A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 13 Nov 2018 1:22

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 13 Juil 2004 19:07 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 19 Mai 2004 12:59
Message(s) : 354
Localisation : Saint Aubin de Médoc (près de Bordeaux), France
Je sais que nombre de personnes de son entourage étaient des communistes, ce qui a conduit certains à élaborer une théorie faisant de lui un agent du Komintern, mais je n'ai jamais rien vu qui permettait d'établir avec certitude que Jean Moulin était une taupe. A-t-on jamais prouvé formellement qu'il ait été un agent du Komintern ? Je pense notamment à l'apport des archives du Komintern (celles qui ont été ouvertes), et qui auraient pu le confirmer.

A++

_________________
Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités. Oscar Wilde


Dernière édition par Diablophil le 13 Juil 2004 23:13, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Juil 2004 21:46 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Les "taupes" d'habitude infiltrent un groupe de personnes opposés à leurs idéaux pour les surveillés ou les retournés. Jean Moulin s'entourant de communistes ferait une bien mauvaise "taupe". S'il était une taupe, on n'aurait pas su que certains de ses collaborateurs étaient communistes, puisqu'ils auraient gardés ce fait le plus secret possible. En s'entourant ouvertement de collaborateurs communistes Jean Moulin risquait d'éloigner les anticommunistes purs et durs.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 13 Juil 2004 23:09 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 19 Mai 2004 12:59
Message(s) : 354
Localisation : Saint Aubin de Médoc (près de Bordeaux), France
Mais enfin pas du tout, il est tout à fait concevable que le Komintern ait voulu utiliser un homme comme Jean Moulin afin de s'assurer de disposer d'un certain pouvoir au sein du CNR (qui comptait également des membres pas franchement réputés pour leur amour du communisme, comme Frenay par exemple), donc du futur gouvernement français. Un certains nombre de faits ont donné à penser à certains - à tort ou à raison, c'est bien ce que je voudrais savoir - qu'il pouvait travailler pour le Komintern. Vous ne répondez pas à ma question, et de plus vous semblez méconnaître les méthodes habituellement employées par le NKVD (je pense tout particulièrement à la guerre d'Espagne au cours de laquelle ce dernier a probablement été plus actif contre les éléments républicains que dans la lutte contre les nationalistes). Bref, je veux simplement savoir si l'ouverture des archives de l'ex-URSS (du moins pour celles qui l'ont été) a permis de clore définitivement le débat ou bien si le doute subsiste toujours.

A++

ps : je précise que je porte une certaine admiration à cet homme, et qu'il ne s'agit pour moi que de connaître le fin mot de l'histoire sur une hypothèse qui ne me parait pas complètement invraisemblable

_________________
Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités. Oscar Wilde


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 0:06 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Citer :
il est tout à fait concevable que le Komintern ait voulu utiliser un homme comme Jean Moulin afin de s'assurer de disposer d'un certain pouvoir au sein du CNR

Justement, dans ce cas on infiltre une taupe qui ne peut pas être suspectée d'amitié envers les communistes.

Dans le livre "histoire de l'espionnage mondial" de Genovefa Etienne et Claude Moniquet, on épluche beaucoups d'affaires d'espionnages. Pas un mot sur Moulin, pourtant plusieurs affaires du NKVD y sont décortiquées.

Il faut aussi savoir qu'en 1938, les grandes purges ont frappés, Il y avait environ 200 officiers dans le service de renseignements extérieurs. Durant les purges environ 60% de ces officiers furent éliminés. Pendant 127 jours en pleine crise des Sudètes, plus aucun message n'arriva de l'étranger vers le centre de Moscou. Il fallu tout rebatir, en 1941, la machine tenait à peu près debout. Il était difficile dans ses conditions de recruté et de traité une personne comme Jean Moulin qui ne devint important que suite à sa nomination par De Gaulle.
De plus, autant qu'il m'en souvienne, Jean Moulin était convaincu que la Résistance devait être unie, à partir de ce moment, il devait travailler aussi bien avec des communistes que avec des anciens de la Cagoule pourvus qu'ils reconnaissent le général De Gaule et qu'ils combattent les allemands et le régime de Vichy.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 9:13 
Je partage aussi cet avis Narduccio : la résistance était composé de milieux très divers à ce moment.
Quant à Jean Moulin, taupe des communistes ? :roll:
C'est vrai qu'il y a une dizaine d'année le mythe est sorti, mais il est peu sérieux et tient du fantasme...


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 10:19 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Avr 2004 10:29
Message(s) : 33
Localisation : vichy
cher Tudor ,
encore ce merveilleux ton caustique... :wink:
"mythe", "fantasme"et "peu sérieux" dites-vous ?
Le SR soviétique était à l'époque très performant...n'oublions pas que le n°2 du PCF à la libération, Jacques Duclos, est un homme des services secrets soviétique.
Concernant jean Moulin, il fut mis en relation avec le premier resistant de France, Henry Frenay, en 1941 (sic) grâce à Howard L. Brooks, pasteur amèricain, qui sous la couverture d'un organisme humanitaire servait le SR soviétique.
Le rôle de l'ancien préfet de Chartres, jean Moulin, n'est pas aussi tranché :roll:
Les zones d'ombres sont présentes du début jusqu'à la fin... :cry:
amicalement
cf: Thierry Wolton, Le Grand Recrutement, grasset, 1993.
Dominique Vener, Histoire critique de la Résistance,Pygmalion, 1995

_________________
"Mieux vaut s'abîmer comme un météore, dans une gerbe d'étincelles, que s'éteindre à petit feu vacillant" Ernst Jünger


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 10:33 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1402
Localisation : Lorraine
Henri Fresnay, chef de "Combat", déclara dans une émission TV des années 70 (les "Dossiers de l'écran",je crois) que Jean Moulin était un crypto-communiste.

C'est la raison pour laquelle Daniel Cordier décida d'écrire une biographie de Moulin.

_________________
===> Histoires lorraines


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 10:51 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7357
Localisation : Provinces illyriennes
Il ne fait aucun doute que Jean Moulin avait des sympathies vers la "gauche bien franche", vu qu'il a été nommé dans l'administration par les gouvernements de Front populaire.
Pourtant, le faire passer pour un espion des soviets me paraît un peu trop rapide. :roll:
Aucune étude sérieuse ne l'a révélé, juste les "zones d'ombres" cités par Arkan. Quant à Fresnay, il n'a trop jamais aimé Moulin lorsque celui-ci lui demanda, au nom de De Gaulle de fédérer toutes les organisation de résistance et de partager cela avec les FTP communistes.
Sans preuves certaines, je pense que tout cela est un peu fantasmagorique, comme le dit si bien ce cher Tudor.

duc de Raguse.

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 16:25 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Avr 2004 10:29
Message(s) : 33
Localisation : vichy
Cher Duc,
les fanstasmes et les zones d'ombres vont souvent très bien ensemble... :wink:
De plus, si Jean Moulin avait été une taupe du SR soviètique songeait au nombre de collèges, lycées, salles des fêtes et places en tout genre...qu'il faudrait débaptsiser !! :lol:

Plus sérieusement, le sujet doit être traiter avec la rigueur et la froideur d'historiens prêt à affronter de rudes coups...je reste volontairement sibyllin dans mes propos :wink:
amicalement

_________________
"Mieux vaut s'abîmer comme un météore, dans une gerbe d'étincelles, que s'éteindre à petit feu vacillant" Ernst Jünger


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 17:07 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 19 Mai 2004 12:59
Message(s) : 354
Localisation : Saint Aubin de Médoc (près de Bordeaux), France
Narduccio a écrit :
Justement, dans ce cas on infiltre une taupe qui ne peut pas être suspectée d'amitié envers les communistes.


Vous semblez oublier une chose : nous parlons de cette affaire avec plus de 60 ans de recul ! Déceler les éventuelles sympathies communistes de Jean Moulin à l'époque n'était pas aussi évident.

Narduccio a écrit :
Il était difficile dans ses conditions de recruté et de traité une personne comme Jean Moulin qui ne devint important que suite à sa nomination par De Gaulle.
De plus, autant qu'il m'en souvienne, Jean Moulin était convaincu que la Résistance devait être unie, à partir de ce moment, il devait travailler aussi bien avec des communistes que avec des anciens de la Cagoule pourvus qu'ils reconnaissent le général De Gaule et qu'ils combattent les allemands et le régime de Vichy.


Comme l'a déjà signalé Duc de Raguse, Moulin ne sortait pas de nulle part en 1941. Il avait tout de même travaillé dans le ministère de l'aviation de Pierre Cot, et à la même époque il avait participé à l'organisation d'un réseau d'acheminement d'armes aux républicains espagnols (avec le soutien du gouvernement du Front Populaire).
Ensuite on ne peut pas nier qu'au sein du CNR, les communistes aient été - même indirectement (ils n'avaient qu'une voix mais pouvaient bénéficier de celles de plusieurs autres groupes au CNR qui leur étaient acquis) - avantagés, tandis que des réseaux comme Combat de Frenay (pourtant l'un des plus important) étaient moins bien lotis. Ceci, ainsi que les autres éléments évoqués par arkan permettent à mon avis de nourrir quelques doutes, et je ne crois pas qu'aucun historien sérieux puisse les balayer d'un revers de la main sans faire preuve d'un certain parti pris.
Mais comme je l'ai dit il ne s'agit là que de doutes, Moulin a parfaitement pu se retrouver en contact avec des agents des SR soviètiques sans le savoir, de même qu'il a pu être manipulé pour les favoriser à son insu, tout comme il a tout aussi bien pu agir sans la moindre influence. Tout cela est très compliqué à déméler, surtout quand on connait les conflits qui l'ont opposé à Frenay (qui n'acceptait pas d'être mis sous la tutelle de De Gaulle, il a même cherché à un moment des financements auprès des américains sans passer par Londres) ou à d'autres illustres résistants (rendons hommage à Brossolette, résistant socialiste farouchement opposé à Moulin qui se suicida en se jetant de l'immeuble de la Gestapo pour éviter de parler sous la torture). C'est pourquoi je voulais savoir si les archives russes avaient permis de mettre fin au débat (il semble que non mais j'aimerais quand même que quelqu'un me le confirme).


A++

_________________
Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités. Oscar Wilde


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 21:08 
Hors-ligne
Jean-Pierre Vernant
Jean-Pierre Vernant

Inscription : 17 Oct 2003 18:37
Message(s) : 5767
Citer :
De plus, si Jean Moulin avait été une taupe du SR soviètique songeait au nombre de collèges, lycées, salles des fêtes et places en tout genre


Il y a des places Jacques Duclos ! :lol: Je ne vois pas trop en quoi le fait, s'il était prouvé, que J.Moulin ait été aussi agent soviétique, rabaisserait la valeur de ses actes de résistance, lesquels eux ne sont ni mythiques ni fantasmagoriques.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 22:01 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Citer :
C'est pourquoi je voulais savoir si les archives russes avaient permis de mettre fin au débat (il semble que non mais j'aimerais quand même que quelqu'un me le confirme).

Une citation du livre que j'ai évoqué plus haut donnant la réponse à la question:
Citer :
Le SVR, sucesseur actuel de la Première Direction principale du KGB accepte, dans certaines limites, d'ouvrir des dossiers appartenants à l'histoire mais pour autant que la divulgation des informations qu'ils contiennent ne soit de nature à nuire aux intérêts russes ou, a fortiori, à des opérations qui pourraient encore être actives. Mieux, par déontologie, le SVR s'interdit de révéler les identités d'anciens agents qui n'ont pas été découverts et n'ont pas eux-mêmes de tomber le masque. On est là, répétons-le, au niveau de la déontologie de base d'un service de renseignements : le lien qui l'unit à ces agents est secret et de confiance ; si l'agent ne décide pas, de lui-même, de révéler ce que fut, à un moment donné, son rôle clandestin, le service ne peut pas , bien évidemment, passer outre. Même des années après la mort d'un agent, la révélation de son identité par ses anciens employeurs peut être de nature à porter préjudice à ses descendants. Le secret doit donc être préservé si telle est la volonté de l'agent.

In L'histoire de l'espionnage mondial tome II.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 22:08 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
J'oubliais:
Ce qui doit géner certains, c'est le nom qu'il a dans les livres d'histoires: Jean Moulin, le rassembleur de la Résistance. Cela veut dire que la Résistance n'a pas toujours été unie et que des luttes intestines l'ont souvent divisée. Après la Libération, De Gaulle imposa un mythe: la France résistante qui lutta unie et de toutes ces forces contre l'envahisseur et ses seïdes. Moulin était donc le représentant de De Gaulle auprès de la résistance. Or, depuis une ou deux décennies on voit le mythe se lézarder et certains aimeraient que l'on oublie la phase "pas unis" car beaucoups ne firent pas que des belles choses et cela aussi bien à droite qu'à gauche. Voilà pourquoi, il serait bon que le rassembleur ne soit pas la personne sans tache de cette histoire!


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 14 Juil 2004 23:56 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live

Inscription : 19 Mai 2004 12:59
Message(s) : 354
Localisation : Saint Aubin de Médoc (près de Bordeaux), France
Cuchlainn > pire (à voir) il y a des places Maurice Thorez... Mais je suis d'accord avec vous : le courage ça ne se simule pas et quoi qu'il en soit Jean Moulin n'a pas volé sa place au Panthéon.

Narduccio > je suis tout de même sceptique, il me semble que l'ouverture des archives russes a tout de même permis de découvrir qu'un certain nombre de personnes étaient des agents soviètiques, et je doute que tous aient été consultés ;)

Narduccio a écrit :
certains aimeraient que l'on oublie la phase "pas unis" car beaucoups ne firent pas que des belles choses et cela aussi bien à droite qu'à gauche. Voilà pourquoi, il serait bon que le rassembleur ne soit pas la personne sans tache de cette histoire!


Allons là nous quittons les sentiers de l'Histoire ;) Cette explication est très personnelle, et en ce qui me concerne je souhaite simplement connaître l'entière vérité sur un homme que j'admire.


A++

_________________
Il me semble parfois que Dieu, en créant l'homme, ait quelque peu surestimé ses capacités. Oscar Wilde


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 14 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB