A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Sep 2018 5:34

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 14 Juil 2018 11:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4770
Localisation : Berry
L'impact fut réduit, du fait que la loi venait d'être adoptée quand la guerre a éclaté. La différence ne fut que d'une classe d'âge, ce qui est à la fois beaucoup et très peu.
Je ne pense pas que ça ait beaucoup joué sur la bataille de la Marne, si ce n'est anecdotiquement, mais très vraisemblablement sur la capacité de l'armée française de se remettre de ses pertes effroyables du mois d'août 1914 et de survivre jusqu'à l'automne.

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 12:14 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2739
Il fallait avoir le maximum d'effectifs entrainés pour l'entrée en guerre. Les "experts" de l'époque tablaient sur une guerre courte. Français comme Allemands pensaient que la guerre serait terminée pour la Noël 1914...... Ils auraient pu chanter comme Gréco plus tard : "Fillette,fillette ce que tu te goures !!!!".... En France la pénurie de capotes chaudes et autres vêtements fut dramatique : il n'y avait plus de stocks : nos soldats furent équipés de bric et de broc... N'oubliez pas que si nous avons remporté la victoire de la Marne c'est peut être du à l'offensive russe qui, à l'Est impressionne les Allemands et menace la Prusse....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 12:19 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 300
Pouzet a écrit :
Pour rebondir sur ce que disait Narduccio, il me semble que les premiers mois de la guerre ont été décisifs, avec notamment la bataille de la Marne.


Effectivement, les premiers mois de la guerre sont décisifs. Si on veut pinailler, on peut dire qu'ils furent décisif pour que la guerre continue, pas forcément pour la gagner. On peut ergoter que si la guerre n'avait pas continuée, nous ne l'aurions pas gagnées en 1918. Mais, dans les faits, il y a d'autre moments décisifs lors des 3 années suivantes de la guerre. La masse des conscrits a permis de ne pas voir le front enfoncé à l'été 1914. Mais, au-delà d'une question de nombre, le rétablissement de la Marne a été un des éléments décisif. Bon, l'offensive allemande était plus ou moins en bout de course, avec les lignes logistiques au maximum de leurs capacités. Les français savaient où se trouvaient les armées allemandes et pouvaient donc dégarnir des points du front où il n'y avait pas de danger immédiat.

On peut rappeler que la France, même si elle prônait une stratégie plutôt offensive avec des attaques à outrance (pour rétablir des lignes de front) avait une stratégie d'attente où elle attendait que le premier effort vienne des allemands, ce qui lui laissait le temps de mobiliser. Dans une optique de défense, il faut multiplier les troupes de garnisons qui auront pour rôle de se porter le plus rapidement possible aux points où l'ennemi aura porté ses efforts. Le rôle de la masse des conscrits étaient donc de tenir la ligne de front pendant le temps de la mobilisation. Il me semble qu'on a déjà eu une discussion sur le sujet et quelqu'un avait posté quelque chose sur les prévisions de mobilisation et la réalité de celle-ci. Il faudrait peut-être retrouver le fil en question


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 12:21 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4770
Localisation : Berry
La victoire française de la Marne doit très certainement beaucoup à l'offensive des 1re et 2e Armées russes qui visent la Prusse-orientale. Dans la dernière décade d'août, Moltke retire pas moins de six divisions de son aile marchante en Belgique et en France pour les envoyer à l'Est. Avec ces six divisions, il n'y aurait jamais eu de trou dans le dispositif de Kluck, et donc nous n'aurions jamais remporté la bataille qui aurait été au mieux un sanglant match nul, et plus vraisemblablement une nouvelle défaite.

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 14:38 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1754
Localisation : Lyon-Vénissieux
C'est sûr que la victoire de la France en 14-18 a un peu un côté miraculeux (je dis cela sans vouloir amoindrir les mérites des français de l'époque).
Est ce que les observateurs étrangers ont été surpris par la victoire de la France durant cette guerre ou tablaient-ils sur une victoire de l'Allemagne, quand la guerre a été déclenchée ?

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 15:40 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 300
CEN_EdG a écrit :
La victoire française de la Marne doit très certainement beaucoup à l'offensive des 1re et 2e Armées russes qui visent la Prusse-orientale. Dans la dernière décade d'août, Moltke retire pas moins de six divisions de son aile marchante en Belgique et en France pour les envoyer à l'Est. Avec ces six divisions, il n'y aurait jamais eu de trou dans le dispositif de Kluck, et donc nous n'aurions jamais remporté la bataille qui aurait été au mieux un sanglant match nul, et plus vraisemblablement une nouvelle défaite.

CEN EdG


Là aussi, on a déjà eu un fil de discussion sur la question. Vous avez raison de souligner que c'est le retrait de 6 divisions allemandes pour le front de l'Est qui permet la victoire sur la Marne. Du coup, peux-t-on considérer que les conscrits de cette année supplémentaire ne servirent pas à grand chose ? Je suis conscient que les choses sont plus complexes et pas aussi tranchées, mais j'aimerais savoir ce qu'on peut penser de la petite phrase de Pouzet :
Pouzet a écrit :
En 1913 la France décidait de porter à 3 ans la durée du service militaire, ce qui a permis à notre pays de gagner la première guerre mondiale.


Pas parce c'est Pouzet qui l'a écrite ;) Mais parce qu'il me semble que c'est l'une de ces légendes qui encombrent la vision historique de la moyenne des français


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 16:32 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2739
A l'époque ,les gens qui voyageaient avaient des sentiments très mitigés.. Le frère ainé de mon père, Français du Nord extrême, indubitablement patriote comme toute la famille, avait juste terminé son service en 1913, il voyait chaque jour, de par son métier (contrôleur des wagons lits) s'étaler sous ses yeux la puissance de l'Allemagne Impériale, supérieurement peuplée, équipée, plus riche que nous, avec des camps situés près des voies ferrées, regorgeant de matériels, de batteries d'artilleries alignées sur des kilomètres, interminables ...... Mon père qui avait 14 ans voyait l'angoisse s'emparer de son frère quand la question était évoquée à la table familiale ..... Contrairement à bien des contemporains, il savait que l'épreuve serait très rude, sous le déluge de feu tout serait annihilé et lui ?... Aussi ??? Hélas oui.... après les batailles de l'été, de l'automne, à la sortie de l'hiver, un bombardement tiré d'une batterie alsacienne le pulvériserait à la Main de Massiges le 15 mars 1915 Quelques temps après la prise couteuse de la "redoute du 110ème"..... Son beau frère ex sous lieutenant de la Garde Royale suédoise écoutait ses descriptions... Il choisirait son camp un peu plus tard, fournissant des renseignements à la Royal Navy lors de la guerre sous marine dans laquelle les neutres auront parfois un rôle non négligeable..... Commerçant et Suédois, il connaissait la puissance maritime de l'Empire allemand, pour lui, sans alliés, la France aurait eu le cou tordu d'une manière ou d'une autre : les forces n'étaient pas égales...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 16:46 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10271
Localisation : Région Parisienne
Il n'y a pas que les deux corps d'armée destinés à la Prusse Orientale qui manqueront à la bataille de la Marne, il y a aussi les troupes chargées d'assiéger Anvers, 150.000 hommes. La bataille de la Marne nous voit en supériorité numérique face aux Allemands, il ont laissé trop de troupes en route.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 17:01 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4770
Localisation : Berry
Oui, c'est sûr, mais rien que les troupes envoyées à l'Est auraient suffi à inverser la tendance.

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 17:41 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7315
Localisation : Provinces illyriennes
Pour les troupes envoyées à l'Est, c'est un vieux débat, qui nous ramène davantage à des discussions sur l'utilité de l'alliance franco-russe - oui, pour beaucoup (avant 1914 et après 1918), elle n'aurait servi à rien ! 8-| - qu'au nombre de soldats français mobilisés en 1914 ou aux tactiques et stratégies de la 1ère GM.
Sur la bataille de la Marne, c'est vrai qu'on ne peut réduire le conflit à cette bataille, mais ce revers a fait voler en éclats les rêves des officiers supérieurs allemands : battre les Français en un mois et se retourner contre les Russes pour les vaincre ensuite. La guerre sur deux fronts - que les généraux allemands craignaient tant au début des années 1890 - allait se concrétiser pour l'Allemagne après la défaite de la Marne.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 18:16 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1880
Jean-Marc Labat a écrit :
Dans l'optique d'une guerre courte, il importe d'avoir le plus possible de soldats déjà sous les armes. De plus, l'Etat Major français considère que la réserve n'est pas apte à soutenir les premiers chocs, contrairement aux Allemands qui engageront en première ligne les réservistes, ce qui leur donnera la supériorité numérique lors des premiers combats.

voilà la raison de la Loi des 3 ans, les débats agitaient l'armée alors sur l'utilisation des réservistes ou non chez les Français (on les jugeait inaptes à servir en première ligne et on était sceptiques sur le fait que les Allemands les utilisent)

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 18:19 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1880
CEN_EdG a écrit :
Je ne pense pas que ça ait beaucoup joué sur la bataille de la Marne, si ce n'est anecdotiquement, mais très vraisemblablement sur la capacité de l'armée française de se remettre de ses pertes effroyables du mois d'août 1914 et de survivre jusqu'à l'automne.CEN EdG

Oui, 329 000 morts de mémoire
"l'armée a tenu avec ses effectifs"
Béthouart

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Juil 2018 18:27 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1880
Jean-Marc Labat a écrit :
La bataille de la Marne nous voit en supériorité numérique face aux Allemands, il ont laissé trop de troupes en route.

Oui, rajoutons le siège de Maubeuge qui bloque aussi une partie de leurs troupes qui manqueront décisivement début septembre

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 28 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB