A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Juil 2018 12:24

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : La mort de Félix Faure
Message Publié : 23 Nov 2003 22:26 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 07 Oct 2003 17:27
Message(s) : 585
Localisation : Allauch
On sait que Felix Faure est mort dans les bras de charmantes compagnies :wink: . J'ai lu dans "l'ultime mystere" de B.Werber qu'on l'aurait assassiné car il aurait fait une campagne anticorruption. Certes, ce n'est qu'un roman, mais je voudrais savoir s'il y a eu une enquête de sa mort qui aurait contredit la thése originale?

Bien à vous .

_________________
"La France n'est plus qu'un simple simulacre. On ne peut plus parler de déclin, ni de décadence. Nous sommes devant la mort et la disparition." Jean de Viguerie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Nov 2003 13:08 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7279
Localisation : Provinces illyriennes
Il est vrai que les conditions "gracieuses" dans lesquelles il est mort, sont remises en cause actuellement.
En fait, il n'y avait pas que ce problème d'anticorruption, il y avait aussi l' affaire Dreyfus : il refusait toute idée de révision du procès. Ce que M. Loubet ne refusa pas...
Pour le fond concret du problème ( l'autopsie et sa demande lors d'une enquête ), j'avoue que je ne sais pas. :oops:

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 28 Nov 2003 23:51 
Ah donc, on n'est pas tout à fait sûr de sa "belle mort"


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 02 Déc 2003 23:14 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7279
Localisation : Provinces illyriennes
En fait, personne n'ose écrire quelque chose de sérieux là-dessus...
Mais, il est vrai que le problème a déjà été soulevé, même parmi les contemporains. ( mais de manière très indirecte et très feutrée; sur le coup, oublié bien rapidement, comme pour l'affaire Syveton en 1905 lors du scandale des "fiches"...)

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Jan 2004 12:46 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 29 Jan 2003 14:24
Message(s) : 23
Je ne résiste pas à l'envie de produire ici le très fameux mot du féroce - et souvent injuste - Clemenceau commentant la mort de félix Faure.
Pour ceux qui ne le connaîtrait pas...

«Il a voulu vivre César, il est mort Pompée...». :lol:

Par ailleurs, je recommande à tous une petit excursion au Père Lachaise afin d'aller y contempler, notamment, le beau gisant de Félix Faure.
Tout droit en entrant par l'entrée principale, le long de l'allée qui monte sur la droite du vaste Monument aux morts.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : LE MYTHE S'EFFONDRE
Message Publié : 08 Jan 2004 7:12 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 03 Fév 2003 12:34
Message(s) : 52
Localisation : METZ (Moselle)
Bonjour,

Encore un mythe, qui s'effondre
Dommage......


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Oct 2004 14:37 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Oct 2004 9:14
Message(s) : 2059
Localisation : village des Pyrénées
(c'est de lui qu'il s'agit, ou je me trompe ?)

à la question du médecin accouru: "Le président a-t-il encore sa connaissance?", un valet de chambre aurait répondu " non, elle est partie par l'escalier de service"

Une mort (ou une vie) d'homme célèbre dans ces conditions nous amusera toujours, on n'y peut rien...

_________________
"La vie des hommes qui vont droit devant eux, renaitraient-ils dix fois en dix mondes meilleurs, serait toujours semblable à la première. Il n'y a qu'une façon d'aller droit devant soi." (Pierre Mac Orlan)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 24 Déc 2004 14:28 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 23 Déc 2004 6:42
Message(s) : 1725
Je pense qu'il s'agit là d'un mythe , Margueritte "meg" Jappy" , également mis en cause dans un autre scandale ( l'assassinat de son peintre de mari et de sa mère qui lui valu le surnom de la "veuve rouge") au relent de mystère , fut effectivement vue et une chronologie exacte de la mort du président - hélas oui il agonisa pendant deux heures .

La soirée du 16 février 1899 :
A 17h, Meg quitta l'attelier de son peintre de mari .
A 8h, elle attend dans un petit salon attenant au bureau de Blondel , membre du cabinet civil du président . Elle attend la fin de l'entretient qu'accorda son amant avec l'archevêque de Paris et le prince de Monaco .
A 18h30 Félix la rejoint
A19h10, Le Gall , directeur du cabient entends des appels au secours. Il entre , le président git , affallé dans son fauteuil et semble souffrir atrocement. A côté meg, à demi nue , ramasse en hâte es vêtements .
Le Gall lui conseille de se rhabillé et de s'en aller au plus vite . Elle sort du palais par la rue Marigny et rentre chez elle .
A19h30 les médecins Hubert et Lannelongue arrivent
A 20h30 , Lannelongue confie à le Gall : à 22h ce sera fini !
A 21h30, un chanoine du chapitre Notre-Dame , l'abbé Alphonse Raynaud , passant rue St Honoré , est prié de venir assister le président mourant . Il lui donne l'extrême onction ( c'est à ce propos que fut lâchée l'histoire -apocryphe ?- de la connaissance ).
A 21h50 , le "président soleil " n'est plus .


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2007 7:43 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Sep 2006 21:34
Message(s) : 379
Localisation : Berlin
Duc de Raguse a écrit :
En fait, il n'y avait pas que ce problème d'anticorruption, il y avait aussi l' affaire Dreyfus : il refusait toute idée de révision du procès. Ce que M. Loubet ne refusa pas...


Je fais peut être preuve naïveté sur les moeurs des hommes politiques, mais le Président de la III° République avait le pouvoir de bloquer une demande de révision ?? Et ce malgré la séparation des pouvoirs ?? Je pensais que son rôle était plus honorifique d'autre chose.

Cordialement

_________________
_____________________________

ne nous prenons pas au sérieux, il n'y aura pas de survivant (A. Allais)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2007 10:10 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7279
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
mais le Président de la III° République avait le pouvoir de bloquer une demande de révision ??

Il me semble que c'est toujours lui qui nomme les hauts magistrats et qu'il peut excercer une pression sur eux.
Et avant une quelconque révision, la grâce (que seul le président détient) est plus que nécessaire, tant la justice n'aime pas revenir sur la chose jugée.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 07 Sep 2007 22:53 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
Savinien a écrit :
Je pense qu'il s'agit là d'un mythe , Margueritte "meg" Jappy" , également mis en cause dans un autre scandale ( l'assassinat de son peintre de mari et de sa mère qui lui valu le surnom de la "veuve rouge") au relent de mystère , fut effectivement vue et une chronologie exacte de la mort du président - hélas oui il agonisa pendant deux heures .

La soirée du 16 février 1899 :
A 17h, Meg quitta l'attelier de son peintre de mari .
A 8h, elle attend dans un petit salon attenant au bureau de Blondel , membre du cabinet civil du président . Elle attend la fin de l'entretient qu'accorda son amant avec l'archevêque de Paris et le prince de Monaco .
A 18h30 Félix la rejoint
A19h10, Le Gall , directeur du cabient entends des appels au secours. Il entre , le président git , affallé dans son fauteuil et semble souffrir atrocement. A côté meg, à demi nue , ramasse en hâte es vêtements .
Le Gall lui conseille de se rhabillé et de s'en aller au plus vite . Elle sort du palais par la rue Marigny et rentre chez elle .
A19h30 les médecins Hubert et Lannelongue arrivent
A 20h30 , Lannelongue confie à le Gall : à 22h ce sera fini !
A 21h30, un chanoine du chapitre Notre-Dame , l'abbé Alphonse Raynaud , passant rue St Honoré , est prié de venir assister le président mourant . Il lui donne l'extrême onction ( c'est à ce propos que fut lâchée l'histoire -apocryphe ?- de la connaissance ).
A 21h50 , le "président soleil " n'est plus .


Mais je croyais que la femme était la célèbre Mme Stenhell, très belle femme d'intrigue de son temps?

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Sep 2007 7:55 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10201
Localisation : Région Parisienne
Japy était son nom de jeune fille, Steinheil son nom d'épouse.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Sep 2007 12:55 
Hors-ligne
Georges Duby
Georges Duby
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Juil 2007 15:02
Message(s) : 7989
Localisation : Montrouge
L'assassinat est peu probable, mais il n'en reste pas moins vrai qu'il y avait un consensus politique en 1899 pour mettre fin d'urgence à l'affaire afin de ne pas compromettre la réussite de l'exposition universelle de Paris de 1900. De nombreux pays révoltés par l'injustice de la condamnation de Dreyfus menaçaient en effet de boycotter cette grande manifestation internationale. C'est la thèse d'Hanna Arendt qui explique ainsi le revirement du parlement, convaincu qu'il fallait faire machine arrière à tout prix.
Or, Félix Faure persistait à ne pas vouloir accorder la grâce présidentielle pour en finir!!!
Mme Stenhell était une femme de pouvoir, très intégrée dans le tout Paris. Elle a pu couvrir une opération des services secrets, contre un dédommagement?
Mais il n'y a pas le plus petit indice semble t-il, que des suppositions!

_________________
Heureux celui qui a pu pénétrer les causes secrètes des choses. Virgile.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Sep 2007 14:47 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10201
Localisation : Région Parisienne
Alain.g a écrit :
Mais il n'y a pas le plus petit indice semble t-il, que des suppositions!


Ouaip, Meg dans le rôle du parapluie bulgare :lol: Je dois avouer que je préfère être assassiné par un poison aussi joli :lol:

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 08 Sep 2007 14:58 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Alain.g a écrit :
Or, Félix Faure persistait à ne pas vouloir accorder la grâce présidentielle pour en finir!!!


Surtout que les dreyfusards ne désiraient pas la grâce présidentielle, ce qui aurait signifié que Dreyfuss était coupable mais bien un nouveau procès avec un acquittement ...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB