Nous sommes actuellement le 19 Sep 2019 3:46

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 142 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 10  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : La bataille de Little Big Horn
Message Publié : 14 Juil 2006 14:16 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 25 Fév 2006 1:00
Message(s) : 35
J'aimerais ouvrir ici le dossier de la bataille la plus controversée et la plus étudiée au monde :

La bataille de Little Big Horn, 25 juin 1876. La première étude en français vient de paraître sur le sujet : "Little Big Horn, autopsie d'une bataille légendaire", éditions Anovi, 2006.

Image

Cette bataille continue de fasciner des milliers de chercheurs alors que nous venons de fêter son 130e anniversaire.

La question reste toujours la même : comment Custer a-t-pu être défait de la sorte par les Indiens d'Amérique ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Little Big Horn
Message Publié : 14 Juil 2006 15:29 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 08 Mars 2005 22:10
Message(s) : 971
Localisation : guilers - brest métropole océane
2500 indiens - 300 soldats US. Un second Camerone !

Le lieutenant Custer se repose en compagnie d'un chien.
Virginie - 28 mai 1862.

Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2006 15:41 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 03 Déc 2004 20:16
Message(s) : 702
Localisation : Pordic, Côtes d'Armor, Bretagne
"La bataille la plus étudiée au monde", pfff... :?
Encore un américanocentrisme flagrant... :evil:

La raison de la défaite ? Le poids des nombres. Passé un certain seuil, le talent et la chance n'ont plus d'incidence sur l'issue...
Et pour ma part, Pilayrou, j'ai trouvé 285 Américains. :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2006 17:36 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 06 Juil 2006 11:27
Message(s) : 32
Localisation : Maurienne.
Les troupes américaines avaient sous-estimé le nombre d'Indiens qu'elles allaient retrouver en face d'elles. Malgré tout leur courage, les soldats de Custer, de Reno et de Benteen n'avaient aucune chance et ont logiquement été submergés. La topographie, vallonnée, a en plus permis aux Indiens d'isoler leurs adversaires (Reno ne savait absolument pas ce qu'il advenait de Custer à l'autre bout du champ de bataille et inversement).

En plus, côté Indien, les plus grands chefs de guerre étaient présents : Two Moons pour les Cheyennes, Inkpaduta, Sitting Bull, Gall et Crazy Horse pour les Sioux.
Selon nombre d'auteurs, Crazy Horse est considéré comme le plus grand chef de guerre sioux. Quelques jours avant Little Big Horn, il a ainsi infligé dans une bataille de telles pertes au général Crook que celui-ci dût faire demi-tour (et ce furent autant de renforts en moins pour Custer à Little Big Horn).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2006 17:55 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Avr 2004 16:02
Message(s) : 372
Localisation : Lille
Citer :
Et pour ma part, Pilayrou, j'ai trouvé 285 Américains. Wink


Moi j'ai, pout le lieutenant-colonel Custer, 291 soldats.

Deck

_________________
« L'âge que nous vivons est dangereux ; comme il serait ennuyeux s'il ne l'était pas. » John Steinbeck
« Liberté implique responsabilité. C'est pour ca que la plupart des hommes la redoutent » G.B.Shaw


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Little Big Horn
Message Publié : 14 Juil 2006 17:58 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 08 Mars 2005 22:10
Message(s) : 971
Localisation : guilers - brest métropole océane
Deck a écrit :
Citer :
Et pour ma part, Pilayrou, j'ai trouvé 285 Américains. Wink


Moi j'ai, pout le lieutenant-colonel Custer, 291 soldats.

Deck


J'ai arrondi à 300. :)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2006 18:05 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 23 Avr 2004 16:02
Message(s) : 372
Localisation : Lille
Ca ne me pose pas de problèmes, bien au contraire, j'apportais juste une précision! :D

Deck

_________________
« L'âge que nous vivons est dangereux ; comme il serait ennuyeux s'il ne l'était pas. » John Steinbeck
« Liberté implique responsabilité. C'est pour ca que la plupart des hommes la redoutent » G.B.Shaw


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2006 21:54 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 25 Fév 2006 1:00
Message(s) : 35
Kevin_scaevola a écrit :
"La bataille la plus étudiée au monde", pfff... :?
Encore un américanocentrisme flagrant... :evil:

La raison de la défaite ? Le poids des nombres. Passé un certain seuil, le talent et la chance n'ont plus d'incidence sur l'issue...
Et pour ma part, Pilayrou, j'ai trouvé 285 Américains. :wink:


Il n'y a aucun américano-centrisme là-dedans. C'est plutôt d'une simple logique : les Etats-Unis comptent 300 millions d'habitants, qui ont peu d'histoire et sont le premier pays patriote au monde. Imaginez que 0.1% des gens s'intéressent à LBH...

Le champ de bataille de Gettysburg (Pennsylvanie) accueille chaque année 1.5 million de visiteurs. Fort Alamo 2.5 millions. Little Big Horn, pourtant à des lieues de toutes villes, 500'000 visiteurs. On ne fait mieux nulle part sur la planète. La plus grande reconstitution au monde a rassemblé 20'000 reconstitueurs en uniforme à Gettysburg, en 1998.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2006 21:56 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 25 Fév 2006 1:00
Message(s) : 35
Deck a écrit :
Citer :
Et pour ma part, Pilayrou, j'ai trouvé 285 Américains. Wink


Moi j'ai, pout le lieutenant-colonel Custer, 291 soldats.

Deck


Les nombres les plus approchant, repris dans "Little Big Horn, autopsie d'une bataille légendaire" (Anovi) font état de 268 morts, dont cinq décédés quelques mois après la bataille. Ce qui fait 210 morts avec Custer et 53 avec les bataillons de Benteen/Reno.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2006 22:08 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 25 Fév 2006 1:00
Message(s) : 35
Timick a écrit :
Les troupes américaines avaient sous-estimé le nombre d'Indiens qu'elles allaient retrouver en face d'elles. Malgré tout leur courage, les soldats de Custer, de Reno et de Benteen n'avaient aucune chance et ont logiquement été submergés. La topographie, vallonnée, a en plus permis aux Indiens d'isoler leurs adversaires (Reno ne savait absolument pas ce qu'il advenait de Custer à l'autre bout du champ de bataille et inversement).

En plus, côté Indien, les plus grands chefs de guerre étaient présents : Two Moons pour les Cheyennes, Inkpaduta, Sitting Bull, Gall et Crazy Horse pour les Sioux.
Selon nombre d'auteurs, Crazy Horse est considéré comme le plus grand chef de guerre sioux. Quelques jours avant Little Big Horn, il a ainsi infligé dans une bataille de telles pertes au général Crook que celui-ci dût faire demi-tour (et ce furent autant de renforts en moins pour Custer à Little Big Horn).



Custer n'a jamais sous-estimé les troupes qui se trouvaient en face de lui, c'est un mythe - d'ailleurs la plupart de ce que l'on sait en Europe sur cette bataille ne résiste pas à l'examen des faits, comme le précise l'historien David Cornut au début de son ouvrage.

Les estimations de Custer, réactualisées le jour-même de l'affrontement, faisaient état de 1000 à 1500 guerriers. Les historiens actuellement, après de longues étude sur le sujet, en ont conclu que Custer et ses éclaireurs avaient vu juste. D'ailleurs il est communément admis que 1'000 guerriers en moyenne ont engagé le 7e de cavalerie ce jour-là.

Pour reprendre un autre mythe, la bataille de Rosebud a été une défaite tactique pour les Indiens sous l'égide de Crazy Horse. Les 750 guerriers ont été repoussés par les 1.300 soldats du général Crook qui les ont poursuivi sur huit kilomètres. Ensuite, pour une raison inconnue - et qui suscite des débats enflammés, le général George Crook, qui n'avait qu'une trentaine d'hommes hors de combat (contre 150 victimes côté indien), a reconcé à poursuivre sa campagne et est revenu dans le Wyoming d'où il était parti. Pour se moquer de sa lâcheté, ses soldats l'ont surnommé "Rosebud George". Commandant en chef de l'armée américaine à l'époque, le général Sherman dira : "Crook aurait dû poursuivre sa route ! [...] Je ne peux pas fermer les yeux et laisser passer cela". Suite au scandale de Little Big Horn, la conduite de Crook à la Rosebud sera passée sous silence.

La phrase la plus emblématique de la bataille de Little Big Horn est à mettre au compte de l'éclaireur du 7e George Herendeen : "De tout ce que j'ai entendu ou lu sur la bataille de la Little Big Horn, la plupart des affirmations sont incorrectes et calibrées pour désinformer le public".

Pour relancer le débat, je citerai le meilleur historien de la période, véritable référence, Robert Utley : "Une conclusion semble certaine : George Custer ne mérite pas les accusations portées contre lui par l'histoire pour ses actions à Little Bighorn. Compte tenu de ce qu'il savait à toutes les étapes et de ce qu'il était en droit d'attendre de ses subordonnés, on peut difficilement affirmer que l'on aurait agi différemment."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2006 10:02 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 06 Juil 2006 11:27
Message(s) : 32
Localisation : Maurienne.
west a écrit :
Custer n'a jamais sous-estimé les troupes qui se trouvaient en face de lui, c'est un mythe - d'ailleurs la plupart de ce que l'on sait en Europe sur cette bataille ne résiste pas à l'examen des faits, comme le précise l'historien David Cornut au début de son ouvrage. ]

Ce sont surtout des historiens américains qui ont écrit sur le sujet, donc ce que l'on connaît en Europe provient de leurs travaux.

Dans un premier temps, Custer a largement sous-estimé le nombre de ses adversaires. Au dernier moment il est par contre vrai qu'il a eu une estimation plus juste du nombre de guerriers qu'il avait en face de lui grâce à ses éclaireurs indiens (dont certains, effrayés par ce qu'ils avaient vu, lui conseillèrent de stopper et d'attendre des renforts). Il a surtout surestimé sa capacité à pouvoir gagner malgré son énorme infériorité en nombre.



west a écrit :
Pour reprendre un autre mythe, la bataille de Rosebud a été une défaite tactique pour les Indiens sous l'égide de Crazy Horse. Les 750 guerriers ont été repoussés par les 1.300 soldats du général Crook qui les ont poursuivi sur huit kilomètres. Ensuite, pour une raison inconnue - et qui suscite des débats enflammés, le général George Crook, qui n'avait qu'une trentaine d'hommes hors de combat (contre 150 victimes côté indien), a reconcé à poursuivre sa campagne et est revenu dans le Wyoming d'où il était parti. Pour se moquer de sa lâcheté, ses soldats l'ont surnommé "Rosebud George". Commandant en chef de l'armée américaine à l'époque, le général Sherman dira : "Crook aurait dû poursuivre sa route ! [...] Je ne peux pas fermer les yeux et laisser passer cela". Suite au scandale de Little Big Horn, la conduite de Crook à la Rosebud sera passée sous silence. ]

Pas convaincu. Beaucoup d'historiens remettent en cause les chiffres officiels qui minimisent les pertes subies par Crook. La bataille de la Rosebud n'est en effet pas une victoire indienne, mais c'est un rude coup porté par Crazy Horse et ses guerriers aux régiments de Crook. Le demi-tour de Crook après la bataille de la Rosebud est certainement dû au fait qu'il a jugé ses troupes trop affaiblies pour continuer à avancer en territoire hostile.

Ensuite, accuser Crook de lâcheté car suite à son demi-tour il n'a pas pu intervenir à Little Big Horn, ce sont guère que des élucubrations. A moins d'être devin, Crook ne pouvait pas se douter que quelques jours plus tard le 7ème de cavalerie serait décimé. On peut sûrement trouver des déclarations de soldats ou de généraux qui lui sont défavorables, mais Crook est considéré par beaucoup aujourd'hui encore comme le meilleur spécialiste des guerres indiennes de l'armée américaine.



west a écrit :
La phrase la plus emblématique de la bataille de Little Big Horn est à mettre au compte de l'éclaireur du 7e George Herendeen : "De tout ce que j'ai entendu ou lu sur la bataille de la Little Big Horn, la plupart des affirmations sont incorrectes et calibrées pour désinformer le public". ]
Méfions-nous de ces phrases "emblématiques". Il n'y a pas eu de survivant parmi les compagnons de Custer, donc personne côté américain n'est en mesure de raconter précisément comment s'est déroulée la fin de Custer et de ses hommes. Le restant du 7ème de cavalerie (Reno et Benteen) se trouvait à l'autre bout de la vallée, ne voyait pas Custer et ne savait absolument pas ce qu'il devenait.



west a écrit :
Compte tenu de ce qu'il savait à toutes les étapes et de ce qu'il était en droit d'attendre de ses subordonnés, on peut difficilement affirmer que l'on aurait agi différemment."
C'est la fameuse thèse de la "trahison" de Benteen :?: . Benteen a secouru Reno parce qu'il se trouvait non loin de lui. Il n'a par contre pas traversé le champ de bataille rempli de centaines de guerriers indiens pour tenter de savoir où en était Custer (car il ne savait pas si le général avait pu s'en tirer ni où il était exactement).

Plus généralement, je ne comprends pas trop ce besoin récent de "réhabiliter" Custer et surtout de chercher à tout prix d'autres responsables (Crook, Benteen) à sa défaite. Il n'y a pas de honte à être battu quand on lutte, avec un courage exemplaire, à 1 contre 10.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2006 10:06 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 08 Mai 2002 9:54
Message(s) : 1923
ça m'a toujours amusé cette importance donnée au combat de Little-big-Horn... :lol:

Car ce n'est qu'un combat et pas une bataille ! (:8:)

Une victoire à porter au crédit des Indiens. Et à leur courage...

Ceci n'empêchera pas qu'ils soient balayés. Dans d'atroces conditions ! :evil:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2006 13:57 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 25 Fév 2006 1:00
Message(s) : 35
Citer :
Ce sont surtout des historiens américains qui ont écrit sur le sujet, donc ce que l'on connaît en Europe provient de leurs travaux.


Ce qui est plutôt normal pour un sujet aussi spécifique. Le chercheur cité précédemment est suisse.

Citer :
Dans un premier temps, Custer a largement sous-estimé le nombre de ses adversaires. Au dernier moment il est par contre vrai qu'il a eu une estimation plus juste du nombre de guerriers qu'il avait en face de lui grâce à ses éclaireurs indiens (dont certains, effrayés par ce qu'ils avaient vu, lui conseillèrent de stopper et d'attendre des renforts). Il a surtout surestimé sa capacité à pouvoir gagner malgré son énorme infériorité en nombre.


Il me semble qu'il y a contradiction entre la première et la dernière phrase. Si Custer a fait une estimation plus juste le jour de la bataille, on ne peut pas affimer qu'il a sous-estimé l'ennemi. Et un rapport de force de 2.3 contre 1, comme à Little Bighorn, était un standard pour l'époque dans les guerres indiennes.
Les éclaireurs indiens n'ont jamais cherché à retenir Custer. Sur Crow's nest, les scouts arikaras ont au contraire encouragé Custer à attaquer tout de suite, croyant avoir été découverts par des éclaireurs sioux. Le mythe des éclaireurs avertissant Custer du danger est né sur les cendres de la défaite et n'a pas de réalité historique. Certes les éclaireurs étaient anxieux du combat à venir, mais à aucun moment ils n'ont conseillé à Custer de faire demi-tour ou d'attendre les renforts.

Citer :
Pas convaincu. Beaucoup d'historiens remettent en cause les chiffres officiels qui minimisent les pertes subies par Crook. La bataille de la Rosebud n'est en effet pas une victoire indienne, mais c'est un rude coup porté par Crazy Horse et ses guerriers aux régiments de Crook. Le demi-tour de Crook après la bataille de la Rosebud est certainement dû au fait qu'il a jugé ses troupes trop affaiblies pour continuer à avancer en territoire hostile.


Les pertes de Crook ont été enregistrées au Ministère de la Guerre, et sont confirmées par les témoins ce jour-là. Je n'ai pas connaissance de données qui pourraient faire penser à de lourdes pertes fédérales. Dans "The Battle of the Rosebud" (Neil Mangum, Utpon & Sons, 1998), on parle d'une grande escarmouche, sans plus. D'ailleurs ce sont les éclaireurs shoshones, 300 hommes, qui ont retenu les premiers assauts sioux.

Citer :
Ensuite, accuser Crook de lâcheté car suite à son demi-tour il n'a pas pu intervenir à Little Big Horn, ce sont guère que des élucubrations. A moins d'être devin, Crook ne pouvait pas se douter que quelques jours plus tard le 7ème de cavalerie serait décimé. On peut sûrement trouver des déclarations de soldats ou de généraux qui lui sont défavorables, mais Crook est considéré par beaucoup aujourd'hui encore comme le meilleur spécialiste des guerres indiennes de l'armée américaine.


Crook était le soldat le plus expérimenté de la guerre contre les Indiens, jusqu'à l'émergence du général Miles.
La controverse porte surtout sur l'inexplicable retraite de Crook après la Rosebud. L'implication de cette manoeuvre sur la bataille de Little Bighorn, que le général Sherman a évoquée, est un sujet secondaire.
Il faut dire que les historiens sont plutôt gênés lorsque l'on évoque la bataille de la Rosebud. En effet, Crook, loin de réorganiser ses troupes, passa une semaine dans le Wyoming à chasser et à pêcher avec son état-major... Je dois dire que son comportement est incompréhensible. D'ailleurs je n'ai jamais lu d'explications satisfaisantes sur ce sujet, à l'exception que Crook était un personnage timoré et prudent à l'extrême (à l'image d'un McClellan pendant la guerre civile américaine), dont les erreurs de jugement continueront à porter préjudice à l'armée américaine dans sa poursuite de Géronimo.

Citer :
Méfions-nous de ces phrases "emblématiques". Il n'y a pas eu de survivant parmi les compagnons de Custer, donc personne côté américain n'est en mesure de raconter précisément comment s'est déroulée la fin de Custer et de ses hommes. Le restant du 7ème de cavalerie (Reno et Benteen) se trouvait à l'autre bout de la vallée, ne voyait pas Custer et ne savait absolument pas ce qu'il devenait.


Il ne s'agit pas raconter ici la fin de Custer et ses hommes mais de se pencher sur le comportement du major Reno et du capitaine Benteen. Un escadron, sans ordres, a progressé pour reconnaître le terrain. Etabli sur la colline des Weir Peaks, la compagnie D du capitaine Weir est resté près d'une heure jusqu'à ce que Benteen et Reno commencent à bouger en direction du front. Après un seul kilomètre, les troupes américaines - 2/3 du 7e de cavalerie - ont fait demi-tour.
Commentaire de l'historien Gregory Michno, dont les études font référence : "Les survivants du 7e de cavalerie ont eu bon dos de dire que le combat de Custer était court. Ce n'était pas dans leurs intérêts et dans ceux des officiers de carrière que l'on puisse démontrer qu'ils avaient traîné pendant deux heures alors que Custer se battait à mort". (Lakota Noon, p. 267)

Citer :
C'est la fameuse thèse de la "trahison" de Benteen :?: . Benteen a secouru Reno parce qu'il se trouvait non loin de lui. Il n'a par contre pas traversé le champ de bataille rempli de centaines de guerriers indiens pour tenter de savoir où en était Custer (car il ne savait pas si le général avait pu s'en tirer ni où il était exactement).


La trahison concerne les deux officiers en présence, aussi bien Reno que Benteen. Le champ de bataille était occupé par "des centaines de guerriers". C'est inexact. Le neveu de Custer, un civil nommé Boston, a de son propre chef quitté le train de ravitaillement et a rejoint le bataillon de Custer sans problèmes. Deux messagers ont fait le chemin inverse. Deux soldats, Peter Thompson et James Watson, ont vu leur monture succomber à la chaleur et ont rejoint les bataillons de Reno et Benteen à pied, traversant trois kilomètres, de Medicine Tail Coulee à Reno Hill. Enfin, alors que Custer était durement engagé, une compagnie de cavalerie a traversé un kilomètre au nord-ouest sans trouver âme qui vive et s'est établie sur une colline nommée Weir Peaks. Elle n'a pas engagé de combat.
Il est d'ailleurs faux de dire qu'il n'y a aucun témoin des derniers instants de Custer : des centaines d'Indiens ont rendu des témoignages qui permettent de suivre l'évolution du combat.

Citer :
Plus généralement, je ne comprends pas trop ce besoin récent de "réhabiliter" Custer et surtout de chercher à tout prix d'autres responsables (Crook, Benteen) à sa défaite. Il n'y a pas de honte à être battu quand on lutte, avec un courage exemplaire, à 1 contre 10.


C'est un peu le même débat qu'aux Etats-Unis. Les gens qui s'intéressent au combat et qui trouvent des preuves à l'encontre des deux subordonnés sont systématiquement taxés d'être pro-Custer. Interrogez-vous plutôt sur ce constat :
A 16h10, Benteen et le train de ravitaillement arrive sur Reno Hill. Avec le bataillon de Reno dépenaillé, il y a environ 380 hommes sur la colline. Les 2/3 du régiment. A 16h50, le capitaine Weir quitte la colline furieux, prend la tête de sa compagnie et, sans ordres, progresse au nord-ouest à la recherche de Custer, en s'étant exclamé : "si vous n'allez pas j'irai, et si on s'en sort, quelqu'un devra être au courant de cela!". Weir, avec une quarantaine d'hommes, s'établit sur une colline à 1km de Weir Point et à 4 des premières positions du bataillon de Custer.
30 minutes plus tard, alors que Custer est durement engagé, le capitaine Benteen ordonne à son bataillon de progresser. Il fait un kilomètre un une demi-heure, ce qui est extrêmement lent. Le major Reno le suit 10 mn plus tard.
A 17h50-18h00, le major Reno et le capitaine Benteen atteignent le Weir Peaks. A en croire les témoins, aussi bien soldats sur Weir Peaks qu'Indiens sur Custer Hill, 5 kilomètres plus loin, Custer est toujours en train de se battre. Benteen et Reno font retraite. Custer et ses hommes tiendront jusqu'à 18h20.

Il n'y a pas de pro-Custérisme ni de volonté à expliquer une défaite dans l'étude de la bataille. Les faits seuls parlent d'eux-mêmes. La commission d'enquête gouvernementale sur Little Bighorn n'a été rendue publique que soixante-dix ans après l'affrontement. C'est dans ces archives, en croisant les sources avec les témoignages des Indigènes, que la trahison de Little Bighorn a commencé à être évoquée. Depuis le sujet est de plus en plus repris.

En 1997, la chaîne History Channel a diffusé un documentaire "Trahison à Little Bighorn". En 2000, l'analyste du département de la Défense des Etats-Unis Larry Sklenar arrive à la même conclusion dans "To Hell with Honor". Ces conclusions, soutenues par les meilleurs historiens du sujet (Robert Utley, Brian Dippie, Jerome Greene), sont étayées par le plus grand collectionneur sur le sujet, Arthur Unger, qui publie en 2004 L'alphabet du Custer's last stand : Arrogance, Trahison et Lâcheté. En 2006 enfin, pour la première étude en français, l'historien David Cornut est parvenu aux mêmes conclusions.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2006 14:08 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 25 Fév 2006 1:00
Message(s) : 35
Roy-Henry a écrit :
ça m'a toujours amusé cette importance donnée au combat de Little-big-Horn... :lol:

Car ce n'est qu'un combat et pas une bataille ! (:8:)

Une victoire à porter au crédit des Indiens. Et à leur courage...

Ceci n'empêchera pas qu'ils soient balayés. Dans d'atroces conditions ! :evil:


J'ai toujours une saine méfiance des expressions. Dans "balayés" on pourrait laisser entendre que les Etats-Unis menaient une politique qui visait à supprimer physiquement les Indiens d'Amérique, ce qui est évidemment faux.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2006 15:16 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 06 Juil 2006 11:27
Message(s) : 32
Localisation : Maurienne.
West : d'abord j'ai une petite question. Le site que vous mettez dans votre signature fait de la publicité pour le livre de D. Cornut (comme d'ailleurs pour celui de E. Joly que je viens de lire et qui ne m'a pas vraiment convaincu dans sa tentative de "charger" les adjoints de Custer). Etes-vous un simple lecteur indépendant qui confronte différentes sources ou un promoteur du site et du livre qui est vendu sur le site ?



D'autre part, vous citez dans votre argumentaire plusieurs auteurs dont les dires vont tous dans le même sens et aboutissent à la thèse de la trahison.
Laissez-moi ci-dessous citer quelques autres auteurs fort respectés sur les questions indiennes et qui voient les choses d'une autre manière :

- George Hyde, dans son "Histoire des Sioux", dit que Reno et Benteen, une fois regroupés, sous le feu des Indiens, ont bien reçu le dernier message de Custer ("Faites vite. Gros campement") et ont attendu avant de tenter quoi que ce soit. Vous sous-entendez plus haut qu'ils ont attendu par lâcheté. Hyde propose une autre version : ils ont attendu l'arrivée des mules qui avaient été laissées à l'arrière et qui amenaient des réserves de munitions. N'était-ce pas légitime, vu l'infériorité numérique, d'au moins attendre d'être mieux armés avant de tenter de rejoindre Custer ?
Hyde poursuit en disant que Reno et Benteen, sans avoir exactement ce que devenait Custer, ont pu entendre des coups de feu et ont pu voir le nuage de poussière s'élevant au-dessus du champ de bataille où combattait leur chef. Mais ils étaient cloués sur leur colline par les incessantes attaques des Indiens, qui lançaient charge sur charge. Selon Hyde, on se battit juqu'au crépuscule dans le secteur où étaient Reno et Benteen. Hyde ajoute même que le lendemain matin les Indiens lancèrent de nouveaux assauts contre les position de Reno et Benteen. Difficile pour eux de secourir Custer dans ces conditions.

- Stanley Vestal, dans "Sitting Bull", confirme que Reno et Benteen ont été cloués sur leur colline par les assauts indiens toute la soirée du 25. Ils ont passé la nuit à creuser des trous pour se protéger. Vestal confirme également les attaques du lendemain matin, ce qui permet difficilement d'envisager que ces soldats-là auraient eu tout loisir de venir sauver Custer le 25 au soir s'ils l'avaient voulu.

- Angie Debo, dans son "Histoire des Indiens des Etats-Unis", compte 225 hommes avec Custer, 112 cavaliers et 29 scouts avec Reno, 125 cavaliers avec Benteen et 130 cavaliers avec les mules de réserve. Elle dit que le 25 au soir Reno, acculé sur sa colline et harcelé par les Sioux, avait 40 morts et 17 disparus, donc la moitié de ses hommes hors de combat. Peut-on lui reprocher d'avoir attendu Benteen puis les réserves de munitions ? Peut-on lui reprocher de s'être terré dans des trous durant la nuit plutôt que d'être parti à l'abordage en direction de Custer avec ce qu'il lui restait d'hommes valides ?
Angie Debo confirme aussi que le soir du 25 et le 26 au matin environ 900 Indiens (estimation conforme à celles de Sitting Bull et de Benteen) lancèrent de nouvelles charges contre Reno et Benteen qui n'avaient plus qu'environ 350 soldats avec eux. Pouvaient-ils bouger de leur position pour rejoindre Custer ?

- Utley et Washburn dans "Guerres indiennes", insistent sur la déroute subie par Reno et Benteen et sur la démoralisation de leurs troupes submergées, qui devaient parfois combattre au corps à corps. Cette situation dura jusqu'au crépuscule le 25 et recommença le lendemain matin. On les voit mal là encore enfoncer les lignes indiennes et faire la jonction avec Custer.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 142 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 10  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB