Nous sommes actuellement le 31 Mars 2020 15:15

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 23 Juil 2019 10:52 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Avr 2019 21:35
Message(s) : 58
Avenue Joffre, Avenue Pétain, Rue Molière...à Shanghai !

Voici un article très intéressant sur la concession française du Shanghai des années 30:
https://wookal.com/visite-historique-de-shanghai-au-coeur-de-la-concession-francaise-des-annees-30/

La concession française de Shanghai était un immense quartier de la ville de Shanghai sous souveraineté et administration française (de 1849 à 1943). Elle compta en 1934 jusqu’à 500.000 habitants, dont seulement quelques milliers étaient français !

Ayant moi même habité en Chine pendant 1 an et demi, je trouve cette période de l'histoire franco-chinoise fascinante !

Si vous disposez d'autres informations historiques concernant la concession française de Shanghai, Surtout n'hésitez pas !


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Juil 2019 12:19 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 583
Pas sur la concession française en particulier, mais sur la vie à Shanghai au temps des concessions, il faut lire "Empire of the Sun" de JG Ballard. Le film tiré du livre est de Spielberg (amha son meilleur film). Tout le début se passe dans la concession britannique. Les expatriés des concessions européennes vivaient une existence dorée et quasi-coloniale, coupée des réalités chinoises. La guerre et l'occupation japonaise ont mis fin à cela. Ces quartiers ont été restituées aux Chinois, et les derniers européens sont partis lors de la révolution de 1949.

https://www.youtube.com/v/QXmAwU9slFo

Wikipedia donne une référence intéressante: "Lorsque les Japonais ont pris Shanghai lors de la bataille, leurs troupes ont traversé sans opposition aucune la Concession Internationale, mais à l’entrée de la Concession Française, le vice-amiral Jules Le Bigot commandant les Forces navales en Extrême-Orient s’est assis sur un pliant au milieu de la rue devant leurs véhicules et les a obligés à négocier pour ne faire passer finalement qu’un convoi de ravitaillement désarmé. Le 4 décembre 1937, des convois non-armées japonais sont autorisés à traverser la concession". (Guy Brossollet, Les Français de Shanghaï: 1849-1949, Belin, 25 avril 2000).

Image

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Juil 2019 16:21 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 789
Le Souvenir français en Chine fait comme de juste la part belle à la concession française de Shanghai. Un site à explorer à fond!

Le Petit Journal, le magazine de la communauté expatriée, publie des articles historiques de qualité, souvent sous forme de guide de ballade. Par exemple, celui-ci, qui résume la création de la concession.

Un aspect particulier de la concession française: c'est là que l'on trouve les œuvres les plus abouties de l'art déco, bien plus que dans les capitales européennes. Les meilleurs architectes mondiaux et singulièrement français se sont battus pour y dessiner les immeubles les plus prestigieux du monde avant-guerre.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Juil 2019 16:54 
En ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Avr 2019 3:29
Message(s) : 583
Merci pour ce site! Excellent!

_________________
Image message du Loire au Dalgonar, oct. 1913


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 23 Juil 2019 16:56 
En ligne
Modérateur Général
Modérateur Général

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4296
Localisation : Berry
Vézère a écrit :
Les meilleurs architectes mondiaux et singulièrement français se sont battus pour y dessiner les immeubles les plus prestigieux du monde avant-guerre.


Pourquoi singulièrement ? Pour autant que je le sache, les artistes français sont plutôt réputés dans le domaine de l'art deco.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2019 9:51 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 789
C'et vrai, mais à Shanghai ils étaient en situation de forte compétition. L'architecte le plus prestigieux de Shanghai est le HongroisLászló Hudec.. Mais il n'est pas un pur tenant de l'Art Déco, disons qu'il l'a partiellement intégré à son style parce que c'était incontournable. A contrario, Léonard et Veyssère sont des Art Deco inconditionnels, mais un peu moins connus.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2019 14:05 
En ligne
Modérateur Général
Modérateur Général

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4296
Localisation : Berry
Je pense que votre utilisation de l'adverbe "singulièrement" est erronée : cela signifie "bizarrement", qu'une chose est singulière, étonnante, anormale.
Cela signifie le contraire de ce que vous voulez dire (qui était, si je ne m'abuse, "particulièrement").

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2019 15:32 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 789
CEN_EMB a écrit :
Je pense que votre utilisation de l'adverbe "singulièrement" est erronée : cela signifie "bizarrement", qu'une chose est singulière, étonnante, anormale.
Cela signifie le contraire de ce que vous voulez dire (qui était, si je ne m'abuse, "particulièrement").

CEN EMB
C'est vous qui prenez "singulièrement" dans une seule de ses acceptions, et qui n'est pas la première. Je comprends votre remarque, à présent.

Voilà ce que nous en dit le Larousse:

1. Fortement, beaucoup : Ce film m'a singulièrement déplu.
2. Principalement, particulièrement : La crise économique atteint singulièrement les salariés.
3. Littéraire. D'une manière étrange, bizarre, curieuse : Il s'est conduit singulièrement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 24 Juil 2019 15:48 
En ligne
Modérateur Général
Modérateur Général

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4296
Localisation : Berry
Moui. Singulièrement, c'est qui a un caractère singulier, hors norme, auquel on ne s'attend pas, unique. Si les architectes français participent singulièrement aux constructions art deco à Shanghaï dans les années trente, c'est qu'on ne devrait pas s'attendre à les y voir, parce qu'ils ne contribuent en rien au mouvement, cela laissant entendre qu'ils ne s'impliquent dans le mouvement qu'ici, à Shanghaï. Or, les Français sont particulièrement actifs dans le domaine et au contraire, il est donc parfaitement normal qu'ils en soient les promoteurs.

Du coup, je persiste, je pense que l'adverbe est singulièrement choisi, vu que vous lui donniez l'acception de "particulièrement" qui ne prête, justement et c'est sans doute pour ça qu'il existe, à aucune controverse sur son sens. Il me semble donc qu'il eut été préférable de l'utiliser, pour éviter toute mésinterprétation.

Actant notre différence d'interprétation du sens de cet adverbe, je referme cette parenthèse de vocabulaire qui nous éloigne, par ma faute, fort du sujet initial.

CEN EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juil 2019 7:01 
Hors-ligne
Philippe de Commines
Philippe de Commines

Inscription : 13 Mars 2010 20:44
Message(s) : 1697
Les militaires du Forum doivent être rompus à la définition du combat singulier :wink:

_________________
il pleuvait, en cette Nuit de Noël 1914, où les Rois Mages apportaient des Minenwerfer


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juil 2019 8:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 04 Déc 2011 22:26
Message(s) : 1387
Localisation : Paris
Merci pour cette lecture intéressante !

Le site du Consulat français à Shangaï nous en dit un peu plus sur l'histoire de cette concession, établie six ans après sa rivale britannique (Traité de Bogue de 1843) et installée au beau milieu d'un marécage inhabité. En 1849, le premier consul, Charles de Montigny, y habitait une modeste maison au centre d'un terrain vague.

On y apprend notamment que les Américains (présents à partir de 1854, en vertu du Traité de Wanghia) et les Britanniques poussèrent un projet de fusion de leurs concessions respectives avec la concession française, pour accroître leur emprise sur la ville. Face au refus français, Américains et Britanniques fondèrent une concession internationale, en 1863. Quant à la petite concession française, qui ne comptait que quelques dizaines de ressortissants français au XIXème siècle, elle prit finalement son essor avec le nouveau siècle et son agrandissement géographique.

Pour en savoir plus : https://cn.ambafrance.org/La-concession ... historique

_________________
« But thought's the slave of life, and life's time fool. » (William Shakespeare)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juil 2019 9:38 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 789
La Shanghaï des années 30 était appelée "la p..... de l'Orient"mais aussi... "l'annexe du Vatican"!!!, tant les ecclésiastiques y étaient nombreux. Étonnant paradoxe qui se lisait notamment dans l'architecture.
Hélas, tout cela a disparu à 95%, la promotion immobilière des 25 dernières années a fait des ravages que l'on ne peut imaginer.

Tout est disparu et pourtant tout est si proche.
Par exemple, dans l'église qui fut la paroisse des consuls de France et qui est encore ouverte au culte, j'ai trouvé des missels en français des années 1940. Je n'ai pas eu à les chercher loin, ils étaient restés à leur place sous les bancs!
Il y a encore à Shanghai de très vieilles personnes qui ont connu la concession et continuent à nommer les rues par leur nom français. On doit les compter sur une main, je pense.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Juil 2019 16:01 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Avr 2019 21:35
Message(s) : 58
Merci pour vos liens, très intéressant !

Oui, je savais pour "p... de l'orient", mais je ne savais pas pour "annexe du vatican"

Un ami vient d'ailleurs de m'envoyer cette photo. Il s'agit de la Huaihai lu, l'une des rues les plus prisées d Shanghai d'aujourd'hui, autrefois connue comme avenue Foch....mais avant qu'elle ne s'appelle Avenue Foch! Image


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Juil 2019 8:23 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard

Inscription : 19 Fév 2011 17:03
Message(s) : 789
Et voilà aujourd'hui: :mrgreen:
Image
Si je ne m'abuse, Paul Brunat est le premier architecte qui a commencé à mettre des maisons le long de ce chemin; qui devint ensuite la plus longue avenue de Shanghai. *
Foch est venu à Shanghai dans les années 20, il a reçu des hommages officiels dans la rue qui portait son nom. On doit pouvoir retrouver les photos.

*Edit: après vérification, ce n'est pas le cas. C'était un homme d'affaires lyonnais président du conseil municipal de Shanghai pendant les années où il y a vécu. Peut-être a-t-il été le premier à se faire construire une maison de villégiature à cet endroit.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Août 2019 20:04 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide

Inscription : 12 Avr 2019 21:35
Message(s) : 58
Après une petite recherche, il semble que ce Paul Brunat à joué un rôle non négligeable dans le développement du Japon, après la restauration Meiji et son ouverture sur le monde!

https://www.dresseurdetables.com/blog/paul-brunat-un-peagois-qui-a-fait-briller-la-france-au-japon--b15.html


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 11 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB