A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Jan 2018 20:22

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Affaire Dreyfus
Message Publié : 27 Avr 2015 12:55 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Avr 2015 12:49
Message(s) : 2
Bonjour, je m'appelle Anthony et je suis en première année de Techniques de commercialisation à Bordeaux.
Voilà, dans le cadre de mes études j'ai un travail à faire.
En droit, nous faisons une simulation du procès de Dreyfus. Donc il y a des Dreyfusard et des AntiDreyfusard.

J'ai été désigné pour être un antidreyfusard mais je ne sais absolument pas quoi dire comme argument contre lui. Je connais l'affaire dans son ensemble, mais je ne vois vraiment pas ce que je peux dire à l'oral pour "attaquer" Dreyfus lors du procès.
Pouvez-vous m'aider si vous connaissez bien l'affaire ? Quels arguments puis-je utiliser?


Merci d'avance !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 27 Avr 2015 13:10 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 427
Bonjour,

Le plus simple est d'abord de rechercher ici les fils qui ont parlé de l'affaire Dreyfus (faire une recherche avec "affaire" et "Dreyfus").

Il y a en particulier un fil assez long qui a déjà ce même titre dans la section "Belle Epoque" et vous y trouverez déjà plein d'idées :

http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=45&t=35546&hilit


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 27 Avr 2015 13:24 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 27 Avr 2015 12:49
Message(s) : 2
Merci beaucoup! Mais en lisant tout ça, j'ai l'impression qu'un des seuls arguments contre Dreyfus est l’antisémitisme.
Nous sommes 4 à le défendre et cela me parait léger.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 27 Avr 2015 14:20 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 225
Durant le procès, des preuves avaient été invoquées contre lui, notamment des billets qui auraient été écrits de sa main, et qui se sont révélés par la suite être des faux.

Après si vous faites une simulation, le procès est réétudié à son époque avec les différents détournement des preuves, ou devez vous rejuger Dreyfus au jour d'aujourd'hui.

Car dans le premier cas, reprenez les preuves qui avaient été utilisées à son insu, des preuves créées de toute pièce qui ont balancé en sa défaveur, et qui mettait en avant une possible relation secrète avec les allemands.

Mais la raison première de cette opposition est purement antisémite, on sort presque du cadre du droit. Donc axez votre défense sur la psychologie de Dreyfus, tout est question d'interprétation pour arriver à le faire condamner.

Dans le cadre d'un jugement actuelle, il n'y aurait aucune chance de le faire inculper, mise à part les fausses preuves matérielles utilisées contre lui, si personne n'arrivaient à les remettre en cause il serait une fois encore coupable. Et là ce serait de jouer encore une fois sur sa psychologie, savoir qui il était, son comportement dans l'armée et la vie privée afin de faire ressortir des points négatifs de sa personnalité.
Et il faudrait dans ce cadre là aussi le soutien de l'armée qui serait resté solidaire dans sa politique de le faire condamner aux dépens d'Esthérazy.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 27 Avr 2015 15:59 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2008 11:47
Message(s) : 410
Attention aux approximations.

La première question serait de savoir quel procès vous comptez rejouer. S'agit-il du Conseil de guerre de 1894 ou du procès en révision de 1899 ?

Les éléments à charge ont été assez différents, même si la base d'accusation était la même.

EN 1894 :

- Alfred Dreyfus était principalement accusé d'avoir écrit une lettre, dite "lettre missive". Cette lettre volée par le contre-espionnage français à l'ambassade d'Allemagne n'était toutefois ni datée, ni signée. Cependant, l'écriture ressemblait de manière surprenante à celle du capitaine Dreyfus. Et pour expliquer les différences on avait fait appel à Bertillon, inventeur de l'identité judiciaire, qui inventa un autre concept : l'autoforgerie. L'idée (saugrenue) du fonctionnaire consistait à prétendre que Dreyfus avait imité sa propre écriture...

Attention, à aucun moment de la procédure une accusation antisémite n'apparaît. C'est la presse nationaliste et antisémite qui lui reproche d'être juif.

- A côté de cet indice, figuraient des éléments moraux.
On l'accusait d'avoir été curieux, d'avoir voulu se venger de l'antisémitisme d'un de ses professeurs de l'école de guerre, d'avoir eu des liaisons extra-conjugale et d'avoir été joueur aux jeux d'argent. Tout ceci pour appuyer un mobile défaillant.

EN 1899

Les premières accusations avaient été reprises (La lettre missive devient le "bordereau") et on avait ajouté les suivantes :

- Les aveux. Un capitaine de gendarmerie, responsable de la surveillance du capitaine au moment de sa dégradation, avait affirmé sur le tard que Dreyfus avait avoué sa trahison. Bobard démonté par la Cour de cassation lors de la première révision, mais les militaires avaient remis le couvert au procès de Rennes.

- L'affaire Czernuski : un improbable officier de l'armée austro-hongroise affirmait qu'on lui avait cité la liste des espions français au profit de l'Allemagne, et que figurait Dreyfus dans cette liste. Bobard bis qui ouvrit la voie à la seconde révision.

- Divers faux témoignages incluant celui d'un monsieur qui prétendait avoir vu dans un château en Allemagne, une mention accusatrice écrite par Guillaume II envers Dreyfus !

- On a en outre accusé Dreyfus de plusieurs trahisons supplémentaires : disparition d'une note (minute Bayle), fourniture de plans d'obus ou secrets techniques concernant une poudre à canon. Accusations sans fondement bien sûr.

- S'ajoute une accusation virtuelle (dont tout le monde parle mais que personne ne montre) : le bordereau annoté.
Il s'agit d'une fable supplémentaire dans laquelle on prétendait que le bordereau prétendument écrit par Dreyfus n'était en fait qu'un calque, car l'original était supposé contenir de nombreuses annotations de la main du Kayser. Rendre public l'original eût exposé la France à un risque de casus belli et on aurait voulu l'éviter en décalquant le texte du bordereau sans les annotations de Guillaume II.

Voilà donc les principales accusation portées contre Dreyfus qui ont toutes été relevées et détruites par la Cour de cassation dans sa seconde révision en 1904.

_________________
Je hais vos idées, mais je me ferai tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer.
Voltaire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 27 Avr 2015 16:47 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1062
Antho12 a écrit :
Merci beaucoup! Mais en lisant tout ça, j'ai l'impression qu'un des seuls arguments contre Dreyfus est l’antisémitisme.
Nous sommes 4 à le défendre et cela me parait léger.
C'est effectivement ce qui s'est imprimé dans l'esprit du grand public. C'est vrai et c'est faux.

C'est vrai dans le sens où l'on s'est acharné sur Dreyfus parce qu'il était juif.

C'est faux parce que malgré tout la France était Etat de droit et qu'être juif n'était pas un crime. Aussi, si Dreyfus a été condamné, ce fut pour un crime défini par la loi, en l'occurence intelligence avec l'ennemi ou trahison, en raison des charges qui pesaient contre lui.

Ont joué contre Dreyfus d'une part les fausses preuves fabriquées contre lui et d'autre part le climat d'antisémitisme qui portait enquêteurs et jurés à accueillir plus favorablement les éléments à charge que ceux à décharge. Il faut être conscient qu'au début de l'affaire ces charges apparaissaient accablantes et que des personnalités comme Jaurès et Zola lui-même ont été initialement convaincues en toute bonne foi de la culpabilité de Dreyfus.

Il ne faudrait pas, même dans les meilleures intentions, ne retenir de cette affaire que la France de l'époque était un pays profondément raciste. La réalité est plus nuancée.

D'un côté, il est vrai, l'antisémitisme était très répandu et c'est une tache dans l'histoire de la France.

D'un autre côté, malgré toutes les résistances, la justice a fini par l'emporter et il faut apprécier le fait à sa juste valeur. Il n'est pas sûr qu'en Russie ou dans l'empire allemand il en eût été de même.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 27 Avr 2015 21:01 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15660
Localisation : Alsace, Colmar
Parmi les anti-dreyfussards, il y a plusieurs "catégories". Certains sont contre Dreyfus parce qu'il est juif, c'est exact. Mais, il y a aussi des anti-anti-sémites qui penseront longtemps qu'il est coupable.
Il y a des gens qui sont en faveur de l'armée. Pour eux, la hiérarchie militaire ne peut pas se tromper ou chercher à tromper la justice.
Il y a des nationalistes qui pensent que l'on ne peut pas faire confiance aux alsaciens qui sont des germains culturellement. Donc, ils ne peuvent qu'être en faveur de l'Allemagne où alors ils se trompent eux-mêmes.

Le cas d'Auguste Scheurer-Kestner est très éclairant sur ce que peut penser la population générale. Il passe pour l'un des premiers dreyfusards, pourtant, au début, il pense, un peu comme tout le monde que Dreyfus est coupable. C'est l'avocat du lieutenant-colonel Picquart qui va l'instruire de la réalité de l'affaire, ce qui va le faire basculer et qui va le faire devenir l'un des premiers dreyfusards.

Parmi les anti-dreyfusards, il y a ces diverses tendances, certains allant basculer vers la neutralité, puis du coté des dreyfusards au fur et à mesure des révélations. Donc, dans votre groupe d'anti-dreyfusards vous pouvez jouer sur cela. D'un coté ceux qui jusqu'au bout, avec parfois une très grande mauvaise fois qui vont prétendre que Dreyfus est coupable. Puis d'autres dont l'opinion basculera au fur et à mesure des révélations.

Il me semble que ce fut un évènement fédérateur de divers mouvements qui au départ étaient parfois opposés ou concurrents.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Affaire Dreyfus
Message Publié : 28 Avr 2015 8:29 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 17 Mars 2008 11:47
Message(s) : 410
Juste deux précisions dans le cadre d'une "simulation d'un procès Dreyfus" :

1 - L'argument antisémite n'a jamais été employé dans une instance de justice contre Alfred Dreyfus. Il n'y avait de toutes façons aucune base légale.
Le débat antisémite s'est fait hors les murs des enceintes de justice. Toutefois, il est bien entendu que c'était un argument sous-jascent de l'accusation, mais jamais exprimé comme tel.

2 - Il n'est aujourd'hui pas établi qu'un faux ait été produit en 1894 pour accuser Alfred Dreyfus. Bien qu'on ne connaisse pas avec exactitude le contenu du dossier secret mis sous les yeux des juges militaires pendant le délibéré, il apparaît que les faux ne sont apparus qu'à partir de 1896 et pas avant.
Le principal d'entre eux, dit le "faux Henry", a d'ailleurs été démoli avant le procès en révision de Rennes.

Cependant en 1899, au moins deux faux ont été utilisés par l'accusation, ouvrant d'ailleurs la voie à la deuxième cassation.

Dernière remarque, il ne s'est trouvé personne, absolument personne, pour défendre Alfred Dreyfus à l'issue du verdict de 1894 (hormis sa propre famille). Ceci principalement par le fait que ce verdict a été rendu à l'unanimité des juges, ce qui était plutôt rare dans le cadre des Conseils de guerre.
Le choses ne commencent à changer très doucement qu'à partir de 1896, et plus sensiblement à partir de l'été 1897.

_________________
Je hais vos idées, mais je me ferai tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer.
Voltaire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB