A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Nov 2018 21:32

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4
Auteur Message
Message Publié : 17 Déc 2016 13:55 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 21 Sep 2010 13:45
Message(s) : 90
Bonjour, je me permets de proposer un ouvrage paru très récemment sur le Front populaire chez une maison d'édition locale, Les Ardents éditeurs, qui possède un catalogue très intéressant.
C'est un ouvrage sur le Front populaire en Limousin, réalisé par l'association Mémoire ouvrière en Limousin, qui voulait étudier cet évènement de manière locale. L'association, dont j'avoue faire partie (et j'avoue aussi être un humble et petit contributeur de ce livre), voulait que l'ouvrage puisse s'adresser à tous les lectorats, tout en gardant une approche scientifique (Philippe Grandcoing a réalisé un article sur le chômage avec des sources inédites). L'association a tenté d'aborder le phénomène du FP avec beaucoup d'entrées : les grèves, les élections dans une région très marquée à gauche, la presse, les loisirs, les femmes... et nous avons essayé de mettre en avant les conséquences de la guerre d'Espagne en Limousin (les brigades, les réfugiés).
Je crois que l'approche est assez nouvelle et intéressante...

Mémoire ouvrière en Limousin, 1936, le Front populaire en Limousin, Limoges, Les ardents éditeurs, déc. 2016


Pièces jointes :
36.jpeg
36.jpeg [ 156.22 Kio | Consulté 1857 fois ]
Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Avr 2017 14:18 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2780
Localisation : Versailles
j'ai lu avec un grand intérêt :

"Notre espion chez Hitler" de Paul Paillole

"Pendant dix ans, un Allemand dont le frère occupait les plus hautes fonctions dans l'armée du IIIe Reich a livré à la France, et à travers elle à la Pologne et aux Alliés, les informations les plus secrètes sur le réarmement de l'Allemagne, la réoccupation de la Rhénanie et les plans de conquête de l'Europe. Mais il a surtout fourni de précieux renseignements techniques sur la mystérieuse machine à chiffrer des Allemands Enigma. Son nom : Hans-Thilo Schmidt, nom de code H.E.

Ce fils dévoyé d'une grande famille berlinoise était assurément l'une des plus belles prises du renseignement français face aux menées d'Hitler. Pourtant, jusqu'en août 1939, le gouvernement et le haut commandement n'ont tenu aucun compte de ses informations. Et cet espion, qui permit aux Alliés de gagner la «guerre du chiffre», connut une fin tragique. Comment et pourquoi un tel gâchis et une telle réussite ont-ils été possibles ? Placé au coeur de cette affaire d'espionnage militaire, Paul Paillole nous livre ici les faits. Son témoignage, appuyé par une enquête auprès des acteurs clés, reste une contribution majeure à l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et des services secrets français.

Ancien chef du contre-espionnage français, le colonel Paul Paillole est le fondateur de l'Association des anciens des services spéciaux de la défense nationale. Il est également l'auteur de Services Spéciaux, 1935-1945 (Robert Laffont, 1975) et a, par ses ouvrages, contribué à l'essor de la recherche sur le renseignement en France. "


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Sep 2018 1:04 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 946
Je viens de consulter le site qui recense les ouvrages de la collection Points Histoire (Ici) et dans les nouveautés j'ai trouvé un ouvrage qui intéresse ce sous forum de l'Entre-deux-guerres :

:arrow: Jean-Michel GUIEU, Gagner la paix, Seuil Points Histoire, janvier 2018

Citer :
Jean-Michel Guieu est maître de conférences en histoire. Ses travaux portent sur l’histoire de la paix au début du XXe siècle. Il a publié Le Rameau et le Glaive (Presses de Sciences-Po, 2008).



Image


Citer :
Le 11 novembre 1918, Clemenceau prévient : « Nous avons gagné la guerre, mais maintenant il va falloir gagner la paix, et ce sera peut-être plus difficile. » L’espoir d’une nouvelle ère de paix, qui avait agi comme l’un des principaux ressorts de l’acceptation de la lutte, était-il parfaitement illusoire, comme le montre l’évolution tragique des années 1930 ?
La décennie qui suit la Grande Guerre mérite pourtant d’être considérée pour elle-même, en s’affranchissant de tout regard rétrospectif. Loin d’être une sorte d’« entre-deux », les années 1920 possèdent leur propre cohérence, qu’illustre une floraison d’idées et d’expériences inédites dans tous les domaines de la pensée et de l’action. Une France nouvelle est bel et bien en train de s’inventer, même si ce n’est pas toujours sans angoisse.

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Sep 2018 15:01 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2776
Dans son livre "Grandeurs et misères d'une victoire" paru chez Plon en1930 et dont j'ai acheté un exemplaire de l'édition originale ce matin,Georges Clemenceau exprime sans détours sa pensée :vu la mentalité et les agissements allemands dont il donne des exemples depuis 1919,il estime fort probable qu'une nouvelle guerre entre l'Allemagne et la France surgisse. En effet les coalisés montrent au grand jour leurs inconséquences.En termes à peine voilés il dit que finalement les politiciens US ne sont que des profiteurs de guerre,contrairement au personnage de Wilson.Les Français noyés dans le verbiage : incapables d'agir.............Bref ce livre était un cri d'alarme,un signal de détresse.....et Hitler n'avait pas encore gravi la première marche du pouvoir.......Le désastre était patent


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Sep 2018 15:35 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 946
Si je ne m'abuse Maurice Beaumont avait écrit un ouvrage dont le titre «La Faillite de la Paix» exprimait bien qu'on avait gagné la guerre (la grande) mais qu'on avait "perdu" la paix...

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 50 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB