A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 18 Oct 2017 6:41

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Les combats de la guerre du Rif
Message Publié : 12 Avr 2008 15:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Sep 2007 12:09
Message(s) : 509
Localisation : Klow / Nouillorc
A l'exception de la bataille d'Anoual, on connait peu les détails des combats de la guerre du Rif qui opposa les marocains d'une part et les français et les espagnols d'autre part.
En sauriez-vous plus sur cette question ?

_________________
"Les gosses n'apprennent plus rien à l'école; en histoire-géo par exemple, ils doivent se débrouiller comme ils peuvent. Bientôt, un gamin nous dira par déduction que l'an 1111 correspond à l'invasion des Huns....."

Compte rendu de réunion d'une communauté d'agglomération


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 12 Avr 2008 16:21 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4449
Localisation : Allemagne
C'est une question qui m'intéresse à nouveau (j'avais déjà cherché, dans le temps, dans ma B.U.) car je fais une association d'idée ( approximative) avec le conflit d'Afghanistan actuel. Je vais voir ce que j'ai pour lancer la discussion.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Avr 2008 11:11 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4449
Localisation : Allemagne
Finalement, en tappant sur Google " Guerre du Rif " vous en trouverez plus que tout ce que je pourrais vous apprendre.
Quelques ajouts peut-être sur les gestes héroïques du Sous -Lieutenant Pol Lapeyre ou du Sergent Bernès-Cambot. Il y a aussi à s'intéresser au fait que les Espagnols en ont profité pour créer leur Légion étrangère et ont acheté à l'Allemagne des stocks de gaz asphixiants qu'ils ont utilisés.
Quant au pays ça me fait penser à l'Afghanistan: montagnes pelées, tribus fanatiques ou motivées, suivant comment on l'envisage.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Avr 2008 10:04 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 07 Avr 2008 11:53
Message(s) : 128
Faget a écrit :
Quelques ajouts peut-être sur les gestes héroïques du Sous -Lieutenant Pol Lapeyre ou du Sergent Bernès-Cambot.


Si gestes héroïques il y a eu lors ce conflit, il est surement à ranger du côté de colonisés qui se battaient avec les maigres moyens matériels dont ils disposaient ; face à une coalition franco-espagnole disposant du meilleur équipement militaire possible (aviations, artillerie lourdes, gaz !!!) et dont les effectifs atteignirent vite des centaines de milliers de soldats, les Rifains n'avaient à opposer que leur courage et leur foi dans la justesse de leur combat contre le colonialisme et donc le racisme.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Avr 2008 11:41 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4449
Localisation : Allemagne
Maharbal en vieillissant vous vous apercevrez que le courage n'a pas de patrie. Le sous lieutenant Pol Lapeyre, c'est après 61 jours de siège avec ses tirailleurs sénégalais qu'il décide de faire sauter son poste de Beni Derkoul quand les Rifains allaient le submerger. Il avait un stock d'explosifs mis en place pour effectuer les travaux de piste, car ce sont les colonialistes qui savaient faire les routes. Le sergent Bernès-Cambot avec ses tirailleurs qui se sont fait tuer jusqu'au dernier dans le poste de Bibane. Je ne prend pas position et je reconnais le courage des Riffains.
Je suis en train de mettre la dernière main à un post rappelant les grandes lignes de l'affaire du Rif.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2008 17:56 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4449
Localisation : Allemagne
Je fournis une chronologie sommaire et commentée pour mieux comprendre cette guerre du Rif quelque peu oublée.
C'est à la suite d'un accord franco-espagnol du 27 novembre 1912 qu'est divisé le Maroc en deux zones, dont l'une , celle du nord revient à l'Espagne. Cette dernière a les pires difficultés pour essayer d'étendre son autorité sur les tribus rifaines jamais soumises qui utilisant un terrain difficile, sans voies de communication et font preuve de patriotisme authentique pour défendre leurs terres. Pour créer une troupe de choc, l'espagne crée le 28 janvier 1920, le Tercio de extranjeros , qui deviendra bientôt la Légion étrangère espagnole. En attendant sa mise sur pied le général Silvestre décide de faire une expédition contre les tribus. Ses troupes connaissent une cuisante défaite à Anoual le 21 juillet 1921 . C'est resté dans l'histoire comme le désastre d'Anoual. Les chiffres varient mais on estime qu'il y a eu 18.000 hors de combats ( tués, blessés et disparus). Le butin pris par le Rifains est immense : des milliers de fusils, des mitrailleuse et des canons, le tout avec des munitions. Le chef rifain Abd-el-Krim (AEK par la suite) crée la République du Rif avec Ajdir comme capitale. Les Espagnols se replient dans quelques villes : Tetouan et deux villes de la cote méditerranéenne Ceuta et Melilla. Cette question du Maroc provoque un ressentiment en Espagne et en septembre 1923, le général Primo de Rivera instaure un gouvernement autoritaire. Il en est président du directoire et Haut-Commissaire pour le Maroc.Il envisage de négocier avec AEK. Cette situation au nord de la zone française inquière le maréchal Lyautey qui est Résident général au Maroc. AEK dont le charisme est immense dans les tribus du Rif envisage de passer dans la zone française avec dans un premier temps la prise de Fès et de Taza. Le 13 avril 1925 les premiers postes vers la frontière des deux zones sont isolés par les tribus entrées en dissidence et subissent les premières attaques. Les pertes françaises sont lourdes. Lyautey réclame des renforts et l'emploi des gaz de combat. Cette requête est refusée par Painlevé , Président du conseil.Les Rifains dépassent l'Oued Ouergha de 30 kms. En juin 1925, Painlevé vient au Maroc en avion. Le 13 juillet 1925 il appelle le maréchal Pétain (qui a 68 ans) pour prendre le commandement militaire. des renforts sont acheminés d'Afrique du nord et des troupes d'occupation en Rhénanie. Compte tenu de la difficulté du terrain , il est procédé à l'achat ou à la réquisition de 3 000 mulets. Avant l'arrivée des renforts les Français alignaient 50 000 hommes et les Rifains pouvaient mobiliser 100 000 fusils et 200 canons (pris aux Espagnols). Le 28 juillet 1925, entrevue Pétain - Primo de Rivera. La possibilité d'un débarquement à Alhucemas ( entre Ceuta et Melilla ) est envisagé.
Le 7 septembre 1925, le débarquement a lieu bénéficiant de l'appui de l'artillerie de la flotte française. 7 000 hommes sont mis à terre composés de légionnaires et de regulares( infanterie indigène ).La campagne est très difficile. Les Espagnols utilisent les gaz, par bombardement aérien , achetés d'abord à l'Allemagne puis fabriqués en Espagne. Le 25 septembre 1925, les français déclenchent une offensive vers le nord de leur zone. Ajdir, la capitale d'AEK, pourtant près d'Alhucemas n'est prise que le
2 octobre 1925, par suite de la résistance héroïque des Rifains. AEK envisage de négocier. En fin politique, il essaie de diviser l'union franco-espagnole. Suite aux atermoiements, les combats reprennent le 7 mai 1926 Le 23 mai l'offensive sur Targuist entraine la reddition d'AEK.

Cette campagne m'amène à livrer quelques réflexions en vrac :

¤¤ Les interventions extérieures. Il y a eu des déserteurs de la Légion étrangère française, dont le plus connu est le sergent Joseph Klems, d'origine allemande qui devint un des conseillers d'AEK sous le nom d'El Hadj.
La position de la Grande Bretagne est assez ambigüe, avec la présence d'un certain Gordon Conning. D'un point de vue géopolitique , une République du Rif ,sur laquelle ils auraient de l'influence, bouclerait l'entrée occidentale de la méditerranée, plus la présence de mines de fer.
L'attitude d'un industiel espagnol du Pays basque, M. Etchevarieta incitant à donner satisfaction à AEK, car il est intéressé par une exploitation des mines dans un pays sans problèmes.

¤¤ La personnalité d'AEK : charisme,intelligence politique. Sa personnalité fait penser à d'autres personnalités musulmanes qui ont un parcours un peu semblable. Abd-el-Kader , l'Algérien qui fera sa reddition en 1847 et l'Iman Shamil en Tchétchénie qui fera sa reddition aux russes en 1859. Tous les trois mourront en exil.

¤¤ La qualité des guerriers de ces tribus : endurants, frugaux, tireurs remarquables , sachant s'adapter au maniement des armes modernes et d'une abnégation totale.

¤¤ Réflexions d'ordre militaire.
Ces assauts qui submergeaient les postes au prix de pertes énormes font penser aux assauts banzaï des guerres d'Indochine et de Corée.
Le tournant de la guerre est le débarqement d'Alhucemas sur les arrières qui fait penser au débarquement d'Inchon le 15 septembre 1950 en Corée.

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Oct 2008 13:54 
Hors-ligne
Marc Bloch
Marc Bloch
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Août 2006 6:30
Message(s) : 4449
Localisation : Allemagne
Un livre sur cette question (je ne l'ai pas encore lu) a paru récemment :

http://www.decitre.fr/livres/La-guerre- ... 2847342536

_________________
"La faculté de prévoir appartient à celui qui se souvient." ( Léon Bérard)
" Jeune homme, la France se meurt, ne troublez pas son agonie..." ( Renan à Déroulède )


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 13 Nov 2008 17:50 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 26 Août 2008 11:15
Message(s) : 26
J'ai lu le livre conseillé au-dessus et je le conseille vivement. On apprend bcp sur cette guerre et sur Abdelkrim, Lyautey...

_________________
La vraie noblesse n'est pas d'être supérieur à quelqu'un d'autre, mais d'être supérieur à son petit moi, l'ego.- Proverbe indien


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Fév 2009 3:31 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2572
Je sais que Lyautey était très inquiet d'une éventuelle destabilisation du protectorat français en rasion du conflit... Je crois aussi que des divers courants intellectuels plus ou moins liés au PCF (les surréalistes par exemple) ont vigoureusement pris parti pour AEK .. mais j'ignore tout de la façon dont cette guerre a été vue en Algérie et en Tunisie : anxiété chez les militaires et les pieds-noirs ? réactions chez les musulmans ?

D'autre part je pense qu'on a envoyé sans problème des tirailleurs algériens (et marocains?) au combat contre les républicains du Rif : cela a-t-il posé des problèmes... Y a-t-il eu des mutineries par exemple (je ne crois pas)? ou des tentatives (peut-être) ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Jan 2011 19:21 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Août 2009 11:18
Message(s) : 303
Localisation : A droite de la courbe
Je ne peux répondre aux questions d'Aigle mais j'en aurais une autre; quel est le bilan humain de la guerre du Rif de 1921 à 1926 ?
Combien les marocains, les français, les espagnols ont perdu d'hommes ?

Je n'ai rien trouvé sur wikipedia ou sur onwar.com.
:((

_________________
Dans ces meubles laqués, rideaux et dais moroses,
Danse, aime, bleu laquais, ris d'oser des mots roses.

Charles Cros


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2011 19:41 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 26 Déc 2004 20:46
Message(s) : 1483
Localisation : France
Azur a écrit :
Je ne peux répondre aux questions d'Aigle mais j'en aurais une autre; quel est le bilan humain de la guerre du Rif de 1921 à 1926 ?
Combien les marocains, les français, les espagnols ont perdu d'hommes ?

Je n'ai rien trouvé sur wikipedia ou sur onwar.com.
:((

http://en.wikipedia.org/wiki/Rif_War_(1920%E2%80%931926)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 31 Jan 2011 21:09 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 19 Août 2009 11:18
Message(s) : 303
Localisation : A droite de la courbe
Merci beaucoup

Ainsi les français ont eut 12 000 morts durant cette guerre.
La saignée de la première guerre mondiale n'avait pas donc dégoûté les gens de la guerre. >:) >:)

_________________
Dans ces meubles laqués, rideaux et dais moroses,
Danse, aime, bleu laquais, ris d'oser des mots roses.

Charles Cros


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Mai 2011 8:43 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 16 Sep 2010 12:28
Message(s) : 552
Localisation : 3 planete du sisteme solaire
Il ne faudrait pas Maharbal, oublier les gestes heroiques des rifains a savoir:

Les assassinats en masse des soldats prisonniers, étant ceux-ci éventres, émascules vifs, les yeux arraches, leurs biens voles, les attaquants une fois les poches remplies, se retireront des combats, laissant un vide que sera remplit par de nouveaux postulants au pillage.

Les photos lors de la reprise d Igueriben ou du mont Arruit par les espagnols, nous montrent des cadavres par centaines tortures, dépouilles, nus.
Le non-respect de la parole donnée aux soldats qui se rendent, est un fait héroïque ?
Comment qualifier les faits des femmes et enfants, tuant les soldats blesses a coups de bâtons et pierres pour dévalisé leur cadavre ? Héroïque et le mot qui convient au fait que des villageois brulent vifs des blesses les ayant prealablement asperger d huile , et accourent les voir mourrir comme un spectacle ?

Des colonnes en retraite, tous ceux qui tombent blesses, ou entant blesses se séparent, ou leur véhicule tombant en panne, sont assassinés, tortures en vie, et dépouillés.
Héroïque fut le fait de faire payer au prisonniers pour sauver la vie, ceux qui n’avaient pas d’argent étaient tortures avant d’être assassinés.

Il ne faut pas confondre une lutte patriotique avec une lutte qui finit en pillage, n’est-ce pas ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 10 Mai 2011 21:23 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 23 Juin 2009 21:31
Message(s) : 92
Localisation : Vendée
Il faut également savoir que les soldats du contingent furent envoyés au Maroc pendant la guerre du Rif, l'un de mes grands'pères a passé un an de son service militaire au 166e R.I. en occupation de la Ruhr, de juin 1920 à juillet 1921 et six mois au Maroc au sein du 1er Régiment de Zouaves de juillet 1921 à janvier 1922.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 11 Mai 2011 11:56 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 13 Fév 2010 8:36
Message(s) : 129
Azur a écrit :
Merci beaucoup

Ainsi les français ont eut 12 000 morts durant cette guerre.
La saignée de la première guerre mondiale n'avait pas donc dégoûté les gens de la guerre. >:) >:)


L'intérêt de la Légion étrangère se révéla pendant cette guerre, car le fait qu'ils soient justement étrangers fit que leur perte était plus "supportable" que celle de soldats métropolitains.
D'ailleurs la célèbre devise "marche ou crève" est héritée de cette période.
Cordialement
makno


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB