A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 16 Déc 2017 0:38

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 07 Sep 2015 14:15 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 05 Déc 2012 10:46
Message(s) : 71
Bonjour à tous,

Par curiosité je me suis retrouvé sur la page wiki de Dwight D. Eisenhower et j'ai été très surpris de ce que j'ai pu trouver.

Citer :
La seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Dwight David Eisenhower.
Fin 1939, c'est sur sa demande, alors que la guerre a été déclenchée en Europe, que Dwight Eisenhower revient aux États-Unis et est affecté à Fort Lewis dans l'État de Washington. Promu au grade de colonel, il devient chef d'état-major de la 3e armée en juin 1941, affecté à Fort Houston au Texas. Chargé de l’entraînement des troupes, il se distingue particulièrement par sa stratégie pendant les manœuvres, qui ont lieu en septembre 1941 en Louisiane, et auxquelles participent plus de 400 000 hommes. À l'issue de celles-ci, il est promu au grade de général de brigade. Il retourne à Washington quelques jours après l’attaque de Pearl Harbor pour être affecté au Département de la Guerre sous les ordres du général Marshall. Il en devient l'assistant en février 1942 et prend la tête de la division Opération de l’état-major sous les ordres du général Patton. Promu général deux étoiles, il est nommé en juin 1942 commandant en chef des forces américaines en Europe.


Comment un officier qui n'est au début des années 40 que colonel est arrivé à obtenir le poste de commandant en chef des forces américaines en Europe deux ans et demi plus tard ?
C'est à se demander s'il n'y avait pas une pénurie de généraux à cette époque.

Si quelqu'un pouvait me fournir un explication je lui en serais gré.

Merci d'avance


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 07 Sep 2015 18:30 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 07 Sep 2009 17:07
Message(s) : 425
Je n'ai pas non plus de réponse précise à cette question et je me la suis souvent posée. Bref je suis aussi intéressé par des éclaircissements. :P

Outre de solides qualités militaires, Eisenhower avait de grandes qualités de conciliateur et de négociateur et je suppose que ce point devait être très apprécié des politiques. Ce genre de qualité est très appréciée dans tous les domaines. Par exemple, dans l'industrie, quelqu'un qui est capable de faire travailler ensemble des personnes que rien a première vue ne rapproche est toujours très recherché.

Peut-être aussi (opinion personnelle) était il plus facile de nommer un outsider moins connu que de choisir entre des personnalités fortes (et même caractérielles) comme Mac Arthur, Patton, Clarke ou autre, peu enclins à s'accepter l'un l'autre ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 07 Sep 2015 18:55 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1273
Localisation : Belgique
Gér@rd a écrit :

Outre de solides qualités militaires, Eisenhower avait de grandes qualités de conciliateur et de négociateur et je suppose que ce point devait être très apprécié des politiques. Ce genre de qualité est très appréciée dans tous les domaines. Par exemple, dans l'industrie, quelqu'un qui est capable de faire travailler ensemble des personnes que rien a première vue ne rapproche est toujours très recherché.

A mon humble avis, outre des capacités diplomatiques (que l'on ne retrouve pas chez un Patton, par exemple), il y avait certainement des talents d'organisateur.
En voyant sa carrière jusqu'à la Seconde guerre mondiale, il me semble que c'est plus un officier « de bureau » qu'un officier « de terrain ».
Au cours de la Grande Guerre, il n'a pas été envoyé en Europe, et on l'a conservé comme commandant de camps d'entrainement. Ensuite, il a surtout servit dans divers états-majors...

_________________

Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion. (Voltaire)



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 07 Sep 2015 19:36 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15557
Localisation : Alsace, Colmar
J'ai lu qu'on lui avait fait le reproche à certaines périodes d'être un soldat "politique".

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 07 Sep 2015 19:44 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2600
On donne souvent deux raisons à l'avancement éclair d Ike : la volonté de Roosevelt (ou de Marshall) d'écarter toute la génération de généraux qui faisaient la guerre comme en 1918 et la conviction que la victoire serait industrielle et logistique (domaine d'excellent d Ike). Autre hypothèse : non seulement la masse des moyens alliés allait emporter la Wehrmacht mais peut être aussi parce que les Américains devaient accepter d'obéir (au moins au début) aux généraux anglais plus expérimentés ?

Il est clair que dans une guerre inter alliée complexe comme l'était le front européen, des personnalités cassantes comme Mac Arthur ne pouvaient être retenues.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 08 Sep 2015 7:39 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 05 Déc 2012 10:46
Message(s) : 71
Merci pour vos retours.

Donc je comprends bien que le choix est politique et diplomatique.
Il fallait quelqu'un de relativement conciliant et qui n'est pas un caractère trop tonitruant et qui soit au fait de la guerre moderne donc plutôt "jeune"

Mais la liste des généraux disponibles étaient tel si courte que cela pour qu'on choisisse un homme qui n'était que colonel en 40.
C'est toujours les même nom qui ressorte Clarke, Mac Arthur et Patton ... N'y en avait il pas d'autre ?
Il existe une liste des principaux acteurs par pays de la 2eme GM sur wiki et pour les USA on ne retrouve que très peu de généraux je trouve.
A contrario on connait de plusieurs généraux français de l'année 40 alors que leur guerre a duré moins longtemps.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 08 Sep 2015 11:29 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 136
Bonjour,

On me corrigera si je me trompe, mais l'armée permanente n'était pas à la mode aux USA jusqu'à la 2e GM ! Ce n'est qu'avec la Guerre de Corée que les USA se sont convertis à l'idée.
En gros, les USA avaient quelques forces militaires (police dans l'Ouest notamment à la fin XIXe) et créaient de toute pièce leur armée en temps de guerre.

(les infos suivantes viennent de Wiki)
Jusqu'à la 1ère GM, les effectifs sont faibles : 75.000h en 3 divisions d'infanterie + 1 de cavalerie + 1 brigade d'infanterie à Hawaï. Les USA n'ayant pas d'ennemi dangereux sur leurs frontières, pas de politique militairement agressive et pas d'empire colonial à sécuriser, leurs besoins sont faibles.
Peu de soldats, donc peu d'officiers. Et les carrières ne devaient pas être formidables...

Les USA mobilisent massivement avec la 1ère GM et finissent avec plus de 3 millions d'hommes fin 1918.

Mais le retour de la paix rend ces effectifs excessifs et les USA démobilisent. Ainsi, je sais que les officiers US ayant été promus grâce à la guerre sont rétrogradés - Patton a fini colonel en 1918, mais a été ramené à son grade "normal" de capitaine avec la fin des hostilités.

Toujours d'après Wiki, les USA avaient 6 divisions d'active en 1939, plaçant leur armée au 17e rang mondial après l'armée roumaine. On comprend facilement que sans armée importante entre 1918 et 1939, les officiers disponibles sont rares, les places chères et l'avancement lent et difficile - les USA ont d'ailleurs eu le même problème durant la Guerre de Sécession.

Les Eisenhower, Patton, Mac Arthur, Bradley ont fait West Point avant l'entrée en guerre de 1917 et ont connu la guerre en Europe - Patton et MacArthur ont combattu, Eisenhower est resté aux USA comme formateur (ce qui implique la connaissance technique du conflit en cours), seul Bradley la rate car arrivé trop tard.
Ces hommes sont formés et ont une expérience du commandement en temps de guerre. Normal qu'ils soient promus.
A noter que la promotion de West Point de 1915 est qualifiée de "La promotion sur laquelle les étoiles tombèrent" : 59 diplômés sur 164 ont fini généraux, incluant Eisenhower et Bradley.

Je n'ai pas vérifié, mais la Marine devait être plus à l'aise sur cette question, étant donné la taille de la flotte et son activité.

A l'inverse, la France conserve une armée importante (plus de 30 divisions en temps de paix + les effectifs dans les colonies), à laquelle s'ajoute le service militaire - je ne sais pas s'il existait aux USA avant le Vietnam. Ceci explique que notre armée ai pléthore de généraux comparé aux USA !

Conclusion : pour avoir des généraux, il faut avoir une armée ! :wink:

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 08 Sep 2015 13:59 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 05 Déc 2012 10:46
Message(s) : 71
Merci pour ce retour BiblioEdualk.

Cette explication me semble logique et me convainc pour la quantité de généraux et sauf précisions supplémentaires d'autre contributeurs la partie politique et diplomatique du choix Eisenhower me semble aussi logique.

J'ai donc ma réponse et vous en remercie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 08 Sep 2015 15:46 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours

Inscription : 04 Mai 2010 14:51
Message(s) : 663
Surtout tres proche de Marshall qui est le grand manitou.En 42/43 participe aux études d'un débarquement.La préférence étant pour la Bretagne (opération Cotentin) aux dépens de la Méditérranée ,grande idée de Churchill.
Donc dès juin 42 il commande les forces américaines en Europe ,lesquels ne sont pas nombreuses. et n'ont pas d'objectifs précis L'abandon de Cotentin vient par la suite :remplacement par Torch en AFN.On connait la suite...préparatifs du débarquement prévus au départ en 45/46 mais que le Front d'Italie accélere en bloquant de nombreuses troupes allemandes.
Eisenhower est nommé très tôt à un poste qui ne devient très important qu'en 44


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 08 Sep 2015 16:07 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 28 Mai 2009 21:52
Message(s) : 1273
Localisation : Belgique
BiblioEdualk a écrit :
On me corrigera si je me trompe, mais l'armée permanente n'était pas à la mode aux USA jusqu'à la 2e GM ! Ce n'est qu'avec la Guerre de Corée que les USA se sont convertis à l'idée.
En gros, les USA avaient quelques forces militaires (police dans l'Ouest notamment à la fin XIXe) et créaient de toute pièce leur armée en temps de guerre.

Oui, globalement, il faut voir les choses dans leur contexte...
Géographiquement parlant, les États-Unis sont assez isolés : Océan Atlantique d'un côté, Océan Pacifique de l'autre. Leurs voisins immédiats, le Canada et le Mexique ne sont pas vraiment menaçants. Donc, ils ne voyaient pas l'utilité profonde d'entretenir une énorme armée de terre, d'autant plus que la conscription n'a jamais été une pratique populaire...
Donc, en fait, la Marine paraissait certainement plus vitale à la défense des intérêts des États-Unis. On sait d'ailleurs que les principales unités d'élite américaines, pendant longtemps, ont été les fameux Marines...
Après la Seconde guerre mondiale, les choses ont radicalement changé. Entre autres parce que les évolutions technologiques rendaient le territoire des États-Unis plus vulnérables qu'aux époques précédentes.

_________________

Quand il s’agit d’argent, tout le monde est de la même religion. (Voltaire)



Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Dwight D. Eisenhower
Message Publié : 09 Sep 2015 12:46 
Hors-ligne
Plutarque
Plutarque

Inscription : 29 Jan 2013 17:21
Message(s) : 136
Plusieurs caractéristiques ressortent chez Eisenhower, quand on regarde une biographie sommaire.

D'abord, ce sont ses qualités diplomatiques. Et pour le poste de commandant en chef, c'était une qualité essentielle pour ne pas dire obligatoire.
Il a dû commander aux armées de plusieurs pays avec chacun ses propres intérêts ; il avait les politiques sur le dos ; il avait sous ses ordres des généraux à forte personnalité, voire limite ingérable (la rivalité Patton-Montgomery, pour ne citer que ces deux "prima donna")
Dans ce domaine, il a prouvé sa compétence.

On peut aussi regarder sa carrière et la comparer à celle d'autres de ses collègues, qui ont d'ailleurs plus d'ancienneté que Ike (je ne cite que ceux que je connais un minimum) :
- Patton est avant tout un homme de terrain qui se bat. Il n'a rien à faire à l'arrière - sans même parler de sa personnalité
- MacArthur est une "star", et a des ambitions et/ou des prétentions politiques. C'est donc un rival potentiel pour le Président Roosevelt et pour les autres leaders politiques (j'avais lu autrefois dans un livre sur la bataille de Leyte qu'on craignait qu'il ne soit candidat aux présidentielles de 1944)

Eisenhower, lui, fait l'essentiel de sa carrière dans des fonctions d'instruction et d'état-major. C'est un profil idéal pour un chef militaire chargé de coordonner des armées, d'établir des plans et d'affecter les ressources.
Je trouve d'ailleurs intéressant de noter que George Marshall a eu le même genre de carrière : il est passé par des fonctions d'intendance, d'instruction puis d'état-major.

Enfin, Eisenhower est décrit comme modeste et discret. Avec lui, on sait qu'on a un homme qui va faire son job sans chercher à se faire valoir, et qui ne se mêle que d'affaires militaires ("malheureusement", serais-je tenté de rajouter, quand il considérait paris et Berlin comme "des points sur la carte" :rool: )

_________________
Le secret de la tactique, c'est dix contre un, et par derrière ! Tout le reste n'est que littérature.
(un professeur de l'Ecole Supérieure de Guerre, années 30)


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Yahoo [Bot] et 6 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB