A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Nov 2017 10:17

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : La mort de Louis II de Bavière
Message Publié : 12 Août 2014 9:35 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 225
Bonjour à tout le monde,

Comme toujours je m'interroge suite à la lecture de livres sur certaines personalités de l'histoire, et je vous avoue que je reste vraiment sur ma fin concernant l'histoire de Louis II de Bavière, car l'auteur Jean des Cars aborde 3 hypothèses quant à la mort du roi, sachant que ce dernier était d'une certaine manière dangereux pour l'état et la régence qui se mettait en place.
Et des trois hypothèses abordées, il n'est nullement fait mention de l'assassinat, mais seulement de la tentative d'évasion loupée, le suicide et la mort naturelle (crise cardiaque par hydrocution), je peux concevoir certaines choses et me dire qu'effectivement l'hydrocution est la solution la plus arrangeante, et la plus vraisemblable en l'absence de preuve. Mais il est une chose qui m'a interpellée, l'auteur indique dans son livre que la montre du Dr gudden s'est arrêtée à 20h et celle de Louis II à 18h54, de plus, jamais Louis II a été reconnu coupable de sévices ou de meutre sur quiconque, et tout d'un coup il deviendrait un meutrerier (étrangement, c'est ce qu'on avait affirmé de Rodolphe de Habsbourg à l'époque, meurtre de son amante et suicide, qui aujourd'hui est plus que remis en cause) ?

Alors pourquoi l'assassinat ne serait pas possible, car étrangement il y a certaines similitudes avec la mort de Rodolphe, et pour lui est on est plus enclin à accepter l'assassinat. De mon avis, personne n'a soulevé l'assassinat car Louis II n'avait que le peuple de son côté , son entourage était hostile (le seul l'ayant soutenu jusqu'au bout fût le comte de Durkheim), est ce que cela aurait pu faciliter cette machination ?

Surtout que même enfermé, le roi restait une menace pour le gouvernement, car aux dires de l'auteur, Louis II était populaire, et même une partie de son peuple était venu le protéger lorsqu'on a voulu le saisir. Quant à sa folie, je reste dubitatif, il avait un comportement étrange, mais bien différent de son frère de ce que j'ai pu lire, ces propos étaient censés face aux gens, et il avait une vision sur le long terme qui s'est avérée vraie.

PAr conséquent, et cela n'est que mon avis, je ne pense pas que Louis II aurait tourné les aiguilles de la montre du Dr Gudden pour maquiller son crime, et s'enfuir (même ce fait n'a pas été abordé dans les conclusions de l'enquête, et pourtant la différence d'heure confirme une mort différée, et pas dans le sens qu'on pense, cela nous inciterait plus à croire que Louis II est mort le premier et pas l'inverse). Surtout qu'il montrait à ces derniers q'il n'était pas fou, et Jean des cars émet aussi l'hypothèse que peut être le Dr gudden, pris de remord d'avoir déclaré fou Louis sur des simples documents, aurait facilité l'évasion manquée de ce dernier (cela pourrait être le mobile ayant entraîné la mort des deux personnes, car aussi étrange que cela puisse paraître, il me paraît difficile de laisser Louis II, seul avec le Dr Gudden, surtout que le jour d'avant il venait d'être reconnu fou).

Avez vous un avis sur la question, car pour ma part, cette mort arrive vraiment à point nommé...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2014 10:07 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Pourquoi à "point nommé" ?

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2014 10:27 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 225
Parce que vivant, il empêchait toute légitimation de la régence de Luitpold.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2014 10:43 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 225
Je viens de faire une vérification concernant l'hydrocution :

http://www3.chu-rouen.fr/Internet/votre ... drocution/

Celle-ci n'entraîne pas la mort directement mais une perte de connaissance avec comme conséquence la noyade, hors même si Louis II aurait pu être sujet à ce risque du fait d'un bon repas, d'avoir bu énormément d'alcool, le choc thermique n'aurait, d'une part pas pu avoir lieu, pour deux raisons :
- Début de soirée, le temps s'est rafraîchi, et le choc thermique est moins risqué car l'écart de température entre le corps et l'eau n'est plus aussi important qu'il devrait l'être (notamment durant de forte chaleur)
- Il n'a pas pu être sujet à une hydrocution, car on n'a pas retrouvé d'eau dans ses poumons, alors que le corps a été retrouvé dans l'eau du lac de starnberg, et comme on peut le lire l'hydrocution n'entraine pas la mort mais une perte de connaissance qui a pour conséquence la noyade si personne ne vient vous secourir.

De plus, je viens de lire des documents sur un site parlant de Louis II, et le maquillage de la mort de Louis en mort accidentelle parait étrange... Surtout quand on apprend que la personne qui a vu les marques de strangulation sur le Dr Gudden est un émissaire de Bismarck, ainsi que des marques de luttes dans la boue du lac de Starnberg le jour qui suit (il me paraît difficile de trouver quoique ce soit d'intéressant sachant que la nature fait son oeuvre pour faire disparaître ce qui aurait pu se passer), et ils abordent l'histoire des montres avec des heures différentes, je vous laisse lire tout cela :

http://www.louis2debaviere.com/fr/vie/CH_08_mort


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2014 11:46 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Miroir a écrit :
Parce que vivant, il empêchait toute légitimation de la régence de Luitpold.

C'est souvent l'argument avancé, mais j'en doute. Sans enfant du côté de Louis et Othon fou, la couronne serait de toute manière passée chez Luitpold.
De plus, la Bavière n'est plus qu'une monarchie parlementaire, diluée dans l'Empire allemand à cette date.
Je ne vois pas trop le "mobile" de ce crime.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2014 13:05 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 225
Duc de Raguse a écrit :
Miroir a écrit :
Parce que vivant, il empêchait toute légitimation de la régence de Luitpold.

C'est souvent l'argument avancé, mais j'en doute. Sans enfant du côté de Louis et Othon fou, la couronne serait de toute manière passée chez Luitpold.
De plus, la Bavière n'est plus qu'une monarchie parlementaire, diluée dans l'Empire allemand à cette date.
Je ne vois pas trop le "mobile" de ce crime.


Le mobile ne vient pas de Luitpold, c'est le gouvernement qui a fomenté l'emprisonnement de Louis, et ils ont demandé à Luitpold si la régence l'intéresserait. De son côté, je pense qu'il n'était pas à proprement parlé parti de cette machination.

Il ne faut pas oublier que Louis ne devait normallement rester qu'un peu plus d'un an dans l'asile (la consitution permettait une régence si le roi était dans une incapacité de régner de plus d'un an). Et vu l'état des finances dans lequel Louis avait entraîné la Bavière par les multiples constructions, il aurait recommencé, ce qui aurait pu causer une banqueroute, et n'oublions pas qu'il s'est souvent opposé à la prusse même s'il avait conscience que son royaume serait englouti. De plus, le gouvernement à mon sens en trahissant le roi avait déjà tenté de le faire tomber, mais avait loupé le 9 et 10 juin l'occasion de l'envoyer à l'asile, car il avait été protégé par la population environnante, il avait même fait enfermé les comploteurs venus le chercher (avant qu'ils ne soient libérés). Donc, il y avait une véritable peur de la part du gouvernement qui n'arrivant pas à le faire passer pour fou de son vivant (il jouissait d'une très grande popularité, il aurait pu s'évader quand bon lui semble, et aurait retrouvé le pouvoir porté par son peuple), le gouvernement devait le faire taire pour par la suite prouver sa folie et asseoir la régence, et surtout éviter tout soulèvement en faveur du roi.

Même si on se trouve dans une monarchie parlementaire, il n'empêche que les intrigues internes jouaient quand même, et je ne pense pas que ce soit la Prusse de Bismarck qui est fomentée cette tragédie, même si son émissaire le prince eulenburg a tenté de prouver sans aucune preuve possible la présence d'une lutte entre louis et le dr Gudden, comme le fait qu'il aie remarqué des marques de strangulations sur le dr Gudden alors qu'après le premier examen préalable, rien n'avait été remarqué (les aurait-il lui même faite pour accréditer le meutre du dr Gudden par Louis, on ne saura jamais).

Donc avant de rechercher le vrai mobile, faut surtout rechercher à qui profitait le crime, et essayer de prouver si on se trouvait bien en présence d'une mort naturelle ou non. Peut être en définitive Louis a essayé de s'évader et que le Dr Gudden avait la charge de l'éliminer sur ordre, le fait d'avoir empêcher toute surveillance de leur dernière sortie peut accréditer le souhait qu'il ne voulait pas de témoin, ou voulait il empêcher que le roi s'évade à l'arrivée d'une barque, c'est là qu'on peut se poser des questions?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2014 14:11 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
Tous ses ouvrages, je les ai déjà lu. Je ne suis pas convaincu.
Il me semble que le gouvernement bavarois avait déjà coupé les vivres à Louis II, donc il n'avait aucune raison d'en ajouter. Aussi, je ne vois toujours pas à qui profite le crime.
La fin de Louis me semble être un mélange d'inconnues et de légendes, ce qui allait très bien au personnage.
Quant à l'opposition de Louis II à la Prusse, depuis 1866 il ne pouvait plus rien faire. Son seul coup d'éclat est d'avoir refusé de se rendre à Versailles pour faire de Guillaume Ier l'Empereur de l'Allemagne unifiée. Dès lors, rien ni personne ne pouvait s'opposer à la Prusse.
La rumeur veut que Bismarck lui avait donné une grosse somme pour qu'il n'en fasse pas plus. Somme engloutie dans la construction de ses châteaux.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2014 14:33 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 225
Duc de Raguse a écrit :

La rumeur veut que Bismarck lui avait donné une grosse somme pour qu'il n'en fasse pas plus. Somme engloutie dans la construction de ses châteaux.


Il n'est même pas avéré qu'il aurait eu cette somme...

Je comprends tout à fait ce que vous dites, et il est vrai qu'il y aura toujours une part d'ombre, ce peut être aussi un assassinat sans but politique, l'éliminer pour ne pas s'encombrer de lui au cas où. J'ai du mal à comprendre ce qui s'est passé ce jour là, surtout que 3 ans plus tard, une situation analogue se produit mais cette fois de plus grande ampleur avec la mort du fils de l'empereur en 1889, et on connaissait cette affection qu'il y avait entre les deux personnages, de plus la mort de Rodolphe était plus importante au plan international que ne l'était celle de Louis...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2014 19:04 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7192
Localisation : Provinces illyriennes
C'est pour cela que je parlais de "rumeur"... :wink:
Il est certain qu'il se soit passé des choses étranges ce soir là.
Cependant l'assassinat politique me parait tiré par les cheveux.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Août 2014 9:39 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 17 Fév 2011 11:59
Message(s) : 225
Duc de Raguse a écrit :
C'est pour cela que je parlais de "rumeur"... :wink:
Il est certain qu'il se soit passé des choses étranges ce soir là.
Cependant l'assassinat politique me parait tiré par les cheveux.


Pour le coup, je me pose aussi la question vu les éléments que vous m'apporter, aurait-il pu remonter sur le trône si son évasion avait réussi ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot] et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB