A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 21 Sep 2017 4:19

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Auteur Message
Message Publié : 07 Mars 2015 14:27 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4161
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
J'aimerais vraiment savoir d'où vient ce chiffre de 6 000 Alsaciens incorporés dans la "Das Reich" en 1944 :
- soit il s'agit d'un chiffre lourdement gonflé, et en ce cas on peut admettre que l'Alsace a pu fournir quelques dizaines de recrues pour étoffer les rangs clairsemés de la division au printemps 1944 en les diluant parmi les vétérans ou des recrues moins sujettes à caution ;
- soit il s'agit d'un chiffre exact, mais il est très curieux que la première division de la Waffen-SS (chronologiquement s'entend) recrute parmi un bassin de population à la fidélité au nazisme moins que frappante.

Dans le second cas, il faudrait savoir si ces nouveaux venus alsaciens n'étaient pas issus des organisations nazies, telle que la "Hitlerjugend" par exemple, parce qu'il est très douteux qu'on prenne 6 000 conscrits qui n'ont rien demandé à personne et sont restés français de coeur pour les injecter dans une des divisions les plus nazies du régime...
Ou alors il faudrait analyser objectivement quelle était la perception des autorités nazies sur la loyauté des Alsaciens au Reich, en admettant qu'elle ait pu être plus forte que ce qui est communément admis - notez que je pense que c'est douteux et qu'à mon avis, soit on a affaire à une surestimation très forte des effectifs alsaciens de la "Das Reich", soit s'ils sont exacts il s'agissait des plus nazis des jeunes Alsaciens.

Pour l'anecdote, je ne connais pas d'Alsacien ayant servi le nazisme qui soit une célébrité (le Gauleiter Robert Wagner étant badois), mais je connais au moins un Mosellan (de naissance) dans ce cas : Theodor Eicke, le sinistre commandant de la SS-Totenkopf Division, né à Hudingen/Hampont.

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Mars 2015 15:23 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2566
À vos questions légitimes mon capitaine, j'apporte en réponse un extrait de cet article

"LES ALSACIENS ET LA 2E DIVISION BLINDÉE WAFFEN-SS « DAS REICH »
En réaction au reportage « Das Reich » diffusé sur France 3 le 2 mars 2015
PAR MARIE-LAURE DE CAZOTTE
jeudi 5 mars 2015 par Nicolas Mengus

Dans les faits, et par exemple, la compagnie impliquée dans l’affaire d’Oradour rassemblait cent-quarante hommes dont trente incorporés de force alsaciens. Ce dernier chiffre ne constitue donc pas, comme l’affirme à plusieurs reprises le reportage de Michaël Prazan, « le gros des troupes ». Pour rappel, sur les 4000 Alsaciens de la classe 26, environ 2000, ont été versés d’office dans les différentes divisions Waffen-SS et pas uniquement dans la « Das Reich ». Nous sommes bien loin des 6000 annoncés dans le documentaire.

Ce serait sans grande conséquence si ce n’était accompagné d’une absence totale de curiosité quant aux conditions de l’incorporation des Alsaciens et des Mosellans.

Dans les faits, et par exemple, la compagnie impliquée dans l’affaire d’Oradour rassemblait cent-quarante hommes dont trente incorporés de force alsaciens. Ce dernier chiffre ne constitue donc pas, comme l’affirme à plusieurs reprises le reportage de Michaël Prazan, « le gros des troupes ». Pour rappel, sur les 4000 Alsaciens de la classe 26, environ 2000, ont été versés d’office dans les différentes divisions Waffen-SS et pas uniquement dans la « Das Reich ». Nous sommes bien loin des 6000 annoncés dans le documentaire.

Donner à penser que les Alsaciens aient pu être volontaires, voire enthousiastes, comme il est suggéré, c’est oublier que, jusqu’en août 1942 et la publication du décret imposant l’incorporation, environ mille volontaires se sont engagés sous le drapeau allemand, c’est à dire un peu moins de 1% du total final des incorporés. C’est oublier, aussi, les menaces de mort clairement libellées sur les documents militaires, les récalcitrants fusillés et les répressions infligées aux familles des déserteurs : déportation en Silésie, arrestations, prise d’otages…"

Source : http://www.malgre-nous.eu/spip.php?article3492


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Mars 2015 15:33 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 07 Sep 2008 15:55
Message(s) : 2566
Sur le même site, un exemple parlant :

Sigwalt Jean est né le 09/03/1926 à Colmar. Enrôlé au R.A.D le 04/10/1943 à Dieburg, près de Darmstadt. Incorporé dans l’armée allemande le 11/02/1944 à Castets-en-Dorthe, puis Caraman dans la division « Das Reich », remonte vers la Normandie à partir du 15 juin ; il appartenait au régiment « Deutschland ».

Il est fait prisonnier par les Américains le 17/08 près de Sées et se retrouve au camp de prisonniers de Mulsanne. Ses parents reçoivent, par les Allemands, une lettre leur indiquant sa mort le 26/08 à Elbeuf.

Il reste prisonnier le temps que son statut de français soit reconnu. Libéré, le 08/12, il s’engage le 09/12 comme engagé volontaire au groupe de Bataillon de Marche de Maine-et-Loire. le 15/02/1945, il est muté au 3e Hussards. Promu Brigadier le 01/04, il termine la guerre en Allemagne.

Cerise sur le gâteau, si je peux me permettre, il défile sur les Champs-Élysées le 14 juillet. Promu brigadier-chef le 16/09.

Voici un cours résumé de la jeunesse d’un gamin de 17 ans. Mon père ne s’est jamais plaint. Il considérait avoir eu beaucoup de chance de s’en être sorti indemne... physiquement. Moralement, il a été touché car malheureusement 5 de ses 8 meilleurs copains ont été tués.

Mon père avait été très marqué après la guerre quand il était allé voir la mère de l’un de ses camarades tué. Cette pauvre femme lui avait « reproché » d’être vivant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Mars 2015 15:42 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 20 Déc 2008 14:01
Message(s) : 4161
Localisation : Partagé entre Bourges et Paris
Eh bien voilà un avis qui éclaire pas mal la question : les chiffres du reportage semblent avoir été largement surestimés. Il me semblait bien qu'une division comme la "Das Reich" comprenant un tiers de "malgré-nous", c'était difficilement crédible.

CNE EMB

_________________
"Sicut Aquila"/"Ils s'instruisent pour vaincre"/"Par l'exemple, le coeur et la raison"/"Labor Omnia Vincit"/"Ensemble en paix comme au combat"/"Si Vis Pacem Para Bellum"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Mars 2015 17:13 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7174
Localisation : Provinces illyriennes
Personnellement je ne l'ai pas vu, mais cela ne donne pas envie de le voir.
Je commence à me demander comment sont conçus la majorité de ces "documentaires" et quel "comité scientifique" digne de ce nom préside à leur réalisation ! 8-| 8-|

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Mars 2015 17:22 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Loïc a écrit :
bonjour

je m'étonne que personne n'ait réagi sur PH suite à la diffusion du documentaire de France3 diffusé hier lundi 2 mars "Sur les traces de la Das Reich" qui présente ni plus ni moins que cette Division comme une unité d'Alsaciens

en introduction, je cite de mémoire : "des Hongrois, des Croates mais surtout 6000 Alsaciens qui forment le gros des troupes"

en conclusion, deuxième couche et coup de grâce "quelques inculpés sur les 15 000 hommes de la Das Reich mais qu'en est-il des Alsaciens qui formaient le gros des troupes"


comment se-fait il que pour une Division soit-disant composée d'un tel-nombre d'Alsaciens l'organigramme nominatif reconstitué de la compagnie qui était à Oradour ne fasse état que d'une vingtaine d'Alsaciens sur 200 bonhommes et que la politique des teutons était justement de les diluer dans les unités, dans ce cas avec un tel nombre ce sont les autres recrues qui se retrouvent isolées au milieu d'Alsaciens

Encore une fois, vivent les documentaires TV


Il y a eu une réaction "officielle" des alsaciens, une pétition signée par de nombreuses personnalités alsaciennes, dont de nombreux historiens, au ministre de la Défense puisque ce documentaire a été en partie financé par des fonds du ministère. On peut trouver le texte de la pétition en suivant le lien suivant.

Voici la partie principale du texte :
Citer :
Lettre ouverte à Monsieur Jean-Yves Le Drian, 
 Ministre de la Défense

Le 17 mars 2015

Monsieur le Ministre,

Le Ministère de la Défense a accordé son soutien au documentaire « Das Reich » diffusé le 2 mars 2015 sur FR3.
Nous, historiens, auteurs, chercheurs, témoins de ce temps de l’annexion de l’Alsace ainsi que de l’incorporation de force et leurs enfants, nous élevons vivement contre ce documentaire.
En effet, nous considérons qu’outre un nombre d’erreurs et d’approximations inacceptables, ce documentaire présente une vision erronée et offensante pour la mémoire de l’Alsace.
L’amalgame criant fait entre le soldat allemand et le soldat alsacien, l’affirmation répétée de la présence majoritaire des Alsaciens dans les divisions Waffen-SS, l’absence de précisions concernant les conditions de l’enrôlement des incorporés de force, aboutit à une vision de l’histoire qui met à mal plus de cinquante ans de recherches et de publications.
Il va sans dire qu’un tel propos ranime des douleurs anciennes et choque considérablement les mémoires.
Nous vous prions de bien vouloir exercer votre autorité afin que ce documentaire soit corrigé.
Veuillez croire, Monsieur le Ministre, en l’expression de notre respectueuse considération.


A titre personnel, je déplore la tendance actuelle de ne plus savoir faire que des documentaires "à charge". Avec le battage médiatique, cela permet d'accroitre les audiences, mais au prix de la désinformation du plus grand nombre. Que l'on autorise cela sur les chaines privées, je peux le comprendre, que cela soit aussi la norme sur les chaines publiques me semble scandaleux.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 19 Mars 2015 19:40 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 986
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Bien, bravo, je me félicite de cette réaction et cette initiative qui devrait concerner beaucoup de gens bien au delà de l'Alsace,
il y'en a plus qu'assez de ces lamentables documentaires pseudo-historiques, circonstances aggravantes diffusés sur des chaînes du service public, depuis tous ces programmes achetés à l'étranger qui privilégient leur vision anglo-saxonne biaisée sur l'Histoire et la France aux énigmatiques et pour le moins tendancieux et orientés documentaires de la chaîne [propos modéré car ne respectant pas la charte - la modération] franco-allemande arte, il faudrait qu'un jour tous ces gens rendent des comptes sur le contenu de leurs programmes

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 25 Mars 2015 21:49 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
La réponse de France-Télévision : France Télévision : Documentaire : "Une division SS en France, Das Reich », les précisions de France 3

Citer :
Dans le cadre de Lundi en Histoires le 2 mars dernier, France 3 a programmé 3 documentaires de grande qualité : « Une division SS en France, Das Reich », « Le combattant de la liberté » suivi du « Procès de L’impossible ».

Publié le 24/03/2015 | 20:03, mis à jour le 25/03/2015 | 08:32

Cette soirée a rencontré un large succès (2,3 millions de téléspectateurs), notamment en Alsace.

Suite à ces diffusions, l’antenne de France 3 Alsace a reçu d’un certain nombre de courriels de téléspectateurs évoquant un premier film qui « dénie la réalité de l'incorporation de force » et donnerait « à penser que les Alsaciens étaient non seulement des volontaires mais d'enthousiastes SS ».

Nous comprenons l’émoi suscité et regrettons que ce film ait pu heurter la sensibilité de plusieurs téléspectateurs alsaciens.

Nous tenons tout d’abord à rappeler qu’à aucun moment ce documentaire ne laisse entendre une pareille affirmation. Bien au contraire, le commentaire introductif dresse par le menu, les conditions d’incorporation d’un « Malgré nous » :

Schneider est l’un d’entre eux. Agé de 17 ans, il a été incorporé quelques mois auparavant dans une Alsace annexée depuis 1940 par le IIIeReich. Il se souviendra longtemps de la visite médicale qui a fait de lui un Waffen SS :

Voix-off d’après extrait autobiographie : « Au Conseil de révision, un officier Waffen SS, jaugeant mon corps de jeune sportif en me regardant droit dans les yeux, me demanda si j’avais les pieds plats. Sur ma réponse négative, il sourit et rétorqua: «Toi aussi, tu auras le tampon». Je ne compris pas tout de suite, mais, après une visite médicale très détaillée, je reçus mon livret militaire, frappé du fameux tampon portant la mention «Bon pour le service, accepté dans les Waffen SS». C’était une manière comme une autre de prétendre que j’étais volontaire, alors que je n’avais rien signé, pas le moindre engagement ».

Ce qui signifie clairement qu’il a été incorporé contre sa volonté.

Par la suite le commentaire évoque le fait que cet homme ait sauvé de la pendaison deux civils à Tulle et montre à l’image l’un des certificats qui l’atteste. Enfin Schneider n’était pas à Oradour-sur-Glane le jour du massacre.

En revanche le chiffre cité dans le film évoquant 6000 Alsaciens versés dans la Das Reich à cette période est visiblement erronée. Leur nombre étant sans doute plus proche de 1000 à 2000. Cette erreur a était immédiatement corrigée par le réalisateur Mikael Prazan et la société de production Nilaya production et intégrée dès les prochaines diffusions.

Il reste que le sujet des engagés de force alsaciens n’est pas au cœur du film « Une division SS en France, Das Reich ». Cette thématique l’est bien davantage dans le troisième documentaire de la soirée du 2 mars intitulé « Le procès de l’impossible ».

Nous rappelons par ailleurs que France 3 avait abordé ce sujet historique dans le téléfilm « les Malgré Elles » qui a connu un très fort succès auprès des téléspectateurs. (4 millions de téléspectateurs)et que France 3 diffusera à la fin avril le documentaire « Après la guerre, l’Alsace Moselle c'est la France! » qui revient notamment le sort des « Malgré nous » après-guerre.

Pour France Télévisions, cette question est un sujet fondamental de notre histoire contemporaine qui doit être partagé avec la plus grande rigueur auprès du plus grand nombre.


J'ai l'impression qu'on n'a pas vu la même émission.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mars 2015 0:16 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Juin 2003 22:56
Message(s) : 7174
Localisation : Provinces illyriennes
De la "com." aussi consensuelle que mal-pensante... :rool:

_________________
Un peuple sans âme n'est qu'une vaste foule
Alphonse de Lamartine


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 26 Mars 2015 15:25 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 19 Mai 2014 20:48
Message(s) : 71
http://fr.wikipedia.org/wiki/Micha%C3%ABl_Prazan

"Auteur (avec Valérie Igounet), réalisateur du film "Les faussaires de l'histoire" (Talweg - France 5) diffusion le 28 septembre 2014"

Je ne dirai même pas le fond de ma pensée mais vous noterez l'ironie de la chose.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2015 10:43 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Là, c'est carrément le Président du Conseil Régional qui a écrit une missive au président de France-Télévision en reprenant certaines des critiques déjà faites par la pétition précédente et à laquelle France 3 avait déjà partiellement répondu : http://istockfile.prsmedia.fr/uploads/20150402182459_384a818809fe757d0e86750f4a1dea99.pdf

Ce qui semble indiquer que les précisions de France 3 n'ont pas convaincu.

Citer :
Je vous serais en conséquence reconnaissant qu'une réponse adéquate et réparatrice puisse être apportée aux téléspectateurs, et au-delà, aux Alsaciens dont la sensibilité a été profondément heurtée par la diffusion de ce documentaire.


Il semblerait que ce documentaire doit être rediffusé sur Arte, la lettre de Richert est peut-être pour qu'avant sa diffusion, on rectifie les chiffres et les commentaires litigieux.

Pour info, j'ai lu quelque part que les historiens avaient dénombré que 800 alsaciens dans toute la division Das Reich. Sur les plus de 19 000 qu'elle comporte en juin 1944.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2015 21:50 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 986
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
je suis tombé sur la rediffusion nocturne sur France3 la semaine passée vers les 3h00 du matin

au moins les deux passages qui m'avaient sidéré à l'origine de mon post du 3 mars
pour mémoire : placés au début et à la fin sur le "les Alsaciens le gros des troupes" etc... ce dernier accompagné d'un insidieux commentaire à charge fustigeant l'impunité des Alsaciens puisque les responsabilités se trouveraient au final plus en France qu'en Allemagne chez les soi-disants si nombreux Alsaciens

ces deux passages ont bien été retirés, il n'est plus question de travestir la "Das Reich" en une division d'Alsaciens dans cette mouture amendée

_________________
"A moi Auvergne"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 04 Avr 2015 22:22 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Loïc a écrit :
je suis tombé sur la rediffusion nocturne sur France3 la semaine passée vers les 3h00 du matin

au moins les deux passages qui m'avaient sidéré à l'origine de mon post du 3 mars
pour mémoire : placés au début et à la fin sur le "les Alsaciens le gros des troupes" etc... ce dernier accompagné d'un insidieux commentaire à charge fustigeant l'impunité des Alsaciens puisque les responsabilités se trouveraient au final plus en France qu'en Allemagne chez les soi-disants si nombreux Alsaciens

ces deux passages ont bien été retirés, il n'est plus question de travestir la "Das Reich" en une division d'Alsaciens dans cette mouture amendée


Voilà une bonne nouvelle. Merci.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2015 17:28 
Hors-ligne
Eginhard
Eginhard
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 23 Déc 2004 18:02
Message(s) : 986
Localisation : Généralité de Riom & Bourbonnais
Bigre c'est maintenant "arte" qui rediffuse le documentaire ce soir, reste à voir quelle version sera proposée...car il ne s'agit plus du même canal de diffusion, si il faut tout recommencer à chaque fois :rool:
je crains le pire avec cette chaîne


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 21 Avr 2015 17:40 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15366
Localisation : Alsace, Colmar
Si c'est la "version originale", je pense que les pétitions ne se multiplient...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB