A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 19 Jan 2017 1:12

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 27 Nov 2012 14:21 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 15 Avr 2010 13:16
Message(s) : 6
Bonjour à tous,

Néophyte en quête de savoir, je me documentais avidement sur la place des Etats-Unis dans les Relations internationales au XXeme. Pour ce qui est de la période 1945 à nos jours, pas de problèmes, la lecture est à foison (peut être trop). Mais pour ce qui est des Etats-Unis dans l'entre-deux-guerres, je vous avoue avoir du mal à me mettre quelque chose sous la dent. Hormis le New Deal mais livres sont assez avares.

Auriez-vous de solides références bibliographiques pour cette période et ce domaine ?

Cordialement

Leonhardt


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 28 Nov 2012 11:26 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Vous pouvez consulter l'ouvrage de Robert D. Schulzinger, U.S Diplomacy since 1900 (1998).

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Déc 2012 15:26 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 806
Localisation : Aix en Provence
Il y a l'excellent livre de Yves-Henri Nouailhat : Les Etats-Unis et le monde, de 1898 à nos jours :

http://www.amazon.fr/Etats-Unis-monde-1898-nos-jours/dp/2200265093/ref=sr_1_5?s=books&ie=UTF8&qid=1356531867&sr=1-5

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Déc 2012 22:35 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 2153
Localisation : Paris
Tietie006 a écrit :
Il y a l'excellent livre de Yves-Henri Nouailhat : Les Etats-Unis et le monde, de 1898 à nos jours :

http://www.amazon.fr/Etats-Unis-monde-1 ... 867&sr=1-5

Je rejoins Tietie ! L'ouvrage de Nouailhat est une bonne lecture sur le sujet.
Les derniers chapitres sont parfois sujets à controverses, mais en ce qui concerne la période antérieure à 1993, c'est un ouvrage de qualité.

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 27 Déc 2012 19:41 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 806
Localisation : Aix en Provence
Jadis a écrit :
Tietie006 a écrit :
Il y a l'excellent livre de Yves-Henri Nouailhat : Les Etats-Unis et le monde, de 1898 à nos jours :

http://www.amazon.fr/Etats-Unis-monde-1 ... 867&sr=1-5

Je rejoins Tietie ! L'ouvrage de Nouailhat est une bonne lecture sur le sujet.
Les derniers chapitres sont parfois sujets à controverses, mais en ce qui concerne la période antérieure à 1993, c'est un ouvrage de qualité.


C'est dans cet ouvrage que l'on comprend, par exemple, que les USA n'ont jamais été intéressé l'Afghanistan avant l'invasion soviétique de 1979.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Mars 2016 20:02 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 484
Localisation : Toulouse
Bonjour,
je profite de ce sujet un peu ancien pour citer un livre récent de l'historien britannique Adam Tooze : Le Déluge.
sous-titré : 1916-1931 - un nouvel ordre mondial.
(je ne crois pas avoir vu d'autre post sur ce sujet).

Cet ouvrage se veut une vision synthétique des relations internationales pendant cette période, l'auteur se proposant de montrer pourquoi et comment un "nouvel ordre mondial" fut élaboré pendant ces années ; avec une attention toute particulière apportée sur les questions politico-économiques, et sur les USA et la Grande-Bretagne. A noter qu'il fait aussi une part importante à la Chine et au Japon ce qui change de la plupart des synthèses que je connaissais (très européo-centrées).

Il semblerait que ce livre ait eu quelques mauvaises critiques mais je souhaiterais savoir ce qu'en pensent les éminents membres de ce forum :wink:

Pour ma part, j'ai surtout été frappé apr une vision de la politique américaine (celle de wilson au premier chef) qui tranche par sa cohérence et son réalisme , et prend à contrepied le "cliché" d'un Wilson idéaliste et quelque peu déconnecté des réalités, se heurtant aux vieux politiques de la vieille Europe (Lloyd George et Clemenceau).
La thèse de l'auteur étant que la posture de Wilson répond en fait à sa manière d'envisager le développement d'une superpuissance américaine qui se pose en arbitre parmi les puissances.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 16 Mai 2016 15:00 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 806
Localisation : Aix en Provence
Ce qui transparaît dans le bouquin de Nouailhat, c'est que les USA, après la première guerre mondiale, essaie de développer une politique de désarmement généralisé avec dès 1922, la signature du traité des 9 puissances, à Washington, sur la maîtrise des constructions navales de guerre. Plusieurs autres conférences sur le désarmement auront lieu, par la suite, et dans une des dernières qui commença en 1932, à Genève, sous l'égide de la SDN, le président Hoover demanda la suppression des porte-avions, des sous-marins, des tanks et des gaz de combat. Evidemment, difficile de ne pas parler du pacte Briand-Kellogg (1928) qui mit la guerre hors-la-loi et qui fut le summum d'un pacifisme candide. En Europe aussi, d'ailleurs, l'humeur est au désarmement ou en tout cas à un faible investissement dans les charges militaires, comme en France, par exemple, où il fallut attendre 1936 et le Front Populaire pour voir un plan de réarmement digne de ce nom.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mai 2016 17:44 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 29 Jan 2007 8:51
Message(s) : 829
Comme j'étais persuadé d'avoir vu une référence sur les relations diplomatiques entre les États-Unis et la France de Vichy, j'ai fait des recherches sur le net ainsi que dans les ouvrages que je possède et j'ai trouvé deux titres (plus un lien intéressant sur cette période particulière) :

:arrow: André Béziat, Franklin Roosevelt et la France (1939-1945) : la diplomatie de l’entêtement, l’Harmattan, 1997

et plus ancien et remplacé surement depuis par l'ouvrage que je viens de citer et par celui qui a été cité auparavant mais plus large que la référence ci-dessus :

:arrow: Jean-Baptiste Duroselle , De Wilson à Roosevelt, la politique extérieure des États-Unis, 1913-1965


En cadeau, sur les relations entre les États-Unis et la France de Vichy, voila un lien intéressant et assez complet :

http://books.openedition.org/igpde/2029?lang=fr

_________________
«Κρέσσον πάντα θαρσέοντα ἥμισυ τῶν δεινῶν πάσκειν μᾶλλον ἢ πᾶν χρῆμα προδειμαίνοντα μηδαμὰ μηδὲν ποιέειν»
Xerxès, in Hérodote,

Ἐφελκυσάμην δὲ οὔτινα Μοῦσαν ὀθνεία.
Théocrite, Ep. XXII

«L'Empereur n'avait pas à redouter qu'on ignorât qu'il régnait, il tenait plus encore à ce qu'on sût qu'il gouvernait[...].»
Émile Ollivier, l'Empire libéral.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mai 2016 18:07 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 806
Localisation : Aix en Provence
De mémoire, les relations entre les USA et la France de Vichy, consistait surtout, de la part des américains, à neutraliser la flotte et l'Empire français et d'éviter que la France entre en guerre aux côtés de l'Allemagne.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mai 2016 18:49 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 5370
Tietie006 a écrit :
De mémoire, les relations entre les USA et la France de Vichy, consistait surtout, de la part des américains, à neutraliser la flotte et l'Empire français et d'éviter que la France entre en guerre aux côtés de l'Allemagne.

C'est peut-être la vision américaine, mais je doute que Vichy ait perçu les choses ainsi.

_________________
Si l'avenir est multiple, le passé est unique. Malgré cela, la réalité historique est parfois difficile à découvrir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 18 Mai 2016 19:22 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Juil 2007 10:16
Message(s) : 806
Localisation : Aix en Provence
Pierma a écrit :
Tietie006 a écrit :
De mémoire, les relations entre les USA et la France de Vichy, consistait surtout, de la part des américains, à neutraliser la flotte et l'Empire français et d'éviter que la France entre en guerre aux côtés de l'Allemagne.

C'est peut-être la vision américaine, mais je doute que Vichy ait perçu les choses ainsi.


Il y a les accords Weygand-Murphy pour ravitailler l'AFN qui s'inscrit dans ce désir des américains de garder des bonnes relations avec Vichy pour que Pétain reste en dehors de la guerre. Par contre, je pense que les élites vichystes n'aimaient pas spécialement les américains, voir avant-guerre le livre de Aron et Dandieu, "Le cancer américain", très critique envers la société américaine. Robert Aron qui, un peu plus tard, relaya la fameuse thèse "du glaive et du bouclier" en parlant de Vichy.

_________________
Dieu ne joue pas aux dés !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Août 2016 11:10 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 11 Oct 2012 21:58
Message(s) : 1812
Dupleix a écrit :
Bonjour,
je profite de ce sujet un peu ancien pour citer un livre récent de l'historien britannique Adam Tooze : Le Déluge.
sous-titré : 1916-1931 - un nouvel ordre mondial.
(je ne crois pas avoir vu d'autre post sur ce sujet).

Cet ouvrage se veut une vision synthétique des relations internationales pendant cette période, l'auteur se proposant de montrer pourquoi et comment un "nouvel ordre mondial" fut élaboré pendant ces années ; avec une attention toute particulière apportée sur les questions politico-économiques, et sur les USA et la Grande-Bretagne. A noter qu'il fait aussi une part importante à la Chine et au Japon ce qui change de la plupart des synthèses que je connaissais (très européo-centrées).

Il semblerait que ce livre ait eu quelques mauvaises critiques mais je souhaiterais savoir ce qu'en pensent les éminents membres de ce forum :wink:

Pour ma part, j'ai surtout été frappé apr une vision de la politique américaine (celle de wilson au premier chef) qui tranche par sa cohérence et son réalisme , et prend à contrepied le "cliché" d'un Wilson idéaliste et quelque peu déconnecté des réalités, se heurtant aux vieux politiques de la vieille Europe (Lloyd George et Clemenceau).
La thèse de l'auteur étant que la posture de Wilson répond en fait à sa manière d'envisager le développement d'une superpuissance américaine qui se pose en arbitre parmi les puissances.


Je profite de l'été pour le lire à tête reposée.
Effectivement, Wilson apparaît au moins autant comme un Machiavel que comme le naïf qu'on a l'habitude de présenter... Une constante dans la vision politique américaine: celle de la prédestination des USA à réguler le monde (pour son plus grand bien, il va de soi!)...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Août 2016 13:06 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 04 Mai 2010 14:51
Message(s) : 662
Sur Wilson :son intervention en1918 avec les 14 points ont été jugé moyennement vis à vis de bélligérants qui supportaient la guerre depuis 4 ans.De plus n'ayant pas été réelu ,ses idées sont restées en plan .Les traités de paix ont été biaisés et on connait la suite.L'attitude des USA vis à vis de l'Allemagne est ambiguë :favorable à une reprise économique de ce pays,ils ignorent la vie politique après Weimar .La montée du nazisme n'est pas perçu comme un danger.Le fameux soutien (militaire /économique) aux futurs alliés n'est que paroles (meme en 38/39).
Evidemment quand ils seront eux memes attaqués,tout change.Les évènements de la guerre en feront la puissance incontestée en 1945.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 09 Août 2016 15:23 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 11 Oct 2012 21:58
Message(s) : 1812
ALEXANDRE 1ER a écrit :
Sur Wilson :son intervention en1918 avec les 14 points ont été jugé moyennement vis à vis de bélligérants qui supportaient la guerre depuis 4 ans.De plus n'ayant pas été réelu ,ses idées sont restées en plan .Les traités de paix ont été biaisés et on connait la suite.L'attitude des USA vis à vis de l'Allemagne est ambiguë :favorable à une reprise économique de ce pays,ils ignorent la vie politique après Weimar .La montée du nazisme n'est pas perçu comme un danger.Le fameux soutien (militaire /économique) aux futurs alliés n'est que paroles (meme en 38/39).
Evidemment quand ils seront eux memes attaqués,tout change.Les évènements de la guerre en feront la puissance incontestée en 1945.


Tooze va beaucoup plus loin dans ses propositions: d'après lui, dès 1916, Wilson, au vu des crédits concédés par les USA à l'entente, comprends qu'il a là l'occasion de faire basculer le centre de décision économique de l'ancien monde vers le nouveau et donc d'imposer sa politique de la porte ouverte au monde entier. L'entrée en guerre, qui ne se fera qu'à son corps défendant, ne sera qu'un outil de plus pour imposer ce passage en force.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Août 2016 14:40 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 13 Mai 2006 22:36
Message(s) : 484
Localisation : Toulouse
Parmi les 14 points, les points 2 et 3 annoncent clairement les intentions des USA :

2 « Une absolue liberté de navigation sur les mers, en dehors des eaux territoriales, en temps de paix, aussi bien qu'en temps de guerre, sauf si les mers doivent être en partie ou totalement fermées afin de permettre l'application d'alliances internationales. »
3 « Le retrait, autant que possible, de toutes les barrières économiques, et l'établissement d'une égalité des conditions de commerce parmi toutes les nations désirant la paix et s'associant pour la maintenir. »

C'est un programme de libre-échange au niveau mondial, dont les USA doivent être les premiers bénéficiaires puisqu'ils disposent (déjà avant-guerre mais encore plus après) d'une économie plus solide et plus efficace.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 46 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB