A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Juin 2017 8:02

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 109 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 08 Août 2012 19:56 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7121
Localisation : Provinces illyriennes
Je n'ai pas dit que je m'appuyais sur un historien, j'ai écrit que vos "appuis" étaient plus que périmées :
Citer :
Faudrait peut-être se mettre à la page, d'autant plus qu'à leur époque la plupart des archives militaires et de l'Intérieur n'étaient pas déclassifiées

Vous n'avez rien compris visiblement puisque vous écrivez cela comme si de rien était :
Citer :
Goguel (spécialiste de l'exploitation des JO des débats parlementaires) et Pierre Miquel (ouvrage de 1989) les auteurs aient choisi la piste du GO, la colère personnelle de Bidegain et celle du député nationaliste précité, uniquement celle là, en écartant l'autre.

Miquel n'a jamais entrepris un travail de recherche sur "l'affaire des Fiches" à ce qu'il me semble et Goguel n'avait pas accès à des archives non déclassifiés.
De toute manière, on ne peut juger sur pièce, vous n'avez toujours rien cité de précis... :rool:

Citer :
informer l'ennemi de l'armée, Calmette et le Figaro

Calmette, "ennemi de l'armée" ?
Qu'est-ce que c'est que cela ? 8-|

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 09 Août 2012 9:32 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Duc de Raguse a écrit :
Je n'ai pas dit que je m'appuyais sur un historien,
C'est trop facile, vous écrivez au vu de quoi, certainement pas d'archives déclassifiées. Lesquelles ? Où ? Il ne vous reste donc que le Figaro engagé dans sa lutte contre le gouvernement ou ... wiki! Pas un seul historien sérieux n'a repris la version Calmette. Et wiki cite les deux versions.
Duc de Raguse a écrit :
Calmette, "ennemi de l'armée" ?
Qu'est-ce que c'est que cela ?
C'est un lapsus, pour "Calmette ennemi du ministre de la guerre".
L'essentiel de l'argument est ici: " Cette piste du ministère, soit par Mollin, soit par le général Percin ne tient pas, on ne prend pas un risque de nuire à l'institution et de risquer sa carrière aussi bêtement en écrivant au Figaro ! "

Si encore, vous m'aviez dit que les deux circuits d'information avaient pu fonctionner en même temps, la fuite de Bidegain du GO et la fuite par certains militaires, j'aurais pu comprendre ! C'est d'ailleurs là l'opinion qu'adopte Madeleine Rebérioux historienne spécialisée dans la période.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 09 Août 2012 16:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7121
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
C'est trop facile, vous écrivez au vu de quoi, certainement pas d'archives déclassifiées. Lesquelles ? Où ? Il ne vous reste donc que le Figaro engagé dans sa lutte contre le gouvernement ou ... wiki!

Placer une source de l'époque sur le même plan qu'un article de Wiki est tout de même assez fort de café !
Le Figaro publie tout de même aux dates citées des lettres d'officiers de l'armée, prouvant qu'une partie de l'administration militaire n'a pas joué le jeu, sans aller dans plus de précision quant aux noms. Ce qui fait qu'encore aujourd'hui on s'interroge sur le rôle des officiers en question...
Ce n'est pas une "version", mais bien la réalité.

Citer :
C'est un lapsus, pour "Calmette ennemi du ministre de la guerre".

D'accord, je comprends mieux.

Citer :
Cette piste du ministère, soit par Mollin, soit par le général Percin ne tient pas, on ne prend pas un risque de nuire à l'institution et de risquer sa carrière aussi bêtement en écrivant au Figaro

Il se peut que cela soit sans aucun doute d'autres officiers - pas Mollin en tout cas, qui semble demeurer fidèle à André jusqu'au bout -, mais dont l'action aurait pu être favorable à Percin ou d'autres.
Une zone d'ombre qui pourrait être éclaircie en allant du côté du château de Vincennes. :mrgreen:
En tout cas, en dépassant les Goguel...

Citer :
la fuite de Bidegain du GO et la fuite par certains militaires, j'aurais pu comprendre

Je n'ai pas écrit l'inverse.
Vous m'aviez repris sur le fait qu'il était impossible selon vous que des militaires aient pu "fuiter", qui plus est au Figaro. Je vous ai simplement demander de nuancer.
Visiblement, c'est bon, maintenant. :mrgreen:

Citer :
C'est d'ailleurs là l'opinion qu'adopte Madeleine Rebérioux historienne spécialisée dans la période.

Là aussi, j'ai un profond respect pour cette historienne. Mais ses domaines de spécialité sont essentiellement la SFIO et Jaurès.
Il y a d'autres chercheurs, qui se sont penchés sur les Fiches et l'antimilitarisme il y a peu, mais je n'ai pas encore pu avoir entre mes mains leurs travaux.
C'est bien pour cela que je vous demandais des précisions et des citations des Goguel et autres.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 09 Août 2012 18:26 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Duc de Raguse a écrit :
Il y a d'autres chercheurs, qui se sont penchés sur les Fiches et l'antimilitarisme il y a peu, mais je n'ai pas encore pu avoir entre mes mains leurs travaux.
C'est bon ! J' attendrais car je n'ai aucune confiance en Calmette.
Je reviens au point de départ qui m'a fait réagir:
Duc de Raguse a écrit :
Pour les fiches, c'est certain, l'administration a joué le jeu du ministère. Mais, peu de temps, puisque Calmette révèle assez rapidement dans le Figaro les fuites administratives qui sont remontées à lui.

Or, dans le site de Gallica, pour le Figaro du 27 octobre 1904, concernant l'article qui a lançé l'affaire dans la presse, on peut lire:
" Le pays attend avec anxiété fébrile . . le résultat de l'interpellation sur la délation dans l'armée qui doit venir demain en discussion devant la Chambre ... Les accusations qui pèsent sur le ministre de la Guerre sont graves. De son aveu même elles " entachent son honorabilité ministérielle. "
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k286778k
Tout est donc clair, c'est bien par le Grand Orient qu'a eu lieu la fuite sur l'existence de fiches, le Figaro l'a apprise par la Chambre et ayant su le jour d'inscription du débat à la Chambre, le quotidien la publie avec un jour d'avance, ayant appris aussi à la même séance la réaction d'André devant l'assemblée lors de l'interpellation.
Des fonctionnaires du ministère n'ont donc pas dénonçé leur ministre en primeur d'information. Par contre qu'après coup le Figaro, qui a ouvert une campagne de protestation, ait reçu des dizaines de lettres s'offusquant du système ne m'étonne pas car le scandale était sur la place publique.
[url]http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k286778k
[/url]

On peut passer maintenant à la réhabilitation du général André. Car c'est lui qui a permis que l'innocence de Dreyfus soit reconnue. C'était un général républicain, auteur de bonnes réformes, qui a cru bien faire à la suite de l'affaire Dreyfus - choc considérable pour l'armée et la République - en appliquant les consignes des deux gouvernements qu'il servis et qui lui demandaient de ne placer aux postes clés que des officiers républicains. Sans cette affaire, pas de fiches.
Son erreur a été sa naiveté et sa méconnaissance de la politique. Il a cru bien faire. Je mets plus en cause le système de dénonciation et de quadrillage du renseignement qui a été mis en place que lui. C'est un bouc émissaire.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 09 Août 2012 18:45 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7121
Localisation : Provinces illyriennes
Votre citation tronquée et votre trop grand respect par rapport à la chronolgie vous font commettre des raccourcis dangereux. La réalité est plus complexe.
1) Rien ne vient contredire que Calmette n'a reçu - puisqu'il le sous-entend longuement ensuite... - au préalable des lettres d'officiers vendant le ministère.
2) Je ne vois pas pourquoi il ne faudrait pas faire confiance dans l'homme par qui est venue la preuve tangible de cette affaire à l'opinion. :-|
3) J'attends toujours vos citations de Goguel sur l'antimilitarisme... :mrgreen:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 10 Août 2012 10:06 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Duc de Raguse a écrit :
Votre citation tronquée et votre trop grand respect par rapport à la chronolgie vous font commettre des raccourcis dangereux. La réalité est plus complexe.
1) Rien ne vient contredire que Calmette n'a reçu - puisqu'il le sous-entend longuement ensuite... - au préalable des lettres d'officiers vendant le ministère.
2) Je ne vois pas pourquoi il ne faudrait pas faire confiance dans l'homme par qui est venue la preuve tangible de cette affaire à l'opinion. :-|
3) J'attends toujours vos citations de Goguel sur l'antimilitarisme...


Réponse:
1/ Calmette ne sous-entend rien de tel, il décrit le système et part au contraire non de lettre reçues mais du travail parlementaire (qui découle de la dénonciation de Bidegain)
Calmette précise même sa source d'information au 5è alinéa de son article, je cite:
" Dans une de ces interruptions tranchantes comme une lame d'acier M. Lazies a précisé en effet d'un mot mardi ce qu'il comptait faire: ce n'est pas a t-il dit l'honneur des officiers que je défends, c'est le votre M. le ministre que j'attaque. Cependant ce que nous savons à l'heure actuelle n'est rien à coté de ce que nous avons à apprendre. "
Rien de plus clair: l'interpellation sur les fiches est de mardi et l'article du Figaro de jeudi. Calmette donne lui-même sa source: la Chambre.
2/ Calmette est un passionné de politique qui hait le gouvernement Combes. De toute façon il donne la primeur de l'info à la Chambre et le croire ou non n'a plus aucune importance
3/ Pour Goguel, je n'ai pas retrouvé la citation faite en amont mais j'en ai retrouvé bien d'autres sur le renforcement de l'antimilitarisme né de l'affaire Dreyfus:
- Son ouvrage p. 143: " L'antimlitarisme du parti socialiste s'était encore renforçé depuis l'affaire Dreyfus. "
- Plus loin: " le ministre demanda le vote rapide du service de 3 ans mais se heurta à l'opposition violente des socialistes unifiés et de la majorité des radicaux socialistes. "
- A un congrès, Jaurès dépose une motion " qui faisait aux socialistes un devoir d'empêcher la guerre par tous les moyens, y compris la grève générale et l'insurrection. "

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 10 Août 2012 12:15 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7121
Localisation : Provinces illyriennes
1) Vous ne citez que le premier article du 27 octobre, mais il y en a d'autres. Celui du 30, que je vous ai mis en ligne plus haut par exemple. Visiblement, vous n'avez pas souhaité le lire... :-|
Il fait clairement référence à des officiers qui avaient éclairé sa lanterne avant le débat à la Chambre...

2) Ben si, justement, puisqu'une théorie récente - encore non éclaircie par un dépouillement d'archives (ont-elles été toutes conservées à l'Intérieur et à la Guerre ?) exhaustif - montre qu'au sein de l'EMG des officiers ont renseigné des parlementaires et la presse, dont en premier lieu le Figaro.

3) Vos citations concernent les socialistes - pour qui aucun mystère ne planait quant à leur antimilitarisme, cela même avant l'"Affaire" -, pas l'ensemble de la population.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 10 Août 2012 16:19 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Duc de Raguse a écrit :
1) Vous ne citez que le premier article du 27 octobre, mais il y en a d'autres. Celui du 30, que je vous ai mis en ligne plus haut par exemple. Visiblement, vous n'avez pas souhaité le lire. Il fait clairement référence à des officiers qui avaient éclairé sa lanterne avant le débat à la Chambre...
2) Ben si, justement, puisqu'une théorie récente - encore non éclaircie par un dépouillement d'archives (ont-elles été toutes conservées à l'Intérieur et à la Guerre ?) exhaustif - montre qu'au sein de l'EMG des officiers ont renseigné des parlementaires et la presse, dont en premier lieu le Figaro.
3) Vos citations concernent les socialistes - pour qui aucun mystère ne planait quant à leur antimilitarisme, cela même avant l'"Affaire" -, pas l'ensemble de la population.

Franchement vous exégérez car :
1/ J'ai lu le 2è article du Figaro qui daté du dimanche 30 octobre, 5 jours après l'interpellation à la Chambre ne fait que reproduire une lettre d'un lieutenant colonel anonyme datée de Samedi 29 octobre demandant des sanctions contre les officiers, préfets, maires, magistrats complices du GO, avec un style militaro-pompier très excessif (" Permettez moi .. au nom de l'armée et de l'honneur français") rendant hommage au Figaro. Le type même du courrier bidon.
La date de la lettre montre bien que même Calmette ne cherche pas à anticiper sa saisine sur celle de la Chambre. Il précise sans en être gêné du tout, par les dates, comment il a appris les fiches: par la Chambre le mardi précédant le 1er article du Figaro. Ce sont des évidences.
2/ Quelle théorie et quel ouvrage ? Dites le, enfin ! C'est insupportable. Vous ne citez jamais d'ouvrage et quand vous faites intervenir une source, elle se retourne contre vous comme les deux Figaro !!! Voilà maintenant qu'il y a un dépouillement en cours d'archives. C'est trop facile. Dites moi qui ? Quelle université ?
3/ Sur le thème que l'affaire Dreyfus est à l'origne d'un anti-militarisme, je vous rappelle que Madeleine Rebérioux montre le développement de cette attitude dans la classe ouvrière et " les couches populaires les plus proches et que Goguel a écrit: " le ministre demanda le vote rapide du service de 3 ans mais se heurta à l'opposition violente des socialistes unifiés et de la majorité des radicaux socialistes ". Et j'ajoute une autre citation de Goguel p.144 sur Joseph Caillaux qui au cours d'un banquet radical-socialiste se prononce avec éclat contre le service de 3 ans. Cest de justesse que la gauche votera les 3 ans. Une partie des radicaux depuis Dreyfus est devenue méfiante envers l'institution de l'armée.
Tout le monde sait que l'affaire Dreyfus, dans sa phase finale s'entend, a décrédibilisé l'armée dans une partie de l'opinion et que celà va aller croissant.
Maurras écrira dans L'AF en 1935 que l'affaire avait eu des conséquences "antipatriotiques et antimilitaristes "

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 10 Août 2012 17:04 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7121
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Franchement vous exégérez

Pourquoi devenez-vous désagréable lorsque vous n'arrivez pas à avoir raison ?
Pourquoi un ton aussi méprisant et retors ?

Alors, dans l'ordre :
Citer :
J'ai lu le 2è article du Figaro qui daté du dimanche 30 octobre

Vous en faites un résumé à votre sauce en balayant d'un revers de la main le plus important et en attaquant l'auteur sur son style (d'ailleurs c'est au Temps au départ et non au Figaro qu'il envoie cette missive, il faudrait mieux lire... :mrgreen: ), oui j'ai lu.
Maintenant, que faites-vous de ce témoignage qui prouve clairement que certains officiers à l'EMG, dont Percin, se sont montrés volontairement hostiles au fichage et qu'ils ont ensuite ébruité l'affaire ? La division entre les officiers supérieurs au ministère et dans l'EMG est clairement montré. Alors ?
En 1902, ce même Percin ira voir Waldeck-Rousseau pour l'informer de ces pratiques et les faire cesser. L'affaire n'aura pas de suite.

Je cite maintenant un article de Calmette - et je ne fais pas un résumé à ma sauce... - du 2 novembre - avant l'altercation entre André et Syveton :
Citer :
"Nous avons établi, par les pièces que le Figaro avait en sa possession et par les lettres de M. Guyot de Villeneuve, (...), que la franc-maçonnerie disposait de la plus grande partie de l'avancement dans l'armée ; ..."

Le Figaro avait donc ses propres sources...
Le nierez-vous ?

Citer :
Quelle théorie et quel ouvrage ?

La même que vous avez lu dans l'article wiki que vous mettiez en ligne plus haut... lol
Les travaux les plus récents datent de 2011 et sont dans un mémoire de master 2. Je ne citerai pas l'auteur, puisque je n'ai pas ce mémoire sous les yeux...
Cela prouve qu'un ouvrage plus important (une thèse ?) est sans doute en cours.
Encore une fois, n'ayant pas le contenu, je ne m'avance pas plus.
Quoiqu'il en soit, je préfère ne pas demeurer dans des articles wiki, écrits avec les pieds ou en se fondant sur des bouquins de 1946, dont les auteurs sont morts depuis belles lurettes. 8-|
Il y a là une réelle question à se poser et à ne pas balayer d'un revers de la main de manière méprisante comme vous le faites, à l'égard de l'Histoire et de ceux qui vous en montrent l'intérêt.

Citer :
elle se retourne contre vous comme les deux Figaro !!!

Quel ton lamentable dans un échange. Vous faites preuve de mauvaise foi ou quoi ?
Vous avez éludé les passages les plus importants sur Percin et vous dites que "cela se retourne contre moi" ? Savez-vous seulement lire ou sélectionnez-vous uniquement ce qui vous arrange ? 8-|
J'entre donc dans le détail sur un article plus tardif du 3 novembre qui émane de Waldeck-Rousseau lui-même, dont la lettre a été donnée ensuite à Calmette, qu'il publie ce jour :
Citer :
"Reçu la visite du général Percin. Au mois de septembre le capitaine Humbert, venu à Corbeil pour m'entretenir de la situation difficile qui lui était faite me donnait incidemment sur certaines pratiques du cabinet cette indication : que certains correspondant spontanés était trop écoutés lorsqu'il s'agissait de connaître les opinions politiques de certains officiers. Aujourd'hui, le général Percin a été plus explicite. Il m'a dit qu'un officier du cabinet, M. Mollin, recevait des loges des notes sur les officiers, qu'elles servaient à établir des fiches."
Daté du 24 décembre 1902


Allez-vous encore nier l'évidence ?
Je vous conseille donc de baisser d'un ton dans votre prochain post, de mieux lire les articles que je vous place en ligne et de quitter vos livres poussiéreux.

Enfin, vous avez beau vous agiter, vos citations n'illustrent toujours pas l'état de l'opinion publique française sur l'antimilitarisme, mais des partis politiques, deux ici.
Je vous conseille d'arrêter de chercher, vous ne trouverez jamais rien qui puisse illustrer vos propos initiaux sur une opinion publique française devenue antimilitariste après l'Affaire.
D'ailleurs, je n'ai même plus envie de répondre à cela plus tard, tant vous tapez à côté de la question qui vous était posée...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 10 Août 2012 17:50 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
L'essentiel c'est Calmette dans les deux Figaro: il dit lui même qu'il a appris l'affaire des fuites de la Chambre et non autrement mardi, deux jours avant son 1er article. C'est là dessus qu'est le débat. Le reste dont vous faites état pour noyer le poisson est postérieur et ne change rien à cette vérité que vous déniez depuis le début sans auucne source et aucun auteur.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 10 Août 2012 18:53 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7121
Localisation : Provinces illyriennes
Calmette reconnait lui-même - et je vous en donne l'extrait ! - qu'il a deux types de sources et vous faites comme si de rien était ? 8-|
Vous êtes vraiment désespérant, c'est pire que de la mauvaise foi, c'est une insulte aux sources ! :rool:

Quant à "l'essentiel" de notre débat initial, il portait sur votre affirmation hautement fantaisiste sur le fait que la population française était devenue antimilitariste après l'Affaire Dreyfus.
Ne sâchant plus prouver l'improuvable, c'est vous qui aviez "noyé le poisson" sur ce détail initial concernant Calmette.
De toute manière, n'importe quel lecteur comprendra très bien de quoi il retourne et le fait que vous ignoriez totalement au départ que les miliaires avaient aussi "fuité" sur les fiches.
Moi, je ne répondrai plus à vos futurs posts, qui dépassent le cadre de l'exagération ; c'est une insulte à ceux qui se donnent de la peine à faire avancer les sciences historiques.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 10 Août 2012 21:05 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Ce que vous citez est semble t-il selon ce que vous en dites, un article du 3 novembre 1904 du Figaro où Waldeck-Rousseau dit à cette date qu'il a reçu en 1902 deux ans auparavent le Général Percin évoquant de curieuses fiches. TB mais ce n'est pas Calmette qui reçoit les infos, c'est WR Président du Conseil sortant et en 1902 il n'en fait rien et ne les communiquera à Calmette qu'après le début de l'affaire.
Je vous donne acte de notre désaccord a/s de la naissance de l'affaire des fuites.

Je suis ravi au passage de savoir que WR était au courant en septembre et décembre 1902 et qu'il n'a rien fait apparemment pour arrêter les fiches laissant faire alors qu'Il n'était plus P du C ! Il est vrai qu'il a été un grand épurateur de fonctionnaires, d'officiers et de juges jugés suspects. Combes n'était donc pas une exception, je l'avais lu dans Goguel je crois. Mais WR a décidé la révision du procès de Dreyfus et soutenu Millerand et c'était un gouvernant efficace.

Quand à l'idée qui est celle là et pas une autre, que l'affaire Dreyfus a été la cause d'un antimilitarisme croissant, donc à terme, je vous donne acte que vous ne l'approuvez pas.

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 10 Août 2012 21:37 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7121
Localisation : Provinces illyriennes
Je ne souhaitais plus répondre, mais face à une si grosse bourde factuelle, je ne peux laisser passer.

Citer :
TB mais ce n'est pas Calmette qui reçoit les infos, c'est WR Président du Conseil sortant et en 1902 il n'en fait rien et ne les communiquera à Calmette qu'après le début de l'affaire.

Sur le fond, il ne communique pas ces informations à Calmette après le début de l'affaire des fiches, mais avant. "Au début de cette affaire", comme vous dites, Waldeck-Rousseau est déjà mort...
Cette nouvelle entorse avec les faits nous prouve une seule chose : une profonde malhonnêteté de votre part à retrouner tout ce qui vous passe entre les mains pour illustrer vos affirmations erronées et partiales.

Citer :
Je vous donne acte de notre désaccord a/s de la naissance de l'affaire des fuites.

Soyez en désaccord et expliquez nous ensuite comment un mort fait parvenir ce type de document... :rool:

Citer :
Quand à l'idée qui est celle là et pas une autre, que l'affaire Dreyfus a été la cause d'un antimilitarisme croissant, donc à terme, je vous donne acte que vous ne l'approuvez pas.

Pour la énième fois, je n'ai nullement écrit que l'Affaire n'avait pas engendré un sentiment d'antimilitarisme dans la population française. Mais, il n'était pas intégral ou majoritaire comme vous l'avez écrit aussi faussement que maladroitement.
Prenez-vous un malin plaisir à déformer et à détourner ainsi les propos de vos interlocuteurs ?
Maintenant cela suffit ! >:(

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 11 Août 2012 9:18 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
1/
Duc de Raguse a écrit :
Alain.g a écrit :
TB mais ce n'est pas Calmette qui reçoit les infos, c'est WR Président du Conseil sortant et en 1902 il n'en fait rien et ne les communiquera à Calmette qu'après le début de l'affaire.
Sur le fond, il ne communique pas ces informations à Calmette après le début de l'affaire des fiches, mais avant. "Au début de cette affaire", comme vous dites, Waldeck-Rousseau est déjà mort...

Aïe ! Je me suis mélangé les pieds dans les personnes et les dates, c'est l'âge. il fallait lire: " ce n'est pas Calmette qui reçoit les infos, c'est W-R, P du C sortant, et en 1902 il ne fera rien. Calmette n'en fera rien non plus jusqu'à 8 jours après l'affaire des fiches. Bizarre que Calmette ait attendu pour faire état de la lettre de W-R qu'il aurait pu mentionner dans son 1er article. Il ne l'avait pas à mon avis à ce moment. Il en aurait fait état !

2/ Pour Dreyfus et l'antinmilitarisme, nous aurions du nous arrêter là une page avant, voyez:
Alain.g a écrit :
Duc de Raguse a écrit :
Ce "sentiment antimilitariste français" je ne le vois absolument pas majoritairement répandu dans la société. C'est pour cela que je vous questionnais à ce sujet.
Merci donc d'apporter ces précieuses précisions histoire que nous dépassions ce genre de réponse.
Je ne dis pas le contraire et pense que l'affaire Dreyfus est un point de départ de l'anti-militarisme au delà de l'extrême gauche et que Goguel a raison de dater de là un sentiment futur qui fera de l'armée une institution non républicaine.
C'était déjà mon point de vue sauf à atténuer la fin. Nous n'étions pas si loin : un sentiment non majoritaire pour vous en son temps, les années 1900 et un sentiment futur pour moi !!!

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: L'affaire des fiches
Message Publié : 19 Août 2012 16:13 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7121
Localisation : Provinces illyriennes
D'accord, nous voilà -enfin... :wink: - d'accord ! :mrgreen:

Par contre - j'aime sans doute pinailler -,
Citer :
Calmette n'en fera rien non plus jusqu'à 8 jours après l'affaire des fiches. Bizarre que Calmette ait attendu pour faire état de la lettre de W-R qu'il aurait pu mentionner dans son 1er article. Il ne l'avait pas à mon avis à ce moment. Il en aurait fait état !

Il attendait sans doute le moment idéal... Le jour d'après, le ministre est giflé à la Chambre.
Il y a des éléments que nous n'avons malheureusement pas. Il faudrait creuser en ce sens afin de pouvoir étudier clairement cette piste mal défrichée.

Citer :
un sentiment futur pour moi !!!

Justement, je pense qu'il ne fut jamais majoritaire, au regard de ce que nous avons pu observer par exemple en août 1914.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 109 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB