A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Juin 2018 4:40

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message Publié : 12 Déc 2014 10:15 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7277
Localisation : Provinces illyriennes
Citer :
Non mais l'argument du vote des femmes anachronique est faux. Vous le contestez, je prouve le contraire.

Ah bon et où ? Je vous demandais d'avancer des exemples plus haut et vous ne l'avez pas fait.

Citer :
Par contre vouloir évacuer le phénomène en « une infime minorité » n'est bien sûr pas sérieux. Et puis encore une fois c'est hors sujet car
il s'agissait au départ d'expliquer pourquoi les anarchistes ne sont pas représentés au Parlement.

C'est vous qui aviez lié les deux dans une de vos réponse, au point qu'on n'y comprenait plus rien...
Sur le fond un fait demeure : le pouvoir exécutif de la Commune est composé d'une minorité d'anarchistes - qui, pour le coup, avaient accepté les règles de l'élection.

Citer :
Ce qui explique encore plus l'immense adhésion du pays à ce mouvement puisque le peuple français, malgré les déterminismes ancestraux, s'est même rebellé envers et contre tout.

Il ne faudrait pas non plus tomber dans l'extrême inverse...
Je ne vois pas trop d'adhésion en France à un "mouvement communal" - qui se rapprocherait de l'exemple parisien - dans les années 1870.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Re:
Message Publié : 13 Déc 2014 18:08 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2010 13:29
Message(s) : 418
Localisation : Duché de Gothie.
Pierma a écrit :
Jean-Marc Labat a écrit :
Il y eu quelques personnages intéressant dans la commune, mais il ne furent pas légion.

A titre personnel, et sans épouser ses idées, j'ai une certaine admiration pour le personnage de Jules Vallès, dont il faut lire le récit sur la Commune : "L'insurgé."

On peut aussi lire "le bachelier" pour comprendre ce qu'étaient à la fois la misère et la solidarité des ouvriers parisiens de l'époque, et de Jules Vallès lui-même. C'est un véritable documentaire, et qui a sur Zola l'avantage de raconter une histoire vécue.


Merci, je vais essayer de trouver l'ouvrage.

_________________
« L'honneur défend des actes que la loi tolère. »
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Déc 2014 8:48 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Déc 2011 10:16
Message(s) : 370
Il suffit de lire Les cahiers rouges au temps de la Commune de Maxime Vuillaume pour comprendre à quel point on est loin de la prise d'otages. Les gens étaient joyeux et ça se ressent dans leur quotidien. Le témoignage que nous avons est pris en temps réel, c'est un témoin direct, un participant. En cela, c'est historiquement extrêmement précieux. Sa prose est presque en prise de notes–précisément parce qu'il est dans l'action. Sur des dizaines de lignes il décrit les fêtes populaires qui se passaient dans le Peris communal. « La musique c'était. Par les fenêtres, ruisselantes de lumière, du Palais, nous arrivent des bouffées de bruits et de chants. Il y a concert dans la salle des Maréchaux. » Etc.
Il y a quand même un sacré décalage entre la réalité et l'historiographie « dominante » de la Commune.


Duc de Raguse a écrit :
Citer :
Ce qui explique encore plus l'immense adhésion du pays à ce mouvement puisque le peuple français, malgré les déterminismes ancestraux, s'est même rebellé envers et contre tout.

Il ne faudrait pas non plus tomber dans l'extrême inverse...
Je ne vois pas trop d'adhésion en France à un "mouvement communal" - qui se rapprocherait de l'exemple parisien - dans les années 1870.

Je vous invite à ouvrir un livre de Jacques Rougerie si vous n'êtes pas familier du mouvement communal, c'est le spécialiste français de la question. ;) Vous y découvrirez que le mouvement a en fait commencé à Lyon et qu'on le retrouve dans des villes comme Grenoble ou Toulouse ; sans parler du vaste mouvement qu'a connu le Midi de la France. Il y a bien sûr des spécificités à chacun de ces événements, mais ils sont relativement connus comme faisant parti d'un tout.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum sonatur


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Déc 2014 9:32 
furtif a écrit :
Je vous invite à ouvrir un livre de Jacques Rougerie si vous n'êtes pas familier du mouvement communal, c'est le spécialiste français de la question. ;) Vous y découvrirez que le mouvement a en fait commencé à Lyon et qu'on le retrouve dans des villes comme Grenoble ou Toulouse ; sans parler du vaste mouvement qu'a connu le Midi de la France. Il y a bien sûr des spécificités à chacun de ces événements, mais ils sont relativement connus comme faisant parti d'un tout.
Voir aussi, par exemple, https://fr.wikipedia.org/wiki/Commune_de_Saint-Etienne
"Le 24 mars, vers vingt-deux heures, la foule envahit l'hôtel de ville où siègent à l'époque le pouvoir municipal mais également la préfecture. Le maire et les officiers non républicains de la garde nationale sont faits prisonniers, le drapeau rouge hissé au porte-drapeau et la Commune proclamée."
Mais ça s'est défait dès les premiers morts dont le préfet, le lendemain, la majorité des manifestants de la veille ne suivait plus.


Haut
  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Déc 2014 18:27 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7277
Localisation : Provinces illyriennes
Oui, enfin, on demeure bien loin de l'exemple parisien.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Déc 2014 19:24 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Déc 2011 10:16
Message(s) : 370
Ben...on vous écoute.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum sonatur


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Déc 2014 22:14 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6672
furtif a écrit :
Ben...on vous écoute.

Furtif, votre injonction est à la limite de la provocation. Non, franchement, vous ne voyez pas la différence ?

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Déc 2014 7:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7277
Localisation : Provinces illyriennes
furtif a écrit :
Ben...on vous écoute.

Si des mouvements ponctuels et sporadiques de quelques jours, voire de quelques heures, vous semblent aussi importants que la Commune de Paris, je ne vois pas trop ce qu'il y a à ajouter.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Déc 2014 10:32 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6672
Duc de Raguse a écrit :
furtif a écrit :
Ben...on vous écoute.

Si des mouvements ponctuels et sporadiques de quelques jours, voire de quelques heures, vous semblent aussi importants que la Commune de Paris, je ne vois pas trop ce qu'il y a à ajouter.

C'était le sens de mon intervention en tant que modérateur, j'espère qu'elle a bien été entendue comme cela.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB