A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Sep 2017 12:46

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 28 Nov 2012 22:00 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 12 Avr 2011 22:02
Message(s) : 127
Localisation : Paris
Image

On se demande bien comment cet texte a pu avoir eu une grande influence lorsqu’il est paru vers 1880. Le lire aujourd’hui est une déception: idée unique répétée sans cesse, analyse superficielle, ton amer, rien de constructif.

Il est vrai que l’ouvrage, publié 10 ans après la mort au combat de l’auteur, est inachevé; que l’on a simplement compilé 150 pages de fragments; que l’auteur avait fait circuler un questionnaire original auprès des officiers français, dans un premier essai de méthode sociologique; que le style alerte a pu impressionner.

Suite ici

_________________
http://www.mapiledelivres.org


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Jan 2013 17:35 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 17 Juil 2012 17:53
Message(s) : 51
Les 2 tomes sur la Grande Guerre chez Fayard sont-ils facile à lire pour un débutant comme moi?

Merci :mrgreen:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Jan 2013 18:54 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Mai 2010 14:03
Message(s) : 93
Localisation : Lille
Syracuse a écrit :
Les 2 tomes sur la Grande Guerre chez Fayard sont-ils facile à lire pour un débutant comme moi?

Merci :mrgreen:

Si il s'agit du livre écrit par Pierre Miquel, la lecture y est accessible oui

Image

_________________
"Vos amis ont un taux de mortalité assez élevé." - L'harmonica


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Jan 2013 1:31 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 17 Juil 2012 17:53
Message(s) : 51
Oups :oops: ! Je ne savais pas qu'il avait deux auteurs différents chez Fayard, moi je voulais parler de Pierre Valaud...

Toutes mes excuses lol


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Jan 2013 15:51 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 17 Juil 2012 17:53
Message(s) : 51
Est-ce que les deux livres de Pierre Valaud sont intéressants et constituent-ils une bonne source?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 03 Sep 2013 16:56 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Jan 2011 7:51
Message(s) : 25
Bonjour à tous, voici un nouveau livre sur les fusillés de la Grande Guerre :

14-18 les fusillés de Frédéric Mathieu.
Présentation par l'éditeur (4e de couverture) : Sujet longtemps tabou dans les hautes sphères politiques et militaires, archives inaccessibles au commun des mortels, un siècle après leur disparition, on ne sait toujours pas qui étaient les combattants fusillés par l'armée française en 1914-1918. Combien étaient-ils ? Qu'avaient-ils fait ? Quelles sont les véritables raisons de leur mise à mort ? Autant de questions qui restent encore aujourd'hui sans réponse et qui empêchent de connaître de façon objective cette population dans son intégralité. À quelques mois du centième anniversaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale et, alors que certains s'interrogent sur une réhabilitation individuelle ou collective des fusillés de ce conflit, Frédéric Mathieu, chercheur indépendant spécialisé dans l'étude du monde combattant des 19e et 20e siècles, rend publique cette longue enquête menée sur les traces de 740 d'entre eux. Entre archives et terrain, l'auteur réalise une plongée aussi passionnante qu'émouvante au cœur de ce drame humain. Cet ouvrage sans concession ne saurait laisser personne indifférent. Les témoignages poignants de 130 soldats condamnés à mourir se mêlent à ceux de leurs camarades, choqués par l'horreur du « spectacle » auquel ils assistent. Les 40 portraits photographiques interpellent le lecteur, tout comme les rares clichés d'exécutions. Et quand, au détour d'une page, apparaissent un rapport médico-légal laconique et l'ébauche, à l'aquarelle, d'un corps criblé de balles, c'est toute la froideur et la brutalité de la guerre qui s'expriment. Fruit d'une enquête minutieuse et sans concession, cet ouvrage révèle, pour la première fois, la face trop longtemps cachée des fusillés de la Grande Guerre.

Image

_________________
<<Sur dix chances, nous en avons huit !>>


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Oct 2013 8:43 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1328
Un livre fort alléchant va sortir dans les prochains jours :

Image

Résumé :

Citer :
En août 1914, l’existence de millions d’hommes et de femmes a basculé avec l’ordre de mobilisation générale. Or jusqu’à aujourd’hui, aucun ouvrage, parmi les milliers consacrés à la Grande Guerre, ne s’est penché sur la vie de ces 36 millions de civils (contre environ 6 millions de militaires) qui ont vécu le conflit en dehors des tranchées, à l’arrière ou dans les zones occupées par les Allemands, entre 1914 et 1918. Ces civils sans qui la guerre n’aurait jamais pu être gagnée.
Avec cet ouvrage très documenté, Éric Alary comble enfin un vide historiographique de taille. Mêlant petites histoires intimes et fascinantes, et analyses systématiques de l’historien, il raconte les séparations, les évacuations, les exodes, les deuils infinis, la place nouvelle de millions de femmes et d’enfants dans une société recomposée, les privations matérielles et alimentaires, les grèves, les bombardements aériens – inédits dans l’histoire des civils –, la démobilisation longue des hommes en 1918-1920, sans oublier le retour difficile des blessés et des mutilés dans leurs foyers et les terribles ravages de la grippe espagnole.
Alors que l’année 2014 sera marquée par une multitude de commémorations du centenaire du début de la guerre, il est essentiel de découvrir et faire partager l’histoire et les souffrances de ces Français oubliés.


L'auteur :

Citer :
Éric Alary est agrégé d’histoire, docteur en histoire de l’Institut d’études politiques de Paris, enseignant en khâgne et en hypokhâgne au lycée Descartes de Tours et à Sciences Po, et chercheur associé au Centre d’histoire de Sciences Po Paris. Il est notamment l'auteur, chez Perrin, de La Ligne de démarcation, de Les Français au quotidien et de L’Exode.

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Nov 2013 18:15 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9902
Localisation : Région Parisienne
Le texte est plutôt succinct, mais les affiches des pricipaux belligérants sont réunies dans un seul volume pour un prix modique.

Image

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 17 Nov 2013 20:18 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Août 2012 20:56
Message(s) : 611
Localisation : Suisse
Le sujet est à la mode. Un autre ouvrage vient de sortir:
Image

Par ailleurs, l'orgie de publications liées au centenaire de la Grande Guerre a déjà commencé cet automne, avec plus d'une centaines de titres en Français entre septembre et la fin de l'année.

Un article de The Telegraph revient sur le phénomène: http://www.telegraph.co.uk/culture/book ... fight.html

Plus de 50 millions de £ prévus de l'autre côté de la Manche pour les 4 années à venir! 8-|

_________________
Comme disaient les Kennedy, "faut pas se laisser abattre"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Déc 2013 9:39 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 729
http://www.fayard.fr/la-premiere-guerre ... 2213668789
Une somme certes, mais quoi de nouveau ?

http://www.editions-perrin.fr/fiche.php ... 2262030353
un style et un regard assez stimulant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Jan 2014 13:50 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1328
Sorti récemment :

Image


Daeninckx est un auteur de polars, dans lesquels l'Histoire à une grande place.

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Jan 2014 19:18 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Oct 2009 17:55
Message(s) : 1328
Précision : "dans lesquels l'Histoire a une grande place" :oops:

_________________
[...] Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
Et l'aimer même si le temps est assassin
Et emporte avec lui les rires des enfants
Et les mistrals gagnants...

Renaud, Mistral gagnant, 1985.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Fév 2014 10:21 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 130
Bonjour

Il n'a pas encore été cité dans ce sujet : "Les somnambules" de Christopher Clark, qui explique dans le détail les origines de la Grande guerre, les intérêts des différents acteurs, et relate la crise de 1914 en détails.
http://editions.flammarion.com/Albums_Detail.cfm?ID=44988&levelCode=sciences

D'abord parce que l'auteur est anglo-saxon et que j'ai un faible pour eux - ça change du franco-francisme ( :?: ) de certains historiens français.
Ensuite parce que c'est une vraie somme, très complet, touffu, peut-être un peu trop d'ailleurs car il y a beaucoup d'éléments à suivre. Mais c'est la situation qui veut ça.
La crise qui commence avec l'ultimatum austro-hongrois à la Serbie et aboutit à la guerre, est complexe, avec de multiples acteurs, des non-dits, des décisions unilatérales logiques mais dangereuses, sans compter le facteur temps qui me paraît essentiel à cette époque. Ce n'est pas parce qu'une décision est prise qu'elle est immédiatement appliquée et connue - pas encore d'Internet ni de portables, l'info passe par des vecteurs qui mettent des heures à s’exécuter.

En tout cas, sans être un spécialiste de la période (la "marche" à la Grande Guerre), j'ai trouvé le fond passionnant. Comment on part d'une nouvelle crise balkanique (il y avait déjà eu 2 guerre précédemment) pour aboutir, par un effet boule de neige, à la guerre générale.
Avec en vedette une Serbie dont la vocation semble être de "pourrir" la vie de ses voisins :(( . Ce pourrait d'ailleurs être un reproche, cette description pas franchement positive des Serbes, mais je n'ai pas les connaissances suffisantes pour en juger.

Un reproche sur les dernières pages. J'ai voulu vérifier l'enchaînement exact qui abouti à la guerre entre la France et l'Allemagne, dans quel ordre, qui réagit à quoi : ce n'est pas expliqué clairement - alors qu'il me semble que c'est l'une des étapes majeures de la crise.
L'auteur, de mon point de vue, se penche trop sur l'entrée en guerre de l'Angleterre aux dépends des autres pays. Comme quoi, si les historiens français font du franco-francisme ( :?: :?: ), les anglo-saxons font pareil :P

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Mai 2014 9:23 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 25 Août 2008 13:42
Message(s) : 247
Réédition du petit "Découverte" d'André Loez, La Grande guerre ; un must selon Nicolas Offenstadt.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re:
Message Publié : 22 Sep 2014 22:45 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Mai 2010 14:03
Message(s) : 93
Localisation : Lille
Plantin-Moretus a écrit :
Déplacé

L'ENCYCLOPEDIE DE LA GRANDE GUERRE 1914-1918

Citer :
Laderdesders
L'ENCYCLOPEDIE DE LA GRANDE GUERRE 1914-1918 parue chez Bayard est présentée comme le fruit d’un travail collectif de plusieurs années, sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau et Jean-Jacques Becker.
Et c'est l'impression qu'elle me donne !
Les plus grands spécialistes de chaque thème, une cartographie abondante et des cahiers de photos inédites.
Cette encyclopédie est remarquable à plus d'un titre !
Déjà reconnue comme la référence, elle innove par son ambition de traiter tous les aspects du conflit, profondément ancrés dans les mémoires collectives, qu'ils soient militaires, politiques, économiques, sociaux, techniques, religieux, artistiques, ou culturels, et de montrer l’importance des conséquences de cette guerre dans l’histoire moderne.
Je la recommande. Si vous avez l'occasion de l'utiliser, faites-moi part de votre sentiment.


En complément :

Image

La Grande Guerre - on l'appelle ainsi dès 1915 - constitue un événement qui non seulement résiste au temps mais bénéficie aujourd'hui d'un vif regain d'intérêt. Loin d'être reléguée aux archives de la mémoire collective, la Première Guerre mondiale continue d'être présente, au sens plein du terme, dans les sociétés occidentales contemporaines. Les changements d'orientation des recherches historiennes participent de cette étonnante "survie" historique : l'histoire nationale, militaire et événementielle de la guerre de 1914-1918 est aujourd'hui achevée ; restait à écrire une histoire internationale et totale de la Grande Guerre, et l'ambition de cet ouvrage est d'y contribuer. L' Encyclopédie de la Grande Guerre est le fruit d'un travail collectif de plusieurs années. Il rassemble une centaine d'articles signés par les meilleurs spécialistes mondiaux du sujet, écrits dans la perspective d'une approche nouvelle de la guerre.

A titre personnel je dois souligner que le format du livre me dérange un peu. Ce n'est pas à proprement parlé chronologique, même si l'ensemble garde une logique temporelle. C'est une succession de chapitres écrits par des spécialistes.
Par contre les articles abordent une multitude de sujets périphériques à la guerre => c'est vraiment un plus.
Je suis loin d'avoir fini, 1345 pages quand même :P

_________________
"Vos amis ont un taux de mortalité assez élevé." - L'harmonica


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB