Forum Histoire - Passion Histoire
http://passion-histoire.net/

Les taxis de la Marne
http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=47&t=40972
Page 1 sur 1

Auteur :  Ontario [ 25 Sep 2018 21:46 ]
Sujet du message :  Les taxis de la Marne

Je suppose que les "taxis de la Marne" ont joué un rôle assez modeste lors de la bataille de la Marne. Alors pourquoi une telle renommée ? Est-ce une opération de propagande ?

Auteur :  Léonard59 [ 25 Sep 2018 22:13 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Je pense qu'il serait bien de lire cette discussion qui vous apprendra peut-être des choses sur cette bataille : Miracle de la Marne

Auteur :  Barbetorte [ 25 Sep 2018 23:54 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Les Taxis de la Marne sont entrés tout naturellement dans la légende. Ce n'était pas, sur le moment du moins, de la propagande. Tous les ingrédients du buzz, comme on dit aujourd'hui, étaient réunis.

Tout d'abord, la situation était alarmante. Les Allemands étaient arrivés à une cinquantaine de km de Paris, le gouvernement était parti se réfugier à Bordeaux.

Ensuite, la mobilisation de 1 300 taxis et aussi de quelques autobus était tout à fait insolite : quel que fût le poids de cette opération logistique, plutôt anecdotique, dans l'ensemble de la bataille de la Marne, elle donnait matière à raconter et 1 300 chauffeurs de taxis réquisitionnés, c'étaient 1 300 personnes qui n'allaient pas manquer de narrer leur aventure à leur famille, leurs voisins et la répéter à satiété dans tous les cafés de Paris et de la banlieue. Ils étaient d'autant plus fiers de la raconter, les auditeurs d'autant plus admiratifs à l'entendre et les journalistes d'autant plus empressés à la relater que la bataille de la Marne avait été un succès. Aussi, coïncidant avec l'immense soulagement de la victoire, le fait divers sur-médiatisé du fait de son étrangeté devenait l'héroïque épopée qui avait sauvé la nation.

Il est aujourd'hui de bon de souligner que les taxis ne sont quasiment pour rien dans l'issue de la bataille de la Marne. Il est tout de même justifié de relever leur réquisition comme une prouesse logistique parfaitement exécutée. Elle a permis d'amener cinq mille hommes sur le terrain des opérations. Ce n'est pas beaucoup mais ce n'est pas rien. C'est en fait la remarquable efficacité de la mise en œuvre de l'ensemble des moyens logistiques, les chemins de fer en premier lieu, qu'il faudrait saluer et non seulement l'épisode des taxis de la Marne. Les chauffeurs de taxi étant des civils, tout comme les cheminots, leur concours symbolise la communion de toute la nation dans l'effort de guerre. Cela a favorisé l'éclosion de la légende et a pu être par la suite exploité par la propagande.

Auteur :  Pierma [ 26 Sep 2018 1:36 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Barbetorte a écrit :
Ensuite, la mobilisation de 1 300 taxis et aussi de quelques autobus était tout à fait insolite : quel que fût le poids de cette opération logistique, plutôt anecdotique, dans l'ensemble de la bataille de la Marne, elle donnait matière à raconter et 1 300 chauffeurs de taxis réquisitionnés, c'étaient 1 300 personnes qui n'allaient pas manquer de narrer leur aventure à leur famille, leurs voisins et la répéter à satiété dans tous les cafés de Paris et de la banlieue. Ils étaient d'autant plus fiers de la raconter, les auditeurs d'autant plus admiratifs à l'entendre et les journalistes d'autant plus empressés à la relater que la bataille de la Marne avait été un succès. Aussi, coïncidant avec l'immense soulagement de la victoire, le fait divers sur-médiatisé du fait de son étrangeté devenait l'héroïque épopée qui avait sauvé la nation.

Effectivement, ils sont entrés dans la légende car c'est tout ce que les Parisiens ont vu de la bataille - jamais la guerre jusqu'alors n'avait été si présente - et l'opération a été bien visible pour tous : des agents arrêtent les taxis, font descendre les passagers - pas d'exception, malgré les protestations - et les chauffeurs reçoivent l'ordre de se rendre au dépôt pour faire le plein, puis de rejoindre l'esplanade des Invalides.
- Comment est-ce qu'on marche ? A la course ou au forfait ?
- A la course. Dépêchez-vous !

La longue file quittant Paris (plusieurs à la suite, en réalité) a été observée par tous les riverains... et comme le dit Barbetorte les chauffeurs en ont porté le récit au niveau de l'épopée.

Cet épisode est très bien raconté par Georges Blond. Il note que les officiers du Service Automobile qui dirigeaient les taxis s'inquiétaient pour l'utilisation et la présence de ces civils en zone de guerre - à l'endroit où ils ont débarqué leurs soldats on entendait le canon relativement proche - une situation tout de même bien ennuyeuse au regard des lois de la guerre, "préoccupation qui nous parait touchante aujourd'hui."

Auteur :  bourbilly21 [ 26 Sep 2018 7:40 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Pierma a écrit :
tout ce que les Parisiens ont vu de la bataille - jamais la guerre jusqu'alors n'avait été si présente

Siège de 1870/71 mis à part je suppose...

Auteur :  Lord Foxhole [ 14 Oct 2018 16:16 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Et si ce qui frappait les Français de l'époque n'était pas tout simplement le fait de voir des troupes déplacées par des voitures automobiles ?
Après tout, en 1914, les voitures n'étaient pas encore si courantes que ça... Et qui pouvait se permettre de posséder un joujou aussi coûteux ?
Il serait d'ailleurs intéressant de voir exactement ce que possédait, en 1914, l'armée française. Dans la plupart des cas, les unités d'artillerie étaient encore hippomobiles.

Auteur :  Pierma [ 14 Oct 2018 17:51 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Lord Foxhole a écrit :
Il serait d'ailleurs intéressant de voir exactement ce que possédait, en 1914, l'armée française. Dans la plupart des cas, les unités d'artillerie étaient encore hippomobiles.

Il existait déjà un "service automobile" rattaché à l'Etat-major, mais équipé essentiellement de camions. Déjà très efficace, il remplira de grands services pendant la course à la mer. Par la suite, c'est ce service qui organisera la Voie Sacrée vers Verdun, avec un nombre de camions très important.

les unités d'artillerie tractée, voire portée, n'apparaîtront que progressivement, je ne saurais dire à partir de quelle date. Pétain constituera ainsi pour le printemps 1918 une grosse réserve d'artillerie mobile (3500 pièces, je crois) capable de se déplacer en tout point du front, et qui a été un des moyens de la défensive, d'abord, puis de la victoire.

En 1914 les automobiles n'étaient pas si rares, du moins à Paris. Elles avaient déjà remplacé les calèches dans les bonnes maisons. Et comme on l'a vu, les taxis étaient motorisés. Tout cela voisinait avec les carrioles ou les charrettes à cheval. (qui assuraient le gros des livraisons.)

Taxis hauts sur pattes, avec un moteur minuscule, et surtout des pneus pleins, donc un confort très relatif. (d'autant que, sauf erreur, les amortisseurs n'existaient pas encore. Et ressort à lames, comme sur les voitures à chevaux.)

Je pense que les Parisiens ont surtout été surpris par l'agitation autour des taxis. (Les agents qui font descendre les passagers, vous pouvez imaginer l'agitation et les discussions. "Réquisition militaire", voilà qui n'informait guère, et les suppositions devaient aller bon train.) Ensuite, le spectacle des soldats perchés et tassés sur les taxis a dû surprendre aussi.

Auteur :  Faget [ 14 Oct 2018 17:56 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Les liens de Google qui ont trait aux taxis de la Marne indiquent que ces derniers avaient chargé cinq fantassins avec leur Lebel et le havrescac ( le fameux As de carreau). J'ai vu plusieurs fois aux Invalides , au Musée de l'Armée, un taxi Renault qui avait été utilisé et je suis sceptique sur la possibilité de mettre cinq soldats plus le chauffeur.

Auteur :  Pierma [ 14 Oct 2018 20:42 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Faget a écrit :
Les liens de Google qui ont trait aux taxis de la Marne indiquent que ces derniers avaient chargé cinq fantassins avec leur Lebel et le havrescac ( le fameux As de carreau). J'ai vu plusieurs fois aux Invalides , au Musée de l'Armée, un taxi Renault qui avait été utilisé et je suis sceptique sur la possibilité de mettre cinq soldats plus le chauffeur.

Il y avait un peu de tout dans la colonne, y compris des autos civiles réquisitionnées. Il est possible que certains taxis ou voitures aient chargés 5 soldats, mais c'est une exception.

Le modèle de taxis le plus courant est celui qui figure sur les photos les plus connues, comme celle-ci, et à priori il ne chargeait que trois soldats. (le volume du sac et les fusils représentaient une charge conséquente.)

Image

Auteur :  Lord Foxhole [ 14 Oct 2018 22:10 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Rappelons tout de même qu'en matière de transport des troupes, le summum de la modernité dans les armées occidentales, au début du 20e siècle, c'est de constituer des unités d'infanterie cycliste !
:mrgreen:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Infanterie_cycliste

Image

Auteur :  jibe [ 16 Oct 2018 10:22 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

Ne pas méconnaître l'exploitation publicitaire et commerciale des images des taxis de la Marne dont profita la firme automobile Renault, de même qu'elle exploita largement celles de son char de combat. Et ceci non seulement en 14-18 mais pendant les décennies suivantes. Il était plus difficile à son concurrent Citroën de mettre en avant ses propres fabrications d'obus !

Auteur :  bourbilly21 [ 16 Oct 2018 11:37 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

jibe a écrit :
Ne pas méconnaître l'exploitation publicitaire et commerciale (...) Il était plus difficile à son concurrent Citroën de mettre en avant ses propres fabrications d'obus !


Oui, la notoriété publicitaire Citroën décolle dans les décennies suivantes avec les Croisières Noire et Jaune

Auteur :  Lord Foxhole [ 17 Oct 2018 16:43 ]
Sujet du message :  Re: Les taxis de la Marne

jibe a écrit :
Ne pas méconnaître l'exploitation publicitaire et commerciale des images des taxis de la Marne dont profita la firme automobile Renault, de même qu'elle exploita largement celles de son char de combat. Et ceci non seulement en 14-18 mais pendant les décennies suivantes.

Bon, là, je prend quand même la défense du char Renault FT, qui ne s'est pas limité à n'être qu'un " gadget publicitaire "... Ce tank était révolutionnaire, en cette époque où la tendance était aux mastodontes fabriqués par Schneider (plus de 13 tonnes) et Saint-Chamond (22 tonnes), gros et lourds.
Il était tellement petit qu'il ne nécessitait que deux hommes d'équipage, et pouvait se faufiler là où les dinosaures d'acier ne parvenaient pas à passer... Et surtout, nouveauté incomparable : il était doté d'une tourelle pivotante à 360° ; caractéristique que l'on retrouvera ensuite sur pratiquement tous les blindés du monde !
Parce qu'il faut bien le dire : le succès du Char Renault FT fut international... On en a vendu à plusieurs pays, il fut produit sous licence dans d'autres, et il fut même abondamment copié (entre autres, par les Russes et les Italiens).

Image

Page 1 sur 1 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/