Nous sommes actuellement le 26 Fév 2020 21:18

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 401 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 27  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Hamon
Message Publié : 06 Nov 2007 20:23 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 02 Nov 2007 21:59
Message(s) : 64
Localisation : 92
D'autant plus que Pétain avait particippé à la souscription en faveur de la veuve Henry...Pétition qui fut lancée par les anti-dreyfusards...

Concernant l'affaire Dreyfus, je dirai qu'elle fut déclenchée à une période particulièrement anti-sémite de l'Histoire de France, Drumont avait écrit en 1886 son livre "la France Juive", la France se trouvait alors dans une phase anti-sémite, un anti-sémitisme que partageais de nombreux hommes politique et intellectuels tels que Cavaignac, Jules Renard ou encore Méline(qui déclarera en 1898: "Il n'y a pas d'affaire Dreyfus")...Il n'y a donc rien d'étonnant que dans ce climat ultra-nationaliste(Déroulède) et violement anti-juifs, certains membres de l'armée aient cherchés à se débarasser d'un rival trops encombrant...Quant à l'armée, elle refusa jusqu'au boût de reconnaitre son erreur, ayant à sa tête un homme comme De Boisdeffres, il n'y a rien d'étonnant à ce qu'elle s'entêta dans sa mauvaise fois...Seul l'élection d'Emile Loubet, homme politique dreyfusard, et les travaux du colonel Picquart permirent à la vérité d'éclater...Voila pourquoi, selon moi, si l'on ne peut parler de "crime judiciaire", nous pouvons parler d'une récupération politique criminelle de l'affaire...

_________________
L'Histoire, science de l'Homme, tel le miroir de l'Humanité...L'Histoire est le témoin de la recherche de l'Homme par l'Homme...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Nov 2007 14:23 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
L'affaire a été fortement amplifiée très vite au delà de l'antisémitisme par sa politisation. Se sont en effet affrontés les pour et contre l'armée, l'armée vue comme un symbole de la droite conservatrice et catholique. Le pacifisme gagne du terrain à cette époque. Il pose problème!
Ce qui est réconfortant, c'est que dans une deuxième phase, la France se ressaisit, Dreysfus est réhabilité, promu commandant puis Lieutenant-Colonel; il aurait été en fonction avec ce grade pendant la guerre de 14-18.
Et son défenseur dans l'armée, le colonel Picquart, si l'information entendue est exacte, sera nommé Ministre de la guerre pour bien marquer le renversement? Je n'en suis pas sûr!

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Hamon
Message Publié : 07 Nov 2007 18:19 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 02 Nov 2007 21:59
Message(s) : 64
Localisation : 92
Oui, en effet, l'affaire Dreyfus dévoile les divisions de la Socièté Française au grand jour...Entre une droite belliqueuse, souvent nationaliste et parfois anti-sémite et une gauche plus pacifiste, assez colonialiste(Ferry) et bien plus tolérante en matière religieuse...L'affaire Dreyfus a tant marquée la Socièté Française que même les partis politique furent touchés, en témoigne la division des progressistes entre les progressistes dreyfusards qui suivent Waldeck-Rousseau à l'Alliance Démocratique et les progressistes anti-dreyfusards qui suivent Méline et créer la Fédération Républicaine...

_________________
L'Histoire, science de l'Homme, tel le miroir de l'Humanité...L'Histoire est le témoin de la recherche de l'Homme par l'Homme...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Mars 2008 1:14 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Mars 2008 1:05
Message(s) : 2
Bonjour,

J'ai lu quelque part que si l'Affaire avait eue lieu précisément en France, c'est que c'était le seul pays dont l'état-major comprenait des officiers juifs.

Je ne remet pas en cause le contexte d'antisémitisme forcené mais je voudrais savoir si d'autres pays (le Royaume Uni ou les États-Unis par exemple) avait à la même époque des officiers supérieurs juifs ?

merci d'avance...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Mars 2008 11:48 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6247
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
J'ai lu quelque part que si l'Affaire avait eue lieu précisément en France, c'est que c'était le seul pays dont l'état-major comprenait des officiers juifs.

C'est un peu limite comme argument... :?
Sans avoir de chiffres, il est connu que des juifs sont aussi officiers d'Etat-major dans les armées impériales allemande et austro-hongroises.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Mars 2008 12:12 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2008 11:47
Message(s) : 401
Bonjour,

Dans "Une relecture du « dossier secret » : homosexualité et antisémitisme dans l’Affaire Dreyfus", Pierre GERVAIS, Romain HURET et Pauline PERETZ expliquent :

L’Affaire Dreyfus n’est pas née du seul « bordereau » qui fit couler tant d’encre. Elle est aussi la conséquence de la communication aux juges du premier Conseil de Guerre de 1894, à l’insu de la défense, d’un « dossier secret » commandé par le général Mercier, ministre de la Guerre.
Ce dossier joua un rôle décisif dans la condamnation du capitaine, et c’est aussi son existence qui permit la cassation en 18993. À partir de 1898, les quelques pièces qu’il contenait furent noyées dans une masse de documents supplémentaires, sans qu’il soit gardé trace de ce qui avait été utilisé en 18944. Mais il est certain qu’une partie des pièces d’origine étaient tirées d’une correspondance homosexuelle à caractère érotique, adressée à l’attaché militaire allemand à Paris, le lieutenant colonel Maximilien von Schwartzkoppen, par l’attaché militaire italien, le major Alessandro Panizzardi, et dérobées à l’Ambassade d’Allemagne par le service de contre-espionnage français, baptisé Section de statistiques.
L'article vise à évaluer l’importance et le rôle de cette dimension homosexuelle dans le dossier d’origine, constitué par le lieutenant-colonel Sandherr, chef de la Section, entre novembre et décembre 1894.


En d'autres termes, les auteurs de l'article tentent de montrer qu'afin de forcer la condamnation de Dreyfus, une correspondance révélant l’homosexualité explicite d’espions étrangers a été ajoutée au dossier secret remis pendant les délibérés du Conseil de guerre de décembre 1894.

Que faut-il en penser ?

Article paru dans la Revue d'histoire Moderne et Contemporaine - 2008/1, http://www.cairn.info/revue.php?ID_REVUE=RHMC


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re:
Message Publié : 30 Mars 2008 14:47 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 09 Juin 2007 18:53
Message(s) : 26
Alain.g a écrit :
Quoique il en soit, erreur judiciaire ou pas, l'affaire Dreyfus ne donne pas une haute idée de la 3è République et rien n'y est clair puisqu'on sait qu'une partie de la gauche républicaine était anti-dreyfusarde.
Par exemple, Jean Jaurès, homme clé du bloc des gauches, croyait à la culpabilité de Dreyfus. Iil déclare, à la chambre, que le capitaine aurait du être condamné à mort.
Même Clémenceau, homme très informé, est persuadé, au départ, de sa culpabilité. Il écrit sur " l 'âme immonde du condamné." Il changera d'avis ensuite dès qu'il saura qu'en fait l'état-major ne veut pas reconnaitre son erreur pour ne pas abaisser l'armée et qu'elle truque le dossier!


Ce n'est pas parce que l'Etat Major refuse de reconnaitre son erreur que Clémenceau "change de camp".
Mais c'est parce qu'il refuse que la justice se face dans "illégalité".
C'est parce que le tribunal refuse les droits a la défence de Dreyfus qu'il s'engage dans la lutte, meme si pour Clemenceau Dreyfus lui semble coupable.
Mais pour Clemenceau, grand lutteur pour sauvegarder la République devant les Cléricaux, la droite royaliste et l'extreme droite, la République se doit d'établir une justisse juste.

_________________
Qui sauve une vie, sauve l'Humanité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Re:
Message Publié : 30 Mars 2008 17:11 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2008 11:47
Message(s) : 401
Lee Enfield a écrit :
...même si pour Clemenceau Dreyfus lui semble coupable.



En 1895 et jusqu'à mi-1896, certainement. Personne ne songeait même à l'innocence de Dreyfus hormis ses proches. Vous pensez bien, un officier condamné par ses pairs à l'unanimité.
A partir, de la seconde moitié de 1896, lorsque qu'apparaissent les irrégularités dans la procédure du Conseil de guerre de 1894, et surtout au moment des révélations du rôle joué par Esterhazy tout change.
Et n'oubliez pas que Clemenceau a été un acteur majeur dans la publication de "J'Accuse" de Zola en janvier 1898.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Mars 2008 8:42 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 09 Juin 2007 18:53
Message(s) : 26
Oui, merci d'appuyer mes dires sur Clémenceau, l'évolusion de sa vision de l'affaire, son soucis permanant de préserver la République des cléricaux, des Royalistes, des Boulangistes ect, et son soucis de pouvoir affirmer "si on veut sauver la République, il faut que celle-ci livre une justice juste et respectueuse des Droits.

Lee Enfield

_________________
Qui sauve une vie, sauve l'Humanité


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Avr 2008 21:11 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2008 11:47
Message(s) : 401
HEKTOR a écrit :
Bonjour,

Dans "Une relecture du « dossier secret » : homosexualité et antisémitisme dans l’Affaire Dreyfus", Pierre GERVAIS, Romain HURET et Pauline PERETZ expliquent :

En d'autres termes, les auteurs de l'article tentent de montrer qu'afin de forcer la condamnation de Dreyfus, une correspondance révélant l’homosexualité explicite d’espions étrangers a été ajoutée au dossier secret remis pendant les délibérés du Conseil de guerre de décembre 1894.

Que faut-il en penser ?


Le sujet est analysé par Pierre Assouline sur son blog : http://passouline.blog.lemonde.fr/ (6 avril)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Avr 2008 23:02 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7445
Localisation : Montrouge
Bonne analyse, ce n'est pas parce que le dossier comporte une pièce plutôt douteuse, qu'il faut penser qu'elle a pu compter aux yeux des juges. On est dans l'accessoire et le pitoyable! .

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Avr 2008 7:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2008 11:47
Message(s) : 401
Alain.g a écrit :
Bonne analyse, ce n'est pas parce que le dossier comporte une pièce plutôt douteuse, qu'il faut penser qu'elle a pu compter aux yeux des juges. On est dans l'accessoire et le pitoyable! .


Assouline semble plutôt séduit par la thèse..... C'est Marcel Thomas qui doute apparemment.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Avr 2008 7:49 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6247
Localisation : Provinces illyriennes
Cela parait tout de même secondaire au regard des pièces portées au dossier.
Car si l'homosexualité était particulièrement mal vue - mais visiblement assez répendue - dans l'armée, ce point supplémentire aurait pu être ajouté pour décridibiliser davantage le capitaine.
Or, cela n'a pas été fait...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Avr 2008 13:49 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2008 11:47
Message(s) : 401
Remarque justifiée.
Bien que les pièces supposées composer le dossier secret étaient d'une parfaite platitude.

Par ailleurs Dreyfus étant hétérosexuel, l'accusation serait tombée à plat.
Notez cependant que la thèse de ces historiens se limite au strict cadre des délibérés du Conseil de guerre de 1894.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Avr 2008 13:56 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 6247
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Bien que les pièces supposées composer le dossier secret étaient d'une parfaite platitude.

Nous sommes toujours d'accord ! :wink:

Citer :
Par ailleurs Dreyfus étant hétérosexuel, l'accusation serait tombée à plat.

C'est vrai, mais on n'était pas à un mensonge près.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 401 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 ... 27  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB