A la une du Blog de l'histoire
Nous sommes actuellement le 11 Déc 2018 0:48

Le fuseau horaire est UTC+1 heure




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message : Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 12 Mai 2002 11:35 
Je suis allée en vacances à Natzwiller, en Alsace.
Sur la route, en arrivant, nous avons vu un panneau: "chambre à gaz".
Ca fait déjà un drôle d'effet.
Nous avons appris ensuite qu'au sommet de la colline se trouvait le seul camp de concentration et d'extermination de France, mis en service le 1r mai 1941, et en activité jusqu'en septembre 1944.

Nous sommes allés sur place. C'est l'horreur. Ca vous prend à la gorge, et les panneaux recommandant le silence et le respect sont, je vous l'assure, superflus.
Le camp a été édifié dans un endroit superbe, une vue imprenable, situé sur un sommet dont l'accès était bien évidemment strictement interdit pendant la guerre. Domaine militaire.
Il ne reste actuellement que peu de vestiges, mais ils parlent. Les terrasses, ayant abrité les baraquements des détenus; le pavillon "sanitaire": salles d'expériences médicales, de punitions, d'interrogatoires, four crématoire et un baraquement "dortoir".
Les barbelés, mirador et gibet sont aussi présents.

C'est une visite qu'on ne peut oublier.
Les guerres sont terribles, mais là la barbarie humaine a atteint des sommets difficilement qualifiableset absolument injustifiables.

Le pire, c'est que l'endroit a été victime d'actes de vandalisme de la part de révisionnistes.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Liens
Message Publié : 09 Juin 2002 10:37 
Hors-ligne
Thucydide
Thucydide
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 01 Mai 2002 9:51
Message(s) : 40
Localisation : Anderlecht
Voici un lien menant au site sur le camp dont question: http://home.nordnet.fr/~fghesquier/Camp1000.htm
et pour la suite (la chambre à gaz): http://home.nordnet.fr/~fghesquier/Camp1001.htm


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 11 Juin 2002 12:05 
Bonjour,
Savez-vous pourquoi ce camp de concentration et de mort organisée a été installé à cet endroit par les gentils allemands? Parce que c'est un des endroits d'Alsace où il fait le plus froid l'hiver et le plus chaud l'été, donc encore plus pénible pour les déportés. J'ai visité ce camp en 1974, peu de choses restaient en fait, les batiments de bois n'ayant pas eté construits pour durer. Par contre mes parents l'ont visité en 1958, tout était encore en place et c'étaient d'anciens internés du camp qui faisaient visiter les lieux; c'était tellement poignant que ma mère (et pas seulement elle)est sortie en larme de la visite. Dans le même genre j'ai visité l'année dernière la cité de Tieresenstadt en République Tschèque; j'en suis sorti bouleversé car quasiment rien n'a changé depuis 1945, les communistes n'ayant fait aucun travaux; la ville est réoccupée partiellement par la population tschèque mais tous les batiments sont encore là, les murs parlent quand on sait ce qui s'y est passé. J'ai pu voir le bâtiment qui abritait la Gestapo(habité maintenant mais toujours à l'état de 1945)et allé dans les caves; il y a encore les crochets d'acier dans les murs qui servaient à accrocher les suppliciés. J'ai aussi visité le site de Lidice, saisissant de tristesse.


Haut
  
Répondre en citant  
 Sujet du message :
Message Publié : 15 Juil 2003 20:35 
Hors-ligne
Hérodote
Hérodote

Inscription : 15 Juil 2003 8:59
Message(s) : 2
Localisation : France / Sélestat / 67
Etant de la Région je confirme l'intensité emmotionelle qu'on éprouve lorsqu'on se trouve à proximité, je ne l'ai pas encore visité, mais je compte le faire un jour, il me semble que cela fait partie de notre patrimoine, et que l'on ne doit pas seulement se limiter aux jolies choses, mais aussi aux pages dramatiques qui se sont déroulées près de chez nous.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : des souvenirs
Message Publié : 16 Juil 2003 9:56 
Hors-ligne
Polybe
Polybe

Inscription : 04 Août 2002 13:53
Message(s) : 96
Localisation : Languedoc Roussillon 34
je suis egalement de la region habitant pres de Mulhouse. J'ai visite le camp lorsque j'etais plus jeune, avec mes parents et meme si le temps efface beaucoup de choses les impressions restent et c'est sans doute le plus dur. le visionnage du lien internet alui raffraichi ma memoire visuelle.
C'est clair on ne le rappellera jamais assez, la barbarie n'a pas de limites et elle n'est evidement pas le seul appanage des nazis.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 06 Nov 2014 19:02 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1402
Localisation : Lorraine
10 ans plus tard, remonte petit sujet....

Un camp terrible, que celui de Struthof.
22 000 déportés y sont morts.
Parmi eux, le général Frère, chef de l'ORA (Organisation de Résistance de l'Armée

Le site Struthof, devenu lieu de mémoire européen, a son musée et son site internet : http://www.struthof.fr/fr/accueil/.

_________________
===> Histoires lorraines


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 07 Nov 2014 9:53 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 22 Août 2008 14:17
Message(s) : 2601
J'ai visité le camp juste après la guerre (j'habitais dans les Vosges). C'était horrible.

_________________
"L'histoire serait une chose merveilleuse si seulement elle était vraie."
Léon Tolstoï.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 07 Nov 2014 18:37 
Hors-ligne
Jean Froissart
Jean Froissart
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Juil 2003 21:44
Message(s) : 1402
Localisation : Lorraine
Pareil pour mon grand-père, Jibe. Soldat capturé avec tout son régiment d'artillerie sur le Donon en juin 40, il était retourné en "pèlerinage" sur ce Donon en 1946 ou 47.
Sur le chemin du retour il a découvert le Struthof. A cette époque les baraques et les installations concentrationnaires étaient encore intactes. Je ne sais pas ce qu'il a vu, mais il a eu le même mot que toi : horrible.

Plus tard, il y est retourné et a ramené les dessins de Henri Gayot. Je me souviens qu'enfant, j'ai été très impressionné par ces planches. Il est vrai qu'elles sont éloquentes...

Image

La soupe :

Image

_________________
===> Histoires lorraines


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 07 Nov 2014 19:08 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Le site a été aménagé exprès de cette manière de façon à ce que les prisonniers s'affaiblissent encore plus en devant sans cesse monter et descendre ces escaliers.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 14 Fév 2015 11:04 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 11 Oct 2003 13:58
Message(s) : 112
Localisation : Bordeaux
Bonjour à toutes et tous,

Un arrière-grand-oncle, nuit et brouillard y est mort de faim. Âgé, fatigué, il a laissé ses gamelles a son compagnon de misère, plus jeune, qui s'en est sorti.

J'ai aussi visité le camp il y a quelques années. Sous la pluie, la vidéo que j'ai faite est si sombre :(
J'ai aujourd'hui 40 mais je vous promets que ça m'a aussi pris au corps, et puis le guide est très honnête et sincère; lui aussi a presque les larmes aux yeux.
La maison de Kramer, attenante, avec piscine et garage vous assomme finalement.
Il faut aussi aller faire un tour dans la carrière à peine plus haut et à la gare du village plus bas d'où les prisonniers venaient à pieds. Il fallait alors beaucoup de courage; c'est relativement long et pas plat.

Il faut que j'y retourne !

Les planches publiées par Karolus m'intéressent beaucoup; sauriez-vous me dire s'il en existe d'autres et où pourrais-je m'en procurer des copies ? Savez-vous s'il existe un livre sur le camp du Struthof (avec illustrations et témoignages) ?

Plus jamais ça !

Bien cordialement

Stéphane

_________________
"Pipi, les mains, à table !" Maman


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 14 Fév 2015 18:43 
Hors-ligne
Jean Mabillon
Jean Mabillon

Inscription : 10 Fév 2014 7:38
Message(s) : 2811
Localisation : Versailles
J'ai visité ce camp quand j'avais dix ans et en fus durablement et profondément marqué. Peut-être que les camps de concentration, de par la durée et la variété des sévices infligés et des souffrances subies, sont finalement plus horrible à appréhender que les camps d'extermination où la mort était massive mais infligée brutalement et brièvement.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 14 Fév 2015 20:15 
Hors-ligne
Polybe
Polybe
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 30 Jan 2015 16:08
Message(s) : 84
Chers amis,bonjour

Des camps d'extermination,il n'y en a à ma connaissance plus aucun à voir;
Auschwitz étant à ma connaissance le seul camp "mixte" .
La taille du camp, c'est la principale différence entre un camp de concentration et un camp d'extermination .

L'histoire me rappelle que les survivants de l'Exodus se sont retrouvés en Allemagne .
Pas dans des camps de Concentration comme le dit la légende,mais "tout de même" ....

Et moi,je me rappelle avoir vu de mes yeux vu en fin des années "60" au Camp de Dachau des Tziganes !!!!
Ils étaient logés dans des baraquements de détenus .
On ne savait pas les "parquer" ailleurs ....
J'étais tout gosse,et ça m'avait profondément choqué !!!

_________________
Faire son Devoir.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 15 Fév 2015 9:44 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2007 9:29
Message(s) : 496
De Villaret a écrit :

Des camps d'extermination,il n'y en a à ma connaissance plus aucun à voir;
Auschwitz étant à ma connaissance le seul camp "mixte" .
La taille du camp, c'est la principale différence entre un camp de concentration et un camp d'extermination .


On ne parle plus aujourd'hui de camps d'extermination, parce que dans un camp, on campe. Autrement dit, on vit. On parle désormais de centres de mise à mort, où, une fois arrivé, les Juifs étaient tués dans l'heure qui suivait.
C'est effectivement Auschwitz qui est à l'origine de cette confusion, car le site est complexe et unique, mêlant centre de mise à mort et camp de concentration. C'est la fonction qui différencie les deux sites, pas la taille. Treblinka n'était pas grand du tout, or on y tua plus de Juifs qu'à Auschwitz.

Biblio : Tal Bruttmann, Auschwitz, La Découverte, 2015.

Sur le Struthof, il y eut un excellent reportage diffusé il y a peu sur France Culture.
Mais ça n'était pas un centre de mise à mort à proprement parler.

_________________
"Si ton labeur est dur et que tes résultats sont maigres, n'oublie pas qu'un jour le chêne a été un gland"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 15 Fév 2015 10:40 
Hors-ligne
Administrateur
Administrateur

Inscription : 15 Avr 2004 22:26
Message(s) : 15975
Localisation : Alsace, Colmar
Si on veut pinailler, Auschwitz a 3 fonctions. Il y a un camp de concentration classique, un camp de travail et le camp d'extermination.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable.
Appelez-moi Charlie


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message : Re: Natzwiller - Struthof.
Message Publié : 15 Fév 2015 11:01 
Hors-ligne
Grégoire de Tours
Grégoire de Tours
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 14 Sep 2007 9:29
Message(s) : 496
Vu que ces trois aspects forment le plan du dernier livre de Tal Bruttmann, je ne sais pas si on peut parler de pinaillerie. :mrgreen:
Le prisme d'Auschwitz n'est pas le bon pour parler de la solution finale, c'est ce qu'il explique et ce qu'expliquent les formateurs du mémorial de la shoah.

_________________
"Si ton labeur est dur et que tes résultats sont maigres, n'oublie pas qu'un jour le chêne a été un gland"


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 message(s) ]  Aller vers la page 1, 2  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+1 heure


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 8 invité(s)


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  





Propulsé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction et support en françaisHébergement phpBB