Nous sommes actuellement le 17 Oct 2019 14:50

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: La déflation Laval
Message Publié : 07 Juil 2019 11:14 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2864
Ou ils ont acheté "étranger" c'est à dire allemand, j'ai encore dans les oreilles ce que me disait ma mère à propos de ses souvenirs de "marchés" de cette période
Tout le matériel de couture, de tricot : tout était devenu d'origine allemande, ou peut-être même tchèque parfois, sans défauts et bien meilleur marché....... Elle s'y connaissait, elle s'était lancée dans la mercerie vers 1918/19, avait créé son magasin et vivait indépendante jusqu'à son mariage en 1925....


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: La déflation Laval
Message Publié : 13 Juil 2019 23:17 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 27 Déc 2013 0:09
Message(s) : 1572
Nebuchadnezar a écrit :
Je n'arrive pas à déterminer si le but premier de Laval est de juguler le déficit du budget de l'Etat, autour de 5 % du PIB (estimé à 380 milliards de F, 1935 s'achévera en le ramenant à 2,5%), la dette atteignant 200% du PIB (d'après Wikipedia), ou si c'est de refaire partir l'économie en diminuant les coûts des exportations. Sur ce dernier point, je n'ai pas trouvé trace de baisse d'impôt, ni de baisse des salaires du privé (contrairement à ceux du public, qui sont sabrés). Bref, pas de discours sur les baisses de charge des entreprises.

Je ne vois pas le lien entre le rétablissement des finances de l'Etat et le retour de la croissance.
Le but principal de Laval, conseillé par des théoriciens adepte des théories classiques comme Jacques Rueff, était de ramener le budget à l’équilibre, comme on peut le lire dans cet article de la Revue du Trésor. Car la cause de la crise était vue dans le déficit - alors que celui-ci en était plutôt la conséquence - et l(on pensait que l’économie se rétablirait d’elle-même sous l’effet de la maîtrise des dépenses de l’État. Le remède s’est révélé pire que le mal. La baisse brutale des rémunérations des fonctionnaires, de l’ordre de 10 %, à quoi il faut ajouter une hausse des impôts, a eu pour effet une chute de la demande qui a entretenu la crise. Finalement, les recettes ont baissé davantage que les dépenses.

Bien que le franc eût été dévalué de 80% par Poincaré, en 1935 il était encore surévalué. Les produits français restaient non compétitifs malgré la déflation qui faisait baisser les prix.

Si la politique de déflation de Laval a finalement échoué, nombres de décisions visant à améliorer l'efficacité des administrations ont néanmoins été bénéfiques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB