A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Juil 2017 23:45

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Noblesse grecque
Message Publié : 13 Mars 2015 11:30 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Déc 2013 19:33
Message(s) : 597
Localisation : Mon blason devrait vous en donner une petite idée...
Bonjour à tous,
Lors de l'établissement du royaume de Grèce par le traité de Londres en 1830, c'est le prince Othon de Bavière qui est élu roi. Mais n'y avait-il pas une noblesse grecque avant son élection, des descendants de grandes familles influentes de l'Empire byzantin ayant perduré pendant la colonisation ottomane? Peut-être même descendants des empereurs ou de leur parentèle et prétendants sérieux au trône? Il devait bien y avoir une élite grecque pour constituer cet État grec... Du coup, pourquoi pas l'un d'eux plutôt qu'un prince étranger?
Merci d'avance.

_________________
-Qui suis-je pour discuter avec l'Histoire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Noblesse grecque
Message Publié : 13 Mars 2015 13:36 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 17 Nov 2009 21:37
Message(s) : 123
Localisation : Ardennes
Bonjour,

Je vous recommande la lecture de l'article de Wikipédia concernant ce sujet:
:arrow: https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lection_au_tr%C3%B4ne_de_Gr%C3%A8ce_(1822-1832)

Comme beaucoup de ceux concernant la monarchie grecque sur l'encyclopédie en ligne, il est estampillé "article de qualité".

Pour vous résumer ça et répondre à vos interrogations:
1) Il y a bien évidemment une noblesse grecque, laquelle joue un rôle moteur dans le mouvement d'insurrection et dans la propagation hors de Grèce du philhellénisme. Mais c'est un groupe profondément divisé sur les choix d'avenir à réaliser. Puis progressivement, se sont constituées des factions qui ont été le jouet des puissances européennes (France, GB et Russie notamment). Rajouter à cela de vieilles histoires de famille et le fait que vous vous trouvez dans le monde balkanique.
2) Les descendants des derniers Paléologues comme des Comnènes, il y en a. Le problème, c'est qu'ils manquent de prestige et de visibilité pour s'imposer. Surtout, beaucoup sont partis en exil (en Italie notamment) et depuis longtemps. Pour d'autres, les filiations ne peuvent pas ou avec beaucoup d'incertitude être établies, ce qui amoindrit leur légitimité.
3) Les grecs ne peuvent rien sans les grandes puissances européennes. D'abord explicable par l'engouement pour la cause grecque puis pour des raisons géopolitiques (question d'Orient et devenir de l'Empire ottoman moribond), leur soutien diplomatique, militaire et économique est de plus en plus prégnant (prêts d'argent très importants, expédition de Morée). Les grecs se retrouvent tributaires des GP et il est vital pour ces dernières de pacifier et degarder un œil sur une région devenue instable.

A partir de là, un candidat choisi par les puissances, dans une famille régnante mais hors de celles signataires du traité de Londres afin de neutraliser la région, s'avère nécessaire tant pour les grecs que pour les européens. Il faut quelqu'un qui ait suffisamment de prestige pour s'imposer; un étranger a de plus le mérite de dépasser les factions qui divisent l'élite grecque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Noblesse grecque
Message Publié : 13 Mars 2015 14:35 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Déc 2013 19:33
Message(s) : 597
Localisation : Mon blason devrait vous en donner une petite idée...
Merci, cet article a l'air passionnant! Je le lirai plus en détail dans la soirée, quand j'aurai un peu de temps.
Donc, l'idée, c'est que les candidats "autochtones" n'avaient rien de très légitime alors qu'un candidat étranger permettait de faire repartir le nouveau royaume sur des bases saines, si je comprends bien. Et ensuite, parmi les candidats étrangers possibles, il fallait choisir celui qui ne froisserait les susceptibilités d'aucun État européen et ne troublerait pas l'équilibre en Europe...

_________________
-Qui suis-je pour discuter avec l'Histoire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Noblesse grecque
Message Publié : 14 Mars 2015 7:30 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2053
Localisation : Versailles
Curieuse histoire en effet et mal connue en France. On pourrait faire un parallèle avec l'indépendance belge à la même époque et d'ailleurs le prince Othon avait été également pressenti pour le trône de Bruxelles.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Noblesse grecque
Message Publié : 14 Mars 2015 11:25 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Déc 2013 19:33
Message(s) : 597
Localisation : Mon blason devrait vous en donner une petite idée...
Haha! Et Léopold de Saxe-Cobourg, pour celui de Grèce! Chassé-croisé...

_________________
-Qui suis-je pour discuter avec l'Histoire ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Noblesse grecque
Message Publié : 14 Mars 2015 15:44 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2561
Peut-être ne faut-il pas oublier le rôle que les nobles grecs avaient joué dans l'insurrection de 1821, le meilleur exemple étant Petros Mavromikhalis appelé aussi Petrobey parce qu'il fut le dernier bey (ottoman) de la péninsule du Magne : ce fut un des dirigeants de la guerre d'indépendance grecque où toute sa famille joua un grand rôle et où périrent plusieurs de ses fils. Il ne fut pas un cas isolé, loin de là.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Noblesse grecque
Message Publié : 14 Mars 2015 16:37 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 18 Jan 2008 13:49
Message(s) : 712
Localisation : Paris
Surtout les puissances européennes n'acceptent de nouveau prince parmi leur "concert" que s'il a des liens familiaux avec un ou plusieurs d'entre eux. Cet aspect familial est particulièrement renforcé dans l'Europe du congrès de Vienne. Les nobles grecs n'ont aucun lien avec les familles régnantes.

Je pense d'ailleurs qu'il serait plus opportun de parler d'aristocratie plutôt que de noblesse, cette dernière intégrant un condition juridique différente, qui n'existait pas pour les élites grecques de l'empire ottoman.

_________________
Ira principis mors est


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB