A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 27 Juil 2017 21:53

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
Message Publié : 23 Sep 2014 7:58 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2012 20:56
Message(s) : 610
Localisation : Suisse
Petite précision : il s’agit de l’encyclopédie parue en 2004, puis en 2012 je crois au format poche chez Tempus. Je ne sais pas s’il y a eu des mises à jour pour cette « édition du centenaire », mais je trouve opportuniste de ressortir une version grand format alors que l’édition poche est bien moins chère (bien que sans illustrations).

J’ai apprécié ces chapitres thématiques, même si cela implique d’avoir en tête un minimum d’éléments chronologiques. Bref une somme très intéressante.


Néanmoins, j’aimerais remettre en avant l’autre encyclopédie mentionnée par Liber Censualis ici : viewtopic.php?f=47&t=12351&p=491795#p465530

Il s’agit donc d’une traduction de la Cambridge history dirigée par Jay Winters. Les deux premiers tomes sont sortis : Combats, États. Un troisième tome (Sociétés je crois) devrait paraître prochainement.
Image

Ayant bien avancé dans le premier tome et lu plusieurs chapitres du 2e, je trouve que l’ensemble est de bonne facture. Par rapport à l’encyclopédie de Becker et Audoin-Rouzeau, on trouve pas mal de similitudes dans le choix des chapitres. Le second est néanmoins plus massif, plus détaillé et bien plus complet. C’est également une somme plus « internationale », avec des auteurs venus de nombreux pays. On y trouve des historiens qui se sont révélés récemment (je pense par exemple à Heather Jones), ce qui fait que le contenu est quand même bien plus nouveau que l’encyclopédie de Becker (du moins que son édition en poche).

Pour Théomisès, il y a au début du tome 1, des chapitres par années qui reviennent chronologiquement sur la guerre, avant que le reste des nombreux autres chapitres ne s’intéressent à des thématiques. Malheureusement, ces premiers chapitres sont de qualité inégale.

_________________
Comme disaient les Kennedy, "faut pas se laisser abattre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Oct 2014 14:32 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2013 9:59
Message(s) : 13
Image
Héros oubliés : Les animaux dans la Grande Guerre, de Jean-Michel Dereix

Chevaux, chiens, chats, vaches, ânes, pigeons… Lors de la Première Guerre mondiale, des millions d’animaux ont accompagné les hommes, soldats et civils, pour le meilleur et le pire. Les hommes ne sont pas en effet les seuls à vivre, à souffrir et à mourir sur les champs de bataille : c’est aussi le sort des animaux qui les accompagnent. À ce titre, le genre animal embrigadé dans la boucherie de la Première Guerre mondiale est le cruel miroir de la guerre des poilus, tant bêtes et humains sont unis dans les tranchées.

L’armée emploie alors à des fins diverses des millions d’animaux. Chevaux, chiens, pigeons voyageurs sont utilisés pour communiquer, monter le guet, transporter les troupes et les canons, sauver les blessés. Il y a aussi les espèces dont le soldat se passerait bien et qui hantent sa vie quotidienne : rats, poux, mouches…

_________________
http://www.gregoiredetours.fr partagez vos avis sur les livres d'Histoire


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Août 2015 7:36 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 837
Il me semblait l'avoir déjà fait mais apparemment non, alors je le fais maintenant et ici : je vous livre une référence sur la Russie lors de la Grande Guerre :

Alexandre SUMPF, La Grande Guerre oubliée, Perrin, Synthèses Historiques, 2014


Image



Citer :
L'histoire inédite d'un front majeur et oublié de la Grande Guerre.

La Marne, Verdun, le Chemin des Dames... On connaît tout ou presque de la Grande Guerre en France. Au même moment, à l'autre bout de l'Europe, 15 millions de soldats du tsar affrontaient seuls trois empires. Sait-on ce qu'ils ont expérimenté, pensé et subi, comment s'est organisé l'effort de guerre, combien la population a souffert des disparitions, des déportations et des occupations ? Il faut aussi imaginer une société civile s'imposer à un pouvoir qui la méprise par son engagement patriotique, économique et philanthropique ; un empire où les peuples aspirent à se libérer de la domination russe ; une capitale où les partis politiques trament la fin de l'autocratie. Cette guerre « catalyseur de l'histoire », selon Lénine, débouche enfin sur deux révolutions – Février et Octobre 1917 – qui enfantent la citoyenneté, bouleversent les campagnes et scellent le refus de combattre sur le front. Archives inédites, témoignages, documents iconographiques et audiovisuels d'époque permettent à cet ouvrage fondé sur la plus récente historiographie de ranimer cette histoire à la fois singulière et profondément européenne.


Lien vers l'ouvrage et une petite présentation de l'auteur

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 22 Jan 2016 14:08 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1714
Bonjour
trouvé dans une bibliothèque
Du Sang Bleu dans les Tranchées
Bertrand GOUJON

http://www.univ-reims.fr/vie-des-campus ... UmfA%3D%3D

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2016 15:50 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Jan 2008 12:56
Message(s) : 106
Localisation : France
bourbilly21 a écrit :
Bonjour
trouvé dans une bibliothèque
Du Sang Bleu dans les Tranchées
Bertrand GOUJON

http://www.univ-reims.fr/vie-des-campus ... UmfA%3D%3D


Bertrand GOUJON, que j'ai eu la chance d'avoir en prof de TD en 2ème année de Licence d'histoire à Lyon 2. Il n'étais alors "que thésard" à cette époque. J'ai le souvenir d'un jeune homme avec un savoir et une culture historique impressionnants, je ne pensais pas qu'il sortirait un jour un ouvrage sur la Grande Guerre.

_________________
"Chacun fait à un moment ou à un autre de sa vie, sa rencontre avec l'Histoire" Pierre Miquel
http://www.notrehistoire-mamemoire.blogspot.fr


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2016 16:54 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1714
J'ai lu le livre
on plonge dans le Gotha, ce n'est pas surprenant
Ce livre fourmille d'anecdotes familiales et régimentaires, et il est bien écrit.

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Déc 2016 13:05 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1714
Je me délecte à la lecture du Août 14 de Barbara Tuchman
bien écrit et documenté avec des touches d'humour comme
au cou des officiers allemands, pendaient des jumelles et des cartes dans un étui de cuir, couvrant la ligne d'avance du régiment. Aucun ne devait jamais se plaindre, comme un officier britannique, qu'une bataille se produit toujours à la séparation de deux cartes...

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Jan 2017 22:44 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 837
J'ai croisé dans l'ouvrage de Jean-Yves Le Naour, 1916, une référence dont j'aimerai avoir votre avis éventuellement : Jean-Claude Laparra, La Machine à vaincre. L'armée allemande, 1914-1918, Saint-Cloud, 14-18 Éditions, 2006. Quelqu'un l' t-il lu ?

Citer :
Premier du genre, cet ouvrage, écrit avec la collaboration de Jacques Didier et de Pascal Hesse, donne une vision globale et complète de l’armée allemande au cours de la Première Guerre mondiale. Il offre une vision globale de l'armée allemande durant la Première Guerre mondiale afin de mettre au jour les raisons de son échec dans l'issue du conflit. Il dresse le tableau des changements survenus au cours de la guerre, décrit ceux qui l'ont amenée à un haut degré de préparation et insiste sur l'organisation des unités et les tactiques.



Général (C.R.) Jean-Claude Laparra

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB