Nous sommes actuellement le 13 Déc 2019 5:58

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 399 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22 ... 27  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 13 Août 2015 14:28 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 134
En pleine affaire Dreyfus , et pratiquement en même temps que l'article "j'accuse" Zola écrivait trois villes : Paris.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Trois_Villes

La parution de l'ouvrage tombe en pleine affaire Dreyfus, au moment où Zola publie J'Accuse...!. Le romancier décide de décaler la parution de Paris au 1er mars 1898, à la demande de son éditeur, Charpentier. Comme il était possible de s'y attendre, la réaction de la presse de droite conservatrice est d'autant plus hostile que des personnalités d'extrême droite, comme Édouard Drumont[12] se sont reconnus au fil des chapitres.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paris_(roman)

Zola était pour la laïcité comme l'atteste son article dans le Figaro deux ans avant "J'accuse" : "Pour les juifs" , Le figaro , 16 mai 1896.

http://blogs.mediapart.fr/edition/laici ... emile-zola

Je n'ai pas lu "Paris", mais Zola semble y jeter un regard critique sur la religion d'après la version numérique du roman .Le héros est l'abbé Pierre Frémont, Pierre comme Saint-Pierre, comme les Pierres qui servent à construire les églises. Le mot Pierre(s) apparait 567 fois dans le roman , principalement en tant que prénom. Le mot béton est cité deux fois, a propos des fondations de la basilique du sacré cœur. C'est l'une des très rares utilisation du mot "béton" par les grands écrivains du XIXème siècle , moins de dix fois en tout semble-t-il . 65 occurrences des mots religi... , et 7 du mot juif(s). Le roman semble jeter un regard critique sur la presse et la Bourse . L'ancêtre de l'AFP devait déjà se trouver place de la Bourse...La bourse construite en pierres comme un temple de la finance...Dans le film "Samson" avec Harry Baur avant guerre , Harry Baur provoque un crack Boursier par amour afin de détruire ce temple, comme Samson dans "Samson et Dalida" en quelque sorte...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Samson_(film%2C_1936)

Lors de la construction de la deuxième phase de l'AFP en 1973, le journal "l'humanité" titrait: "les fondations de l'AFP vont elles détruire le temple de la finance ?" . L'AFP construite en béton armé fut recouverte d'un habillage de Pierres, sans doute en raison de la Bourse au centre de la place ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 13 Août 2015 16:20 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2556
Une observation innocente: les anti dreyfusards n'avaient que le mot Patrie à la bouche. Mais avait il conscience qu'en sacrifiant un innocent au nom de la Patrie ils se plaçaient plus dans la logique de Robespierre que de celle de Saint Louis ? Et les Dreyfusards luttant pour la Vérité n'étaient ils pas plus proche de l'idéal chevaleresque que des valeurs collectives portées par la gauche depuis 1789 ...

Bon je crois aussi que la période voit le basculement vers la droite des thèmes patriotiques qui étaient en gauche depuis 1789 - et symétriquement...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 14 Août 2015 12:39 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 17 Mars 2008 11:47
Message(s) : 398
Frydman Charles a écrit :
En pleine affaire Dreyfus , et pratiquement en même temps que l'article "j'accuse" Zola écrivait trois villes : Paris.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Trois_Villes

La parution de l'ouvrage tombe en pleine affaire Dreyfus, au moment où Zola publie J'Accuse...!. Le romancier décide de décaler la parution de Paris au 1er mars 1898, à la demande de son éditeur, Charpentier. Comme il était possible de s'y attendre, la réaction de la presse de droite conservatrice est d'autant plus hostile que des personnalités d'extrême droite, comme Édouard Drumont[12] se sont reconnus au fil des chapitres.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Paris_(roman)

Zola était pour la laïcité comme l'atteste son article dans le Figaro deux ans avant "J'accuse" : "Pour les juifs" , Le figaro , 16 mai 1896.

http://blogs.mediapart.fr/edition/laici ... emile-zola

Je n'ai pas lu "Paris", mais Zola semble y jeter un regard critique sur la religion d'après la version numérique du roman .Le héros est l'abbé Pierre Frémont, Pierre comme Saint-Pierre, comme les Pierres qui servent à construire les églises. Le mot Pierre(s) apparait 567 fois dans le roman , principalement en tant que prénom. Le mot béton est cité deux fois, a propos des fondations de la basilique du sacré cœur. C'est l'une des très rares utilisation du mot "béton" par les grands écrivains du XIXème siècle , moins de dix fois en tout semble-t-il . 65 occurrences des mots religi... , et 7 du mot juif(s). Le roman semble jeter un regard critique sur la presse et la Bourse . L'ancêtre de l'AFP devait déjà se trouver place de la Bourse...La bourse construite en pierres comme un temple de la finance...Dans le film "Samson" avec Harry Baur avant guerre , Harry Baur provoque un crack Boursier par amour afin de détruire ce temple, comme Samson dans "Samson et Dalida" en quelque sorte...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Samson_(film%2C_1936)

Lors de la construction de la deuxième phase de l'AFP en 1973, le journal "l'humanité" titrait: "les fondations de l'AFP vont elles détruire le temple de la finance ?" . L'AFP construite en béton armé fut recouverte d'un habillage de Pierres, sans doute en raison de la Bourse au centre de la place ...


Je n'ai pas saisi le sens de votre intervention.
Que "Les trois villes" soient une réflexion sur la religion est un fait connu depuis la fin du XIXeme siècle, de même que la qualité de romancier d'Emile Zola, qui effectivement publie à ce moment son avant-dernière trilogie.

Où voulez-vous en venir ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 14 Août 2015 14:17 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 134
"Paris" a-t-il eu un impact sur l'affaire Dreyfus ? Après la publication de "J'accuse" , je suppose que le roman est passé presqu'inaperçu...Mais a provoqué des réactions de l'extrême droite. Zola y évoque surtout l'anarchisme, mais également la presse et la Bourse. 53 occurrences des mots "journal..." . La Bourse, c'était surtout son roman "L'argent", mais on trouve quelques répliques de ses réflexions sur les boursicoteurs dans Paris...

La religion semble évoquée dans un sens assez large :religion de la science, de la démocratie...Une religion nouvelle sans la croyance ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 15 Août 2015 5:45 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 06 Déc 2008 18:49
Message(s) : 134
http://classes.bnf.fr/rendezvous/pdf/Zola3.pdf

À 57 ans, il vient
de terminer Les Trois Villes en démontrant les dangers de « ce monde de croyants hallucinés ».
...............................................................................................................................................
Dès le mois de mai 1896, Zola a publié
dans Le Figaro un article dénonçant
l’antisémitisme, intitulé « Pour les juifs ».
Il vient d’achever Paris, le dernier
épisode de sa trilogie des Trois Villes,
dans lequel il a mis en scène La Libre
Parole de Drumont sous le titre de
La Voix du Peuple.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 18 Août 2015 13:12 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 17 Mars 2008 11:47
Message(s) : 398
Ces romans n'ont eu aucune influence sur le cours de l'affaire Dreyfus.
J'Accuse...! oui...

Emile Zola ne s'est intéressé à cette affaire qu'à l'été 1897. Son engagement date de l'automne suivant.
Il n'a donc pas écrit cette trilogie romanesque avec l'intention d'agir dans le cadre de l'affaire Dreyfus, si c'était votre question.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : L'Affaire Dreyfus
Message Publié : 20 Août 2019 10:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 502
"J'accuse" va sortir à la rentrée, nouveau film de Roman Polanski (86 ans) sur l'affaire Dreyfus, dont le héros est Picquart, avec Jean Dujardin dans le rôle de Picquart. Il s'agit de l’adaptation du roman D. de Robert Harris (en anglais An Officer and a Spy), qui lui a été inspiré par son ami Polanski, qui nourrit de longue date une passion pour l'Affaire, donc la boucle est bouclée. J'ai hâte de voir cette nouvelle mouture, avec en toile de fond une affaire d'espionnage trop souvent oubliée.

Si l'affaire Dreyfus est surtout l'histoire d'un innocent injustement condamné et d'un dossier monté de toutes pièces, il y a bien aussi une affaire d'espionnage au départ, dont le coupable est Esterhazy (l'"affaire Esterhazy").

Image

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'Affaire Dreyfus
Message Publié : 20 Août 2019 20:34 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1321
Localisation : Orne
Darwin1859 a écrit :
Si l'affaire Dreyfus est surtout l'histoire d'un innocent injustement condamné et d'un dossier monté de toutes pièces, il y a bien aussi une affaire d'espionnage au départ, dont le coupable est Esterhazy (l'"affaire Esterhazy").

"Si". Restons dans l'hypothétique, car

- Zola n'était pas sur place et son "J'accuse" ne démontre rien.
- Dreyfus avait accès à tous les documents transmis aux Allemands, alors que ce n'était pas le cas pour Esterhazy.
- Dreyfus a été vu fouinant dans les bureaux et posant des questions indiscrètes.
- Dreyfus avait une maitresse qui était une espionne, qui aurait pu l'inciter à cette pratique.
- Dreyfus avait un frère allemand.
- Dreyfus a été jugé coupable plusieurs fois, par des jurys différents, avant que sa condamnation ne soit annulée.
- Esterhazy était un escroc, qui mentait facilement. Ses aveux tardifs sont douteux, d'autant plus, qu'il ne risquait rien, vivant en Angleterre, où d'ailleurs il a fini sa vie tranquillement sans prison.
- Il y a eu effectivement "un dossier monté", présentant un peu plus d'indices qu'il n'y en avait en réalité, ce qui ne devrait pas invalider ceux qui étaient solides, ci-dessus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'Affaire Dreyfus
Message Publié : 20 Août 2019 21:05 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 1117
Oliviert a écrit :
- Dreyfus avait un frère allemand.


Une formulation plutôt tendancieuse que bien des alsaciens considèreraient comme injurieuse... Dans plusieurs familles de la bourgeoisie alsacienne, il a été décidé sciemment qu'une partie de la famille allait rester en Alsace, et devenir de fait allemands, pour conserver le bénéfice des biens qu'il fallait abandonner ou vendre dans le cas où tout le monde décidait d'émigrer. Ces gens-là n'ont pas décidé de devenir "allemands" par conviction, mais le firent pour des considérations pratiques et familiales. Souvent, cela permettait aux membres ayant opté pour la nationalité française de percevoir une rente ou des bénéfices de l'activité qui continuaient.

Certains cas ont été plus complexes, car on a décidé de partager le savoir-faire en séparant l'entreprise en 2 branches. Une branche installée en France et continuant d'exploiter la clientèle acquise précédemment, et une banche, qui restait dans l'usine historique, mais devant développer le marché allemand. Puisque les droits de douane empêchaient d'espérer rester en Alsace en restant compétitif sur le marché français. Le frère de Dreyfus était donc comme de nombreux alsaciens allemands car ayant décidé de rester là où étaient ces affaires. Vous montrez un certain mépris pour l'histoire de l'Alsace, en rappelant que le frère du capitaine Dreyfus "était allemand", car celui-ci n'a pas fait montre d'un zèle excessif vis à vis de sa nouvelle nationalité imposée. Que les nationalistes de l'époque aient pu utiliser cet argument fallacieux, est une chose, je suis choqué de le voir utiliser de nos jours...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'Affaire Dreyfus
Message Publié : 20 Août 2019 21:19 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 502
Léonard59 a écrit :
Que les nationalistes de l'époque aient pu utiliser cet argument fallacieux, est une chose, je suis choqué de le voir utiliser de nos jours...

Moi aussi.

Oliviert a écrit :
Darwin1859 a écrit :
Si l'affaire Dreyfus est surtout l'histoire d'un innocent injustement condamné et d'un dossier monté de toutes pièces, il y a bien aussi une affaire d'espionnage au départ, dont le coupable est Esterhazy (l'"affaire Esterhazy").

"Si". Restons dans l'hypothétique,

Encore faut-il bien lire. Sous cette forme, le "si" n'est pas hypothétique, il a au contraire une valeur affirmative comparative, à l'instar de "comme" ou "alors que". Rien d'hypothétique dans l'innocence de Dreyfus. Votre formulation est soit très maladroite, soit en retard d'un bon siècle, si vous suggérez qu'il est peut-être coupable.

Vous faites également un contresens sur la volonté de Zola en publiant "J'accuse". Il sait qu'il ne démontre rien: il se rend susceptible de poursuites, où la charge de la preuve serait à ceux qu'il accuse. C'est brillant.

Pour le reste, le "frère allemand", Leonard a répondu. La maîtresse, on aimerait des détails.

Oliviert a écrit :
Esterhazy était un escroc, qui mentait facilement. Ses aveux tardifs sont douteux

Doutez-vous de la culpabilité d'Esterhazy? Scoop.

Oliviert a écrit :
Il y a eu effectivement "un dossier monté", présentant un peu plus d'indices qu'il n'y en avait en réalité, ce qui ne devrait pas invalider ceux qui étaient solides, ci-dessus.

Si (si affirmatif!), justement, cela a invalidé, à raison, sa condamnation. Ce que vous appelez des "indices solides" (sic!) ne sont pas des preuves, la seule chose qui compte.

Le propos de votre post est-il de revisiter l'affaire, à charge contre Dreyfus?

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'Affaire Dreyfus
Message Publié : 21 Août 2019 0:34 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1614
Je n’ai pas le détail de l’affaire en mémoire, mais ce que j’en ai retenu est que l’innocence de Dreyfus ne fait plus aucun doute et que la culpabilité d’Esterhazy est bien établie.

Zola n’était pas sur place, c’est exact. Son article n’avait pas pour but de démontrer l’innocence de Dreyfus, mais de montrer toutes les failles du dossier et il y est parfaitement parvenu. Initialement il s’était indigné que le capitaine Dreyfus ne fût pas condamné à mort : justice de classe dure envers les prolétaires et complaisante envers les bourgeois. Il ne prit la défense de Dreyfus qu’après avoir été convaincu que dans cette affaire il y avait un déni de justice scandaleux.

Dreyfus avait une maîtresse espionne ? Je n’en ai jamais entendu parler. D’où cela sort-il ?

Fouiner dans les bureaux ? Poser des questions indiscrètes ? Normal, c'est ce qu'on lui demandait de faire. Il était stagiaire à l’état-major et passait de bureau en bureau.

Jugé coupable à plusieurs reprises : oui par des tribunaux militaires qui refusaient de revenir sur le premier jugement sans considération de la réalité des faits, dans le seul souci de ne pas ternir le prestige de l’armée. Alfred Dreyfus a fini par être innocenté à la suite de deux arrêts de cassation. Or les révisions de procès criminels sont extrêmement rares. S’il a finalement été réhabilité, c’est vraiment que le dossier d’accusation était vide.

Ce ne sont pas les aveux d’Esterhazy qui comptent mais les résultats de l’enquête du lieutenant-colonel Picquart qui ne laissaient plus aucun doute.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'Affaire Dreyfus
Message Publié : 21 Août 2019 14:32 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Avr 2019 21:35
Message(s) : 58
Oliviert a écrit :
Darwin1859 a écrit :
Si l'affaire Dreyfus est surtout l'histoire d'un innocent injustement condamné et d'un dossier monté de toutes pièces, il y a bien aussi une affaire d'espionnage au départ, dont le coupable est Esterhazy (l'"affaire Esterhazy").

"Si". Restons dans l'hypothétique, car

- Zola n'était pas sur place et son "J'accuse" ne démontre rien.
- Dreyfus avait accès à tous les documents transmis aux Allemands, alors que ce n'était pas le cas pour Esterhazy.
- Dreyfus a été vu fouinant dans les bureaux et posant des questions indiscrètes.
- Dreyfus avait une maitresse qui était une espionne, qui aurait pu l'inciter à cette pratique.
- Dreyfus avait un frère allemand.
- Dreyfus a été jugé coupable plusieurs fois, par des jurys différents, avant que sa condamnation ne soit annulée.
- Esterhazy était un escroc, qui mentait facilement. Ses aveux tardifs sont douteux, d'autant plus, qu'il ne risquait rien, vivant en Angleterre, où d'ailleurs il a fini sa vie tranquillement sans prison.
- Il y a eu effectivement "un dossier monté", présentant un peu plus d'indices qu'il n'y en avait en réalité, ce qui ne devrait pas invalider ceux qui étaient solides, ci-dessus.


Votre intervention est d'autant plus intéressante que, si je vous suit bien, vous doutez de la non culpabilité de Dreyfus? Je la trouve intéressante, bien que je ne la partage pas (mais je reconnais ne pas avoir fait d'études approfondies sur la question), car c'est la première fois que je tombe sur une personne défendant ce point de vue.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'Affaire Dreyfus
Message Publié : 21 Août 2019 15:22 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 502
AlexZ a écrit :
si je vous suis bien, vous doutez de la non culpabilité de Dreyfus (...) c'est la première fois que je tombe sur une personne défendant ce point de vue.

Pour en lire d'autres, Maurras et Drumont ont beaucoup défendu ce point de vue, même après la révision du procès. Depuis, on a accès à plus d'un siècle de recherches historiographiques de tous bords qui ne vont pas dans leur sens. Mais notre intervenant a disparu, évidemment sans donner de sources historiographiques sérieuses ou d'ouvrages récents crédibles, schéma classique du genre: on lance une allusion ou suggestion bien "à contre-courant" et iconoclaste, ce qui ne manque pas de provoquer des questions et de focaliser l'attention...

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'Affaire Dreyfus
Message Publié : 21 Août 2019 15:29 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4188
Localisation : Berry
Pour apporter plus de légèreté à ce sujet, j'étais à l'Ecole militaire il y a quelques mois quand l'équipe de tournage est venue faire les prises de la fameuse cérémonie au cours de laquelle le capitaine Dreyfus a été cassé de son grade.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'Affaire Dreyfus
Message Publié : 21 Août 2019 15:31 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1614
Darwin1859 a écrit :
Si (si affirmatif!), ...
Tout à fait. Dans la phrase Si l'affaire Dreyfus est surtout l'histoire d'un innocent injustement condamné et d'un dossier monté de toutes pièces, il y a bien aussi une affaire d'espionnage au départ, si n'introduit pas une condition mais conserve la valeur temporelle qu'elle avait à l'origine. Elle marque la simultanéité ou la coexistence de deux choses qui peuvent paraître au premier abord distantes ou antinomiques.


Dernière édition par Barbetorte le 21 Août 2019 15:32, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 399 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22 ... 27  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB