A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Jan 2017 19:05

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
Message Publié : 26 Oct 2016 23:18 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Août 2013 13:40
Message(s) : 13
De mémoire, 1916 m'avait paru pas mal... Cela fait longtemps qu'Historia n'a pas retenu mon attention: loin d'être bon, un tantinet sentimental et pas toujours fiable... Faget, "ce monsieur" est historien... Sa thèse est loin d'être mauvaise, mais peu connue des néophytes dont les connaissances se limite à l'avant, à l'histoire militaire et technique... Il use des sources et, comme tout historien qui se respecte, il révise les connaissances que l'on a ou croit avoir... Le titre après doit être vendeur surtout pour une revue non spécialiste


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Oct 2016 22:39 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Jean-Marc Labat a écrit :
Citer :
Si, par malheur, en d'autres temps, en l'extrême hiver de sa vie, au milieu d'évènements excessifs, l'usure de l'âge mena le maréchal Pétain à des défaillances condamnables, la gloire qu'il acquit à Verdun, qu'il avait acquise à Verdun vingt cinq ans auparavant et qu'il garda en conduisant ensuite l'armée française à la victoire ne saurait être contestée ni méconnue par la patrie.


Je crois que de Gaulle a tout dit. Lors du cinquantenaire de la bataille de Verdun, les anciens combattants sont encore nombreux.


Quel style inimitable. On l'entend en le lisant.

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Nov 2016 16:08 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 03 Avr 2016 0:35
Message(s) : 228
Avant de revenir plus en détail sur l'article de Le Naour, notons quelques phrases plus ou moins lapidaires :

Citer :
Non, Pétain n'est pas le vainqueur de Verdun. (p. 24)
[...]
Une gloire politique fabriquée de toutes pièces (p. 27)
[...]
En 1916, les politiques, Clémenceau en tête, rêvent de se débarrasser de Joffre. En tissant des lauriers à Pétain, ils préparent l'opinion à cette succession. (p. 28)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2016 0:18 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 729
Dans 1916, Le Naour évoque plutôt Castelnau et son action du 25 février venant rétablir le front de Verdun en désavouant le général Langle de Cary et en intronisant Pétain responsable du secteur, lequel, malade, n'a participé à rien ce jour décisif.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2016 9:36 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 729
Dans l'article, rien d'iconoclaste : Pétain est arrivé à son commandement après que Castelnau ait donné les ordres pour redresser une situation mise à mal par l'impéritie de Langle. Sa réputation a été forgée par des politiques désireux de faire pâlir l'aura de Joffre. L'historien lui reconnaît l'organisation plus humaine du front, avec la rotation rapide des unités via la voie sacrée. Il souligne qu'il n'a commandé le secteur "en direct" que 2 mois puisqu'il est vite "promu" par joffre (soucieux de le placardiser quelque peu), chef du GAC, et est remplacé par Nivelle (qui lui commandera 7 mois le secteur de Verdun). Il rappelle enfin que le GQG lui a constamment reproché son pessimisme, son obsession de la retraite, alors que la reprise du terrain perdu est à mettre au crédit d'un Nivelle plus combattif...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2016 14:36 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5367
Liber censualis a écrit :
Il rappelle enfin que le GQG lui a constamment reproché son pessimisme, son obsession de la retraite, alors que la reprise du terrain perdu est à mettre au crédit d'un Nivelle plus combattif...

On sait assez de quelle façon Nivelle reprenait le terrain.

Deux jours après la dernière offensive allemande, arrêtée devant le fort de Souville - le 11 juillet, je crois - Nivelle lance successivement deux attaques, à deux divisions chacune, sans préparation et sans préparatifs.
Résultats : lourdes pertes, gains nuls.

"C'est alors, nous dit Georges Blond, que Pétain sort de sa réserve de chef du GAC, et fait savoir que les offensives à Verdun seraient désormais décidées par lui, "en raison de l'importance des moyens dont disposent les chefs de groupements". On lui promettait pour l'automne les mortiers qu'il demandait pour Douaumont, il décida d'attendre en préparant le terrain - et en réduisant quelques saillants - pour une contre-offensive majeure à Verdun."

La contre-offensive, soigneusement préparée par Mangin - routes empierrées, positions d'artillerie camouflées, chemins remblayés et boyaux dégagés - était évidemment sous le commandement nominal de Nivelle, à qui fut porté le crédit de la reprise de la majeur partie du terrain, spécialement auprès des politiques, auprès de qui il avait "de bons couloirs", i.e. une bonne renommée.

Pour "l'obsession de la retraite" on savait que Pétain avait préparé un plan de repli en cas de submersion allemande atteignant Verdun. Il ne voulait être surpris en aucun cas, y compris celui-là. J'aurais tendance à dire qu'il faisait son métier. Mais le fait a été connu des politiques, qui lui ont collé cette étiquette de défaitiste. Savoir qui savonnait ainsi la planche à Pétain... :rool:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2016 16:51 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4184
Localisation : Allemagne
Oui, c'est ce que nous avons évoqué sur ce Forum : un état-major prépare d'avance des scénarios possibles pour éviter la surprise au cas où... Tout au moins devrait travailler ainsi sous l'impulsion d'un chef énergique. Notre histoire nous a montré que ce n'est pas toujours le cas. Bien évidemment ces travaux restent presque toujours dans les cartons, ce qui peut donner lieu à des critiques faciles et ironiques de la part de ceux qui ne savent pas. Les parlementaires dans le cas qui nous intéresse.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2016 18:58 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5367
Georges Blond rapporte que Poincaré avait été défavorablement impressionné par un exposé de Pétain, indiquant comme très difficile une reprise de Douaumont, alors qu'il montrait les lignes françaises à 400 m du fort. De fait une opération à préparer avec le plus grand soin, mais pour un non spécialiste ça paraissait être un manque de "mordant."

"Mordant est le mot à la mode. Nivelle, lui, a du mordant. Il ne dit pas "une contre-offensive ça doit se préparer". Il dit : une contre offensive ? Mais parfaitement ! Et après celle-là, une autre ! " :rool:

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Nov 2016 19:01 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5367
Faget a écrit :
Oui, c'est ce que nous avons évoqué sur ce Forum : un état-major prépare d'avance des scénarios possibles pour éviter la surprise au cas où...

Oui, nous l'avons déjà évoqué. Il me semble que là quelqu'un exploite ce travail nécessaire pour montrer Pétain sous un mauvais jour.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2016 8:30 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1599
Pierma a écrit :
Georges Blond rapporte que Poincaré avait été défavorablement impressionné par un exposé de Pétain, indiquant comme très difficile une reprise de Douaumont

Oui, il faut dire que Pétain était difficilement impressionnable par qui que ce soit
Lu chez Loustaunau Lacau et de mémoire
Conférence au front, au QG de Pétain et ses principaux subordonnés et visite de Poincaré
à l'issue de la conférence, Pétain s'adresse à Poincaré
M le Président, je vais renvoyer mes officiers rejoindre leurs troupes, avez-vous quelque chose à leur dire avant leur départ ? ?
Poincaré , pris de court, s'était tu
Conclusion de Pétain : messieurs, le Président de la République n'a rien à vous dire, vous pouvez disposer

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 40 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB