A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 23 Avr 2017 8:57

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Pétain, l'imposteur de Verdun
Message Publié : 09 Oct 2016 0:01 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 03 Avr 2016 0:35
Message(s) : 228
En février 2016, la revue Historia publie un article de Jean-Yves Le Naour : PÉTAIN, L'IMPOSTEUR DE VERDUN.

Le synopsis :
Citer :
A 60 ans passés, ce général obscur se forge une réputation mieux, une légende — au cours de l'une des batailles les plus sanglantes de la guerre. La République avait besoin d'un sauveur, elle s'en trouve un, au prix de quelques mensonges.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Oct 2016 13:15 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5677
J'aimerais voir la liste des mensonges... ? (Il y en a sans doute, tous les généraux soignaient leur image de marque.)

En réalité, pendant la Grande Guerre, Pétain a été exceptionnel. On ne comprendrait rien au problème Vichy, si on ne prenait pas ça en compte.

Déjà à la bataille de la Marne, lui-même et Mangin commandaient chacun une division. Comme on craignait que les hommes refusent l'ordre insensé de faire demi-tour pour attaquer, ils se sont mis à la tête de leurs hommes pour lancer l'attaque.

En février 1916, quand Joffre envoie Castenau constater la situation sur place - pas encore une déroute, mais déjà un désordre sans nom - celui-ci revient en disant "Il faut y envoyer Pétain". Pétain et pas un autre. Sa réputation de tacticien excellent dans la défensive était déjà bien établie. Pétain : une étoile supplémentaire par an de 1914 à 1918, on ne progresse pas ainsi sans de bonnes raisons.

Quand à sa réputation d'être économe du sang de ses hommes, elle était exacte et avait pris naissance bien avant Verdun. La troupe a appris son arrivée avec soulagement.

Enfin Verdun est une bataille sous les yeux de la presse et de l'opinion publique, très inquiète. Son fameux ordre du jour de début mars, je crois, celui qui se terminait par "courage, on les aura !" a été reproduit par tous les journaux. Ce mot allait connaître une popularité générale, il est devenu en quelque sorte le leitmotiv français dans cette guerre.

Je ne parle pas encore des aspects tactiques -CNE_EMB dirait sans doute "opératoire" - nous aurons l'occasion d'y revenir.

Je me demande si cet historien ne cherche pas à se faire un nom en détruisant celui de Pétain en 14-18...

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Oct 2016 13:28 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1371
Localisation : Vienne (86)
Borsig a écrit :
En février 2016, la revue Historia publie un article de Jean-Yves Le Naour : PÉTAIN, L'IMPOSTEUR DE VERDUN.

Le synopsis :
Citer :
A 60 ans passés, ce général obscur se forge une réputation mieux, une légende — au cours de l'une des batailles les plus sanglantes de la guerre. La République avait besoin d'un sauveur, elle s'en trouve un, au prix de quelques mensonges.


Je vous conseil la lecture du très bon ouvrage de Marc Ferro sur Pétain. Il revient de façon très claire sur l'ensemble des tabous; des contre vérités et des déchirements autour de la personnalité du maréchal Pétain.
Et cela de façon très constructive...

https://www.tallandier.com/livre-9791021001305.htm

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Oct 2016 13:39 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1371
Localisation : Vienne (86)
Le mot usurpateur m'apparaît être un réquisitoire extrêmement sévère...

En revanche l'impact de l'image du maréchal Pétain, héros de la Grande Guerre, sur l'opinion des Français en période de collaboration est indéniable.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Oct 2016 17:34 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1661
Gaston Gras, biographe de Castelnau est plus nuancé par rapport à Pétain en affirmant que c'est Castelnau qui a pris les premières mesures décisives préservant la suite, et que Pétain n'a fait que les appliquer dès son arrivée.

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Oct 2016 17:43 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4302
Localisation : Allemagne
Ce monsieur Jean Yves Le Naour a trouvé le moyen de faire parler de lui. C'est une méthode archi connue : soutenir un point de vue paradoxal et anti conformiste pour mettre le feu aux poudres.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Oct 2016 19:33 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 04 Sep 2016 17:54
Message(s) : 26
Bonsoir à tous,
J'ai le " privilège " d'avoir vécu le régime de Vichy et d'avoir côtoyé nombre d'anciens combattants de 1914/1918.
J'atteste que tous avaient ferveur et respect pour " Le Maréchal " Je pense qu'ils savaient de quoi ils parlaient quant à son comportement pendant la guerre.Dans chaque maison , il y avait un portrait de Pétain.
Ils ne se posaient pas de question ; il était le Général qui avait défilé à leur tête , sous l'Arc de Triomphe lors du défilé de la victoire.
Son action à la tête de l’État Français est une autre histoire.
Bonne soirée
Cordialement
Jacquet


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2016 8:47 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9706
Localisation : Région Parisienne
Citer :
Si, par malheur, en d'autres temps, en l'extrême hiver de sa vie, au milieu d'évènements excessifs, l'usure de l'âge mena le maréchal Pétain à des défaillances condamnables, la gloire qu'il acquit à Verdun, qu'il avait acquise à Verdun vingt cinq ans auparavant et qu'il garda en conduisant ensuite l'armée française à la victoire ne saurait être contestée ni méconnue par la patrie.


Je crois que de Gaulle a tout dit. Lors du cinquantenaire de la bataille de Verdun, les anciens combattants sont encore nombreux.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2016 10:31 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4302
Localisation : Allemagne
Merci JM Labat de m'avoir rappelé ces paroles de De Gaulle , dans leur style impressionnant. En 1966, je les ai entendu au pied du cimetière de Douaumont, alors que je participais aux cérémonies du cinquantenaire de la bataille , au sein de mon régiment.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2016 12:18 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3265
Faget a écrit :
Ce monsieur Jean Yves Le Naour a trouvé le moyen de faire parler de lui. C'est une méthode archi connue : soutenir un point de vue paradoxal et anti conformiste pour mettre le feu aux poudres.

Même technique que Denis Rolland avec son livre pour redorer le blason de Nivelle le boucher du Chemin des dames.

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2016 12:24 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5677
Il y a aussi, dans ses mémoires, dans son analyse de Pétain à Vichy, un point de vue où l'excuse de l'âge est invoquée. Ce sera sa position constante.

'Ah monsieur le maréchal, où vous a-t-on mené ? [...] La vieillesse est un naufrage. Le malheur voulut que celle du maréchal Pétain coïncidât avec celui de la France." (Je cite de mémoire.)

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2016 12:33 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1661
Faget a écrit :
Merci JM Labat de m'avoir rappelé ces paroles de De Gaulle , dans leur style impressionnant. En 1966, je les ai entendu au pied du cimetière de Douaumont, alors que je participais aux cérémonies du cinquantenaire de la bataille , au sein de mon régiment.

Mon cher Faget, on vous voit peut-être !!
la phrase est à 4'10"
http://www.ina.fr/video/CAF97011897

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2016 14:21 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 25 Juil 2009 21:18
Message(s) : 1371
Localisation : Vienne (86)
«Pétain est un grand homme, mort en 1925. Le drame, c'est qu'il ne l'a pas su» dit habilement De Gaulle au sujet du maréchal.

_________________
> Le courage, c'est de comprendre sa propre vie... Le courage, c'est d'aimer la vie et de regarder la mort d'un regard tranquille... Le courage, c'est d'aller à l'idéal et de comprendre le réel.
( Jean Jaurès )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Oct 2016 17:08 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5677
nico86 a écrit :
«Pétain est un grand homme, mort en 1925. Le drame, c'est qu'il ne l'a pas su» dit habilement De Gaulle au sujet du maréchal.

De Gaulle a dit cela parce qu'il avait été horrifié que Pétain, par ambition, se prête à la combinaison d'un président du Conseil qui voulait évincer Lyautey du Maroc, au motif qu'il n'avançait pas dans la guerre du Rif. (En réalité, par calcul, on lui mégotait les moyens.) En réalité, parce que Lyautey était monarchiste.

Donc Pétain a pris la place de Lyautey au Maroc et on lui a donné tous les moyens qu'il voulait.
Une marque d'ambition maladive qui a ulcéré De Gaulle.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Oct 2016 7:31 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1661
nico86 a écrit :
«Pétain est un grand homme, mort en 1925. Le drame, c'est qu'il ne l'a pas su» dit habilement De Gaulle au sujet du maréchal.

Oui, propos tenu devant de jeunes officiers de la France Libre, en Afrique du Nord je crois, vers 43

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB