A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Sep 2018 22:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 04 Mars 2018 10:38 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1847
Je viens de démarrer sa lecture ; mes remarques à ce jour :

- Dès la première page, Keegan fait référence à Hitler et la IIème Guerre Mondiale, ce qui est plutôt surprenant (j'aurais plutôt vu ça dans une conclusion du genre "Les conséquences de la Ière Guerre Mondiale etc.")

- Le chapitre sur les plans de guerre est bien détaillé : ce qui est incroyable, connaissant les enjeux (les possibilités d'une guerre !), c'est l'absolu manque de coordination/d'échange entre les responsables/chefs de guerre relatifs à chaque état/empire 8-|. Ca paraît surréaliste, mais comment a-t-on pu établir/définir des stratégies sans que les différents organes d'un système ne soient concernés ? La fin de ce chapitre est proprement édifiante : "cédant à la panique, le Kaiser laisse un bout de papier décider des événements", le "bout de papier" étant le Plan Schlieffen.
A noter que Le Dernier Empereur, en pleine période de troubles, soit l'été 1914, ira, comme chaque année, faire sa croisière dans les fjords norvégiens...

- Il en est de même quant aux dernières semaines précédant la guerre : quel imbroglio, entre les volontés des uns, les tentatives des autres, les informations qui ne passent pas ou mal entre les différentes ambassades etc. "Tout ça pour ça" (SIC), mais ce "ça" c'est une guerre mondiale. D'ailleurs, le livre démarre par ces mots: "La Première Guerre Mondiale fut un conflit tragique et inutile".

- Pour l'aspect anecdotique (et qui s'avère finalement dérisoire et théâtralement ridicule, puisque cette représentation, cette mise en scène n'échappera pas à la destruction de ce vieux monde), c'est que, outre les liens familiaux entre les têtes couronnées de l'époque, on apprend que "le Kaiser est colonel du 1er régiment de dragons britanniques et amiral dans la Royal Navy tandis que son cousin George V est colonel du 1er régiment de dragons de la garde prussienne. L'empereur autrichien est colonel du 1er régiment de dragons de la garde britannique. Parmi les colonels étrangers des régiments autrichiens figurent le Tsar de Russie, les rois de Suède, de Belgique, d'Italie etc.". soit une sorte de consanguinité mais sur le plan militaire !


J'en suis à la page 82 de cet, à ce jour, excellent livre, l'Autriche-Hongrie vient de déclarer la guerre à la Serbie le mardi 28 juillet, le maelström va pouvoir s'enclencher...

Image
"J'Accuse" (1919) - Abel Gance
https://www.youtube.com/watch?v=SNDwVK7Gwlw

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 17:00 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1361
Localisation : Belgique
Robert Spierre a écrit :
- Dès la première page, Keegan fait référence à Hitler et la IIème Guerre Mondiale, ce qui est plutôt surprenant (j'aurais plutôt vu ça dans une conclusion du genre "Les conséquences de la Ière Guerre Mondiale etc.")

Pas si surprenant que ça, si l'on considère que la IIe ne sera jamais que la continuation de la Iere Guerre Mondiale... Et qu'Adolf Hitler, si les circonstances ne l'avaient pas radicalement changé, serait probablement resté un artiste (raté ajouteront certains).
Ce que Keegan doit certainement expliquer dans son texte, je suppose...

_________________
“La barbarie est l'état naturel de l'humanité, [...]. La civilisation n'est pas naturelle. Elle résulte simplement d'un concours de circonstances. Et la barbarie finira toujours par triompher.” ― Robert E. Howard


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 19:21 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Lord Foxhole a écrit :
Pas si surprenant que ça, si l'on considère que la IIe ne sera jamais que la continuation de la Iere Guerre Mondiale...


Sauf ... D'un certain point de vue, la SGM peut être vue comme la continuation de la PGM... Si l'on oublie les très nombreuses spécificités de la SGM. C'est très réducteur de dire que la SGM est la continuation de la PGM. Surtout si on considère que sans la crise de 1929, il n'y aurait sûrement pas eu de SGM...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 20:09 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1847
Lord Foxhole a écrit :
Robert Spierre a écrit :
- Dès la première page, Keegan fait référence à Hitler et la IIème Guerre Mondiale, ce qui est plutôt surprenant (j'aurais plutôt vu ça dans une conclusion du genre "Les conséquences de la Ière Guerre Mondiale etc.")

Pas si surprenant que ça, si l'on considère que la IIe ne sera jamais que la continuation de la Iere Guerre Mondiale... Et qu'Adolf Hitler, si les circonstances ne l'avaient pas radicalement changé, serait probablement resté un artiste (raté ajouteront certains).
Ce que Keegan doit certainement expliquer dans son texte, je suppose...
Que nenni.
Keegan évoque la vengeance et à la souffrance :

Hitler, le 18 septembre 1922 : "Je ne peux pas croire que deux millions d'Allemands soient morts pour rien... Non, nous ne pardonnerons pas, nous crions "Vengeance !".

Hitler ne tarda pas à se qualifier lui-même dans ses discours de Führer de la nation allemande et de "Soldat inconnu de la guerre mondiale". Il sema là le grain dont la récolte se soldera pour l'Allemagne par quatre millions de morts supplémentaires.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Mars 2018 20:21 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2007 21:37
Message(s) : 1847
Narduccio a écrit :
Lord Foxhole a écrit :
Pas si surprenant que ça, si l'on considère que la IIe ne sera jamais que la continuation de la Iere Guerre Mondiale...


Sauf ... D'un certain point de vue, la SGM peut être vue comme la continuation de la PGM... Si l'on oublie les très nombreuses spécificités de la SGM. C'est très réducteur de dire que la SGM est la continuation de la PGM. Surtout si on considère que sans la crise de 1929, il n'y aurait sûrement pas eu de SGM...
Sans omettre qu'en 1914 il n'existe pas de chef/roi/empereur/dictateur désireux d'imposer sa vision hégémonique à l'ensemble, ou presque, de l'Europe.
Ce qui n'est évidemment pas le cas avec Hitler/le Nazisme/le IIIème Reich.

_________________
- "Heil Hitler !"
- "Heil Myself !"

"To Be or not To Be" - Ernst Lubitsch (1942)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB