A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Jan 2019 8:46

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 28 Déc 2018 21:20 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 346
Localisation : Isère
Bonsoir,

En relisant le manuel belin de Beaupré (1914-1945), dans ce passage concernant le débat historiographique sur les mutineries, l'auteur cite l'historien Leonard v Smith qui tente de replacer le phénomène dans le contexte plus large de l'histoire de la IIIème (s'appuyant sur travaux de Maurice Agulhon sur la politisation):
"Dans son étude sur la 5eme Division, l'historien américain constate ainsi que les soldats recourent aussi bien aux ressorts de la démocratie directe qu'à ceux de la démocratie parlementaire, affirmant à la fois haut et fort leurs revendications tout en demandant parallèlement aux officiers de troupes de 'faire part de leur calvaire à leurs représentants à la Chambre des députés' ". La même idée-celle de faire directement appel aux représentants civils et donc de court-circuiter la hiérarchie militaire est évoquée plus haut mais je ne retrouve pas le passage…

L'auteur évoque en passant ces pratiques intéressantes où le soldat rappelle qu'il est d'abord citoyen… mai sans donner d'exemple précis. J'en appelle donc à vos connaissance sur le sujet afin d'éclairer ma lanterne ;)


Merci !

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 29 Déc 2018 9:00 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1974
Je pense à Abel Ferry qui a écrit des Mémoires
Driant également
Parlementaires et Officiers au front, ils ont tenté d'alerter la Chambre directement sur tel ou tel problème

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 30 Déc 2018 13:32 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Mai 2015 14:12
Message(s) : 346
Localisation : Isère
Merci beaucoup pour ces deux exemples, d'autant que ces parlementaires ont payé de leur vie l'engagement au front.
Il y eut au total 235 députés sous les drapeaux.

_________________
Þat skal at minnum manna
meðan menn lifa


Cela restera dans la mémoire des hommes
tant qu'ils vivront (pierre de Runby, Upland)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Déc 2018 9:51 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Nov 2018 15:51
Message(s) : 3
Localisation : Nangis
Le sujet est étudié dans le Guerre & Histoire (Avril 2017 - n°36, p. 36-39) via l'interview de André Bach. Le sujet concerne les mutineries en 1917.

André Bach précise que les soldats français "se considèrent comme d'authentiques citoyens-soldats". Ils sont plus dans un mouvement de grève que de mutinerie. De plus, les sous-officiers, en majorité, sont "des produits de l'instruction publique" donc ils sont tous animés d'une même culture républicaine. L'armée française est ainsi l'armée de la République et, si je comprends bien, on oublie pas que le soldat est aussi un citoyen.

De plus, je me rappelle d'avoir lu quelque part que le soldat n'hésitait pas à écrire à son député. Un député n'hésitera pas à quitter le front pour aller faire remonter les problèmes. Cependant, je n'arrive pas à me rappeler où.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Jan 2019 15:14 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2254
Localisation : Paris
Champollion a écrit :
Il y eut au total 235 députés sous les drapeaux.

17 d'entre eux payèrent de leur vie cet engagement au service de la patrie, parmi lesquels :
- Pierre Goujon (tué le 25 août 1914) ;
- Edouard Nortier (tué le 29 octobre 1914) ;
- Frédéric Chevillon (tué le 21 février 1915) ;
- Georges Chaigne (tué le 5 avril 1915) ;
- Emile Driant (tué le 22 février 1916) ;
- André Thome (tué le 10 mars 1916) ;
- Josselin de Rohan (tué le 13 juillet 1916) ;
- Maurice Besnard (tué le 16 octobre 1916) ;
- Raoul Briquet (tué le 25 mars 1917) ;
- Albert Tailliandier (tué le 25 mars 1917) ;
- René Reille-Soult (tué le 20 juin 1917) ;
- Uriane Sorriaux (mort en captivité, en juillet 1918) ;
- Henri Ghesquière (mort en captivité, en septembre 1918), Abel Ferry et Gaston Dumesnil (fauchés par un obus pendant l'inspection d'un fusil mitrailleur dans l'Aisne), le premier sur le coup le 8 septembre, le second des suites de ses blessures le 15 septembre 1918 ;
- Henri Durre et Pierre Mélin (fauchés par un tir de mitrailleuse, le 28 octobre 1918, alors qu'ils venaient à la rencontrer des réfugiés de guerre dans le Nord libéré).

Le Sénat perdit également 4 de ses membres, dont le siège resta recouvert d'un drap noir jusqu'à l'élection suivante. Quant à la Chambre des députés, onze parlementaires y revinrent, blessés ou mutilés par les combats.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 02 Jan 2019 15:57 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 08 Juin 2009 10:56
Message(s) : 5753
Localisation : Limoges
Citer :
André Bach précise que les soldats français "se considèrent comme d'authentiques citoyens-soldats". Ils sont plus dans un mouvement de grève que de mutinerie.


C'est aussi ce que j'ai rencontré dans des lettres de combattants que j'ai utilisé pour faire un cours de Première.


Pièces jointes :
IMG_20190102_155655.jpg
IMG_20190102_155655.jpg [ 245.34 Kio | Consulté 159 fois ]

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.
Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB