Nous sommes actuellement le 23 Août 2019 14:35

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 02 Fév 2010 12:02 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2006 16:38
Message(s) : 843
Localisation : Vosges
Ariomaniaque a écrit :
2. La personalité de Boulanger était-elle dépressive et suicidaire?


Consultez les pages 321 à 323 de cet ouvrage , vous verrez ainsi qu'il semble que Boulanger avait bien préparé son suicide .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Fév 2010 15:15 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 21 Juin 2006 16:38
Message(s) : 843
Localisation : Vosges
Vous pouvez consulter certains journaux d'époque sur Gallica , notamment l'Intransigeant , qui était très favorable au boulangisme.
Voici le lien direct vers la page relatant la mort du général : ces partisants ne semblent vraiment pas remettre en doute la thèse du suicide.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k7 ... .f1.langFR


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2010 18:34 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Août 2007 20:32
Message(s) : 12
Localisation : Etats-Unis
Merci à tous pour ces liens!

:)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Déc 2011 19:06 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 15 Déc 2011 13:40
Message(s) : 3
Bonjour à tous,

Je me demandais quel était l'electorat du général Boulanger? S'il était le plus entendu dans une certaine frange de la population: rurale, urbaine, bourgeoise, prolétaire?
Et plus largement, je me pose la même question sur l'electorat de l'extrême droite? De Barrès à Mauras?

Cordialement.

ps: je me suis trompé de section, serait-il possible de le déplacer?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Déc 2011 15:57 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8799
Localisation : Région Parisienne
C'est un joyeux fourre-tout où on trouve aussi bien des blanquistes que des monarchistes.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Le boulangisme
Message Publié : 12 Nov 2012 9:52 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Nov 2012 17:24
Message(s) : 5
Localisation : près d'une rivière
Bonjour,

Étudiante en L1 d'histoire, j'ai du mal à comprendre le boulangisme malgré quelques lectures. Est ce qu'une âme charitable pourrait m'en expliquer les enjeux et ses conséquences?

_________________
Mon club de lecture en ligne
http://le-club-de-lecture.forumactif.com/

Mon forum sur la mythologie :
http://mythologiedumonde.forumactif.org/


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Nov 2012 10:28 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6128
Localisation : Provinces illyriennes
Sujet fusionné.
Des éléments de réponse peuvent figurer dans ce fil ancien.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Nov 2012 10:37 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 1387
Localisation : Paris
liliaza a écrit :
Étudiante en L1 d'histoire, j'ai du mal à comprendre le boulangisme malgré quelques lectures. Est ce qu'une âme charitable pourrait m'en expliquer les enjeux et ses conséquences?

Il faut, d'abord, bien cerner le personnage de Georges Boulanger et rien ne vaut pour cela la lecture d'une biographie, chercher à définir son réseau de relations (duc d'Aumale, général Billot, Georges Clémenceau) et d'influences (charisme militaire et politique), son image dans l'opinion publique (qui se construit par ses succès militaires et sa politique de réforme lors de ses responsabilités politiques entre 1882 et 1884 puis entre 1886 et 1887), ses penchants politiques, sa prise de parole dans certains débats, ses coups d'éclat, etc.

Il faut, ensuite, comprendre le mécanisme de naissance du boulangisme : la négociation des monarchistes de leur soutien à Sadi Carnot en échange d'un poste de Ministre de la Guerre pour Boulanger, le soutien financier des mouvements bonapartiste et royaliste, son élection à succès (sans être candidat), sa présentation aux élections et sa réussite. Le boulangisme politique parvient à unir des tendances de droite et de gauche, à rallier des nationalistes catholiques et des blanquistes.

Il faut, enfin, s'arrêter sur les raisons de la chute du boulangisme : la peur du régime parlementaire face à la proposition d'une Assemblée constituante et à la menace pour la stabilité du régime, la fuite (plus ou moins organisée par le Ministre de l'Intérieur) en Belgique, le suicide, la loi sur la restriction de la candidature à une seule députation, l'effacement politique du mouvement boulangiste, l'affaire Norton et la scission de ce qui en restait.

A la question des conséquences de ce mouvement politique, je vous laisse en déduire les effets sur la Troisième République (confrontée à une menace politique) et sur le nationalisme français (qui connaît une véritable mutation à partir de l'épopée boulangiste).

Edit : J'avais initialement écrit ce message en simple réponse au message cité. Je prendrais le temps de relire tout le fil dans la journée, mais certains éléments de mon message ont sûrement déjà été évoqués.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Nov 2012 10:57 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Nov 2010 17:01
Message(s) : 498
Localisation : sur le cardo d'une cité de la Gaulle romaine
Le général Boulanger à écrit un ouvrage : L'invasion Allemande - Guerre De 1870-1871, Jules Rouff et Cie, Paris, 1888 (trois tomes)
Je l'ai aperçu chez un libraire mais ne sais quoi en penser.

_________________
Je n'ai pas cru que tes édits pussent l'emporter sur les lois non écrites et immuables des dieux. Sophocle


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Nov 2012 11:54 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8799
Localisation : Région Parisienne
Grippeminaud a écrit :
Le général Boulanger à écrit un ouvrage : L'invasion Allemande - Guerre De 1870-1871, Jules Rouff et Cie, Paris, 1888 (trois tomes)



Il est sur Gallica, c'est pesant et assez indigeste. Je n'ai pas réussi à le finir, ce qui est rarissime chez moi :oops:

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2016 10:16 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 01 Déc 2013 14:49
Message(s) : 41
Bonjour à tous,

Il s'agit d'une interrogation que je me pose depuis un certain temps maintenant.
Depuis les travaux de Zeev Sternhell, le Boulangisme a été assimilé à un pré-fascisme. Vous me direz qu'il fut aussi considéré comme un pré-gaullisme.

Pourquoi cette théorie du pré-fascisme, tout en sachant, que dans l'histoire politique contemporaine la notion et le concept n'ont toujours pas vu le jour, puisqu'il faut attendre les années 1920 et 1930 pour voir la réalisation concrète et matérielle de cette idéologie politique.

Merci pour vos éclairages.

Antony

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est. » (Jean Jaurès)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2016 10:35 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 8799
Localisation : Région Parisienne
Et pourquoi pas un post-bonapartisme ? Il faut arrêter de détourner le sens des mots. Il y a une situation donnée qui ne peut pas correspondre, l'époque n'est pas la même, les situations économiques et sociales non plus. Le boulangisme est et demeure le fruit de son époque.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2016 11:12 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5888
antonyyy a écrit :
Depuis les travaux de Zeev Sternhell, le Boulangisme a été assimilé à un pré-fascisme.

là c'est tordre la réalité pour la faire rentrer dans la boite.
Zeev Sternhell a une théorie et il utilise tout ruisseau pour faire tourner son moulin.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2016 11:29 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2921
Localisation : Versailles
Jean-Marc Labat a écrit :
Et pourquoi pas un post-bonapartisme ? Il faut arrêter de détourner le sens des mots. Il y a une situation donnée qui ne peut pas correspondre, l'époque n'est pas la même, les situations économiques et sociales non plus. Le boulangisme est et demeure le fruit de son époque.


J'approuve entièrement le point de vue exprimé par M Labat. Je pense que le boulangisme est un maillon d'une chaîne qui mène du bonapartisme au gaullisme et qui allie patriotisme, militarisme, autorité et suffrage universel. Un alliage presqu'unique au monde et qui n'a qu'un très lointain rapport avec le fascisme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2016 12:50 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 01 Déc 2013 14:49
Message(s) : 41
Jean-Marc Labat a écrit :
Et pourquoi pas un post-bonapartisme ? Il faut arrêter de détourner le sens des mots. Il y a une situation donnée qui ne peut pas correspondre, l'époque n'est pas la même, les situations économiques et sociales non plus. Le boulangisme est et demeure le fruit de son époque.


Merci oui, mais c'est bien ce que je précisais dans mon commentaire. Il s'agissait de le lire.
Vous semblez tout de même bien catégorique. Si un livre tel que "Fascisme Français ? La Controverse" parait en 2015, c'est que ce débat n'est absolument pas tranché, au contraire de ce que vous semblez penser.

Citer :
J'approuve entièrement le point de vue exprimé par M Labat. Je pense que le boulangisme est un maillon d'une chaîne qui mène du bonapartisme au gaullisme et qui allie patriotisme, militarisme, autorité et suffrage universel. Un alliage presqu'unique au monde et qui n'a qu'un très lointain rapport avec le fascisme.


Je suis bien d'accord avec vous.

_________________
« On n'enseigne pas ce que l'on sait ou ce que l'on croit savoir : on n'enseigne et on ne peut enseigner que ce que l'on est. » (Jean Jaurès)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB