A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 20 Mai 2019 13:26

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message Publié : 05 Mars 2019 10:32 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7982
bourbilly21 a écrit :
Sir Peter a écrit :
mon père et ses hommes étaient l'arrière garde.......parfois des isolés se joignaient à eux s'ils avaient encore une arme et des munitions......avant Rouen par exemple ce sont des" travailleurs" avec leurs lebel,des anciens de 14, ......Ils savent et veulent se battre et avec les hommes du 309 ils vont détruire quelques automitrailleuses.....

merci Sir Peter, il faut magnifier de tels actes quand tout f... le camp !

Oui, ça met du baume au coeur : il restait donc des gens solides, dans cette tempête ! %1

Plus tard De Gaulle aura cette formule : jadis, le pays dans ses profondeurs m'a fait confiance...

Hors c'est bien ce que cet épisode découvre, Sir Peter : "le pays dans ses profondeurs."

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Mars 2019 10:53 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 2042
Pierma a écrit :
Oui, ça met du baume au coeur : il restait donc des gens solides, dans cette tempête ! %1

pour paraphraser De Gaulle, il y en a qui ont consolé la France
lire Dominique LORMIER "comme des Lions, mai-juin 1940"
et souvenirs de lecture perso chez Loustaunau-Lacau en 1940 quand il se remémore qu'il reprend en main les soldats rencontrés désorganisés mais brûlant de reprendre le combat

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Mars 2019 12:24 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2969
Il y avait aussi malheureusement la contrepartie négative.....Le lendemain du malfaisant discours de Pétain :"C'est le coeur serré......" donc sans doute le 18 juin dans l'après midi le petit groupe des 47AC n'a pas encore franchi la Loire......quelques kilomètres avant d'y arriver mon père voit venir en sens contraire une colonne à pied qu'il prend pour des fantassins montant en renfort.......hélas,ce sont des gens de l'artillerie lourde......Commandant et capitaines en tête qui veulent leur intimer l'ordre d'abandonner leur matériel et de se joindre à eux pour aller à la rencontre des allemands et se rendre......"N'avez vous pas entendu le Maréchal, hier soir.....La guerre est finie ,on va se rendre et les Allemands nous relâcheront pour rentrer chez nous". Bien sûr le 309 avec ses Alsaciens,ses gens du Nord et ses Parigots refuse et continue la retraite....Un ou deux kilomètres plus loin ils voient tout le matériel totalement neuf et rutilant abandonné le long de la route,les caissons sont pleins d'obus,les culasses sont en place sur les 155...Vite il ne faut pas que l'ennemi s'en serve contre nous......... rapidement les culasses sont démontées....elles seront jetées au milieu de la Loire.......Mon père était révolté,des années après ,il m'a dit :"Si un seul officier supérieur avait pu me donner l'ordre de mettre en batterie nos deux FM et de tirer dans le tas ! ".......


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 05 Mars 2019 14:32 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 12 Nov 2018 15:51
Message(s) : 25
Localisation : Seine-et-Marne
Sir Peter a écrit :
Il y avait aussi malheureusement la contrepartie négative.....Le lendemain du malfaisant discours de Pétain :"C'est le coeur serré......" donc sans doute le 18 juin dans l'après midi le petit groupe des 47AC n'a pas encore franchi la Loire......quelques kilomètres avant d'y arriver mon père voit venir en sens contraire une colonne à pied qu'il prend pour des fantassins montant en renfort.......hélas,ce sont des gens de l'artillerie lourde......Commandant et capitaines en tête qui veulent leur intimer l'ordre d'abandonner leur matériel et de se joindre à eux pour aller à la rencontre des allemands et se rendre......"N'avez vous pas entendu le Maréchal, hier soir.....La guerre est finie ,on va se rendre et les Allemands nous relâcheront pour rentrer chez nous". Bien sûr le 309 avec ses Alsaciens,ses gens du Nord et ses Parigots refuse et continue la retraite....Un ou deux kilomètres plus loin ils voient tout le matériel totalement neuf et rutilant abandonné le long de la route,les caissons sont pleins d'obus,les culasses sont en place sur les 155...Vite il ne faut pas que l'ennemi s'en serve contre nous......... rapidement les culasses sont démontées....elles seront jetées au milieu de la Loire.......Mon père était révolté,des années après ,il m'a dit :"Si un seul officier supérieur avait pu me donner l'ordre de mettre en batterie nos deux FM et de tirer dans le tas ! ".......


Je le comprends. C'est une chose de se rendre mais se rendre sans qu'un officier ordonne de saboter le matériel 8-|


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 49 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB