A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Juin 2018 13:07

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 18 Mars 2015 12:12 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Jan 2006 10:21
Message(s) : 283
Localisation : oise
Aujourd'hui personne n'ignore le nom de Jean Jaurès,

Militant socialiste et républicain, engagé dans tous les combats majeurs de son époque, il a dominé la vie politique de la fin du XIXème et du début du XXéme siècle. Qu'il s'agisse du socialisme, de la paix, de la république, de la justice, du patriotisme; cet intellectuel brillant et novateur a tenté de donner une dimension nouvelle a tout ce qu'il a touché, tant et si bien, qu'au delà de son action militante, j'ai tendance à le considérer comme un véritable philosophe politique.

Sa vie et sa pensée sont d'une richesse et d'une complexité telles que je m'étonne qu'elles aient été si peu traitées dans cet espace.

Que pensez vous de ce personnage, de ses combats, de sa pensée, dans le contexte de la Belle Epoque?

_________________
"N'allez pas où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 18 Mars 2015 15:31 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1720
Localisation : Lyon-Vénissieux
J'ai une (modeste) opinion assez mitigé du personnage. Il a défendu les anarchistes qui étaient des ennemis de la société et il s'est opposé à la loi portant à 3 ans le service militaire, loi sans laquelle la France perdait la guerre mondiale.

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 18 Mars 2015 20:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1413
Localisation : Orne
J'ai découvert Jean Jaurès récemment, grâce à la petite médiatisation autour du centenaire de sa mort.
En le connaissant un peu mieux, il a grandi dans mon estime.

Par exemple, son pacifisme est non seulement louable moralement, mais en plus, il est basé sur des arguments intéressants. Il ne veut pas de la guerre de 1914, car il pense qu'elle est motivée principalement par l'idée de revanche de celle de 1870, et qu'au cas où les Français la gagnent, il y a un fort risque d'une revanche ultérieure des Allemands. Donc il avait prévu la guerre de 1940 derrière celle de 1914. Il a dit qu'il fallait régler le problème de l'Alsace-Lorraine par un référendum des Lorrains et des Alsaciens et par la négociation avec l'Allemagne. C'est en effet une alternative à la première guerre mondiale, qui me parait valable, même si elle n'était pas facile à mettre en oeuvre.

Un autre exemple, qui est la défense des ouvriers de certaines usines contre leurs patrons, se comprend étant donné le contexte. Il me semble que Jaurès était relativement pragmatique et qu'il ne soutenait pas tous les mouvements ouvriers, mais seulement quelques uns. Il y avait certainement des abus dans certaines usines à cette époque, et c'était son rôle de se placer dans l'opposition pour ces cas précis.

Par contre, je n'adhère pas à la philosophie de Jaurès notamment quand il dit que les atomes sont vivants puisque les plantes et les animaux en sont composés. Je préfère l'idée répandue, entre autres par Saint Exupéry, selon laquelle des pierres peuvent donner soit un monticule inutile, soit une merveilleuse citadelle, autrement dit que ce n'est pas seulement la composition qui compte, mais aussi l'organisation, la forme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 18 Mars 2015 21:51 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Jan 2006 10:21
Message(s) : 283
Localisation : oise
Bonsoir,

Pouzet a écrit :
J'ai une (modeste) opinion assez mitigé du personnage. Il a défendu les anarchistes qui étaient des ennemis de la société et il s'est opposé à la loi portant à 3 ans le service militaire, loi sans laquelle la France perdait la guerre mondiale.


Effectivement Jaurès a défendu les anarchistes à un moment où ils n'avaient pas bonne presse. L'attentat de Ravachol en mai 1892 a créé des vocations, et a été le premier d'une série dont le fait marquant a été l'assassinat du président Sadi Carnot le 25 juin 1894.
On aurait cependant tort de croire qu'il a pris fait et cause pour les anarchistes. Son objectif visait plutôt à dénoncer les fameuse lois scélérates dont l'usage pouvait apparaître comme abusif et qu'il voyait comme liberticide au sens où n'importe qui pouvait être jugé anarchiste. Jaurès craignait un amalgame entre socialistes et anarchistes. Le républicain qu'il était s'est par là même dressé contre le délit d'opinion.

Concernant son combat pour la paix, Vous avez raison Oliviert, il me semble même qu'il envisageait même une Alsace-Lorraine autonome et souveraine, mais ce point reste à confirmer.

Le pacifisme de Jaurès était d'ailleurs particulier car il ne voulait pas la paix pour la paix. La lecture de l'Armée nouvelle nous éclaire sur ce point. Bien que totalement engagé dans sa lutte contre la guerre, je crois important de souligner qu'il était résolu à s'investir de la même manière pour défendre la patrie dans le cadre d'une guerre défensive face à l'Allemagne. On peut je pense le rapprocher sur ce dernier point d'un Charles Péguy, toute proportion gardée.

J'ajoute une question aux précédentes, mais la discussion qui s'engage peut nous apporter des éléments, celle ci: pensez vous que le mythe Jaurès est justifié?

Sans rien enlever à la "grandeur" du personnage, je pense qu'il faut un travail conséquent pour démêler le vrai du faux dans la perception que nous avons de Jean Jaurès et que pas mal d'idées reçues ont forgées ce mythe particulièrement après la guerre 14-18.

Oliviert a écrit :

Par contre, je n'adhère pas à la philosophie de Jaurès notamment quand il dit que les atomes sont vivants puisque les plantes et les animaux en sont composés. Je préfère l'idée répandue, entre autres par Saint Exupéry, selon laquelle des pierres peuvent donner soit un monticule inutile, soit une merveilleuse citadelle, autrement dit que ce n'est pas seulement la composition qui compte, mais aussi l'organisation, la forme.


vous m'apprenez quelque chose! j'ignorais totalement ces théories.

bien à vous

_________________
"N'allez pas où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 18 Mars 2015 23:17 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7277
Localisation : Provinces illyriennes
Oliviert a écrit :
Par exemple, son pacifisme est non seulement louable moralement, mais en plus, il est basé sur des arguments intéressants. Il ne veut pas de la guerre de 1914, car il pense qu'elle est motivée principalement par l'idée de revanche de celle de 1870, et qu'au cas où les Français la gagnent, il y a un fort risque d'une revanche ultérieure des Allemands. Donc il avait prévu la guerre de 1940 derrière celle de 1914. Il a dit qu'il fallait régler le problème de l'Alsace-Lorraine par un référendum des Lorrains et des Alsaciens et par la négociation avec l'Allemagne. C'est en effet une alternative à la première guerre mondiale, qui me parait valable, même si elle n'était pas facile à mettre en oeuvre.

L'idée de revanche est morte - du moins dans sa conception immédiate et souhaitée par la France - dans les années 1880, donc je vois mal comment elle pourrait s'exprimer de la sorte 30 ans après. Nous sommes passé à une autre génération pendant cette période.
Les propos de Jaurès sur la restitution des provinces perdues n'engagent que lui : les socialistes allemands ne se positionnent nullement sur l'abandon à la France de l'Alsace-Lorraine. Lorsqu'il prône la grève générale en cas de conflit, la SPD vote les crédits de guerre !

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 19 Mars 2015 0:53 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2006 23:02
Message(s) : 1413
Localisation : Orne
Brisbout a écrit :
...
Oliviert a écrit :
...quand il dit que les atomes sont vivants puisque les plantes et les animaux en sont composés....


vous m'apprenez quelque chose! j'ignorais totalement ces théories.

Jean Jaurès parle de physique, notamment dans son livre "De la réalité du monde sensible", publié en 1891. L'historien Henri Guillemin (que tout le monde n'apprécie pas, je sais) a essayé de résumer ce livre qu'il trouve important. A mon tour, j'ai résumé le résumé de Guillemin, ce qui est un peu abusif, comme je m'en rends compte maintenant en parcourant Wikisource. La physique de Jaurès est moins simple que je la supposais.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 19 Mars 2015 6:57 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2640
Localisation : Versailles
Jaurès est un personnage fascinant par sa culture, son intelligence, ses talents littéraires...il a en outre le grand avantage de n'avoir jamais gouverné ce qui permet de projeter sur lui tous les phantasmes !

Il faut souligner que de son vivant Jaurès fut un grand républicain, très attaché au suffrage universel et au régime parlementaire. Ce faisant il enracine la gauche française dans le républicanisme et promeut un patriotisme raisonnable et pacifique...bref il neutralise le venin internationaliste et révolutionnaire du marxisme.Pseudo marxiste la SFIO de Jaurès s'inscrit en fait des le début dans le mécanisme institutionnel de la III e République, préparant la voie au cartel des gauches et au front populaire. Et ce contre Guesde et la tendance sincèrement et naïvement marxiste.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 19 Mars 2015 16:01 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Jan 2006 10:21
Message(s) : 283
Localisation : oise
Jerôme a écrit :
bref il neutralise le venin internationaliste et révolutionnaire du marxisme.Pseudo marxiste la SFIO de Jaurès s'inscrit en fait des le début dans le mécanisme institutionnel de la III e République, préparant la voie au cartel des gauches et au front populaire. Et ce contre Guesde et la tendance sincèrement et naïvement marxiste.


Bonjour,

je ne parviens pas à comprendre ce que vous entendez par pseudo-marxisme de la SFIO d'une part, ni comment vous parvenez à la conclusion qu'il "neutralise le venin internationaliste et révolutionnaire du marxisme".

cordialement

_________________
"N'allez pas où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 19 Mars 2015 20:22 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2640
Localisation : Versailles
Difficile de ne pas comprendre. Pour Marx un parti marxiste doit préparer la Révolution et mettre en œuvre la dictature du prolétariat. La SFIO prépare les élections et respecte parfaitement leurs résultats. C'est un parti démocratique et républicain. Pas un parti révolutionnaire même s'il met en avant une vague phraséologie marxiste ( en fait ouvriériste). Guesde et d'autres auraient bien voulu créer un vrai parti révolutionnaire. Jaurès les en a empêché. Je pense qu'on peut lui en être reconnaissant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 19 Mars 2015 21:44 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Déc 2011 10:16
Message(s) : 370
Il est sorti premier à l'agrégation de philosophie devant… Henri Bergson.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum sonatur


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 20 Mars 2015 12:12 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Jan 2006 10:21
Message(s) : 283
Localisation : oise
Jerôme a écrit :
Difficile de ne pas comprendre. Pour Marx un parti marxiste doit préparer la Révolution et mettre en œuvre la dictature du prolétariat. La SFIO prépare les élections et respecte parfaitement leurs résultats. C'est un parti démocratique et républicain. Pas un parti révolutionnaire même s'il met en avant une vague phraséologie marxiste ( en fait ouvriériste). Guesde et d'autres auraient bien voulu créer un vrai parti révolutionnaire. Jaurès les en a empêché. Je pense qu'on peut lui en être reconnaissant.


Jaurès n'a jamais entièrement rejeté les idées marxistes: il reconnaît le caractère inégalitaire du capitalisme, ainsi que l'asservissement de la classe ouvrière. Il est même favorable à l'idée d'une révolution au sens propre, c'est à dire une transformation de la société.
Et il ne repousse pas la thèse de dictature du prolétariat. il admet même le principe de lutte des classes. Sur le fond il est donc très proche du marxisme et adhère à l'idée centrale du socialisme qui consiste à remplacer la propriété individuelle et capitaliste fondée sur la domination d'un petit nombre sur les autres par un système de coopération sociale.
C'est sur les moyens d'y parvenir qu'il est en désaccord avec Marx. Il est partisans d'une révolution, mais d'une révolution douce basée sur des valeurs démocratiques et le suffrage universel. Il rejetait la violence contre les gouvernements et s'opposait aux théories insurrectionnelles. Son internationalisme et son pacifisme sont aussi à voir sous cet angle.

Dans le fond Jaurès est communiste sur la forme il est républicain, c'est toute l’ambiguïté du personnage.

_________________
"N'allez pas où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 20 Mars 2015 12:41 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Déc 2011 10:16
Message(s) : 370
Brisbout a écrit :

Dans le fond Jaurès est communiste sur la forme il est républicain, c'est toute l’ambiguïté du personnage.

C'est l'un ou l'autre ((à cette époque). ;)

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum sonatur


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 20 Mars 2015 12:56 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Jan 2006 10:21
Message(s) : 283
Localisation : oise
furtif a écrit :
Brisbout a écrit :

Dans le fond Jaurès est communiste sur la forme il est républicain, c'est toute l’ambiguïté du personnage.

C'est l'un ou l'autre ((à cette époque). ;)



Dans l'esprit de Jaurès non, c'est d'ailleurs ce qui donne son originalité à sa conception du socialisme qu'il ne dissocie pas de l'idée républicaine.

Pour plus de clarté, je vous renvoie sur ce texte de Jaurès: http://www.jaures.info/dossiers/dossiers.php?val=15_socialisme+liberte+1898

C'est le propre des grands penseurs de faire fit de "l'ère du temps" et d'explorer des voies nouvelles et novatrices dans la construction de systèmes.

_________________
"N'allez pas où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 21 Mars 2015 9:23 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7277
Localisation : Provinces illyriennes
Oui, cette place impossible sur l'échiquier politique du moment : pas complètement dans la doxa marxiste comme Guesde, mais ne souhaitant pas non plus les compromis républicains des radicaux. Je doute que cette voie indépendante ait été appréhendée à sa juste mesure par les Français de l'époque.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Jaurès, sa vie, son oeuvre
Message Publié : 21 Mars 2015 14:15 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Jan 2006 10:21
Message(s) : 283
Localisation : oise
Je ne le pense pas non plus, je voulais simplement souligner l'originalité du socialisme de Jean Jaurès. Et j'avoue que je ne sais pas si sa pensée a trouvé un prolongement après sa mort. Son influence a largement supplanté celle des guesdistes au sein de la SFIO. Après sa mort les députés socialistes votent les crédits militaires, je ne sais pas si il en aurait été de même sans son assassinat.

_________________
"N'allez pas où le chemin peut mener. Allez là où il n'y a pas de chemin et laissez une trace."

Ralph Waldo Emerson


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB