Nous sommes actuellement le 23 Sep 2019 18:29

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 
Auteur Message
Message Publié : 06 Juin 2014 20:22 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 06 Juin 2014 20:14
Message(s) : 1
Bonjour,

Quelques questions me travaillent depuis quelque temps, lors du débarquement en Normandie, on parle de milliers de bateaux, d'où venaient ils à la base? Des États Unis? Comment cette flotte phénoménale a t elle pu ne pas être repérée par les Nazis?
Pourquoi les nazis n'ont ils pas repéré la flotte venant du Royaume Uni le jour J?

J'aimerai vraiment comprendre...
Merci
Bonne soirée

Matt


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2014 20:58 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Juil 2013 19:00
Message(s) : 67
Localisation : Tours
Bonsoir à tous,
La réponse est on ne plus simple, la maîtrise totale du ciel est aux alliés. Aucun avion allemand ne peut survoler la manche ce jour-là. Outre l'évènement anecdotique de Priller et de son ailier, il me semble que seul un Arado 234 (à réaction) a pu survoler les plages du débarquement sans risque. Depuis début 44, les unités de la Luftwaffe sont dans l'incapacité d'interdire le ciel de France aux multitudes d'avions alliés.
Les rares reconnaissances allemandes que les alliés "laissent passer" n'ont qu'un but: renforcer l'opération Fortitude.
Cordialement.
Alain.

_________________
La mémoire est la sentinelle de la sagesse.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 06 Juin 2014 23:19 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 11 Oct 2012 21:58
Message(s) : 1591
matt693 a écrit :
Bonjour,

Quelques questions me travaillent depuis quelque temps, lors du débarquement en Normandie, on parle de milliers de bateaux, d'où venaient ils à la base? Des États Unis? Comment cette flotte phénoménale a t elle pu ne pas être repérée par les Nazis?
Pourquoi les nazis n'ont ils pas repéré la flotte venant du Royaume Uni le jour J?

J'aimerai vraiment comprendre...
Merci
Bonne soirée

Matt


Pour la première question, on a la réponse: les milliers de bateaux étaient pour une part non négligeable des LCVP, petits chalands de débarquement en bois construits en majorité aux US dans des petits chantiers privés (des chantiers navals fluviaux aussi). Ils étaient transportés par de plus grosses unités construites elles aussi pour la plupart aux USA.
La deuxième question reste en suspend... L'explication la plus souvent avancée (tout au moins l'une des explications) est que le temps était tellement mauvais début juin que les Allemands dont les moyens navals et aériens étaient restreints n'ont pas jugé bon d'opérer de reconnaissance.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juin 2014 0:16 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13533
Localisation : Alsace, Colmar
cush a écrit :
La deuxième question reste en suspend... L'explication la plus souvent avancée (tout au moins l'une des explications) est que le temps était tellement mauvais début juin que les Allemands dont les moyens navals et aériens étaient restreints n'ont pas jugé bon d'opérer de reconnaissance.


Euhhh, il y a une autre raison : la supériorité aérienne qu'avaient acquis les alliés. Les navires allemands qui sortaient de leurs ports avaient de forte chance de se faire couler. Malgré cela des vedettes allemands ont opéré le 6 juin et ont fait quelques dégâts.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juin 2014 13:39 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 13533
Localisation : Alsace, Colmar
Pour avoir une idée des conditions aériennes sur la Manche, voici un témoignage de Closterman : http://www.opex360.com/2014/06/06/les-plages-du-debarquement-vues-par-pierre-clostermann-le-soir-du-6-juin/

Citer :
Il est difficile de donner une impression d’ensemble du débarquement tel que nous l’avons vu à vol d’oiseau.

La Manche est encombrée par un inextricable fouillis de navires de guerre, de bateaux de commerce de tout tonnages, de pétroliers, de transporteurs de tanks, de dragueurs de mines, tous traînant le petit ballon de barrage, argenté au bout d’une ficelle.

Nous croisons une demi-douzaine de remorqueurs peinant, fumant et souffant, qui traînent une espèce d’énorme tour en béton juchée sur un coffre grand comme un dock flottant – c’est un élément de port préfabriqué, appelé ‘Mulberry’.

Le temps n’est pas fameux. La Manche est hachée de vagues courtes et nerveuses qui semblent éprouver les petits bâtiments. Les nuages bas nous obligent à descendre au-dessous de l’altitude Z prévue, et à sortir des couloirs de sécurité.
...
Notre zone de patrouille est comprise entre Montebourg et Carentan, et a pour nom de code Utah Beach. Nous couvrons les 101e et 82e divisions aéroportées américaines tandis que la 4e division qui vient de débarquer marche sur Sainte-Mère-l’-Eglise. On ne voit pas grand chose. Des maisons isolées flambent. Quelques jeeps sur les routes. Du côté allemand, pratiquement rien.

Deux croiseurs bombardent des batteries côtières près du fort de l’Ilette.

Il y a des chasseurs américains plein le ciel, par paires. Ils se promènent un peu au hasard, nous foncent dessus, viennent nous renifler avec suspicion de très près. Quand ils paraissent trop agressifs, nous montrons les dents, et nous faisons face en dégageant. Un Mustang sortant d’un nuage en arrive même à tirer une rafale sur Graham. Le Mustang a de la chance, car Graham dont l’oeil est aussi bon que le caractère est mauvais ouvre le feu sur lui et le manque.

L’absence de réaction de la part de la Luftwaffe est bien étonnante. Aux derniers renseignements d’Intelligence, ils ont en France 385 bombardiers à long rayon d’action, 50 avions d’assaut, 750 chasseurs, 450 chasseurs bimoteurs de nuit, des avions de reconnaissance – au total 1750 avions de première ligne (*). Ces effectifs seront certainement renforcés sous peu si les terrains ne sont pas trop bombardés.

Ma deuxième patrouille est une patrouille de nuit sur Omaha Beach. C’est un cauchemar. La nuit est sombre, avec des nuages bas. Dans l’ombre circulent sans se voir des centaines d’avions aveuglés par les incendies qui font rage, de Vierville à Isigny. La bataille semble féroce dans ce secteur. Sur les plages, la mer déchâinée balaie les débris calcinés de péniches de débarquement, illuminés par les départs des batteries implantées sur le sable.

Tous les pilotes se concentrent sur leur PSV (**) et cherchent surtout à éviter les collisions. Une cinquantaine de Junkers 88 – première apparition en force de la Luftwaffe – en profitent pour bombarder en piqué, un peu au hasard, les concentrations d’hommes et de matériel qui se pressent dans l’étroite bande de terrain du ‘beach head’. J’entends par la radio trois pilotes de la 611 qui poursuivent 6 de ces JU-88, et je reconnais la voix de Marquis criant :

- I got one of the bastards (***)

En effet, là-bas, à gauche, une boule de feu tombe des nuages.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juin 2014 18:28 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 11 Oct 2012 21:58
Message(s) : 1591
On peut aussi rappeler que les débarquements en Afrique du nord, sans être comparables ont tout de même bénéficié aussi de l'effet de surprise alors que certains convois ont passé Gibraltar.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 15 Juin 2014 22:42 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 09 Jan 2013 23:39
Message(s) : 40
Localisation : Porto Rico, dans le Caraïbe
À mon avis, les allemands ont connu de l'invasion de Normandie par les Alliés, mais Hitler a croit que l'invasion réelle serait plus au nord menée par le général Patton. En fait, les américains ont y fabriqué toute une armée dans le dessein de tromper les réseaux allemands de renseignements. Ce pour ça que Hitler a décidé retarder le mouvement des troupes, des tanks, et des artilleries vers Normandie. Tout de même, les allemands avaient y bâti des fortifications et les alliés ont subi de grosses pertes. À différence des anglaises, les américains n'ont y tiré pas des bombes suffisantes et leurs navires de guerres étaient trop loin de la côte. Donc, les forces américaines qui ont envahi les plages de Normandie ils n'ont eu pas le soutien nécessaire pour conquérir rapidement ces territoires.

_________________
"L'histoire c'est une lumière dans un monde plein d'incertitude."


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 20 Juin 2014 18:24 
Hors-ligne
Tite-Live
Tite-Live
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 02 Mai 2010 13:29
Message(s) : 352
Localisation : Duché de Gothie.
Dans le "Fana de l'aviation n°535 S de juin 2014 toutes les missions de la Luftwaffe du jour J sont sont décrites heures par heure.
Quelques extraits :

- 00h16 le premier des trois planeurs Horsa se pose à moins de 200m du pont de Bénouville.
- Entre 00h25 et 00h40 la batterie de Merville est pilonnée.
- 00h33 les ME 410 de la 4/KG 51 décollent mais arrivent trop tard.
- 1h00 les radars de la kriegsmarine signalent une forte armada en face du pas de Calais.
- 1h45 le système de détection accoustique (portée 300km) détecte la force d'invasion.
-01h50 le chef des opérations du groupe naval Ouest des le KM envoie le signal à Berlin "Signalez au Fûhrer que c'est l'invasion".

Un très bon numéro pour ce qui concerne les airs le jour J.

Les allemands ont été broyés par le rouleau compresseur aérien allié. Vu leurs faibles moyens, l'effet de surprise, la nuit, l'intelligence tactique du plan allié, le peu d'unités valides à portée, des avions en partie inadaptés, les stupides raids précédents sur l’Angleterre, une saignée de pilotes, ils devaient se battre sans espoir à un contre dix, voire beaucoup plus.
Bref, une armada suréquipée contre une armée de l'air au bout du rouleau.

_________________
« L'honneur défend des actes que la loi tolère. »
Sénèque


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juin 2016 12:57 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 11 Oct 2012 21:58
Message(s) : 1591
à l'occasion du 72eme anniversaire du débarqsuement, deux types de vedettes anglaises ont (re-) traversé la Manche:

Pièce jointe :
DSCF2139.1.jpg
DSCF2139.1.jpg [ 123.5 Kio | Consulté 2400 fois ]

la MGB 81 qui a guidé les barges de débarquement jusqu'à la plage (Sword)

Pièce jointe :
DSCF2142.1.jpg
DSCF2142.1.jpg [ 133.63 Kio | Consulté 2400 fois ]

une "Air sea rescue launch". Celle-ci n'était pas présente mais nombre de ses congénères ont patrouillé en Manche à l'occasion des opérations aériennes du débarquement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 07 Juin 2016 14:44 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 16 Jan 2010 19:18
Message(s) : 2855
Au début des années 50 fut publié un livre "Opération Neptune" il décrivait tous les préparatifs: les petits chalands construits en éléments standardisés partout en Grande Bretagne pratiquement dans chaque garage possédant des postes de soudure à l'arc ou acétylène ,les éléments des ports artificiels en béton armé,sur le bord des rivières etc.....Tout le pays a participé d'une façon ou d'une autre au débarquement fournissant une ou deux années de travail,un effort gigantesque.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Juin 2016 12:26 
Hors-ligne
Pierre de L'Estoile
Pierre de L'Estoile

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2322
Les Anglais ont aussi fait appel à tous les bateaux privés utiles et utilisables, venus de tous les ports d'Angleterre, du pays de Galles et d'Ecosse.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Message Publié : 08 Juin 2016 13:08 
Hors-ligne
Modérateur
Modérateur

Inscription : 11 Oct 2012 21:58
Message(s) : 1591
jibe a écrit :
Les Anglais ont aussi fait appel à tous les bateaux privés utiles et utilisables, venus de tous les ports d'Angleterre, du pays de Galles et d'Ecosse.


de quel genre de bateaux voulez vous parler? je n'ai pas connaissance d'une telle "collection" de bateaux privés...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 10 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB