Nous sommes actuellement le 16 Juin 2019 10:31

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 08 Déc 2018 19:28 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 322
Localisation : Isère
Rebecca West a écrit :
.
Champollion a écrit :
...de l'Empire, lui qui ressuscita leur pays de ses cendres.

Ah ? Comment voyez-vous la chose ?

Citer :
Les Révolutionnaires français, notamment socialistes et la génération romantique, se sentent solidaires de ce peuple opprimé, peuple-frère.

Qui ? Quand ? Est-ce le fruit d'une réflexion personnelle ?
Ce n'est qu'accessoire mais le texte évoque la Pologne et une action polonaise, le but n'est pas de faire la démonstration que sans la France et son histoire, la Pologne ne serait jamais parvenue à ce stade de réflexion et de désir d'autonomie (il suffit déjà d'analyser les réactions lors des partages antérieurs...).
La "solidarité" de la France a été appréciée avec la création du GD de Varsovie. Le sujet a été exploité sur différents fils. Il laisse très certainement un goût -côté polonais- plus amer qu'autre chose. La Pologne n'étant alors qu'un endroit quantifiable nécessaire à l'accommodement entre l'Empire français et l'Empire russe. Puis ce fut un sujet de discorde.
Aucune action, aucun espoir de se libérer du joug russe, ce n'était d'ailleurs pas dans le désir napoléonien semble-t-il ; le choix avait été fait de "s'entendre" avec le tsar. Pour le reste...
.


Allons, pour peu vous me feriez passer pour bonapartiste :-|

Effectivement, je dois reformuler car mon intervention sur l'Empire manquait trop de nuances. Il me semble toutefois, que, comme en Allemagne, les milieux révolutionnaires pouvaient s'en référer à la période impériale, comme lien avec les principes de la Révolution Française. Il ne s'agissait pas de démontrer que la France agissait alors en justicier des peuples opprimés... Idée que l'on tire de la lecture du Mémorial mais dont on connaît l'ambition -celle de réécrire l'histoire en faveur de l'Empire Français qui n'aurait jamais voulu la guerre.
Votre deuxième observation m'étonne, quand on sait (à travers des lectures) que le soutient aux nations "opprimées" dont la Pologne, motive les socialistes français (pensons à la Fraternité humaine du socialisme utopique, qui nourrit l'esprit des lois de novembre 1848), particulièrement en 1848. Le num. spécial de l'Histoire consacré à cette Révolution comportait un article sur le Paris cosmopolite où gravitaient les intellectuels Allemands, Italiens, Polonais... On parle là de l’intelligentsia et je ne vois pas en quoi ma remarque porte à confusion, à moins, peut-être, que vous trouviez ma position trop centrée sur la France, là où je voulais montrer (trop rapidement, certes) les échanges et les échos entre les deux traditions insurrectionnelles et révolutionnaires...

Cordialement.

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Déc 2018 0:20 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 480
.
Il n'était nullement dans mon intentions de vous faire passer pour [...bonapartiste...]. Sans aller jusqu'à la lecture du "Mémorial" mais simplement en se basant sur des échanges, il est clair que -concernant la Pologne- le pragmatisme impérial était de mise. Que certaines élites polonaises aient pu penser du contraire, c'est fort possible ; tout comme il peut sembler étonnant que d'autres Polonais soient allés jusqu'au trône du Tsar pour lui demander secours et aide (3ème partage, je crois).

Le sujet est la Pologne (je me répète), non pas la France avec un faire-valoir qui serait la Pologne.
[… période impérialeRévolution française.] (phrase 3. Avant c'est une introduction) [… démontrer … France...] (ph. 4) [… empire français...] (ph. 5) [… socialistes français...] (ph. 6 avec un livre qui concerne le socialisme au XIXème en France) [… Paris...] (ph.7)

[… trop centrée sur la France...] (ph.8). Peut être.
Ce texte, destiné aux Polonais s'appuie lourdement sur l'Eglise, ceci en devient prégnant. Cependant le rapport à l'église est dans la construction de ce qui fut, est et sera la Pologne (histoire, évolution, accompagnement etc.). On peut le noter dans une recherche d'élargissement au final très récente.

La référence essentielle et magnifiée à un et un seul épisode politique et une sorte de retour à un statut ante serait perçu comme "brouillon". N'oublions pas qu'il s'agit de demander une participation assez unique en son genre. Nul ne sait verts quoi il s'avance. Bien souvent, ce fut autant d'échecs suivis de répression et, de nouveau, on demande un sacrifice. Le pays n'est pas construit, "on" est "polonais" dans les aspirations et pour l'exprimer il n'y a que des exemples passés.
Faire une inlassable répétition de "virtuel" -s'inscrivant dans un désir quasi unanime- shunte la place de l'individu et ses aspirations (ce qui est typique du style XIXème et sa recherche d'absolu), nulle place pour le groupe et la projection d'une construction nouvelle (ceci commence à l'aube de l'humanité / ici, c'est le but : ce groupe est porteur d'une idéologie qui s'inscrit au-delà de la Pologne "libre").
Si un tel "tract" avait été, il n'aurait trouvé que peu d'écho. On ne s'assied pas à une table et l'inspiration vient : non. Où plutôt pas pour tout le monde. Un tel appel se doit d'être dosé, équilibré, avec des ruptures, des rappels, une ponctuation et le tout s'inscrit dans un mouvement. Bien souvent, dans un groupe, il existe les penseurs, les théoriciens et les rédacteurs.
La pensée comme la théorie peut être intéressante mais le but est d'adhérer et c'est là que le rédactionnel intervient.
Les actualités récentes le montre : pour certains c'est cuit et pourtant "On s'voyait déjà" (Aznavour). Le rédactionnel pour l'oral n'a pas été travaillé, c'est aussi simple que cela. :wink:

Cordialement.
.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB