Forum Histoire - Passion Histoire
http://passion-histoire.net/

Les exploits des forces navales françaises libres
http://passion-histoire.net/viewtopic.php?f=49&t=39522
Page 1 sur 4

Auteur :  Pouzet [ 20 Oct 2016 6:42 ]
Sujet du message :  Les exploits des forces navales françaises libres

Les FNFL ont été créées dès juin/juillet 1940 pour regrouper les marins français libres.
Savez-vous quels sont les grands exploits qu'ils ont réalisé durant la guerre ?

Merci.
:mrgreen: :mrgreen:

Auteur :  bourbilly21 [ 20 Oct 2016 7:33 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

Vos smileys sont indécents
ils ont été plus courageux que vous

Auteur :  bourbilly21 [ 20 Oct 2016 8:35 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

Un lien qui immortalise les exploits de cette poignée d'hommes
http://www.charles-de-gaulle.org/pages/ ... libres.php

Auteur :  Pierma [ 20 Oct 2016 9:51 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

Une pensée aux marins de l'ile de Sein, partis à 123 sur 6 chalutiers pour gagner Londres, on dont plus s'une vingtaine n'ont pas revu leur ile.

Pour les FAFL on peut tout d'abord citer leur participation constante aux escortes de l'Atlantique. Le marin Jean Moncorgé (le vrai nom de Jean Gabin) a témoigné qu'ils ne rigolaient pas, face au danger constant des sous-marins et même des avions. Il y a participé un an, avant de craquer et de demander sa mutation aux fusiliers marins, où il s'est trouvé chef de char... et ne rigolait pas non plus !

Auteur :  bourbilly21 [ 20 Oct 2016 10:02 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

Pierma a écrit :
Une pensée aux marins de l'ile de Sein, partis à 123 sur 6 chalutiers pour gagner Londres, on dont plus s'une vingtaine n'ont pas revu leur ile.
Oui, magnifiés par de Gaulle les passant en revue à leur arrivée à Londres; ils représentaient ce jour-là 25% des effectifs sur les rangs
"l'ile de Sein représente donc un quart de la France" !

Auteur :  Pouzet [ 20 Oct 2016 13:36 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

Citer :
Vos smileys sont indécents


Désolé, ce n'était pas de l'ironie, mais juste la manifestation de ma bonne humeur. ;)
Tous mes respects aux marins français. :wink:

Auteur :  cush [ 20 Oct 2016 14:08 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

à noter, un seul combat "fratricide" entre FNFL et Marine Française, celui du "Savorgnan de Brazza" et du "Bougainville" le 9 novembre 1940 devant Libreville (avec pour résultat le "Bougainville" désemparé).

Auteur :  bourbilly21 [ 20 Oct 2016 15:19 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

oui
je crois que de Gaulle cite cet officier dans ses Mémoires
http://ecole.nav.traditions.free.fr/off ... rtrand.htm

Auteur :  cush [ 20 Oct 2016 15:32 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

bourbilly21 a écrit :
oui
je crois que de Gaulle cite cet officier dans ses Mémoires
http://ecole.nav.traditions.free.fr/off ... rtrand.htm


Sauf erreur de ma part, de Saussine commandait le sous-marin "Poncelet" à Dakar. Le Poncelet a été repéré par le HMS Milford alors qu'il faisait route pour attaquer la flotte anglaise. Grenadé, il a du faire surface. L'équipage a évacué mais le commandant, Saussine, est resté à bord et a préféré disparaître avec son navire...
Un autre sous-marin, le Bévézier, a pu approcher la flotte et a torpillé le HMS Resolution, l'endommageant gravement. Le commandant de ce sous-marin était le capitaine de corvette Lancelot qui plus tard (1943) prendra le commandement du Terrible puis de la 10eme DCL qui fera un beau travail en Adriatique.

Auteur :  Pierma [ 20 Oct 2016 15:52 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

bourbilly21 a écrit :
Pierma a écrit :
Une pensée aux marins de l'ile de Sein, partis à 123 sur 6 chalutiers pour gagner Londres, on dont plus s'une vingtaine n'ont pas revu leur ile.
Oui, magnifiés par de Gaulle les passant en revue à leur arrivée à Londres; ils représentaient ce jour-là 25% des effectifs sur les rangs
"l'ile de Sein représente donc un quart de la France" !

Tri Yann en a fait une belle chanson, "Sein 1940", dont j'ai déjà donné le lien.
pour ceux que ça intéresse :https://www.youtube.com/watch?v=UniPLHtZgF0 avec de belles photos d"époque, dont la revue dont vous parlez.

Auteur :  La mayral [ 20 Oct 2016 23:37 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

Narvik ?

Auteur :  bourbilly21 [ 21 Oct 2016 7:40 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

La mayral a écrit :
Narvik ?
Pour la Royale sans doute, pour les FNFL non (Narvik est avant le 18 juin !)

Auteur :  Sir Peter [ 21 Oct 2016 7:55 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

Après Narvick certains sont devenus FFL,mais très peu en fait.

Auteur :  Pierma [ 21 Oct 2016 8:33 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

bourbilly21 a écrit :
La mayral a écrit :
Narvik ?
Pour la Royale sans doute, pour les FNFL non (Narvik est avant le 18 juin !)

Certes, mais les soldats retour de Narvik ont transité à Londres après le 18 juin. Visités par des officiers de la France Libre, très peu se sont montrés volontaires. (Ils voulaient avant tout rentrer chez eux.)
Même leur général, dont le nom m'échappe sur l'instant alors qu'il est fort connu, condisciple de De Gaulle à Saint Cyr, a préféré regagner la France, s'estimant mal informé sur la situation française.
De Gaulle : - tu verras, ce sont de vieux pétochards ! Et ils ne te laisseront pas repartir.

Je me suis toujours demandé si la 13e DBLE n'avait pas été annexée d'office par De Gaulle : après tout c'était la Légion, dont l'obéissance est légendaire et dont les hommes n'ont pas de famille, pour ainsi dire...

Auteur :  Nicolas Bassenge [ 21 Oct 2016 9:12 ]
Sujet du message :  Re: Les exploits des forces navales françaises libres

Il doit s'agir du général Antoine Bethouart.
Voici ce qu'en dit sa biographie sur le site de l'Ordre de la Libération:
Citer :
De retour en France, devant l'avancée allemande, le corps expéditionnaire français est évacué sur l'Angleterre le 15 juin 1940. S'il approuve l'initiative du général de Gaulle, il ne peut se résoudre à abandonner la majorité de ses hommes qui souhaitent retourner en France.

Rapatrié au Maroc au mois de juillet, le général Béthouart est nommé commandant de la subdivision de Rabat puis président de la commission française d'armistice au Maroc. En janvier 1942, il prend le commandement de la division de Casablanca.

Prévenu du débarquement en Afrique du nord du 8 novembre 1942, il organise l'aide aux alliés et s'efforce vainement d'obtenir le ralliement du résident général au Maroc Noguès qui le fait arrêter, et traduire en cour martiale, le 10 novembre 1942 à Meknès.

Libéré quatre jours plus tard par les Alliés, il est promu général de division et désigné par le général Giraud, en décembre 1942, comme chef de la Mission militaire à Washington où il parvient en janvier 1943. Il négocie notamment avec le gouvernement américain les livraisons de matériel permettant de ré-équiper l'armée française. Il œuvre aussi au rapprochement entre les FFL et l'armée d'Afrique.

En novembre 1943, il est nommé chef d'Etat-major de la Défense nationale à Alger et promu général de corps d'armée. Il accompagne à ce titre le général de Gaulle dans ses différents voyages à Rome, Londres et débarque avec lui à Courseulles en Normandie le 14 juin 1944.

Nommé au Commandement du 1er Corps d'Armée en août 1944, il atterrit en France le 31 août et participe à la libération du territoire au sein de la 1ère Armée française du général de Lattre de Tassigny.

Après la campagne des Vosges, en septembre 1944, où il fait preuve de grandes qualités tactiques, le général Béthouart est chargé de l'attaque de la trouée de Belfort le 14 novembre ; il enlève Héricourt, Montbéliard et Belfort, puis, après avoir atteint le Rhin le 19 novembre, il libère Mulhouse le lendemain.

En janvier 1945, il est l'un des artisans de la victoire en Alsace, enfonçant le front sud des lignes allemandes.

Il franchit le Rhin le 16 avril, traverse la Forêt Noire en liaison avec le 2ème Corps, atteint le Danube avec la 1ère Division blindée le 21 avril et termine la guerre au Col de l'Arlberg en Autriche le 6 mai 1945.

Cordialement

Page 1 sur 4 Le fuseau horaire est UTC+1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/