A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Nov 2018 10:36

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 01 Nov 2018 17:54 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 46
[Je m'interroge sur l'opportunité d'écrire ce qui suit sur ce fil. Faut-il en ouvrir un plus spécifique ???]

Il y a une erreur d'interprétation fréquente que j'aimerais souligner. Raguse n'est pas le seul à formuler ceci :
Duc de Raguse a écrit :
Incompréhensions réciproques et rigidité excessive de l'administration française ont fait le terreau d'un parti autonomiste pendant l'Entre-deux-Guerres, favorable, en grande partie (malgré certaines scissions), aux nazis aux milieux des années 1930, avec la figure de Roos comme proue du mouvement, fusillé par les Français en février 1940.

En fait les incompréhensions et rigidités toutes jacobines ont provoqué une floraison de partis, au pluriel, qui n'avaient de commun que la tendance autonomiste ou régionaliste voire franchement germanophile, ce qui n'est pas exactement similaire. Ces partis se sont coalisés en 1924-1926 jusqu'à représenter à peu près tous les parlementaires d'Alsace, mais on trouvait les communistes de MOURER (KPO), les laïcs de DAHLET, les cléricaux suivant différentes inclinations, les germanophiles, ... bien avant l'invention du nazisme.
Ce qui relativise :
Duc de Raguse a écrit :
Cela dit, ces exaltés n'ont jamais représenté la majorité des Alsaciens dans les années 1930 (le souffle autonomiste était tombé après les luttes des années 1924-1926 et le retour de Poincaré aux affaires).

Je pourrais développer un peu, mais je crains le HS.
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 01 Nov 2018 18:09 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7363
Localisation : Provinces illyriennes
Juste rappel David, mais je n'avais pas souhaité donner le nom de tous les partis alsaciens de l'Entre-deux-Guerres qui pouvaient avoir des velléités "autonomistes" - encore qu'il faille bien définir ce terme, car en 1924-1926 c'est une alliance pour défendre, au-delà des sensibilités partisanes, les particularités locales attaquées par la politique du cabinet Herriot - pour ne pas trop faire dévier la discussion et ne pas entrer dans un développement trop ample.
Mais, on peut créer un sujet spécifique si vous voulez (partie Entre-deux-Guerres). :wink:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 01 Nov 2018 18:50 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 437
Barbetorte a écrit :
Non, l'expulsion d'un certain nombres de titulaires de cartes D n'a pas fait scandale pour la simple raison que l'épuration, difficile à comprendre aujourd'hui, était voulue par une majorité de la population alsacienne. Vous trouvez peu d'informations sur la toile. C'est peut-être tout simplement qu'il ne s'agit pas d'un fait majeur d'un point de vue historique.


Il y a eût une volonté, consciente ou pas, d’effacer des mémoires certains épisodes. Petit à petit, la recherche historique s'en empare à nouveau. Le problème c'est que l'absence des historiens sur ces champs a laissé libre-court à une certaine propagande qui a su occuper l'espace laissé libre. Est-ce un fait majeur ? C'est un fait sur lequel est en train de se reconstruire une certaine image de l'époque, et, malheureusement, elle sert actuellement sur le plan politique.

Voici la conclusion d'un article paru en 2009 dans les Dernières Nouvelles d'Alsace. Alors, non, ce n'est pas un jounral classé parmi les nostalgiques du nazisme, et celle qui a écrit ces quelques lignes est actuellement journaliste au journal "Le Point", elle trouvera peut-être grâce à vos yeux
Citer :
Un très vilain chapitre de l'histoire franco-allemande que personne ne songea à déterrer après la Seconde Guerre mondiale. En 1945, l'héritage allemand en Alsace, déjà tabou, devient l'héritage nazi.
Personne en Alsace n'ose émettre d'avis positif sur la période du Reichsland avant 1914. Adenauer et de Gaulle bâtissent la réconciliation franco-allemande ; le sort de ces Allemands expulsés d'Alsace est passé sous silence. Un point de détail dans les livres d'histoire. D'ailleurs, c'était il y a si longtemps...


L'article complet est lisible à l'adresse suivante : http://w3.dna.fr/dossiers/2009/11-novembre-1918-en-alsace/indesirables-en-alsace.php


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 01 Nov 2018 19:38 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 46
Pour répondre à Raguse :
Pas certain qu'un tel fil soit utile, mais, pour conclure, je préfère souligner l'importance des nuances au sein des différents autonomismes. Les réduire à K ROOS est dangereux d'autant que les financements d'outre Rhin sont antérieurs à l'arrivée des nazis au pouvoir. Je referme la parenthèse.
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 01 Nov 2018 19:44 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7363
Localisation : Provinces illyriennes
Effectivement, mais à aucun moment il n'a été question de faire de Roos la figure symbolique de l'autonomisme alsacien - c'est la récupération du personnage par la propagande nazie qui a laissé penser cela à certains.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 01 Nov 2018 22:00 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Mars 2015 19:10
Message(s) : 46
Exact ! Pour les nazis ROOS avait le bon profil de martyr, et il en devint l'arbre qui cache la forêt. En fait la diversité a continué à animer cette mouvance autonomiste jusqu'au bout. Mais ... j'allais en tomber dans le HS.
JD


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 01 Nov 2018 22:55 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1415
JARDIN DAVID a écrit :
Pour répondre à Raguse :
Pas certain qu'un tel fil soit utile, mais, pour conclure, je préfère souligner l'importance des nuances au sein des différents autonomismes. Les réduire à K ROOS est dangereux d'autant que les financements d'outre Rhin sont antérieurs à l'arrivée des nazis au pouvoir. Je referme la parenthèse.
JD
Nous sommes bien d'accord. La faction à laquelle appartenait Roos est restée marginale même au pires moments de la crise déclenchée par Herriot en 1924. F-G Dreyfus distingue séparatistes, autonomistes et régionalistes.

Les premiers, avec Roos ainsi que Ersnt passé en Allemagne dès 1918, veulent le retour de l'Alsace-Lorraine au sein du Reich (peut-on d'ailleurs encore employer le terme de Reich au temps de la république de Weimar?). Ils peu nombreux et, sauf erreur de ma part, il n'y a pas eu de parlementaire se réclamant de cette mouvance quoique celle-ci obtienne une large audience par le canal de la revue Zukunft. Peut également être rangée parmi les séparatistes une fraction communiste dissidente qui revendique pour les Alsaciens-Lorrains le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

Les deuxièmes, un peu plus nombreux que les premiers, rêvent d'un Etat Rhénan indépendant. En attendant, ils souhaitent une très large autonomie de l'Alsace-Lorraine qui aurait fait de la France un Etat fédéral, ce qui toutefois, dans la République une et indivisible, relève encore de l'utopie. Je ne crois pas qu'ils aient jamais été représentés au parlement.

Les troisièmes regroupent la grande majorité des Alsaciens. Ils veulent préserver les particularismes régionaux, essentiellement le statut scolaire (la loi Falloux alors encore en vigueur), le statut des cultes hérité du Premier Empire, qui perdure encore aujourd'hui, ainsi que le bilinguisme. Ils ont eu gain de cause en ce qui concerne les cultes. Je ne crois pas que le bilinguisme ait été officiellement accepté mais les administrations ont cependant fait preuve de pragmatisme. Je me souviens que, vers 1970 encore, certains formulaires étaient rédigés en deux langues.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 01 Nov 2018 23:05 
En ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4831
Localisation : Berry
Le terme de Reich est encore utilisé pendant la république de Weimar, et pas seulement par les nostalgiques de l'ancien régime. On le retrouve par exemple dans le terme de Reichswehr (force de défense du Reich) et celui de Reichsmarine, officiels pour désigner les forces armées allemandes à compter du 1er janvier 1921 jusqu'au 21 mai 1935.

CEN EdG

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 01 Nov 2018 23:27 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7363
Localisation : Provinces illyriennes
Oui, d'ailleurs la Constitution de Weimar de 1919 porte le titre de Die Verfassung des Deutschen Reichs.
Mais, il me semble qu'on s'éloigne fortement du sujet...

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 02 Nov 2018 13:26 
Hors-ligne
Fernand Braudel
Fernand Braudel
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4855
Localisation : Allemagne
Un autre exemple est la Deutsche Reichsbahn ( compagnie nationale des chemins de fer) crée par la république de Weimar en 1920. Les étrangers étaient amusés que le terme ait survécu à l'effondrement du III°Reich et fut utilisé très officiellement par la RDA jusqu'en 1991 !

_________________
" Je n'oublie pas le Colonel Arnaud Beltrame "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Novembre 1918 en Alsace
Message Publié : 02 Nov 2018 18:16 
Hors-ligne
Salluste
Salluste

Inscription : 13 Juin 2017 15:04
Message(s) : 232
Barbetorte a écrit :
A cela s'ajoute toute une série de mécontentements.

Sur ce sujet :
http://www.passion-histoire.net/viewtopic.php?f=45&t=5170
J'avais indiqué ce lien :
http://theses.enc.sorbonne.fr/2004/schmauch
Outre qu'il ouvre une lecture, la seconde partie m'a servi de tremplin pour des recherches concernant chaque point évoqué.
Le plan est aisé pour des recherches segmentées.
-


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 56 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB