A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 24 Fév 2017 18:07

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 06 Mai 2007 10:55 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2853
Localisation : Lorraine
Déplacé

L’ARMEE FRANCAISE EN 1914-1918 (oct. 2006)

Citer :
Antonio gatti

Je suis à la recherche de livres en français traitant de l'armée française pendant la guerre 14-18: je suis particulièrement intéressé à l'organisation militaire des différentes armes, à la description de la hiérarchie, à la liste des moyens militaires, à la structure de l'État Major et à l'armée de l'air. J'aimerais également me procurer une monographie (si elle existe) ayant pour sujet la campagne d'Alsace-Lorraine d'août 1914: l'attaque de la 1ère et 2ème armée française (1° et 2°) contre la 4ème e la 5ème armée allemande (bataille de Morhange-Sarrebourg etc...). Ici aussi, les auteurs anglo-saxons monopolisent malheureusement l'historiographie et n'hésitent pas à consacrer grande part de leur analyse à la petite armée anglaise au détriment de l'armée française dont l'importance et l'efficacité se sont démontrées maintes fois supérieures.

Citer :
André Sanphrapé

Feu Guy PEDRONCINI avait dirigé le tome 3 De 1871 à 1940 de l'Histoire militaire de la France (dirigée par André CORVISIER). Paris, PUF, 1992, rééditée dans la collection de poche "Quadrige" en 1997. Ce tome consacre 165 pages à la Première Guerre mondiale. La bibliographie indique par exemple que, "pour le détail des opérations militaires, on se référera à la collection « Les Armées françaises dans la Grande Guerre »" publiée par le Service Historique de l'Armée de Terre (SHAT). On apprend aussi que François CAILLETEAU a publié un article portant sur "Le commandement des armées françaises pendant la Grande Guerre" dans la revue Guerres mondiales et conflits contemporains, n°155 et 156, juillet et octobre 1989.

Citer :
Faget

Bien qu'étant américaine ,Barbara Tuchman dans "The guns of August" a ,si mes souvenirs sont bons,fait un travail remarquable.Et puis comme dit André : Pedroncini ,bien sûr .

Citer :
Cuchlainn

Sur la campagne de Lorraine d'août 14, vous pouvez aussi consulter les Mémoires "Pour servir à l'histoire de la guerre de 1914-1918" du Maréchal Foch lui-même. Les opérations s'étant déroulées sous les ordres de l'intéressé, vous y trouverez une relation minutieuse du déploiement des unités. (et la confrontation de la vision des faits qui y est donnée avec le jugement portée par les historiens ultérieurs n'est pas sans intérêt !)

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 06 Mai 2007 10:59 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Mars 2006 10:38
Message(s) : 2853
Localisation : Lorraine
Déplacé

L'ENCYCLOPEDIE DE LA GRANDE GUERRE 1914-1918

Citer :
Laderdesders
L'ENCYCLOPEDIE DE LA GRANDE GUERRE 1914-1918 parue chez Bayard est présentée comme le fruit d’un travail collectif de plusieurs années, sous la direction de Stéphane Audoin-Rouzeau et Jean-Jacques Becker.
Et c'est l'impression qu'elle me donne !
Les plus grands spécialistes de chaque thème, une cartographie abondante et des cahiers de photos inédites.
Cette encyclopédie est remarquable à plus d'un titre !
Déjà reconnue comme la référence, elle innove par son ambition de traiter tous les aspects du conflit, profondément ancrés dans les mémoires collectives, qu'ils soient militaires, politiques, économiques, sociaux, techniques, religieux, artistiques, ou culturels, et de montrer l’importance des conséquences de cette guerre dans l’histoire moderne.
Je la recommande. Si vous avez l'occasion de l'utiliser, faites-moi part de votre sentiment.

_________________
Tous les désespoirs sont permis


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 23 Nov 2007 13:54 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 13 Juin 2005 9:41
Message(s) : 209
La comédie de Charleroi, de Drieu la Rochelle.
Un témoignage poignant sur la vie des soldats de l'époque. Précisons que l'on n'échappe tout de même pas à quelques dérives classique chez l'homme. :roll:

_________________
Sic transit gloria mundi


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 05 Mars 2008 23:06 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Nov 2006 17:43
Message(s) : 4115
Localisation : Lorrain en exil à Paris
Viennent (enfin) de paraître en Pléiade deux volumes de l'immense Ernst Jünger, intitulés Journaux de Guerre.

Le premier volume est consacré à l'époque 1914-1918 et coûte 45 €.
Le second à 1939-1948 et coûte 55 €.


Un investissement à faire quand les finances seront meilleures. :wink:

_________________
"[Il] conpissa tous mes louviaus"

"Les bijoux du tanuki se balancent
Pourtant il n'y a pas le moindre vent."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 14 Mai 2008 19:00 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Mai 2008 10:32
Message(s) : 92
"A l'ouest rien de nouveau" d'Erich maria Remarque décrit le quotidien des soldats allemands.
"Le feu" d'Henri barbusse
"orage d'acier" d'ernst jünger
"le grand troupeau" de jean giono
"la main coupée de Blaise cendras


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Juil 2008 16:58 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Parution à la rentrée chez Robert Laffont, dans la collection "Bouquins", d'un Dictionnaire de la Grande guerre sous la direction de Remy Porte. Également à la rentrée, dans la même collection, une réédition de la Correspondance de Clémenceau.

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2008 2:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 09 Mai 2006 18:17
Message(s) : 408
Localisation : Metz
Alors que je faisais la tournée des libraires de Metz (assez peu d'adresses à vrai dire et relativement peu achalandées en histoire :'( ), je suis malgré tout tombé sur cet ouvrage récemment paru :

Yves Desfossés, Alain Jacques et Gilles Prilaux, L'archéologie de la Grande Guerre, Ouest-France/Inrap, 2008.

Image

Ce livre est un manifeste en faveur d'une archéologie de la Guerre de 14-18, mais aussi un témoignage "archéologique" (précisément) - souvent cru, parfois touchant - de ce qu'elle fut sur le terrain (quel que soit le "camp"). On y voit des tranchées, des squelettes récemment exhumés (du moins ce qu'il en reste), qui encore coiffés de leurs casques, qui encore chaussés de leurs brodequins... Rien de joyeux dans ce livre qui est malgré tout à lire... et à voir en raison de son abondante iconographie. Au moment où s'estompe le souvenir de la Grande Guerre, il est bon que quelques images viennent la rappeler.

PJ


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2008 2:55 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 05 Jan 2008 16:29
Message(s) : 2084
Localisation : France
Au premier abord, cela pourrait sembler choquant.

Mais c'est vrai, la 1ère guerre, c'est du passé lointain maintenant ; pourquoi ne serait-ce pas un sujet d'archéologie ?

N'aurait-on pas parlé il y a 20 ans encore de profanation, plutôt que d'archéologie ?

Au delà de ce que vous mentionnez, y a-t'il des nouveautés issues de ce bouquin ?

Merci.

_________________
Les facultés de conceptualisation de l'empereur Constantin paraissent avoir été très limitées ; malgré de longues séances, les évêques ne semblent pas avoir réussi à lui faire bien comprendre la différence qui séparait l'orthodoxie de l'arianisme. (Y. Le Bohec)

Bref, un homme "au front étroit mais à la forte mâchoire" (J.P. Callu)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Août 2008 11:02 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5768
Citer :
Mais c'est vrai, la 1ère guerre, c'est du passé lointain maintenant ; pourquoi ne serait-ce pas un sujet d'archéologie ?


A priori, il existe une telle masse de documents écrits qu'on peut se demander ce qu'une archéologie pourrait apporter de plus, en-dehors d'un aspect "émotionnel" (retrouver des restes humains...) Ce qui me donne envie de chercher ce livre car je suppose qu'il répond à la question lol (aïe ! mon portefeuille !)

D'autre part, l'archéologie de la Grande Guerre se heurte à un problème très prosaïque : les obus non éclatés ! Une des questions, sinon la question, c'est le rapport entre l'information qu'on peut en tirer, et le danger. En dépit du bon sens et des nombreux avertissements prodigués à grand renfort de gras rouge souligné par les sites web de passionnés, il n'y a toujours pas d'année sans qu'un inconscient se fasse sauter la figure ou les bras avec une munition de Quatorze...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Sep 2008 9:18 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 729
http://www.rtl.fr/fiche/913796/jean-yve ... -nuls.html


un jeune historien trés trés trés prolifique


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Sep 2008 19:58 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Parution prochaine chez Perrin:

Image



Pour les Européens d'aujourd'hui, la Première Guerre mondiale reste l'un des événements majeurs du siècle et, en même temps, l'un des plus difficiles à comprendre, au point qu'il paraît parfois absurde.

Citer :
Depuis l'assassinat de Sarajevo jusqu'au défilé de la victoire, à Paris, le 14 juillet 1919, Michel Winock a choisi de raconter et d'expliquer cette guerre sous tous les angles possibles. Les grandes phases militaires, de la guerre de mouvement en 1914 à l'affrontement interminable des tranchées, sont présentes. On découvrira aussi les épisodes de la guerre psychologique, l'héroïsme des enfants et des femmes, la mobilisation des énergies qui transforment ce combat européen en une guerre mondiale. On comprendra enfin le caractère particulier de 1914-1918, le courage des soldats, à Verdun ou sur la Somme, leur ténacité dans l'enfer quotidien de la boue des tranchées et des bombardements, leur lassitude parfois et leur acharnement qui ont tenu quatre ans l'Europe en haleine.

Grâce à une iconographie riche et souvent rare, ainsi qu'à un ensemble de cartes exceptionnel, Michel Winock, professeur émérite à l'Institut d'études politiques de Paris, spécialiste de l'histoire du XXe siècle, et auteur d'un Clemenceau (Prix Aujourd'hui 2008) fait découvrir de manière originale l'histoire de ces cinquante-deux mois qui ont changé le siècle.


Image

Citer :
Qui incarne mieux la victoire de 1918 que le maréchal Ferdinand Foch (1851-1929) ? Adulé de son vivant, il reçut des funérailles nationales dignes de celles de Victor Hugo avant de devenir, dans la conscience collective, l'égal d'une Jeanne d'Arc, d'un Turenne et même, pour certains, d'un Bonaparte. La postérité a sculpté le buste impressionnant d'un général sûr de lui, de ses théories et de son commandement, renversant le cours des batailles auxquelles il prenait part. Mais qui était le " vrai " Foch ?

Avec son souci habituel de la documentation et l'aide de nouvelles archives, françaises ou étrangères, l'auteur a repris l'une après l'autre chacune des étapes de la carrière du maréchal en tentant de démêler le mythe de la réalité. De ce long et passionnant travail ressort un portrait beaucoup plus balancé. C'est ainsi que les enseignements de Foch à l'Ecole de guerre apparaissent avoir programmé les revers de 1914 plus que prévu la victoire de 1918. Sa conduite de la bataille, ses échecs durant les trois premières années et le limogeage qui s'ensuivit prennent une autre résonance, tout comme son retour en grâce et sa nomination au commandement suprême en 1918. Mais isoler ses erreurs permet aussi de mettre en relief sa formidable contribution. Fédérateur, clairvoyant et inspirant, Foch, à lui seul, a semblé porter quatre ans durant l'espoir inextinguible de la victoire. Jean-Christophe Notin analyse également de manière inédite et approfondie l'influence exercée par le maréchal, pendant mais aussi après la conférence de la Paix.
La statue de Foch en sort rénovée et se pare enfin de couleurs qui lui rendent sa vraie et grande valeur.

Jean-Christophe Notin a notamment publié La Campagne d'Italie (Tempus, 2007), qui a reçu le prix Maréchal Foch de l'Académie française, et un Leclerc qui fait désormais autorité. Son dernier roman, Nom de code : la Murène, est paru au Seuil.

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Sep 2008 19:46 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Anniversaire de 1918 oblige, l'avalanche éditoriale se prépare. Côté dictionnaires:

-Une somme de 1 200 pages en librairie le mois prochain:

Image

-Larousse annonce également un Dictionnaire de la Grande guerre sous la direction de Jean-Yves le Naour pour le 1er octobre :

http://www.editions-larousse.fr/Service ... guerre.pdf

-Les éditions André Versailles proposent également un Dictionnaire de la Grande guerre, dirigé par JJ Becker:

http://www.andreversailleediteur.com/in ... ivreid=716

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Oct 2008 19:28 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
La première vague de la déferlante, en attendant le gros de l'avalanche en novembre. Parmi tous ces ouvrages, je signale ceux qui me semblent les plus intéressants: le Becker et Krumeich qui en plus de son idée originale (un ouvrage écrit par un historien français et un allemand) constitue une synthèse solide et captivante, le Audoin-Rouzeau sur les sorties de la guerre, les carnets de Coeurdevey, le dictionnaire de Le Naour (mais qui sera sans doute surpassé par celui à paraître chez Bouquins), et bien sûr la traduction du classique de Jay Winter.

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image

A suivre... pour ceux qui auront survécu à l'overdose lol

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Oct 2008 20:40 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Avr 2008 9:32
Message(s) : 729
[quote="Florian"]La première vague de la déferlante, en attendant le gros de l'avalanche en novembre. Parmi tous ces ouvrages, je signale ceux qui me semblent les plus intéressants: le Becker et Krumeich qui en plus de son idée originale (un ouvrage écrit par un historien français et un allemand) constitue une synthèse solide et captivante, le sur les sorties de la guerre, les carnets de Coeurdevey, le dictionnaire de Le Naour (mais qui sera sans doute surpassé par celui à paraître chez Bouquins), et bien sûr la traduction du classique de Jay Winter.

La référence en matière de dictionnaire de la grande guerre est, à mon avis, celui d'Audoin-Rouzeau et alii paru chez Bayard en 2007 ... Ce cher Jean-Yves Le Naour est décidemment trés prolifique...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Oct 2008 5:27 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Avr 2002 17:08
Message(s) : 2158
Localisation : Paris
Vous voulez sans doute parler de l'Encyclopédie de la Grande guerre parue en 2004 chez Bayard ?

C'est effectivement un très bon livre, qui n'est cependant pas directement comparable à ce type de dictionnaire, précisément parce que ce n'en n'est pas un mais bien une encyclopédie thématique.

_________________
"Il est plus beau d'éclairer que de briller" (Thomas d'Aquin).


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 68 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB