Nous sommes actuellement le 13 Août 2020 18:54

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 232 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 7:59 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 08 Mai 2020 12:38
Message(s) : 344
Localisation : En Mayenne
Ce n'était pas un homme politique.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 8:14 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 1162
Cela ne pourrait-il être Jules Jeanneney car il a été à la président du Sénat en 1940 , me semble t-il (mais depuis quand ?) Je ne suis même pas sûr qu'il ait été enseignant (je ne vérifierais que quand vous aurez répondu)...

Oups ce n'était ps un homme politique... donc pas Jules Jeanneney :oops:

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 9:25 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 08 Mai 2020 12:38
Message(s) : 344
Localisation : En Mayenne
Vous avez corrigé de vous-même : ce n'est pas Jules Jeanneney, qui n'est d'ailleurs pas né à Laval.

Est-il nécessaire de préciser que, l'énigme venant de moi, tous les outils disponibles sont licites. Le propre du chercheur est de ne négliger aucune source d'information ; à charge pour lui de vérifier, recouper, évaluer, etc.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 9:46 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 494
Localisation : Andalousie
b sonneck a écrit :
Enseignant (il avait échoué à Normale Sup' mais avait réussi l'agrégation) et fils lui-même d'enseignants, écrivain, journaliste, grand voyageur, ce Mayennais né à Laval en 1866 fut élu en 1940 à un poste qu'il n'occupa pas assez longtemps pour que cela soit dommageable.


André Bellesort ?

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 11:18 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 08 Mai 2020 12:38
Message(s) : 344
Localisation : En Mayenne
C'est bien André Bellessort (patronyme parfois écrit, mais à tort, Bellesort).

Elu à l'Académie française en 1935, au fauteuil 36, il en est devenu le secrétaire perpétuel, élu en 1940, poste qu'il a occupé jusqu'à son décès en 1942. Sur le site de l'Académie on peut lire, à la fin de la notice qui lui est consacrée, que ce poste, " il ne l'a pas occupé assez longtemps pour que son comportement ouvertement collaborationniste soit dommageable à l'institution "...

Agrégé de lettres en 1889, il a occupé divers postes d'enseignant, de 1889 à 1926, en province, puis à Paris à partir de 1898 (Janson-de-Sailly, puis Louis-le-Grand). Il a également été journaliste : secrétaire général de la Revue des Deux-Mondes, chroniqueur au Journal des débats (rubrique théâtre), correspondant au Temps. Grand voyageur, il a séjourné en Amérique latine, aux Etats-Unis, au Japon, à ceylan, aux Philippines ; en Suède également (sa traduction de La Légende de Gösta Berling, de Selma Lagerlöf, a été rééditée en 2001).
Dans la nécrologie publiée dans le Bulletin de l'association des anciens élèves du lycée de Laval, on peut lire, entre autres, que c'était un conférencier hors pair : « Il arrivait des coulisses, la tête enfouie dans ses puissantes épaules, comme un lutteur pénétrant sur le ring. L’aspect délicieusement bourru, il répondait d’un regard fixe et étonné de myope aux applaudissements qui le saluaient toujours. L’installation était brève. Il appuyait des deux mains sur son lorgnon, penché sur ses notes il réfléchissait un instant, puis brusquement il posait ce lorgnon et regardait son public, directement, intensément, comme à l’arrêt, pour le saisir et le subjuguer. Ses gros sourcils en touffe donnaient à son regard je ne sais quelle profondeur, je ne sais quel charme aussi, auquel il était difficile de résister. Il commençait. La voix puissante, d’une netteté parfaite, parfois éclatante, n’était jamais neutre, car il ne savait pas parler froidement d’un sujet ; il y entrait d’un coup, et la vie avec lui ; elle se répandait autour de lui, animant ses personnages, ces ombres lointaines qui peu à peu émergeaient du brouillard du passé pour venir se grouper autour de sa table, sur la scène, à deux pas des auditeurs. Ce n’était plus une conférence, mais un roman parlé, du théâtre, au point que que le public attendait les entrées en scène, comme à la comédie, épiait les moindres jeux de physionomie. La voix s’assouplissait au gré des sentiments exprimés, elle devenait caressante, chantante, musicale, c’était la voix d’un poète, du poète de Mythes et poèmes, que l’on goûtait »

Elviktor, c'est à vous !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 12:41 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7020
Tiens, je note ce roman de Selma Lagerlöf, à qui je voue une sorte de culte : ma maîtresse de CP, une instit géniale - elle a fait de moi un lecteur compulsif... - nous lisait 20 mn par jour "Le fabuleux voyage de Nils Holgerson à travers la Suède." On adorait ça !

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 17:14 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 494
Localisation : Andalousie
b sonneck a écrit :
Elviktor, c'est à vous !


Merci b sonneck,
alors je vous propose la devinette suivante (j'espère pas trop "tarabiscotée" ?) :
C'est très précisément le 5 décembre 1934 que je me lierai avec celui qui, ensuite, quelque peu ironiquement pendant un temps sera surnommé "colonel motors", et dont je serais plus tard un des compagnons. C'est toutefois à Londres que j'entreprendrais une autre liaison avec Nancy qui elle-même me surnomera "Le Colonel" à son tour

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 18:11 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 7020
Le colonel Motor, c'est De Gaulle au commandement (à partir de 37, à Metz, où commandait Giraud) d'un régiment - je crois que c'est un régiment - de chars.
1934 ça me parait un peu tôt pour sa croisade pour les chars, mais ça doit pourtant être une rencontre à cette occasion ?

Je pense à Gaston Palewski, secrétaire ou "adjoint" de Blum, que De Gaulle a rencontrés ensemble. (Palewski, raconte Lacouture, s'est demandé ce que pèseraient les politiques de l'époque face à un tel homme, mais ne s'est pas arrêté sur cette idée fugitive : De Gaulle était tout entier dans sa campagne en faveur de l'armée blindée.)
Mais la rencontre ne fut pas perdue, puisque Palewski, plus tard, gagna Londres.
(Compagnon... devint-il Compagnon de la Libération ? Je l'ignore.)

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 19:55 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 08 Mai 2020 12:38
Message(s) : 344
Localisation : En Mayenne
@ Pierma : Gaston Palewski figure bien dans la liste intégrale des 1038 Compagnons de la Libération.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 24 Juil 2020 22:32 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2014 12:27
Message(s) : 494
Localisation : Andalousie
Pierma a écrit :
Le colonel Motor, c'est De Gaulle au commandement (à partir de 37, à Metz, où commandait Giraud) d'un régiment - je crois que c'est un régiment - de chars.
1934 ça me parait un peu tôt pour sa croisade pour les chars, mais ça doit pourtant être une rencontre à cette occasion ?
Je pense à Gaston Palewski, secrétaire ou "adjoint" de Blum, que De Gaulle a rencontrés ensemble. (Palewski, raconte Lacouture, s'est demandé ce que pèseraient les politiques de l'époque face à un tel homme, mais ne s'est pas arrêté sur cette idée fugitive : De Gaulle était tout entier dans sa campagne en faveur de l'armée blindée.)
Mais la rencontre ne fut pas perdue, puisque Palewski, plus tard, gagna Londres.
(Compagnon... devint-il Compagnon de la Libération ? Je l'ignore.)

Bingo et Bravo Pierma ! il s'agit bien de Gaston Palewski.
En décembre 34 Paul Reynaud (alors député de Paris) a été très intéressé et séduit par la lecture et les thèses développées dans son récent ouvrage "Vers l'armée de métier" du colonel De Gaulle. Via une connaissance commune aux deux hommes, l'avocat Jean Auburtin qui lui avait fait parvenir un exemplaire dédicacé de l'auteur, il invite ce dernier à son domicile parisien le 5 décembre 1934 pour en faire sa connaissance, tout en conviant également à cette rencontre un de ses récents collaborateurs en matière d'armée Gaston Palewski (anciennement collaborateur du maréchal Lyautey). Gaston Palewski raconte dans ses "Mémoires d'action" l'impression qu'il eut du colonel : "Il montrait dans le choix de ses formules et dans la sobriété de son discours, où il n'y avait jamais un mot inutile, l'originalité d'une pensée et la grande étoffe qui était la sienne. c'est au bout de quelques minutes que je me rendis compte de son évidente supériorité."
Gaston Pawleski, personnage éminemment sociable et très mondain sera celui qui mettra "le pied à l'étrier" au colonel dans le réseaux politiques et d'amitiés de Paul Reynaud et se montrera à partir de ce moment comme un de ses plus fervents soutiens et le premier de ses auxiliaires. C'est en tant qu'aviateur qu'il rejoint Londres et le général en août 1940. Son excellente connaissance de la civilisation et de la langue anglaises de même que les multiples réseaux dont il disposait en Grande Bretagne ont été de véritables atouts pour De Gaulle qui le chargera de missions de confiance, notamment auprès du général Spears, officier de liaison de Winston Churchill. Talentueux négociateur, il s'est rapidement rendu indispensable et a été nommé directeur de son cabinet par De Gaulle. Il était, en outre, homme de culture, grand amateur de mondanités et adepte de la vie de château. C'est ainsi qu'en 1942 il rencontre Nancy Mitford, écrivaine très appréciée outre-Manche, dont il deviendra l'amant et le compagnon durant les vingt-cinq années suivantes.

_________________
“Etudie, non pour savoir plus, mais pour savoir mieux. ”
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 25 Juil 2020 6:08 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 1162
Citer :
notamment auprès du général Spears


Au début cela se passait d'ailleurs surement bien, mais ensuite Spears ne pouvait plus voir en peinture ou entendre parler de de Gaulle ...(cf Kersaudy)

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 25 Juil 2020 9:51 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 08 Mai 2020 12:38
Message(s) : 344
Localisation : En Mayenne
Je me souviens d'une émission à la télé - je ne sais plus laquelle, mais c'était bien après la mort du Général -, où Spears, présent sur le plateau, disait tout le mal qu'il en pensait.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 03 Août 2020 5:26 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 1162
Pierma si cela ne vous ennuie pas, je propose une énigme le temps que vous en trouviez une de votre côté...


Je me suis approché de H89 pour le quitter avant qu'il ne soit trop tard. J'avais l'espoir de l'influencer, mais en vain. Je l'ai accompagné ce fameux jour à la brasserie. J'ai fini par l'irriter quelques années plus tard et je me suis enfui loin de l'Europe. On peut résumer ma vie ainsi : «De la maison blanche à la maison brune». Qui suis-je ?

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.
Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 03 Août 2020 8:10 
Hors-ligne
Fustel de Coulanges
Fustel de Coulanges

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 3508
Localisation : Versailles
Oulligator a écrit :
Pierma si cela ne vous ennuie pas, je propose une énigme le temps que vous en trouviez une de votre côté...


Je me suis approché de H89 pour le quitter avant qu'il ne soit trop tard. J'avais l'espoir de l'influencer, mais en vain. Je l'ai accompagné ce fameux jour à la brasserie. J'ai fini par l'irriter quelques années plus tard et je me suis enfui loin de l'Europe. On peut résumer ma vie ainsi : «De la maison blanche à la maison brune». Qui suis-je ?


H89 : serait-ce Hitler (né en 1889) ?
La brasserie : la tentative de putsch de 1923 ?
La maison blanche : s'agit il de la présidence des Etats Unis ou d'autre chose ?
La maison brune : le parti national-socialiste, j'imagine ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Quiz entre deux guerres
Message Publié : 03 Août 2020 8:11 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 896
ça me dit quelque chose... Un proche de Hitler qui est parti aux Etats-Unis et a fini la guerre conseiller de Roosevelt, dans le genre "si je me mets dans la tête de Hitler, que ferais-je?"

Sans doute quelqu’un de l'aristocratie ou de la très haute bourgeoisie, car dans mon souvenir Hitler se flattait de snobisme quand il était reçu chez lui à Munich.

Qui donne des anecdotes sidérantes, comme une fois où Hitler affirme que l'appartement de cette personne a été auparavant habité par des Juifs, et qu'il craint d'y retrouver des esprits mauvais.

Parti suffisamment tôt d'Allemagne pour ne jamais avoir à être questionné sur ses accointances idéologiques -plutôt réelles- avec le NSDAP.

Suis-je dans la bonne direction? Sachant que de toutes façons c'est flou, et que j'aurai du mal à retrouver le nom du personnage.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 232 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB