A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 17 Nov 2018 16:33

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : 17 juillet 1918 : mort du Tsar
Message Publié : 18 Juil 2018 21:25 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 606
Localisation : Gard
C'etait il y a 100 ans

1- Un petit hommage russe à Nicolas II et à sa famille

https://m.youtube.com/watch?v=fAu0FFktpyE


2- une question : est ce que.ce meurtre a été connu et commenté dans la France de 1918 ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2018 15:55 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 505
Voilà les chapitres de la revue de la presse russe, éditée en août 1918 par le Quai d'Orsay, pour les parutions du 20 juin au 25 juillet 1918
1 l'épidémie de choléra en Russie
2 le 5ème congrès de Soviets
3 l'assassinat de l'ambassadeur d'Allemagne en Russie (6 juillet)
4 l'assassinat de Nicolas II (16 juillet)
5 la France dans l'opinion russe
6 les risques pour les alliés après la paix de Brest-Litovsk

Le sujet est moins vastement traité que les autres. Le compilateur rappelle que l'ex-tsar était déjà déposé depuis 1917 et que la rumeur de sa mort avait déjà survenu plusieurs fois au cours du mois de juin, mais que cette fois-ci il y a une confirmation officielle.

La Lanterne titre le 22 juillet que l'ex-tsar est mort!. Le journaliste en déduit que c'est la preuve de la faiblesse grandissante du bolchevisme, la preuve qu'il y a une contre-révolution, car un pouvoir sûr de sa force assassine légalement. Il dit aussi que le sort de l'ex-souverain ne fixera pas longtemps l'attention du monde. Pas un mot sur la famille.

Le Figaro: 22 juillet: confirmation de la mort, comparaison avec Louis XVI.
23, 24 juillet: rien
25 juillet: "le tsarévitch aurait succombé quelques jours après la mort de son père, du fait d'un manque de soins à la suite d'une indisposition"
26 juillet: hommage funèbre sous la forme d'un éditorial la mort de Nicolas II met fin à la carrière la plus tragique. Il était marqué du signe de la fatalité et il le savait. Rien sur la famille.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y a pas de pathos, et que personne n'a l'air vraiment surpris.

Ce qui fait la une des journaux dans ces jours-là, c'est un scandale "Malvy", une affaire de corruption de fonctionnaires et de fonds secrets de la police, je n'ai pas trop compris, sinon que ça, ça mérite vraiment le buzz.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2018 15:57 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1904
je suis nul avec Gallica mais les spécialistes pourraient peut-être y trouver leur compte !

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2018 16:15 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 10318
Localisation : Région Parisienne
Il y a beaucoup de journaux numérisés sur Gallica, on doit pouvoir trouver des traces sauf si Anastasie a décidé que cet assassinat était une atteinte au moral de la nation.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2018 17:18 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 12 Nov 2009 21:20
Message(s) : 606
Localisation : Gard
Merci

Anastasie ???


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2018 17:26 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 464
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2018 17:48 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 165
Bonjour

marc30 a écrit :
Merci

Anastasie ???
Le petit nom de la censure, usant de ciseaux pour découper les articles ne plaisant pas au pouvoir.
Le surnom est très utilisé à l'époque - autant que la censure (et l'autocensure, ne l'oublions pas...)

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour Gallica :

* Le petit journal :

21 juillet :
Citer :
Le Tsar a-t-il été fusillé ?
en Une, mais un petit article

22 juillet :
Citer :
La fin d'un Tsar - Fusillé ou assassiné ? : "Bâle, 21 juillet - Le Berliner Zeitung am Mittag publie un télégramme de Stockholm, d'après lequel on vient de recevoir dans cette ville la nouvelle précise que l'ancien tsar Nicolas à été tué à Ekaterinenbourg, dans l'Oural sibérien. On ignore jusqu'à présent quels sont les meurtriers et à quel parti ils appartiennent. On n'a pas de détails non plus sur le sort de la famille de l'ancien tsar.
On se souvient que la nouvelle de l'assassinat du tsar a surgi il y a déjà un mois. Le bruit a alors été démenti ; mais maintenant on ne considère pas comme impossible que le tsar Nicolas ait été tué à cette date déjà et que l'assassinat ait été tenu secret jusqu'à présent.

Comment les bolchevicks annoncent la mort du tsar.
Amsterdam, 21 juillet - On mande de Moscou :
Le Djedneta annonce dans les termes ci-après la mort de l'ex-tsar :
Par ordre du conseil révolutionnaire du peuple, le tsar sanglant est heureusement décédé à Ekaterinenburg. Vive la terreur rouge !
L'article est en Une, en 6e colonne.
Sur 4 colonnes, on a par contre
Citer :
Château-Thierry est repris
Les Belges qui célèbrent leur fête nationale, toujours en Une, ont droit à 2-3 fois plus de texte que la mort du tsar.

Rien d'autre en Une les jours suivants.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Petit Parisien :

Il en parle le 22 juillet, plus que son concurrent : 6e colonne en Une toujours, mais les 3/4 de la colonne - le dernier quart est sur les Belges et leur fête nationale.
Citer :
Pourquoi les bolcheviks ont fusillé Nicolas II
(eux ne mettent pas de "C" au mot "bolchevik")
L'article donne plus d'infos :
La source est un télégramme de Berlin, la mort est datée du 16 juillet, motivée par l'approche de détachements tchéco-slovaques.
Même mention des rumeurs du mois précédent.
Un rapide bio se terminant par
Citer :
On sait qu'il avait abdiqué, l'an dernier, en faveur de son frère, le grand-duc Michel. Au point de vue dynastique, il était donc personnellement hors de cause

L'article rajoute le communiqué du Djedneta, la confiscation des biens de l'ex-famille impériale, "Trotzki contre les franco-anglais de la côte mourmane" (encore une orthographe pas fixée !), "un recul des troupes des soviets" et "une conspiration à Orenbourg (?)"

Le lendemain, toujours en Une, un petit article
Citer :
Tchitcherine confirme l'"exécution" de Nicolas II
(commissaire du peuple)

Et ensuite, plus rien en Une.

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Juil 2018 17:54 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 165
Tiens, je rajoute aux 2 autres titres (de gros tirages) un classique : l'Action française !

La nouvelle est annoncée en Une le 21 juillet, quelques lignes en 6e colonne
Citer :
Le tsar fusillé

Rien le 22 juillet
Mais le 23 juillet, toujours en 6e colonne (décidément...)
Citer :
Les suites de l'assassinat de Nicolas II
Je n'ai pas lu, mais le rédacteur a l'air d'être sur le mode "Tant pis, il y a des réalités"

Ne reste qu'à vérifier l'Humanité, pour être complet !

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Juil 2018 12:27 
Hors-ligne
Salluste
Salluste
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 16 Déc 2006 15:45
Message(s) : 297
J’ai regardé dans mes vieux numéros de l’illustration (hebdomadaire français populaire de cette période).

La mort du Tsar n’est mentionné qu’en dernière page du numéro du 27 Juillet. Ils mentionnent que le Tsar a été très probablement fusillé, mais que vu les difficultés à avoir des nouvelles depuis les régions “reculées” de Russie, ils ne peuvent garantir la nouvelle.

Mais cela ne vient qu’en dernière page, le reste du numéro se concentrant sur le front de l’ouest (on est en plein bataille de la Marne).

J’ai rapidement regardé les numéros de juillet et août et je n’ai pas vu d’autres mentions de la mort du Tsar ou du sort de sa famille. Essentiellement, le journal se concentre sur le front de l’ouest, les villages français libérés, l’arrivée des américains et les nouvelles armes (chars et avions).

La Russie est parfois mentionnées, mais essentiellement pour donner des tranches de vies à Moscou et Saint petersburg ainsi que des nouvelles de la politique russe. Il n’y a pas grand choses pour le reste de la Russie et rien sur le Tsar.

Donc la nouvelle n’a pas vraiment suscité d’émois.

Si j’ai le temps, je regarderai ce weekend dans les numéros de septembre et octobre s’ils en parlent et comment.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Juil 2018 16:58 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 165
Walsingham a écrit :
Mais cela ne vient qu’en dernière page, le reste du numéro se concentrant sur le front de l’ouest (on est en plein bataille de la Marne).
Dans les quotidiens, c'est en effet - et évidemment - l'info principale.

En 2e info importante en Une, on a l'affaire Malvy, en Haute-Cour de justice. Une affaire sensible, qui intéresse forcément tout le monde.

----------------------------------------------------------------------------

J'ai regardé "L'Humanité" sur Gallica :

L'info apparaît en Une le 21 juillet. Toujours un petit article titré
Citer :
L'ex-tsar aurait été fusillé
Le journal reste méfiant (info déjà annoncée plusieurs fois) mais dit y croire cette fois-ci.
Citer :
En gros, il paraît acquis qu'en vertu d'un jugement sommaire rendu à la suite de la découverte d'un complot, l'ancien tsar Nicolas Romanoff a été mis à mort sur l'ordre de la présidence du Soviet de l'Oural

L'édition du 22 juillet propose un article un peu plus conséquent en Une, tout en bas, la mort ayant été confirmée.
Citer :
Fin misérable et tragique d'une existence sans vraie grandeur
Citer :
Période effroyable dont la guerre et la révolution ont marqué la fin - et dont le douloureux souvenir revient à la mémoire, aujourd'hui que n'est plus l'homme qui eut la responsabilité de tant de crimes.

Le 23,
Citer :
Un télégramme de Tchitchérine CONFIRME l'exécution de Nicolas II
télégramme cité sans commentaire.

Enfin, le 24, toujours en Une
Citer :
Pour le "repos de l'âme" de Nicolas
Une étrange initiative de l'ambassade de Russie
L'ambassade annonce un service religieux. Le journal dit ne rien trouver à redire que des Russes prient pour son âme, mais s'étonne
Citer :
Mais que vient faire ici l'ambassade de la république de Russie ? Nous avons de la peine à le comprendre


Intéressant de voir comment chacun interprète cet assassinat. Et de voir que, globalement, c'est un non-événement

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Juil 2018 20:16 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6957
BiblioEdualk a écrit :
Enfin, le 24, toujours en Une
Citer :
Pour le "repos de l'âme" de Nicolas
Une étrange initiative de l'ambassade de Russie
L'ambassade annonce un service religieux. Le journal dit ne rien trouver à redire que des Russes prient pour son âme, mais s'étonne
Citer :
Mais que vient faire ici l'ambassade de la république de Russie ? Nous avons de la peine à le comprendre

L'Humanité s'étonne à bon droit que la Russie appelle à prier pour l'homme qu'elle vient de fusiller.

Le fait est intéressant parce qu'il indique très probablement que les Bolcheviks ne tiennent pas l'ambassade de Russie à Paris, ou doit rester en place le personnel - ou une partie - mis en place avant la révolution d'octobre.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Juil 2018 21:00 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7357
Localisation : Provinces illyriennes
Ce sont les armées blanches, puis le gouvernement de Koltchak qui sont reconnus par la France à cette date, pas celui des bolcheviks. :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Juil 2018 21:25 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6957
Duc de Raguse a écrit :
Ce sont les armées blanches, puis le gouvernement de Koltchak qui sont reconnus par la France à cette date, pas celui des bolcheviks. :wink:

Oui, c'est logique.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Juil 2018 13:49 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 505
La France n'a reconnu l'URSS que le 29 octobre 1924
Jusqu'à cette date, l'ambassadeur à Paris est resté celui nommé par Kerenski en 1917, Son Exc. Maklakov.
Une figure bien connue des Russes blancs, car il distribua pendant ces années force passeports Nansen, rendant possible la vie administrative des émigrés de la Révolution à travers le monde.
Et il mit à disposition des émigrés les fonds (en or, cela va de soi) de l'ambassade de Russie à Paris.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2018 12:33 
Hors-ligne
Jules Michelet
Jules Michelet
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 15 Mai 2005 12:40
Message(s) : 3392
Pierma a écrit :
Duc de Raguse a écrit :
Ce sont les armées blanches, puis le gouvernement de Koltchak qui sont reconnus par la France à cette date, pas celui des bolcheviks. :wink:

Oui, c'est logique.

Surtout que les bolcheviks étaient pour l'arrêt de la guerre avec l'Allemagne... La France ne pouvait soutenir cela. Les russes nous ont failli nous mettre dans la panade avec leur traité de Brest-Litovsk...

_________________
@+ Image
Skipp


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB