A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 25 Sep 2017 9:05

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 29 Juin 2017 14:15 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Oct 2005 20:39
Message(s) : 1519
Localisation : Lyon-Vénissieux
Bonjour

Que se passait-il dans les très dures conditions du front (bombardement, etc...) pour les soldats qui dans l'armée française, "craquaient" psychologiquement, c'est à dire qui "pétaient les plombs", perdaient la raison ?
(il y a forcément eu des cas)
Étaient-ils réformés, envoyés se reposer à l'arrière dans des maisons de repos ou des hôpitaux psychiatriques par exemple ou voire, étaient-ils fusillés pour l'exemple ?
(je suis étonné que la question n'est pas déjà été posée sur le forum)

Merci de vos éclaircissements..

_________________
Le souvenir ne disparait pas, il s'endort seulement.
Epitaphe trouvé dans un cimetière des Alpes

La science de l'histoire est une digue qui s'oppose au torrent du temps.
Anne Comnène, princesse byzantine (1083-1148)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2017 15:26 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9915
Localisation : Région Parisienne
L'obusite était le terme que l'on employait pour ce qu'on appelle aujourd'hui le syndrome de stress post traumatique.

Voici un article sur le traitement, horrible, que l'on faisait subir aux soldas atteints:

http://www.resilience-psy.com/IMG/pdf/obusite.pdf

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Juin 2017 18:16 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5986
Jean-Marc Labat a écrit :
Voici un article sur le traitement, horrible, que l'on faisait subir aux soldas atteints:

http://www.resilience-psy.com/IMG/pdf/obusite.pdf

8-|

Cette guerre a vraiment déroulé tous les aspects de l'épouvante !

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juil 2017 15:49 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1493
Localisation : Vienne (86)
Plusieurs facteurs faisaient tenir ou craquer le soldat, sa capacité physique et psychique, l'environnement humain dans les tranchées et tant autres choses plus ou moins aléatoires.
Une chose est certaine le soldat faisait tout son possible pour ne pas céder car la pression sociale était extrêmement forte...un engagement patriotique dévoyé et le soldat devient celui de la honte.

http://www.editions-perrin.fr/livre/les-soldats-de-la-honte/9782262033903

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juil 2017 16:15 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Fév 2017 12:19
Message(s) : 40
Bonjour,

"Craquer", cela pouvait prendre des formes diverses : l'obusite certes, une forme de TSPT, mais la fuite devant l'ennemi, la désertion étaient des comportements qui pouvaient répondre à des troubles psychiques et induisaient souvent des mesures disciplinaires.

Les réponses ont été assez diverses : une expertise psychiatrique était sensée permettre de distinguer les "mentaux" des "simulateurs". Pour les premiers, on pouvait envisager un reclassement, une réforme ou l'asile d'aliénés. Les seconds étaient punis (enfermement, peine de mort).

Évidemment, faire la différence entre les deux et déceler d'authentiques troubles psychiatriques était loin d'être chose aisée pour les aliénistes de l'époque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juil 2017 16:24 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4163
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
L'école de psychiatrie militaire française a acquis ses lettres de noblesse à l'occasion de ce conflit, puisqu'elle a réussi à s'imposer et à imposer au commandement un traitement médical chez certains patients frappés d'"obusite" ou de troubles liés à un stress post-traumatique (SPT).

Un film que je recommande chaudement* qui traite de cet aspect très méconnu du conflit (malgré quelques lieux communs ou raccourcis faciles sur l'environnement du sujet) : Les fragments d'Antonin, de Gabriel le Bomin. Il y a quelques années, il était visionné en école de formation initiale des officiers de l'armée de terre.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Fragments_d%27Antonin

* Je suis pourtant très difficile dès qu'il s'agit de films historiques !

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2017 1:39 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2010 13:29
Message(s) : 418
Localisation : Duché de Gothie.
https://www.youtube.com/watch?v=cRqU471cGfg

Quel massacre ! Plus jamais ça !

_________________
« L'honneur défend des actes que la loi tolère. »
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2017 7:33 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Sep 2005 18:53
Message(s) : 1775
La mayral a écrit :
https://www.youtube.com/watch?v=cRqU471cGfg

Quel massacre ! Plus jamais ça !



Mais ?? La Mayral, vous savez, comme moi, que l'on a remis ça en 40 et que l'on continue aujourd'hui à se massacrer gentiment sur la planète.

Dans cette "bande annonce" les derniers mots du capitaine sont tellement vrais et ce même si notre propre libre arbitre peut toujours décider de ne pas se soumettre aux ordres (avec toutes les conséquences que cela comporte).

Bien à vous.

_________________
Hugues de Hador.
Au service des Mongols de la "Horde d'Or" entre 1350 et 1360.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2017 7:50 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1493
Localisation : Vienne (86)
L’intérêt porté sur la psychologie du soldat ont fait l'objet de plusieurs travaux et publications dont celle du Lieutenant Vaillant.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5600171v fort instructif et très révélateur de l'époque.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juil 2017 8:07 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1749
Hugues de Hador a écrit :
Dans cette "bande annonce" les derniers mots du capitaine sont tellement vrais

Oui, c'est l'un des temps forts de ce film qui en compte beaucoup (comme la frayeur des fantassins dans la tranchée lors de l'irruption des Allemands)

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Juil 2017 19:23 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1141
Localisation : Corsica
Pour mon grand père il est mentionné sur sa fiche « mémoiredeshommes » :
311e REGIMENT d’INFANTERIE
Mort pour la France le 26 avril1915 à Rauzières Meuse
Genre de mort : tué à l’ennemi


Je suppose qu’il n’y a pas eu de sépulture pour ces morts ?
Comment avoir plus d’information sur ce mois d’avril 1915 à Rauzières ?
Type de confrontation, nombre de morts ?

Nous n'en avons jamais parlé en famille. Il me reste uniquement trois éléments : la fiche, son portrait suspendu au dessus de mon bureau, ses courriers et ceux de son frère que je n'ai pas encore lu.
J'ai aussi une collection "illustration".


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Juil 2017 22:03 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4163
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
Récupérez le JMO du 311e RI. Il vous permettra de cerner le contexte des opérations de fin avril 1915.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Juil 2017 22:50 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15378
Localisation : Alsace, Colmar
Kurnos a écrit :
Je suppose qu’il n’y a pas eu de sépulture pour ces morts ?


Qu'est-ce qui vous fait penser cela ?
La plupart des morts "adverses" furent souvent enterrés à proximité du champ de bataille. Après-guerre, il y eut des commissions qui échangèrent des informations sur ces cimetières. Et on tenta d'enterrer dans des cimetières militaires, voire de rapatrier le maximum de morts.

Le problème fut que parfois ces cimetières furent sur le chemin d'offensives et furent bombardés par l'artillerie lors des batailles.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Juil 2017 7:19 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9915
Localisation : Région Parisienne
Apparemment, votre grand père fut victime d'un bombardement d'artillerie. La journée du 26 est page 42.
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... em_zoom=74

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Juil 2017 12:29 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 26 Août 2008 7:11
Message(s) : 1141
Localisation : Corsica
Narduccio a écrit :
Qu'est-ce qui vous fait penser cela ?

Le mutisme complet dans ma famille à ce sujet de la part de mon père et ma grand mère.
J’ai découvert le lieu Rauzières sur le site « mémoiredeshommes »
Pourquoi ne m’ont-ils jamais parlé de la localisation des combats ni de sépulture éventuelle ?
On a très souvent évoqué mon grand père et son frère mais jamais des faits précis.
Mon père qui a par la suite été blessè au front de 39/45 ne supportait plus la moindre évocation de la guerre.

CEN_EMB a écrit :
Récupérez le JMO du 311e RI. Il vous permettra de cerner le contexte des opérations de fin avril 1915.
CEN EMB


Jean-Marc Labat a écrit :
Apparemment, votre grand père fut victime d'un bombardement d'artillerie. La journée du 26 est page 42.
http://www.memoiredeshommes.sga.defense ... em_zoom=74

Oui, parfait :
Page 42 : Pour le 26 avril 1915
6 eme compagnie : 3 tués 8 blessés
8 eme compagnie : 3 tués 4 blessés
Page 46 état nominatif des pertes du 24 au 30 avril, page 47, son nom : CARAFFA Adolphe

Je pense numériser ses lettres et celles de son frère et constituer un dossier.
J’irais aussi probablement sur les lieux précis des opérations, avec ou sans sépulture identifiée.

Un grand merci.


Dernière édition par Kurnos le 09 Juil 2017 12:41, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB