Nous sommes actuellement le 05 Juin 2020 1:41

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 81 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
Auteur Message
Message Publié : 01 Juil 2019 9:36 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4410
Localisation : Berry
C'est exactement ça : la "bataille conduite" française, efficace en 1918, est totalement surclassée par la "Bewegungskrieg" et le concept de "Führung mit Auftrag" (très improprement appelé "Auftragstaktik") allemands en 1940.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juil 2019 10:36 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2961
Dans "Chronique d'une guerre perdue" Remy relate les paroles de Juin et de Touzet du Vigier lors d'une commémoration de Gembloux :"Si nous avions appliqué les préceptes de 1940,jamais nous n'aurions obtenu nos succès en Italie" Quand ils avaient constaté que les Allemands étaient à court d'essence et qu'eux même avaient encore de quoi obtenir une victoire en attaquant et détruisant leurs véhicules immobilisés,le commandement leur avait répondu :"Vous n'avez pas compris ! Vous êtes sur la DEFENSIVE !"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juil 2019 12:40 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 27 Mai 2018 10:04
Message(s) : 1110
Nebuchadnezar a écrit :
Cela me fait penser à quelque chose : cette doctrine de la "bataille conduite" n'a-t-elle pas contribué à priver les officiers français de toute capacité d'initiative ?


Je ne suis pas sûr puisque c'est ce concept à partir duquel les anglais et les américains vont développer leurs victoires de 1944-45. Mais, les concepts ont peut d'importance, car c'est la manière dont on les applique qui comptent. Si j'ai bien compris certains des allusions dans le dossier, l'EM français de l'entre-deux-guerre, va théoriser ce concept à l'extrême, d'ailleurs, plus que théoriser, il faudrait dire mathématiser, avec le même résultat que lorsque Schlieffen élabore son plan pour l'invasion de la France. On va élaborer des abaques qui disent que l'on doit avancer de telle distance en utilisant tant de munitions, tant d'hommes, .... Et on oublie la friction, le brouillard de guerre, ... l'humain, quoi !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juil 2019 13:25 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 27 Avr 2004 17:38
Message(s) : 9228
Localisation : Région Parisienne
"Il n'y a pas de plan d'opération qui puisse avec quelque certitude s'étendre au-delà de la première rencontre avec les principales forces de l'ennemi" disait Moltke l'ancien.

_________________
Il n'est pas nécessaire d'espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer (Guillaume le Taciturne)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juil 2019 14:24 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 10 Fév 2009 0:12
Message(s) : 6754
sur son blog, le colonel Goya cite en exemple une division blindée américaine, rattachée à l'armée de Patton, je crois, dont le général, sitôt entré en action en Normandie, a envoyé par écrit cet ordre à tous ses subordonnées : "ceci est le dernier ordre écrit que vous recevrez de toute cette campagne." (il y en eut un second, pour les féliciter, le 8 mai 45)
là on est typiquement dans le mode d'opération allemand, où les subordonnés non seulement peuvent, mais doivent prendre des initiatives.

_________________
Les raisonnables ont duré, les passionnés ont vécu. (Chamfort)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 01 Juil 2019 14:43 
Hors-ligne
Modérateur Général
Modérateur Général

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4410
Localisation : Berry
Leonard59 a écrit :
Si j'ai bien compris certains des allusions dans le dossier, l'EM français de l'entre-deux-guerre, va théoriser ce concept à l'extrême, d'ailleurs, plus que théoriser, il faudrait dire mathématiser


Non, il se contente de reprendre avec application les méthodes qui ont fait leurs preuves en 1918. Qui par construction, nécessairement, compte tenu des limitations de l'armée française alors et tout particulièrement de son encadrement, sont processionnelles, méthodiques, exigent une rigueur et une discipline très fortes.

Sauf qu'en 1940 ils ont face à eux des ennemis qui ont pris en compte cette manière de faire et ont trouvé comment la mettre en échec.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 81 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB