A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 29 Mai 2017 19:58

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
Message Publié : 28 Avr 2014 19:16 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15092
Localisation : Alsace, Colmar
Prisma a écrit :
et ce qu'on appelle pruneaux constitue un détestable dessert quand on en est le bénéficiaire.


Viens poupoule, chanson créée en 1902 par Mayol :
Citer :
Avec sa femme un brave agent
Un soir rentrait gaiement
Quand tout à coup jugez un peu
On entend des coups de feu
C'était messieurs les bons apaches
Pour se donner du panache
Qui s'envoyaient quelques pruneaux
Et jouaient du couteau
Le brave agent
Indulgent
Dit à sa femme tranquillement :

Refrain
Viens, Poupoule !, Viens, Poupoule ! viens !
Pourquoi les déranger
Ça pourrait les fâcher
Ah !
Viens, Poupoule !, Viens, Poupoule ! viens !
Ne te mets pas en émoi
Ils se tueront bien sans moi


http://www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/paroles/viens_poupoule.htm

Pour ceux qui veulent entendre pour croire : http://www.dutempsdescerisesauxfeuillesmortes.net/fiches_bio/mayol/repertoire/rep_mayol_v.htm#poupoule
Faut tendre l'oreille, le gramophone n'avait pas un rapport signal-bruit aussi important qu'on en à l'habitude de nos jours...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Mai 2014 20:14 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mars 2005 16:29
Message(s) : 818
Concernant l'argot militaire, ce livre a été réédité. Par ailleurs, on le trouve sur Gallica.

Citer :
L'argot des tranchées
Lazare Sainéan.

Publié en 1915, au tout début de la Grande Guerre, l’Argot des tranchées recense le vocabulaire inventé par les soldats du front. Pour la première fois sont rassemblées sur un champ de bataille des populations venues de tous horizons. Dans ce creuset linguistique inédit va s’élaborer un argot composite où les patois régionaux côtoient des jargons de métiers, mais aussi et surtout des langues étrangères et les sabirs des troupes coloniales (tirailleurs sénégalais, zouaves, Spahis, etc.). Mais au-delà de l’anecdote et des curiosités, l’ensemble de ces néologismes va enrichir durablement la langue française à tel point que nombre d’entre eux sont encore et toujours utilisés dans notre parler le plus quotidien. Au fil des pages se dessine un voyage nostalgique, étonnant et savoureux, vers les traces secrètes de cette sédimentation linguistique.
L’opuscule présenté ici se veut particulièrement complet. Les sources documentaires y sont riches et variées. Lazare Sainéan, philologue et linguiste (1859-1934), fait aussi bien appel à des lettres de soldats qu’à des journaux du front et à divers ouvrages déjà publiés sur le sujet. Un lexique déclinant les nouveaux mots accompagnés de citations, de courts récits pittoresques et d’indications étymologiques vient terminer fort utilement l’ouvrage.
12x16cm - 160p - 13€


Ce site recense d'autres ouvrages dont deux en ligne :
http://www.archives-finistere.fr/medias ... nchees.xml


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mai 2015 15:10 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3271
Dans la Marne, l'on boit couramment le champagne dans des verres que nous appelons: "Blida". Ces blidas viennent... de la ville de blida en Algérie. Lorsque les troupes coloniales sont arrivées dans nos régions pendant la première guerre mondiale l'on a trouvé pratique d'utiliser ces verres, à l'origine destiné à boire le thé, pour boire le champagne.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Nov 2016 18:13 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1456
Localisation : Lyon-Vénissieux
Je fais remonter ce sujet à l'occasion du 11 novembre, puisque Le Figaro a fait un article sur les mots et les expressions issus de la guerre de 14.
Ainsi Le Figaro note qu'il y a entre autres

* Limoger
* Avoir le bourdon
* Avoir les chocottes (1916 ; les dents se choquent)
* Avoir les jetons (1916 ; peut-être d'un sens de jeter «déféquer»).
* Q.G (Quartier Général)
* No man's land
* Maxillofacial (chirurgie réparatrice)

Voir http://www.lefigaro.fr/culture/2014/11/ ... nchees.php

:mrgreen: :mrgreen:

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Nov 2016 21:05 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 04 Sep 2016 17:54
Message(s) : 26
Bonsoir ,
Pour le coupe coupe des tirailleurs , j'atteste .Il s'agissait d'une sorte de machette qu'ils avaient sanglé sur la poitrine. Mes Parents habitaient près d'une caserne de tirailleurs et je les croisais fréquemment.Ils me faisaient très peur , et l'expression couper cabèche était très usitée.
Au sujet de la pauvreté dans nos campagnes , mes grands parents étaient métayers ,un statut proche du servage dans la Bretagne profonde , fin XIX, début XX ème.Mon Père me disait qu'il labourait pieds nus pendant la guerre 14/18 , enfant retiré de l'école pour remplacer le chef de famille mobilisé.Je pensais qu'il voulait dire dans ses sabots , jusqu'à ce que lors une exposition de photos prises dans les années 1900 je constate que les petits Bretons marchaient nus pieds à cette époque. Sa première paire de chaussure fut des brodequins récupérés et ramenés du front par mon Grand Père.Pourtant lorsque ma Grand Mère évoquait les communistes , elle parlait avec effroi des " partageux " , elle qui n'avait rien à partager !. C’était bien avant l'apparition des puissants syndicats agricoles....
Cordialement


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Nov 2016 22:06 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4326
Localisation : Allemagne
Cabèche fait penser à l'espagnol cabeza et au portugais cabeça signifiant la tête dans les deux cas. Je suppose que les tirailleurs utilisaient un mot qui doit appartenir au Pidgin de la côte occidentale d'Afrique.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Nov 2016 11:06 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 04 Sep 2016 17:54
Message(s) : 26
Bonjour ,
Effectivement l'origine se situe probablement en Espagne où la tête est toujours la cabeza. En France dans mon enfance le terme caboche était fréquemment utilisé .Nous Bretons avions la "caboche " dure.
En revanche il serait sans doute intéressant que les érudits nous disent d'où vient l'expression " couper cabèche " souvent associé aux tirailleurs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Nov 2016 11:26 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4326
Localisation : Allemagne
Jacquet a écrit :
Bonjour ,
Effectivement l'origine se situe probablement en Espagne où la tête est toujours la cabeza. En France dans mon enfance le terme caboche était fréquemment utilisé .Nous Bretons avions la "caboche " dure.
En revanche il serait sans doute intéressant que les érudits nous disent d'où vient l'expression " couper cabèche " souvent associé aux tirailleurs.

Couper la tête, tout simplement. Je vous ai dit que je fais l'hypothèse que cela provient du Portugais cabeça (la tête) introduit dans le pidgin à cause des vieux comptoirs portugais de la côte d'Afrique occidentale.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB