:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Juil 2002 22:33
Message(s) : 548
Localisation : N France / Marseille / Bouches-du-Rhône / Provence
chez nous, aussi nous étions lorrain et revanchard!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB